Published on 03/16/2015

Eh paf ! Plein de dragons

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano Pусский



Récolté précoce... de dragons ?
Alors que Callum annonçait la fin de l'ère des PTQ la semaine dernière, cette semaine, nous vous annonçons une nouvelle ère, l'ère des préliminaires ! Vous avez bien entendu, ce numéro de Cranial Insertion est le préliminaire à notre numéro spécial Les Dragons de Tarkir, la semaine prochaine, par Carsten. D'ici là, n'hésitez pas à nous envoyer vos questions à propos des nouvelles cartes et mécaniques de Dragons de Tarkir (par email à moko@cranialinsertion.com ou en tweetant @CranialTweet), pour être bien sûr qu'il ne manque rien.

Et en attendant, nous avons un numéro complet — quoique manquant légèrement de feu draconique — cette semaine pour vous faire patienter !



Q : Je viens de lancer Animation des morts pour réanimer un énorme monstre (disons, Griselbrand) depuis mon cimetière. Mais, en réponse, mon adversaire a flashé une Prêtresse du confinement ! Comme j'ai passé la priorité, ai-je une chance de tuer la Prêtresse avant qu'Animation des morts n'essaie de ramener mon Griselbrand ?

R : Tu as une chance ! Les sorts et les capacités se résolvent une par une, en commençant par la plus récente, et tous les joueurs obtiennent la priorité entre chaque résolution. Tu peux donc laisser la Prêtresse du confinement se résoudre, puis utiliser ton instrument de destruction préféré pour la détruire, ce qui la confinera au cimetière de ton adversaire et l'empêchera de confiner Griselbrand.



Q : Si mon adversaire m'attaque avec un Croisé mirran alors que je contrôle Teysa, plénipotentiaire de fantômes, m'inflige-t-il quatre blessures, ou seulement deux ?

R : Seulement deux. Après que le Croisé t'inflige des blessures dans la première étape de blessures de combat, la capacité de Teysa se déclenche et le détruit (cette capacité n'est ni un enchantement, ni un équipement, ni un bloc, elle ne cible pas, et elle n'inflige pas de blessures, donc la protection contre le noir du Croisé ne le protège pas). Il ne sera donc plus là à la deuxième étape de blessures de combat pour t'infliger plus de blessures.



Q : Mon adversaire a quatre jetons Esprit 1/1 et un Artiste de sang. J'ai un Exarque fourbe fraîchement enchanté par un Jumeau par scission, mais je n'ai que cinq points de vie. Si je crée quelques milliers de jetons avec Exarque/Jumeau et que j'attaque avec, la partie est-elle une égalité puisque mon adversaire meurt de ses blessures de combat et que les capacités déclenchées de l'Artiste de Sang (en supposant qu'il bloque avec tout ce qu'il a) me font passer à zéro points de vie ?

R : Ce n'est pas une égalité : du moment que tu crées suffisamment de jetons pour infliger des blessures de combat mortelles à ton adversaire, tu gagnes. D'abord, les blessures de combat sont infligées, puis les actions basées sur un état sont appliquées. L'Artiste de sang et les jetons vont mourir des suites de leur blessures, mais ton adversaire sera quelques milliers de points de vie en dessous de zéro, ce qui lui fera perdre la partie avant même que les capacités de l'Artiste de sang ne soient mises en pile.



Q : Comment comptent les symboles de mana Phyrexian, comme celui de Métamorphe phyrexian en Commandeur ? Comme le Métamorphe est un artefact, puis-je le jouer dans n'importe quel deck ?

R : Les symboles de mana Phyrexian peuvent être colorés et contribuent à la couleur et à l'identité couleur d'une carte comme n'importe quel symbole de mana. Du coup, le Métamorphe phyrexian — qui a un symbole de mana Phrexian bleu dans son coût de mana — est un artefact bleu et son identité couleur est bleue ; tu ne peux le mettre dans un deck de Commandeur que si ton commandant a du bleu dans son identité couleur (bien sûr, une fois que tu as un deck légal, tu peux lancer le Métamorphe soit pour , soit pour et deux points de vie).



Q : Je joue un deck dont le principe est de lancer une Rectification de l'équilibre très déséquilibrée, en sacrifiant tous mes permanents en réponse à Rectification de l'équilibre pour forcer mes adversaires à tout sacrifier également. Donc, je joue des terrains faciles à sacrifier comme Canal d'irrigation, mais j'ai un peu peur des contresorts. Y a-t-il un moment où je peux sacrifier mes permanents avec la certitude qu'il est trop tard pour que mon adversaire ne contre mon sort ?

R : Malheureusement pour toi, il n'y en a pas, et c'est une des manières dont le jeu garantit son équilibre. Tu ne peux activer la plupart des capacités que lorsque tu as la priorité et tu ne peux activer les capacités qui produisent du mana que lorsque tu as la priorité ou que quelque chose te demande un paiement de mana. Donc, pour arriver à tes fins avec Rectification de l'équilibre, il te faudra toujours sacrifier tes permanents avant la résolution du sort et cela t'exposera à la possibilité que ton adversaire décide ensuite de contrer ton sort : Rectification de l'équilibre ne peut se résoudre avant que tous tes adversaires aient obtenu et passé la priorité.




Que pouvons-nous prévoir pour la semaine prochaine
Q : J'ai utilisé Maîtrise de l'inapparence pour manifester la carte du dessus de ma bibliothèque, qui s'est trouvée être un Arc enchaîneur. Puis, mon adversaire l'a exilée avec une Lumière de bannissement. Si la Lumière de bannissement est ensuite détruite, comment puis-je mettre l'Arc enchaîneur sur le champ de bataille ?

R : Tu ne peux pas. Même si la manifestation autorise des trucs bizarres à être sur le champ de bataille face cachée, une carte exilée par Lumière de bannissement tente de revenir sur le champ de bataille face visible, et les règles ne permettent pas à un éphémère ou un rituel d'entrer sur le champ de bataille de cette manière. À la place, une telle carte reste simplement dans la zone où elle est actuellement, ce qui signifie que ton Arc enchaîneur traînera dans la zone d'exil pour le reste de la partie.



Q : Je sais grâce à un regard, que la carte du dessus de ma bibliothèque est un Élémental de tourbillon. Puis-je l'exiler avec Pyxide de pandémonium, puis activer la capacité de l'Élémental de tourbillon pour le renvoyer sur le champ de bataille depuis l'exil ?

R : Eh non. La Pyxide exile les cartes face-cachées, et une carte qui a été exilée face-cachée n'a pas de caractéristiques tant qu'elle reste exilée ainsi. Donc, ton Élémental n'a pas la capacité qui te permettrait de le mettre sur le champ de bataille, et tu dois juste attendre de sacrifier la Pyxide pour le sortir de l'exil.



Q : Mon adversaire m'attaque avec un Béhémoth de siège et suffisamment d'autres créatures pour me tuer, s'il fait que chacune d'entre-elles m'inflige directement ses blessures. Si je bloque le Béhémoth avec une créature ayant l'initiative de force égale ou supérieure à 4, cela arrêtera-t-il la capacité d'assignation de blessures du Béhémoth à temps pour m'en tirer ?

R : En partant du principe qu'aucune des autres créatures de ton adversaire n'ait l'initiative ou la double initiative (ou que les créatures avec l'initiative et la double initiative n'ont pas une force létale), oui. Pendant la première étape de blessures de combat, seules les créatures avec l'initiative ou la double initiative infligent leurs blessures, donc le Béhémoth et n'importe quelle autre créature n'ayant pas l'initiative ou la double initiative n'infligent pas de blessures à ce point. Et si les blessures infligées pendant cette étape sont suffisantes pour tuer le Béhémoth, il ne sera plus sur le champ de bataille et ne sera plus attaquant au moment de la seconde étape de blessures de combat, ce qui signifie que ton adversaire n'aura plus la possibilité de t'infliger directement les blessures.



Q : J'ai attaqué avec quatre créatures ce tour-ci (donc j'ai quatre créatures engagées), et l'une d'elle est une Générale écailledragon. Mon adversaire a un Archifielleux de la dépravation. Au début de mon étape de fin, est-ce que je ferai renforcement 4, ou seulement 2 ?

R : Seulement 2. Les capacités de la Générale et de l'Archifielleux vont se déclencher en même temps, et les règles nous disent, en tant que joueur actif (c'est ton tour), que tu mets d'abord ta capacité dans la pile, ce qui signifie qu'elle se résoudra en dernier. Pendant ce temps, ton adversaire mettra la capacité de l'Archifielleux sur la pile, ce qui signifie qu'elle se résoudra en premier. Donc, tu sacrifieras d'abord toutes les créatures que tu contrôles, sauf deux, puis, en partant du principe que tu en auras conservé deux engagées, tu feras renforcement 2.



Q : Je contrôle une Ligne ley de singularité et une Lame du héros. Chacune des créatures qui arrivera sur le champ de bataille sous mon contrôle déclenchera-t-elle la capacité de la Lame ?

R : Oui ! Les changements de type sont libres de faire que quelque-chose devienne légendaire ou non, de la même façon qu'ils peuvent interagir avec n'importe quel autre sur-type, type de carte ou sous-type. La Lame du héros s'en fiche de savoir si quelque-chose a actuellement le sur-type « légendaire » imprimé sur lui, ou si ce quelque-chose a acquit ce sur-type d'une autre façon. La Lame tient juste compte du fait que la créature qui vient juste d'arriver sur le champ de bataille est légendaire. Sa capacité se déclenchera, et la Lame s'attachera alors volontiers à cette créature.



Q : Mon adversaire m'attaque avec une Guivre arrogante et une Clavelade prédatrice, et je contrôle un Morguesort et un Calice toujours ruisselant avec 4 marqueurs dessus. Si je bloque la Guivre avec le Morguesort, aurai-je une chance de rediriger sur celui-ci, la capacité déclenchée de la Clavelade prédatrice, afin de sauver mon Calice ?

R : Ton Calice ne ruissellera plus. Pendant l'étape de blessures de combat, premièrement les blessures sont infligées, puis les actions basées sur un état sont appliquées (détruisant n'importe quelle créature ayant pris des blessures létales), et enfin les capacités déclenchées sont mises sur la pile et leurs cibles sont choisies. À la troisième étape, ton Morguesort est déjà au cimetière, et donc tu ne seras plus en mesure d'activer sa capacité. Tu te retrouveraq avec deux artefacts en moins.



Q : J'ai un Boucher de la horde, et j'ai sacrifié une créature pour lui donner le lien de vie jusqu'à la fin du tour. Puis le Boucher meurt ; puis-je maintenant l'exiler via la fouille d'un Écorcheur d'âme de façon à ce que celui-ci obtienne le lien de vie ?

R : Tu peux certainement exiler le Boucher depuis ton cimetière pour t'aider à lancer l'Écorcheur, mais dans ton cimetière, le Boucher n'a plus le lien de vie (de même que la vigilance ou la célérité), donc l'Écorcheur n'aura pas le lien de vie. Toutefois, il aura le vol, puisque c'est une capacité que le Boucher possède dans toutes les zones.



Q : Si j'arrive à assembler la combinaison d'un Servant du peintre en choisissant blanc, d'une Langueur, et d'une Soirée enchantée, est-ce que cela empêcherait effectivement n'importe qui d'engager ses terrains (puisque cela coûterait ) ?

R : Oui, et ça deviendra une partie « dynamique ». Contrairement aux cartes plus récentes, qui prennent soin d'exclure tout coût supplémentaire à la production de mana, Langueur impose juste son augmentation à chacune des capacités activées sur n'importe quel enchantement blanc. Et puisque dans cette situation, tous les terrains sont des enchantements blancs, les activer pour produire du mana, requerra un coût supplémentaire de .



Q : Pendant le tour de mon adversaire, je lance Réveiller les morts qui ramène un Métamorphe phyrexian, en choisissant de copier un Lotus doré. Comme le Métamorphe-copie-de-Lotus n'est plus une créature, dois-je encore le sacrifier au début de l'étape de fin ?

R : Tu vas devoir le sacrifier tout de même. Quand une carte utilise un raccourci comme "ces créatures" sur Réveiller les morts, il signifie "tous les permanents remis sur le champ de bataille à ce moment, et qui sont probablement mais pas nécessairement des créatures", pas "seulement les permanents encore créatures".



Q : Je contrôle un Scribe de sang et j'ai deux cartes en main, dont l'une est une Conjecture sauvage. Si je lance la conjecture sauvage, en défaussant une autre carte, vais-je piocher trois cartes et perdre un point de vie ?

R : Eh bien, tu vas piocher deux cartes, perdre un point de vie, puis repiocher une carte, mais le résultat final est le même. "Piocher deux cartes" signifie en fait "piocher une carte, puis piocher une carte", de sorte que le Scribe remplace la première pioche de la Conjecture sauvage avec "piocher 2 cartes, perdre un point de vie", puis tu vas effectuer la seconde pioche de carte de la conjecture sauvage.




Éviter de prendre des vacances
pendant la saison des Dragons.
Q : Je lance La loi de la jungle, choisis de prendre le contrôle de tout ce qui a une puissance de 4 ou plus, ce qui inclut une Chevalière du Reliquaire 5/5 de mon adversaire. Mais je n'ai pas de terrain dans mon cimetière ; la Chevalière sera-t-elle encore dégagée et aura-t-elle la célérité jusqu'à la fin du tour ?

R : Oui ! L'ensemble des créatures qui sera touché par la Loi de la jungle n'est calculé qu'une seule fois, et ensuite la totalité de l'effet (prise de contrôle, dégagement, acquisition de la célérité) est appliquée à l'ensemble de ces créatures. Elle ne sera pas re-vérifiée plus tard pour voir si elle devrait s'appliquer ou continuer de s'appliquer à une créature.



Q : Je contrôle un Centre des Eons, et lance un Pacte de négation pour contrecarrer un sort. Si le centre des Eons est détruit de nombreux tours plus tard, vais-je devoir payer lorsque j'aurai finalement un entretien ?

R : Eh bien, tu n'auras pas à payer, mais ce serait une bonne idée de payer si tu ne veux pas perdre le jeu. Le Pacte de négation définit simplement une capacité déclenchée retardée pour le début de ta prochaine étape d'entretien, et cette capacité se déclenche quand ta prochaine étape d'entretien commence, peu importe dans combien de temps l'entretien se passe.



Q : Comme le Regroupement permet à plusieurs créatures d'attaquer ensemble, cela signifie-t-il que je pourrais déclarer certaines créatures attaquantes dans un groupe et avoir la capacité exaltation pour chacune d'elles ? Par exemple, Ecuyer avemain et quelques autres oiseaux qui ont reçu le regroupement à l'aide de Soraya la Fauconnière ?

R : Le regroupement est bizarre, mais pas à ce point ! En particulier, le Regroupement change juste quelques règles sur la façon dont tu déclares tes attaquants (tu dois déclarer quelles créatures attaquent comme une bande), la façon dont les bloqueurs fonctionnent (une bande se fait bloquer lorsqu'une créature dans la bande est bloquée), et comment fonctionnent les blessures assignées (le contrôleur d'une créature avec le regroupement a le choix d'assigner ses blessures d'une manière non standard lorsqu'elle bloque ou est bloquée). Mais cela ne change pas le nombre de créatures attaquantes, ni que les groupes de créatures "comptent" moins. Donc dans ce cas, tu attaques avec plus d'une créature comme une bande, ce qui n'est pas attaquer avec une seule créature, et l'exaltation ne se déclenchera pas.



Q : Si mon adversaire cible mon Marcheur du Gel avec un sort pour le tuer, puis-je contrecarrer le sort pour sauver mon marcheur ?

R : Tu peux contrecarrer le sort, si tu veux, mais il ne pourra pas sauver ton pauvre Marcheur - tout ce qui compte pour lui, c'est qu'il soit devenu une cible à un moment donné, et dès que cela se produit cela déclenche sa capacité pour faire "pouf !", peu importe ce qui arrive au sort ou à la capacité qui le visait.



Q : Si je lance Salve d'éclats d'obus et pour quelque raison il a rebond (par exemple, parce que je contrôle Lancement temporel), aurai-je besoin de sacrifier un autre artefact quand il rebondira ?

R : Tu devras. Bien que le Rebond dispense du coût en mana du sort, tu auras encore à payer les coûts supplémentaires pour lancer le sort, ou de payer les effets supplémentaires qui s'appliqueraient à lui.




Je suis en plein dans les nouvelles cartes de la semaine, mais assurez-vous de revenir la semaine prochaine quand Carsten va répondre à une floppée de questions sur Les Dragons de Tarkir dans le prochain numéro du Cranial Insertion !

- James Bennett


About the Author:
James Bennett is a Level 3 judge based out of Lawrence, Kansas. He pops up at events around Kansas City and all over the midwest, and has a car he can talk to.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!