Published on 05/28/2012

Sonnez le cor !

(ou, quel est ce bourdonnement ?)

Cranial Translation
简体中文 繁體中文 Deutsch English Español Italiano Pусский



Que ta coupe soit toujours pleine.
Ah, l'été. Le climat est chaud, les oiseaux chantent, et l'ai est plein de sons de .... buzz ? Oui, c'est vrai, la fièvre de la Coupe du Monde monte ! La fièvre de la "Magic World Cup", c'est cela : quelques jours après la publication de cet article, je vais mettre mes vuvuzelas dans ma valise et prendre la route pour les qualificatifs se trouvant dans ma région. Faisons sonner les cors et les vuvuzelas tout en répondant à quelques questions de règles.

Comme toujours, si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous les envoyer en utilisant le bouton Moko "Mailez nous", en nous envoyant un mail à moko@cranialinsertion.com ou en nous les tweetant à @CranialTweet.

Vous pouvez aussi aimer la page Facebook de vos traductions préférées afin d'être au courant de nos dernières publications.



Q : J'ai entendu dire qu'il y avait une nouvelle règle concernant Caverne des âmes. En quoi consiste-t-elle ? Quels sont les changements ?

R : Caverne des âmes est une carte plutôt sympa, mais elle a le potentiel d'engendrer beaucoup de confusion si tu l'engages juste pour du mana sans annoncer quelle capacité tu utilises ; ton adversaire n'a aucun moyen de savoir si la créature est contrecarable ou non, ce qui, avoue-le, n'est pas fair play. De plus, si tu as oublié d'utiliser la seconde capacité, te demander d'éclaircir la situation t'offre la possibilité de corriger ton oubli.

A l'origine, les arbitres avaient pour consigne de rappeler aux joueurs d'indiquer clairement s'ils utilisaient ou non la seconde capacité de Caverne des âmes. Mais cela a changé ; la politique est maintenant très simple : si tu lances un sort de créature du type approprié en utilisant du mana provenant de la Caverne des âmes, alors ce sort de créature ne pourra pas être contrecarré même si tu n'indiques pas que tu utilises la seconde capacité de ta Caverne.



Q : Si je lance un Pèlerin de Prochelande, puis-je choisir de l'associer avec une des grosses créatures de mon adversaire afin de ne subir aucune de ses blessures ?

R : Non, et il y a deux problèmes ici. Le premier est que l'association d'âmes ne fonctionne qu'entre des créatures que tu contrôles, ainsi tu ne peux pas associer ton Pèlerin à une des créatures de tes adversaires. Le second est que le lien de vie fait gagner les points de vie au contrôleur de la créature, ainsi donner le lien de vie à une des créatures de ton adversaire lui fera gagner des points de vie si sa créature inflige des blessures.



Q : Si Gideon Jura est devenu une créature, et que j'ai joué Changenuage dessus, meurt-il à son retour car il a perdu tous ses marqueurs loyautés ?

R : Non ! Il est vrai que Gideon a perdu tous ses marqueurs loyauté au moment de son exil, mais il revient en jeu avec six marqueurs loyauté tous frais. Cela vient du fait qu'un planeswalker arrive toujours en jeu avec un nombre de marqueurs loyauté égal à sa loyauté initiale, peu importe ce qui cause son arrivée en jeu.



Q : Toutes mes créatures sont indestructibles grâce à Avacyn, ange de l'espoir, et je bloque une 4/4 avec mon Ange de l'émancipation. Puis mon adversaire fait Chavirer Avacyn ; mon Ange de l'émancipation meurt-il ?

R : Malheureusement, une fois Avacyn partie tes créatures son émancipées de leur indestructibilité. L'Ange de l'émancipation ayant 4 blessures marquées sur lui jusqu'à la fin du tour, cela est suffisant pour le tuer à la prochaine vérification des actions basées sur un état.




Savais-tu qu'il n'y avait que deux Coupes
dans tout
Magic ?
Q : J'attaque avant deux créatures. Mon adversaire veut lancer en flash son Esprit de Cerclecreux, retirer un de mes attaquants du combat et bloquer l'autre. Puis il veut lancer Epluchage de réalité sur son Esprit de cerclecreux et la créature qu'il bloque. cela fonctionne-t-il ? Je pensais que l'on ne pouvait plus lancer de sort avant que les blessures ne soient infligées.

R : Oui ! Les joueurs ont un grand nombre d'opportunités pour lancer un sort pendant le combat ; il y a une possibilité avant la déclaration des attaquants, une autre avant la déclaration des bloqueurs, et encore une juste après, puis enfin une autre à la fin de la phase de combat. Il est vrai qu'avant M10 il y en avait aussi une entre le moment où les blessures étaient assignées et leur résolution (ce qu'avant on appelait "mettre les blessures sur la pile"). La disparition de celle-ci n'empêche pas pour autant la situation décrite dans ta question de fonctionner, cela empêche juste les blessures de combat d'être infligées.



Q : Si j'ai un Coeur d'argent wolfir associé avec mon Maître-chasseur de la lande, et que le Maître-chasseur se transforme, cela rompt-t-il leur lien ?

R : Une créature liée par l'association d'âmes peut seulement être "séparée" si tu perds le contrôle de l'une des créatures, si l'une d'elles quitte le champ de bataille, ou si l'une d'elles cesse d'être une créature. Transformer le Maître-chasseur en Ravageur ne fait aucune de ces choses, donc le Cœur d'argent et le Ravageur profitent de la lune pour être encore plus effrayants.



Q : Donc Changenuage peut sauver ma créature d'un sort de destruction qui cible, mais j'ai entendu quelque chose d'étrange disant que cela marchait contre un Cercle de l'oubli. Si je lance un Changenuage sur la cible, mon adversaire ne peut-il pas simplement en choisir une autre ?

R : Cela dépend de quand exactement tu lances le Changenuage. Quand le Cercle est un sort sur la pile, il ne cible rien ; seule sa capacité déclenchée d'entrée sur le champ de bataille requiert une cible. Donc si tu lances un Changenuage lorsque le Cercle de l'oubli est encore un sort attendant de se résoudre, ton adversaire pourra choisir la cible qu'il souhaite (dont la créature que tu viens d'exiler avec le Changenuage) lorsque le cercle de l'oubli entrera sur le champ de bataille et que sa capacité se déclenchera. Si tu lances Changenuage en réponse à la capacité déclenchée, alors ta créature s'en sortira.



Q : Je contrôle Gisela, lame d'Ornuit et quelques jetons esprit 1/1 vol. Mon adversaire lance une Bourrasque corrosive avec X=1. Que se passe-t-il ?

R : Gisela va sauver tes esprits. Sa seconde capacité dit d'arrondir [i]à l'unité supérieure[\i] quand elle prévient des dommages et la moitié de 1, arrondie à l'unité supérieur est 1. Donc elle va finir par prévenir toutes les blessures que la Bourrasque corrosive devrait infliger à tes créatures.



Q : Mon adversaire est à 4 points de vie et je veux lancer Pestefeu pour le tuer. Juste pour être sûr, je le lance pour 6. En réponse, il lance un Bouclier de la foi, et dit qu'il est encore en vie puisque la capacité d'heure fatidique lui donne la protection contre le rouge. Comment est-ce possible, puisque Pestefeu est incontrable et que ses blessures ne peuvent être prévenues ?

R : Il y a une astuce ici, car Pestefeu dit en fait qu'il ne peut être contré « par des sorts ou des capacités » quand X vaut 5 ou plus. Mais tant que ton adversaire a la protection contre le rouge, il devient une cible illégale pour Pestefeu, et les règles du jeu interviennent et contrent le sort, ce qui est parfaitement légal.



Q : Si j'ai Sheoldred, la Susurrante, et que j'attaque le planeswalker de mon adversaire plutôt que lui, peut-il la bloquer même s'il contrôle un marais ?

R : En se fiant à son illustration, Sheoldred pourrait porter beaucoup de bottes, et elle sont [i]toutes[\i] faites pour marcher. Et ici, elles va piétiner le planeswalker de ton adversaire mais c'est toujours ton adversaire qui va devoir bloquer, et la traversée des marais de Sheoldred dit qu'il ne peut pas faire cela.



Q : J'ai entendu quelqu'un dire que les capacités déclenchées étaient incolores. Cela veut-il dire que la capacité des Conscrits zélés peuvent être utilisés pour voler une créature avec la protection contre le rouge ?

R : Pas tout à fait. Une capacité déclenchée sur la pile est définie par les règles comme ayant une seule caractéristique –son texte- donc la capacité déclenchée des Conscrits n'est effectivement pas rouge. Mais la protection ne regarde pas les caractéristiques de la capacité, elle regarde les caractéristiques de la [i]source[\i] de la capacité. Dans ce cas, les Conscrits sont la source, qui est rouge, une créature avec la protection contre le rouge ne peut du coup être ciblée par la capacité, et tes Conscrits doivent faire du zèle sur un autre permanent à la place.



Q : Je sais que si mon adversaire a un emblème d'Elspeth, Chevalière Errante, alors ma Déliquescence soudaine ne va pas enlever l'indestructibilité de ses créatures. Mais que se passe-t-il s'il s'agit d'Avacyn, Ange de l'espoit à la place ? Et du jeton Marit Lage des Profondeurs obscures ?

R : "Indestructible" n'est pas une capacité, donc il n'y a rien qui puisse l'enlever en faisant perdre des capacités. "Les permanents que vous contrôlez sont indestructibles" est une capacité, et la Déliquescence soudaine peut l'enlever d'Avacyn. De la même façon, « cette créature est indestructible » est une capacité, et la Déliquescence soudaine peut l'enlever de Marit Lage. Ainsi, si tu trouves un moyen de lui infliger 20 blessures, elle va couler de nouveau dans les profondeurs obscures.




Mais un calice est une coupe, non ?
Q : Je regardais le reportage en direct du Pro Tour, et j'ai vu un joueur avec un Vol spectral sur une de ses créatures. Lorsqu'il a attaqué, il a engagé sa créature et le Vol spectral. Est ce normal ?

R : Techniquement, non ; engager une créature n'engage pas une aura ou un équipement qui lui est attaché. Mais les joueurs inclinent souvent toute la pile et c'est habituellement acceptable car la plus part du temps cela ne cause aucune ambigüité et le statut engagé/dégagé de l'aura ou de l'équipement est souvent anodin. Si cela est important ou crée une confusion, alors cela peut être réparé, mais heureusement cela ne se passe pas souvent (spécifiquement avec les auras – seulement quelques unes ont des capacités qui fait que les engager est important).



Q : J'attaque avec un Sondeur de secrets transformé en Aberration insectoïde. Mon adversaire lance Brumelune, puis bloque avec son Louveteau. C'est légal ça?

R : OUI ! Cet insecte est en effet plutôt aberrant, regarde sa ligne de sous-type : elle indique bien qu'en plus d'être un insecte il est toujours un humain. Du coup même s'il ne possède plus de capacité qui peut le détransformer, Brumelune va voir un humain et le transformer. Comme après ça, il n'a plus le vol, il peut être bloqué en toute légalité par un loup sur lequel les blessures seront bien évidemment prévenues.



Q : J'ai Mère des runes et une grosse Chevalière du Reliquaire. Mon adversaire a une créature bleue et une créature verte ; y-a-t-il un moyen de faire que ma Chevalière ne soit pas bloquée ?

R : NON. Peu importe quelle couleur de protection tu choisis, la créature de l'autre couleur pourra bloquer. Et une fois qu'un bloc légal a été déclaré, donner protection contre la couleur va seulement prévenir les blessures en provenance du bloqueur et non annuler le bloc.



Q : Si j'ai un Ecorcheur des Liendefiel sur le champs de bataille, et que je réanime un Berserker sangorage de mon cimetière, Puis-je mettre les capacités en pile afin que la soif de sang fonctionne bien ?

R : Tristement non, la soif de sang n'est pas une capacité déclenchée ; c'est un effet de remplacement qui modifie l'arrivée en jeu de la créature. On va vérifier si ton adversaire a reçu des blessures avant que la capa déclenchée du diable aille dans la pile, bien avant que ton adversaire n'ait reçu les blessures.



Q : Comment interagir Invocation cruelle avec une carte de coût hybride tel que : Roi faucheur ? Cela réduira-t-il le coût alors que l'on parle d'un coût coloré quand même ?

R : Si tu fais les choses bien, tu peux rendre ton épouvantail moins cher. Lors du lancement d'un sort avec des manas hybrides dans son coût, la première chose à faire est d'annoncer ce que tu payes pour chacun des symboles. Tu fais cela avant de prendre en compte les éventuelles réductions de coût. Si tu choisi un double mana incolore son coût sera réduit par l'Invocation cruelle.



Q : A mon étape de pioche, je tire un Terminus, et j'ai vraiment envie de le lancer pour son coût de miracle, mais je n'ai pas de mana blanc. Je sais que je ne peux pas attendre ma phase principale pour poser un terrain mais j'ai une Plaines marécageuses, ai-je le temps de chercher une plaine pour jouer mon sort ?

R : Bien sûr. Le Miracle est une capacité déclenchée qui s'active quand tu révèles la carte. Tant que cette capacité déclenchée n'est pas résolue le sort n'est toujours pas en pile. Tu peux donc répondre à cette capacité pour aller chercher ta Plaine.



Q : Si mon adversaire à une créature enchantée avec un Appétit démoniaque et que je lui vole sa créature avec Conscrits zélés, que se passe-t-il ? Est-ce différent si je vole l'enchantement ?

R : Dans les deux cas, ce sera pareil ! "enchantez une créature que vous contrôlez" signifie que le contrôleur de l'enchantement et de la créature doivent être les mêmes. Dès que les actions basées sur un état sont vérifiées, si cette condition n'est pas remplie l'enchantement rejoindra le cimetière. Dans les deux cas l'Appétit sera illégalement attaché est mis au cimetière.



Je commence à m'essouffler à force de faire du bruit avec ma vuvuzela tout en tapotant. Du coup je lui donne un temps de repos. Si vous venez au tournoi qualificatif pour le championnat du monde à St-Louis la semaine prochaine, n'hésitez pas, venez me voir pour vous présenter et discuter.
Je vous dis à la semaine prochaine pour la sortie de Planechase 2.0 !

-James Bennett


About the Author:
James Bennett is a Level 3 judge based out of Lawrence, Kansas. He pops up at events around Kansas City and all over the midwest, and has a car he can talk to.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!