Published on 04/23/2012

En attendant Avacyn

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano Română Pусский



Patience, mes amis, Avacyn arrive !

Bonjour à tous et bienvenue pour un nouveau numéro de Cranial Insertion !

Comme vous le savez probablement, les avant-premières Avacyn Restaurée auront lieu en fin de semaine. Bientôt nous sauront ce qui se trouver dans la boîte infernale et je trépigne d'impatience de pouvoir jouer avec les nouvelles cartes et de pouvoir vous en dire plus sur les nouvelles règles miraculeuses qui iront avec celles-ci.

Mais en attendant, nous avons de quoi nous occuper avec les cartes déjà existantes, un grand merci à vous qui alimentez constamment Moko avec vos questions. Si vous avez déjà des questions concernant Avacyn Restaurée ou sur n'importe quelle autre édition, même Terres Natales, n'hésitez pas à nous les envoyer en cliquant sur Moko ("Mailez-nous"), en nous envoyant un mail à moko@cranialinsertion.com , ou en nous mentionnant sur Twitter @CranialTweet. Comme d'habitude, vous recevrez une réponse directement de la part de l'un de nos rédacteurs, et si vous avez de la chance, votre question sera sélectionnée et apparaîtra dans un de nos futurs articles.



Q : Dans un article récent, vous aviez dit que, si la Roue du soleil et de la Lune était sacrifiée en même temps que d'autres permanents, toutes les cartes iraient alors sous la bibliothèque. Je pensais que si la Roue était Naturalisée elle allait au cimetière. En quoi cela est-il différent ?

R : Il n'y a strictement aucune différence, car dans la question que tu cites la Roue enchante son propriétaire. Celle-ci est toujours sur le champ de bataille quand le jeu regarde où elle doit aller une fois détruite. Elle va alors sous la bibliothèque de son propriétaire. La réponse aurait été un peu différente si la Roue enchantait un joueur autre que son propriétaire. en effet dans ce cas l'effet de remplacement ne s'appliquerait pas à la Roue elle-même et celle-ci irait alors dans le cimetière de son propriétaire.



Q : J'active la capacité de mon Géant tailleur de pierre et quand celle-ci se résout, j'habille mon géant avec des adorables Bottes de piedagile. Mon adversaire n'aime pas mon sens de la mode et veut faire quelque chose à ce style vestimentaire. Peut-il cibler mon Géant après avoir vu mon choix et avant que mon Géant ne les enfile ?

R : Non. les actions suivantes : Chercher dans ta bibliothèque, mettre l'équipement sur le champ de bataille, l'attacher à une créature que tu contrôle et mélanger ta bibliothèque font toutes parties de la résolution d'une grosse capacité, et aucun joueurs ne peut faire quelque chose entre chacune d'entre-elles. Ton adversaire n'a la possibilité de répondre qu'avant que tout cela n'arrive, mais il ne saura alors pas quel équipement tu comptes aller chercher et sur quelle créature tu souhaiteras l'attacher.



Q : Le fait de payer pour Annexe de Norn est-il une capacité activée ? Le Révocateur phyrexian empêche-t-il un joueur de payer ce coût ?

R : Non. L'Annexe impose juste un coût à payer au moment de déclarer les attaquants. Les capacités activées sont toujours rédigées de la manière suivante : "[coût] : [effet]" avec deux points séparant le coût d'activation de l'effet.



Q : J'ai utilisé la capacité à +2 de Gideon Jura. A son tour, mon adversaire joue une créature avec la célérité durant sa phase principale pré-combat et anime un Mutecaveau, ces nouvelles créatures doivent-elles attaquer Gideon ?

R : Oui. La résolution de la capacité de Gideon crée un effet qui change les règles du jeu du prochain tour de ton adversaire. En tant que tel, il peut affecter les créatures qui n'étaient pas sur le champ de bataille quand la capacité s'est résolue. Tout ce qui est créature et qui a la possibilité d'attaquer durant l'étape de déclaration des attaquants doivent le faire, ce qui inclue les créatures nouvellement jouées et/ou animées.



Q : Que se passe-t-il si j'anime Gideon Jura et que je l'enchante avec Appel aux frères ?

R : Rien d'excitant, j'en ai bien peur. A la fin de ton tour, Gideon cesse d'être une créature et retourne à son état d'Arpenteur. L'appel aux frères se dit alors : "Eh, mais tu n'es plus une créature !" et va tout de suite après au cimetière, bien avant que sa capacité n'ait une chance de se déclencher.



Q : Que se passe-t-il quand je lance Tissage de mythe sur un jeton ? Le jeton cesse-t-il d'exister avant que je ne fasse le destin à 2 du Tissage, ou le destin est-il réalisé avec le jeton et la première carte du deck ?

R : Aucun des deux en fait. Un jeton qui a quitté le champ de bataille cessera d'exister la prochaine fois que les actions basées sur un état seront vérifiés, et cela n'arrivera qu'après la résolution du Tissage de mythe. Pendant ce temps, le jeton est bloqué dans la bibliothèque, tellement bien camouflé qu'on ne l'y remarque pas. Tissage de mythe te dit de regarde les deux première cartes de ta bibliothèque, et un jeton n'est pas une carte, tu l'ignores donc tout simplement au moment de faire le destin à 2.




Tu me vois, tu me vois pas.
Tu me vois pas, tu me vois.
Q : A quoi servent les effets de "blink" comme celui de Scintillement momentané ?

R : C'est plutôt une question de stratégie, mais en faisant des efforts, je peux trouver une question de règles ici. Scintillement momentané fait deux ou trois choses, selon comment on compte. Premièrement, elle fait quitter le champ de bataille la créature ciblée. Deuxièmement, elle met une créature très ressemblante à la première sur le champ de bataille. Troisièmement, la créature revenue est toute nouvelle et n'a aucun lien avec la précédente.

Le premier point peut être utile si la créature a un effet bénéfique lorsqu'elle quitte le champ de bataille. Le second te permet de reprofiter des effets d'arrivée en jeu. Le troisième te permet d'esquiver les sorts la ciblant, ou de te débarrasser des Auras et/ou marqueurs qu'elle avait. La liste des avantages est sans fin !



Q : J'ai une question à propos de mon deck Commander Karador, chef de clan fantôme. Si j'utilise la première capacité de Karador pour jouer une créature de mon cimetière, sacrifie Karador puis le rejoue, pourrais-je jouer une autre créature depuis mon cimetière ce tour-ci ?

R : Pour sûr, ça marche ! Le Karador rejoué est un nouvel objet, et il te permet à nouveau de lancer une carte de créature depuis ton cimetière.



Q : Disons que mon adversaire et moi-même sommes tous les deux à 20. Je joue Transcendance, ça se résout, et en réponse à sa capacité je la donne à mon adversaire avec Zedruü au Grandcoeur. Le changement de contrôleur va-t-il faire se déclencher à nouveau Transcendance, faisant alors perdre mon adversaire ?

R : Malheureusement, la capacité ne se déclenchera pas juste après être arrivé chez ton adversaire. Les capacités déclenchées par un état ne se déclenchent pas si une de ses instances est sur la pile ou attend d'y aller. Même si Transcendance a changé de contrôleur, elle reste le même objet avec la même capacité, elle réalise du coup que la capacité sur la pile est la sienne, ce qui l'empêche de se déclencher tant que la capacité n'a pas quitté la pile. Pour compléter ton plan démoniaque, tu dois réussir à retirer la capacité sans qu'elle se résolve, avec par exemple Asphyxie ou Cadran solaire de l'Infini.



Q : Si je copie un sort épique comme Tourment sans fin avec, disons, Uyo, prophétesse silencieuse, aurais-je deux copies du sort à chacun de mes entretiens ?

R : Eh oui, tu auras deux copies. Le sort original ET la copie d'Uyo ont la capacité épique, ils du coup tous les deux se recopier à tes entretiens. Comme ces copies ne sont pas jouées, elles ne sont pas gênées par l'effet "vous ne pouvez pas jouer de sorts".



Q : Je veux construire un deck Commander Kraj expérimental, et je me demande ce qu'il se passe si je contrôle un Oppresseur inhumain ayant un marqueur +1/+1. Kraj peut-il piquer n'importe quel type de créature ou regarde-t-il quel type a été choisi par l'Oppresseur ?

R : Malheureusement, aucune de tes deux possibilités n'est la bonne réponse. Kraj ne connait aucun choix fait pour la capacité activée, le choix est du coup indéfini. Si une capacité fait référence à un choix non défini, cette partie de la capacité ne fait rien. Dans notre cas, le choix est nécessaire pour déterminer quelles sont tes cibles légales, et comme la capacité ne peut pas te dire quelles créatures peuvent êtres volées, tu ne peux même pas activer la capacité de ton Kraj.



Q : Puis-je récupérer une carte exilée avec Souhait rusé ?

R : Non. On avait l'habitude de chercher des cartes "retirées de la partie" avec les Souhaits, mais l'arrivée de la notion de zone d'exil a changé cette interaction. La zone d'exil fait partie de la partie, et du coup les cartes exilées ne sont plus "en dehors de la partie".



Q : If my commander gets stuck into my library and my opponent uses Emprise du praetor on me, how can I know whether he took my commander or not?

R : That's easy: The rules actually require him to tell you! Since he is allowed to look at the card, he must do so, and if it's your commander, he must put it into the command zone. Granted, he could choose to cheat and exile your commander face-down anyway, but his cheat would be discovered sooner or later anyway, which will probably lead to him having pillows thrown at him and being shunned from your playgroup.

Q : Si mon Commandant s'est retrouvé dans ma bibliothèque et que mon adversaire joue une Emprise du praetor me ciblant, comment puis-je savoir s'il a retiré mon Commandant ou non ?

R : C'est très simple : les règles le forcent à te le dire ! Comme il a le droit de regarder la carte, il doit le faire, et si c'est ton Commandant, il est obligé de le mettre dans la zone de Commandement. Bien sûr, il pourrait choisir de tricher et de garder ton Commandant exilé face-cachée, mais sa gruge sera découverte à un moment ou un autre, ce qui entraînera sans doute une douche de coussins ou une exclusion de ton groupe de jeu.



Q : Je contrôle un Berger de Gatstaf et mon adversaire a un Maître-chasseur de la lande. Il décide de ne rien jouer pendant son tour. Il me dit que son loup-garou se transforme en Ravageur de la lande en premier et tuera le mien avant qu'il ne se retourne, ça marche ce truc ?

R : J'ai peur que oui mon grand. Chaque loup-garou voit se déclencher sa capacité, elles vont ensuite se résoudre séparément. Comme plusieurs capacités vont sur la pile en même temps, on utilise la méthode APNAP (active player/non-active player) pour se souvenir de la règle qui concerne leur mise en pile. Le joueur actif met en premier ses capacités sur la pile dans l'ordre de son choix puis le joueur non actif met les siennes. Ta capacité est donc en dessous de la pile. Dernier entré premier sorti : la capacité de ton adversaire se résout avant la tienne lui permettant, en effet, de cibler ton Berger avant qu'il n'ait l'endurance suffisante pour survivre.




Tout ce que tu sais faire,
je le fais mieux !
Q : Mon adversaire m'a enchanté avec une Malédiction d'échos, il joue ensuite Roue de la fortune. Si je réponds par un Plagiat, l'aura lui donne une copie de Plagiat, mais que se passe-t-il ensuite ?

R : En fait rien ne se passe, mais à la suite d'une… petite boucle. Chaque Plagiat va créer un effet de remplacement qui va transformer les pioches de ton adversaire en tes pioches et vice versa. La boucle est bouclée et à la fin chacun pioche les cartes qu'il aurait du piocher.



Q : Mon adversaire contrôle unTitan des tombes, il lui donne le piétinement et attaque. Combien je prends si je bloque avec une créature qui a 6 d'endurance ?

R : Toutes les valeurs entre 0 et 5 points sont légales, il ya du coup de forts risques que ce soit 5. Vu que le Titan a le contact mortel, toute blessure infligée est mortelle. Cela veut dire que ton adversaire n'aura besoin d'infliger qu'une blessure à ta créature pour la tuer et pourra t'infliger le reste.



Q : Mon adversaire annonce qu'il joue Foudre sur mon planeswalker. Si je réponds avec un Bouclier de la Foi sur mon planeswalker alors que j'ai plus de 5 points de vie, que se passe-t-il ?

R : Ton adversaire en fait annonce un raccourci pour dire : je te cible et je redirige les dommages vers ton planeswalker à la résolution. Vu que ton planeswalker a maintenant la protection contre le rouge, il se pourrait que ton adversaire ne veuille plus rediriger les blessures après tout. Puisque tu as interrompu son raccourci, il est autorisé à changer d'avis, et en gros tu vas te la prendre dans la tronche.



Q : J'ai une question concernant les nouvelles règles en tournoi compétitif concernant le fait que je ne suis plus responsable des capacités déclenchées de mon adversaire. Disons que mon adversaire me prends mon Limon prédateur avec un Acte de trahison et m'attaque, mais il oublie de mettre le marqueur +1/+1 dessus. Puis-je attendre que les dommages soient infligés pour appeler un arbitre et mettre la capacité dans la pile de manière à avoir une bête plus grosse tout en ayant subi moins de blessures ?

R : OUI, ceci est légal sur un tournoi compétitif, au moins pour maintenant. Les nouvelles règles concernant les capacités déclenchées sont établies pour deux raisons principales : les joueurs ne sont pas censés relever les erreurs de leurs adversaires, mais ont le droit de voir les capacités déclenchées se résoudre si elles sont relevées assez tôt. En tirer un avantage comme dans une telle situation est un dommage collatéral toléré afin de pouvoir conserver la nouvelle façon de gérer les capacités déclenchées à Magic. Si à terme cela crée vraiment des abus, la communauté des arbitres de haut niveau fera des ajustements pour éviter que les joueurs ne gagnent en tentant au maximum d'abuser des situations. En réalité, cela ne devrait pas être un gros problème puisque pour éviter ces abus il suffit que les joueurs soient attentifs et n'oublient pas leurs capacités déclenchées.



Q : Je joue dans un tournoi compétitif et mon adversaire m'inflige des blessures avec une créature équipée d'Épée de Festin et de Famine. Il dégage bien ses lands mais oublie de me faire défausser une carte. Dois-je lui rappeler que je dois me défausser ?



R : Oui tu dois le faire. Le dégagement et la défausse font partie de la même capacité. Tu es autorisé à laisser ton adversaire oublier des capacités qu'il contrôle mais ici il a visiblement résolu la capacité. Une fois qu'il a commencé à la résoudre il en va de ta responsabilité de faire en sorte que la capacité se résolve conformément aux règles du jeu. Laisser délibérément ton adversaire jouer à Magic incorrectement est une très mauvaise chose.



Q : Maintenant que les règles de tournoi de Magic me permettent de consulter le texte oracle des cartes avec mon portable, puis-je également regarder les autres règles du moment que mon adversaire voit ce que je fais ?

R : . Non ce n'est pas autorisé. On peut lire le texte oracle des cartes car on est certain qu'il ne donne pas de conseil stratégique. Le fait de connaître les règles fait partie du bagage d'un joueur et tu n'es donc pas autorisé à consulter d'autres sources. Dans le cas ou tu as besoin d'un ruling je te conseille de faire appel à un arbitre.




Sur ce, c'est fini pour cette semaine. Revenez la semaine prochaine pour la tribune de Eli concernant Avacyn Restored. Elle sera comment dire… spéciale. En quoi au juste ? Y aura-t-il des bisous pour tout le monde et des petits chats ? Un karaoké dansant ? Je ne saurais pour l'instant vous dire. Revenez la semaine prochaine pour le découvrir de vos yeux. A+ Les copains.

- Carsten Haese


About the Author:
Carsten Haese is a former Level 2 judge based in Toledo, OH. He is retired from active judging, but he still writes for Cranial Insertion and helps organize an annual charity Magic tournament that benefits the National MS Society.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!