Published on 03/09/2015

Rideau !

La fin d'une ère, et autres clichés ambulant

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano Pусский



"Quand j'avais ton âge…"
Bonjour et bienvenue pour cette nouvelle édition de Cranial Insertion !

Le week-end dernier – alors que j'écris ceci, donc cela peut être il y a longtemps, très longtemps, si vous lisez dans l'Avenir (Avons-nous enfin réussi à fabriquer des hoverboards ?) – j'avais une chance d'entrer dans l'histoire en étant Head Judge du tout dernier PTQ jamais organisé, à Victoria, en Colombie-Britannique. Cela ne semble pas très important sans doute, mais rétrospectivement cela signifie quelque chose pour moi. Le premier événement que j'ai officiellement arbitré était un PTQ ; j'ai été certifié en tant qu'arbitre à ce moment-là, et j'ai fait mes premières armes sur les PTQs et les grandes avant-premières régionales, qui ont été déphasées il y a plusieurs années. D'une certaine manière, les PTQs étaient un lien vers mon passé en tant qu'arbitre. Et maintenant, c'est terminé.

Hey. Quand j'ai commencé ce paragraphe, je ne pensais pas qu'il finirait par être si sérieux. C'est drôle de se voir sentimental comme ça.

Mais retournons au boulot ! Si vous avez de bons souvenirs de questions de règles et que vous voulez qu'ils durent, vous ne voudrez probablement pas nous les envoyer à moko@cranialinsertion.com ou les tweeter à @CranialTweet, parce que si vous le faites, nous mettrons fin à votre demande en vous donnant une réponse, et peut-être nous posterons un mémorial dans un de nos prochains numéros. Mais au moins ils pourraient obtenir une belle éloge.



Q : Je contrôle un Siège du monastère en ayant annoncé Khans. Que se passe-t-il pendant mon étape de pioche ? Est-ce que je pioche 2 cartes puis en défausse 1 ? Ou alors je pioche 1 carte, en défausse 1 puis pioche de nouveau ?

R : Le premier. La toute première chose que tu fais dans ton étape de pioche est de piocher ta carte pour le tour. Les capacités déclenchées comme celles du Siège sont mises sur la pile après cela, donc les pioche et défausse dues au Siège se produiront toujours après ta pioche normale pour le tour.



Q : Lorsqu'une Hydre de force vive meurt, on pioche des cartes et gagne des points en fonction de sa force. Cela veut-il dire que je dois piocher 20 cartes (et gagner 20 points de vie) si elle est 20/20 au moment où elle meurt ?

R : Oui. La capacité n'est pas optionnelle, donc tu dois piocher le nombre de cartes qu'elle te dit de piocher et gagner le nombre de points de vie qu'elle te dit de gagner. Fais attention à ne pas rendre ton Hydre trop grosse, tu finiras par la suivre dans sa tombe en mourant à la meule !



Q : Je contrôle un Nid de frelons et mon adversaire un Phénix de magma. Que se passe-t-il si je lance une Tempête de scories pour infliger des blessures aux créatures ?

R : La Tempête de scories inflige 3 blessures à toutes les créatures, déclenchant la capacité du Nid de frelons. Lui et le Phénix meurent, déclenchant la capacité du Phénix. Puis les deux capacités sont mises sur la pile. Puisqu'elles sont contrôlées par des joueurs différents, celle contrôlée par le joueur actif (celui dont c'est le tour) va sur la pile en premier, puis celle de l'autre joueur rejoint la pile au dessus.

Puisque c'est toi qui lance la Tempête de scories, c'est probablement ton tour, ce qui veut dire que la capacité de ton Nid de frelons va rejoindre la pile en premier, et celle du Phénix ira au dessus. La pile se résout du haut vers le bas, donc d'abord le Phénix inflige 3 blessures à chaque créature et chaque joueur, puis tu obtiendras quelques Frelons flambant neufs.

Si tu as quelque chose qui te permet de lancer la Tempête de scories pendant le tour de ton adversaire, les choses se passeront dans l'autre sens, et tes Frelons montreront le bout de leur nez juste assez longtemps pour mourir d'une mort brûlante par le Phénix.



Q : Je contrôle une Treille de mycosynthèse et quelques Îles. Si j'engage une Île pour du mana, produira-t-il du mana incolore ou du mana bleu ?

R : Bleu. La Treille de mycosynthèse ne dit pas qu'elle affecte la couleur de mana que les terrains produisent, donc elle ne le fait pas. Elle rend tes terrains incolores, mais à moins que tu aies l'habitude de jouer avec une Charmille dryade, ils l'étaient déjà en premier lieu, et la couleur d'un terrain n'affecte pas les couleurs de mana qu'il produit.




"Fido est dans un meilleur endroit..."
Q : Si un Dévastateur entravarc se sacrifie lui-même pour sa propre capacité, y aura-t-il un marqueur supplémentaire sur l'autre créature ?

R : J'ai bien peur que non, et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, tu ne peux pas mettre de marqueurs sur quelque chose qui n'est pas là, donc la capacité de sacrifice ne peut pas mettre de marqueurs sur le désormais-mort Dévastateur. Et si les marqueurs n'ont jamais été sur le Dévastateur, ils ne peuvent pas être mis ailleurs avec la modularité. Ensuite, la capacité déclenchée de modularité va sur la pile au dessus de la capacité de sacrifice, et se résoudra donc avant même que la capacité de sacrifice puisse essayer de mettre un marqueur sur le désormais-mort Dévastateur.



Q : Je lance une Intrusion temporelle après un Hurlement de la horde avec le saccage. Mon adversaire veut répondre avec Jumelance ciblant l'Intrusion temporelle. Nous savons que le tour le plus récemment créé se passe en premier, mais mon adversaire peut-il glisser sa Jumelance sous la capacité du Hurlement, afin d'avoir son tour après mon premier tour supplémentaire plutôt qu'après le troisième ?

R : Et bien, il ne peut pas "glisser sous" la capacité du Hurlement, puisque les capacités déclenchées sont mises sur la pile avant que n'importe quel joueur ait eu la chance de faire quoi que ce soit. Mais ton adversaire pourra arriver au même résultat s'il est un peu patient.

La pile se résout un sort ou une capacité après l'autre, avec une opportunité pour chaque joueur de répondre entre chaque résolution. Donc si ton adversaire attend que la capacité du Hurlement et ses deux copies se soient résolues pour utiliser sa Jumelance sur l'Intrusion temporelle originale, tu auras le premier tour supplémentaire, puis ton adversaire en aura un, puis tu en auras deux de plus, puis le tour normal reviendra.



Q : Si on enchante un Dragon shivân avec un Manteau de dragon, les effets +1/+0 se cumulent-ils, de sorte qu'il gagne +2/+0 pour , ou faut-il payer ?

R : Le Manteau de dragon confère au Dragon shivân une deuxième copie d'une capacité qu'il possède déjà, or ça ne sert pas à grand-chose. Au final le Dragon ressemblera trait pour trait à ceci :

Dragon shivân -
Créature : dragon
Vol
: Le Dragon shivân gagne +1/+0 jusqu'à la fin du tour.
: Cette créature gagne +1/+0 jusqu'à la fin du tour.
5/5

Tu peux activer n'importe laquelle de ces deux capacités de Souffle ardent que tu préfères, mais peu importe celle que tu utiliseras, tu n'obtiendras quand même qu'un seul +1/+0 par activation.



Q : La Salle du seigneur bandit donne-t-elle toujours la célérité quand une Contamination est en jeu ?

R : Oui. La Contamination change la couleur et potentiellement la quantité de mana que les terrains que tu contrôles produisent quand tu les engages pour du mana, mais ça ne modifie rien d'autre—toutes les conditions et les avantages supplémentaires qui sont précisés sur la capacité s'appliquent encore.



Q : OK, je peux donc choisir n'importe quel nombre de créatures ciblées avec Dwarven Song. Cela implique-t-il que je peux choisir les mêmes cibles un nombre quelconque de fois ?

R : Non. Une créature donnée n'est jamais qu'une seule créature ; si tu veux choisir cent millions de cibles pour Dwarven Song, tu devras trouver cent millions de créatures différentes à cibler. De façon générale, le même objet ne peut pas être ciblé plusieurs fois par la même instance du mot "ciblé". Quand un Maléfice hexagonal dit "six créatures ciblées", cela signifie six créatures différentes—tu ne peux pas déclarer que toutes les six cibles sont une seule et même créature.

Un sort ou une capacité conçu pour te permettre de cibler la même chose plusieurs fois utilisera le mot "ciblé" plusieurs fois, comme Graines de force ou Lien commun.



Q : Si je mets en jeu deux Dévoreurs des jours pendant le même tour, ou juste un seul et que je le Clone, perdrai-je seulement mes 2 prochains tours, ou leurs effets s'additionneront-ils ?

R : J'ai bien peur qu'ils s'additionneront—tu sauteras tes quatre prochains tours. Quand quelque chose te dit de sauter ton prochain tour, cela crée un effet de remplacement qui reste en attente jusqu'à ce que tu tentes de jouer un tour. Quand tu es sur le point de commencer à jouer un tour, l'effet intervient et remplace ce tour par rien du tout.

Quand plusieurs effets de ce genre essaient de te faire sauter des tours, un seul d'entre eux peut s'appliquer à chaque fois donc ceux qui ne se sont jamais appliqués, parce que le tour que tu étais sur le point de prendre n'a jamais eu lieu, resteront en attente jusqu'à leur prochaine occasion.



Q : Si mon adversaire lance un Brasier calcinant sur ma créature, puis-je lancer une Foudre ou un Chemin vers l'exil sur ma propre créature pour éviter de subir des blessures ?

R : Eh bien, tu peux supprimer ta propre créature si tu en as vraiment envie, mais ça ne produira pas le résultat que tu espérais. Le Brasier calcinant a deux cibles, et tu es l'une d'elles. Se débarrasser de l'autre cible n'empêchera pas le Brasier de se résoudre si tu en es toujours une cible légale, donc il te cramera la gueule quand même, peu importe ce qu'il est advenu de ta créature. Garde plutôt ton Chemin ou ta Foudre pour le Guide gobelin qui va bientôt venir te botter les fesses.



Q : Si j'ai un Cavalier courseflamme en jeu, qu'il attaque et qu'il copie l'une de mes créatures, le jeton comptera-t-il pour ma dévotion puisque c'est une copie de la créature ?

R : Oui. Un jeton qui est une copie d'une autre carte copie à peu près tout ce qui est réellement imprimé sur la carte, y compris le coût de mana. Puisque le jeton est un permanent que tu contrôles et qu'il a un coût de mana avec des symboles de mana colorés dedans, il comptera pour ta dévotion de la même façon que l'original.

Q : ...Et si c'est bien le cas, vu que le jeton arrive en jeu pendant l'étape de déclaration des attaquants, si cela donne corps à mon Dieu, puis-je attaquer avec ce Dieu ?

R : Je crains que non. Le Cavalier courseflamme se déclenche quand il est déclaré attaquant, or tous les attaquants sont déclarés en même temps. Le jeton que le Cavalier crée n'arrivera sur le champ de bataille qu'après que tes attaquants auront été déclarés, donc ton Dieu ne deviendra pas une créature à temps pour se joindre au combat.




Je me sens...
d'humeur assez morbide aujourd'hui,
vous trouvez pas ?
Q : Comment Meishin, la cage cérébrale interagit-elle avec les effets qui échangent la force et l'endurance comme Demi-tour ? La créature meurt-elle parce que son endurance devient zéro ? Ou bien, quand la force est échangée, l'endurance n'est-elle plus réduite ?

R : Elle interagit de façon particulièrement diabolique. Les effets qui échangent la force et l'endurance sont toujours appliqués après tous les autres effets qui modifient la force et l'endurance. Ainsi Meishin baisse massivement la force de toutes les créatures sur le champ de bataille, et ensuite l'effet de permutation transforme cette force très basse en endurance très basse, ce qui tue probablement la cible quelle qu'elle soit, sous réserve que tu aies assez de cartes en main.



Q : Un Hurlement de la horde crée des copies d'un sort. Admettons qu'il s'agisse d'un sort de blessures directes. Si mon adversaire répond par une Paume déflectrice, quelle est la source des blessures ? Y a-t-il plusieurs sources ?

R : Chaque copie de ton sort de blessures directes est une source distincte de blessures, complètement indépendante des autres. La Paume déflectrice sera capable de neutraliser l'une d'entre elle—n'importe laquelle au choix de ton adversaire, mais peu importe celle qu'il choisira, les autres ne seront pas affectées et lui crameront la gueule.



Q : Si je lance Ouverture des tombes convoquée par Disciple de la tromperie et qu'elle se fait contrer, le Disciple reste-t-il engagé ?

R : Oui. Engager une créature était une partie du coût pour convoquer, et tu n'obtiens pas de remboursement juste parce que les choses ne se sont pas déroulées selon ton plan après que tu aies fini de lancer ton Ouverture.

De la même manière, si tu achètes un billet d'avion pour faire une visite surprise à ta mère qui habite à New York, tu ne seras pas remboursé de ce ticket si tu arrives à New York et que tu découvres qu'elle a déménagé en Floride.



Q : Ogre facétieux et Coup d'état militaire, c'est une combo ? Les jetons soldats vont-ils obtenir l'aide de l'Ogre, même s'il n'est plus sur le champ de bataille ?

R : Oui, ils vont l'obtenir. Tu suis les instructions du Coup d'état militaire dans l'ordre où elles sont écrites sur la carte, donc tu mets des jetons sur le champ de bataille en premier (faisant se déclencher la capacité de l'Ogre un paquet de fois) puis tu détruis les autres créatures. L'Ogre a beau être parti, il était là juste assez longtemps pour voir les jetons arriver, et ses capacités déclenchées vont toujours aller sur la pile et se résoudre, en donnant à tes jetons un cadeau d'adieu très apprécié.



Q : Plieur de volonté peut-il rediriger la capacité +1 de Kiora, la Déferlante sur elle même, lui donnant ainsi sa protection pour un tour ?

R : La capacité de Kiora dit « un permanent ciblé qu'un adversaire contrôle », donc non. Quand tu changes la cible d'un sort ou d'une capacité, la nouvelle cible doit être légale, et Kiora ne sera pas une cible légale à sa propre capacité à moins que de sérieux chamboulements se passent d'ici là, car elle est contrôlée par le même joueur que celui qui a activé la capacité.



Q : Si j'ai un Arbitre silencieux, mon adversaire ne peut attaquer qu'avec une seule créature. Puis-je décider laquelle avec Nimbus de rage ?

R : Certainement. Attaquer avec la seule créature que tu as ciblée avec ton Nimbus est légal, et cela satisfait plus d'obligations que ce qui pourrait être satisfait en la retenant, ou en attaquant avec quoi que ce soit d'autre, donc ton adversaire est obligé d'attaquer avec la créature dont tu voulais qu'elle attaque avec.

Les obligations d'attaquer ne peuvent pas violer la restriction de l'Arbitre, mais elles peuvent tout à fait restreindre ses choix.



Q : Je lance Avantage abzan, et mon adversaire sacrifie Champ de suspension. Récupère-je ma créature à temps pour qu'elle soit là pour l'effet de renforcement ?

R : Oui, elle sera là. A l'inverse de Cercle de l'oubli et les effets similaires qui utilisent des capacités déclenchées pour faire revenir les cartes exilées, Champ de suspension utilises une durée de changement de zone. Dès que Champ de suspension quitte le champ de bataille, la partie déplace la créature qu'il avait exilé à l'endroit où elle était avant que toute autre chose n'arrive. Cela veut dire que la créature est retournée avant que l'on ne continue la prochaine étape en résolvant Avantage abzan.



Q : Disons que mon adversaire contrôle un Noble hiérarche et attaque avec une créature 3/3, et ne mentionne pas sa capacité déclenchée d'exaltation. J'ai une 4/4 en jeu ainsi qu'une Foudre en main. Je pense que mon adversaire peut oublier sa capacité, donc je bloque avec ma 4/4. Il dit « On meurt tous les deux ? » pour signaler son exaltation. Puis-je encore faire Foudre en disant « en réponse à ton exaltation » puisque je n'ai jamais dit qu'il se résolvait ou su que mon adversaire s'en était souvenu ?

R : Non tu ne peux pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Tu ne peux pas rembobiner le combat et bloquer cette 1/1 que ton adversaire a rendu mortelle avec Devenir immense, tu ne peux pas rembobiner et ne pas bloquer quand ton adversaire te surprend avec un Piétiner, et tu ne peux pas rembobiner quand tu découvres contre toute attente que ton adversaire s'est souvenu de sa capacité déclenchée, non plus.

Si tu veux être en mesure de tuer cette créature en réponse au déclenchement de l'exaltation, voici ce que tu vas devoir faire. Tu ne peux pas laisser la partie avancer, déclarer des bloqueurs, puis soudainement rembobiner les choses parce que ton adversaire n'a finalement pas fait les choses telles que tu les avais imaginées. Si tu décides d'avancer, et de déclarer des bloqueurs, c'est ça qui dit que tu laisses la capacité déclenchée d'exaltation se résoudre.

Tu as le choix : jouer ta Foudre en réponse à la capacité, ou bloquer et voir s'il y a pensé quand les blessures se résoudront.



Q : Si je suis à deux points de vie et que je Saisie une pensée, puis-je noter le contenu de la main de mon adversaire, même si la partie va se terminer ?

R : Certainement, si tu penses que cette connaissance te sera utile. Tu ne perds pas la partie pour avoir 0 points de vie avant que ta Saisie des pensées ait complètement fini de se résoudre, donc si ton adversaire veut arriver à ce point et gagner la partie, il va devoir révéler sa main comme Saisie des pensées lui demande de faire.

Il peut bien sûr ne pas vouloir révéler sa main en concédant avant que la Saisie ne se résolve, mais quelque chose me dit qu'il ne fera pas ça. C'est un pressentiment.



Et c'est la dernière de nos questions pour cette semaine. Mais c'est bon de savoir qu'il y a des choses qui ne changent pas dans la vie, car nous seront de retour la semaine prochaine, quand James vous ramènera un lot de questions toutes fraîches.

D'ici là, puisses tu chérir le passé qui t'a rendu celui que tu es aujourd'hui dans le présent.

- Callum Milne


About the Author:
Callum Milne is a Level 2 judge from British Columbia, Canada. His home range is Vancouver Island, but he can be found in the wild throughout BC and also at GPs all along the west coast of North America.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!