Published on 03/22/2021

Cartes Modales Double Faces & où les trouver

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano



Je suis un dieu épée,
bien sûr que je suis l'exemple
favori de tous !
MDFC.
Avant que nous ne plongions dans l'article d'aujourd'hui, si vous avez des questions qui popent dans votre tête, n'hésitez pas à nous les envoyer. Nous pourrions même utiliser votre question dans un article futur ! Si vous avez une question courte, contactez-nous via notre Twitter à l'adresse suivante @CranialTweet, et pour des questions plus longues elles peuvent nous être envoyées à l'adresse mail moko@cranialinsertion.com .

Les cartes modales à double faces (que nous pouvons abréger par MDFC) ont d'abord été introduites dans Renaissance de Zendikar. Il y a d'une part les split cartes et d'autres parts les cartes double faces qui fonctionne de la même manière mais un peu différemment en même temps.

Pour l'article d'aujourd'hui, je pensais que nous pourrions revoir cette énigmatique mécanique et avoir un aperçu approfondi de ceci. J'ai pris chaque question auxquelles nous avons répondu au sujet des MDFC depuis ces 7 derniers mois et les ai regroupées dans cet article. Vu que nous révisons le sujet des MDFC sur les notes de Kaldheim, je vais injecter les questions preninentes de cette partie. Toutes les notes seront teintes en bleu. Allons-y !


Jouer avec des Cartes Modales Double Faces




  • Pour déterminer si il est légal de jouer une carte modale double face on considère uniquement les caractéristiques de la face que nous sommes en train de jouer et ignorer totalement les caractéristiques de l'autre côté. Par exemple, si un effet vous interdit de jouer des sorts de Créature, vous ne pouvez pas jouer Halvar dieu de la bataille mais vous pouvez tout de même jouer l'Épée des royaumes.


Q : Mon adversaire contrôle un Vanneur du vide. Quel côté de Valki, Dieu des Mensonges/Tibalt Imposteur Cosmique pourrais-je jouer ?

La réponse est
Uniquement Tibalt. Comme dit plus haut, on considère uniquement la face lancée.




  • Si un effet permet de jouer un mode spécifique d'une carte double face, on peut la lancer si il s'agit d'un sort ou la jouer si il s'agit d'un terrain au moment où on détermine quelle face on va jouer. Si un effet permet de lancer (plutôt que jouer) une carte modale double face, vous ne pourrez pas la jouer en tant que terrain.


Q : Descente de Kabira/Plateau de Kabira est dans mon cimetière. Puis-je lancer ma descente de Kabira avec mon Mage lancevif ?

La réponse est
Oui.

Le Mage va regarder si la carte dans le cimetière est une éphémère, ainsi il pourra donner le flashback et te permettre de jouer ta descente de Kabira depuis le cimetière.


Q : J'attaque avec mon Arcaniste de la horde de l'effroi, et avec sa capacité d'attaque je cible Danger des champs de pics. Puis-je choisir de le mettre sur le champ de bataille en tant que Grotte des champs de pics au lieu de lancer le Danger ?

La réponse est
Non tu ne peux pas. L'Arcaniste dit que tu peux lancer la carte ciblée et un terrain ne peut pas être lancé, il peut uniquement être joué. Tu peux cibler le Danger avec la capacité de l'Arcaniste mais tu ne pourra pas jouer la Grotte.


Q : J'utilise le Devoreur de Rêves pour mettre en prédiction Valki, Dieu des Mensonges. Puis-je le jouer en tant que Tibalt Imposteur Cosmique au prochain tour, et si oui, devrais-je payer ou ?

La réponse est
Tu peux mais tu devras tout de même payer pour le lancer. Le coût de prédiction n'est pas fixé au moment où tu mets la carte en prédiction. Le coût est calculé au moment où tu lances la carte et que tu décides quel côté tu vas lancer. Il ne semble pas y avoir de règle particulière dans les Comprehensive Rules pour ça mais il y un point de règle dans le Gatherer qui éclaircit ça, et cela suit exactement le même processus utilisé précédemment avec le Mage lancevif sur les split cartes.


Q : Je lance Elfe aux nattes sanguinolente, et je cascade dans Valki, Dieu des mensonges. Puis-je choisir de lancer TIbalt Imposteur Cosmic au lieu de Valki ?

La réponse est
Tu ne peux plus. Avec l'annonce récente de Wizards au sujet des bans et des restrictions, il a été dit que la cascade changeait légèrement. Maintenant, la cascade regarde le coût converti de la carte exilée et aussi le coût converti de mana du sort sur la pile. En lançant l'Elfe et en tombant sur Valki tu vas pouvoir lancer la carte, cependant tu ne pourras lancer que le côté où le sort a un coût converti de mana inférieur ou égal à trois. Valki remplit les conditions mais pas Tibalt puisqu'il a un coût converti de mana de 7. Ainsi tu ne pourras pas lancer Tibalt en cascadant. Si tu veux cascader Tibalt alors le sort qui possède la cascade doit avoir un coût converti de mana de 8 ou plus (comme Colosse du Maelstrom).

Aussi, il faut noter que ce changement de règle ne s'applique que sur la cascade. Il y a d'autre moyen de "tricher" pour mettre Tibalt en jeu avec des cartes comme Éclater au grand jour ou Ultimatum Emergent qui fonctionne toujours pour lancer le côté de Tibalt.



Vous réagissez tous comme si
ma mauvaise nouvelle était inattendue.


  • Si un effet permet de jouer un terrain ou lancer un sort depuis un groupe de carte, vous pouvez jouer ou lancer une Carte Modale à Double Faces avec n'importe laquelle de ses faces tant qu'elle remplit les critères requis. Par exemple, si un effet permet de lancer des sorts d'artéfacts depuis le cimetière, vous pouvez lancer l'Epée des Royaumes mais pas Halvar Dieu de la Bataille. (Ne t'en fais pas Halvar. Nous t'aurons tout de même sur le champ de bataille.)


Q : Descente de Kabira/Plateau de Kabira est dans mon cimetière. Puis-je jouer le plateau avec mon Creuset des mondes ?

La réponse est
Oui.

Le Creuset te permet de jouer des cartes de terrain venant d'un groupe de cartes : ton cimetière. Ainsi tu peux jouer la face retournée puisqu'elle remplit ces critères.


Q : Si Cosima Dieu du Voyage est mon commandant, puis-je lancer L'Orakarve depuis ma zone de commandement ?

La réponse est
Oui ! Cosima peut être ton commandant vu que c'est une créature légendaire sur son recto. Et vu que tu peux jouer ton commandant depuis la zone de commandement, tu peux lancer n'importe laquelle de ses face. Donc si tu préfères que ton commandant soit un bateau, tu peux.

Garde juste à l'esprit deux choses : la taxe du commandant s'applique au commandant, pas à une face ou l'autre. Cela signifie que, si tu lances Cosima, puis qu'il retourne en zone de commandement, et que tu veux lancer L'Orakarve, tu devras payer la taxe. Peu importe que tu n'aies jamais lancé l'Orakarve depuis la zone de commandement, c'est la carte elle-même dans son intégralité qui est ton commandant et la taxe s'applique aux deux faces.

Ensuite, la totalité de la carte étant ton commandant, les blessures de commandant des deux faces sont comptabilisées ensemble dans un seul total. Si tu infliges neuf blessures de combats à ton adversaire avec l'Orakarve et ensuite douze avec Cosima, il a subi 21 blessures de combat infligées par un même général et perd donc la partie.


Q : J'ai Valki, dieu des Mensonges dans mon cimetière et Lurrus de la Tanière des rêves en jeu. Puis-je lancer Tibalt, imposteur cosmique depuis mon cimetière avec la capacité de Lurrus ?

La réponse est...
Non tu ne peux pas. Lurrus dit que tu peux lancer un sort de permanent avec un coût converti de mana de deux ou moins depuis ton cimetière. Cela signifie que Lurrus s'intéresse au coût converti de mana du sort sur la pile, pas celui de la carte dans le cimetière. Tibalt a un coût converti de mana égal à sept, qui ne vérifie pas la condition imposée par Lurrus, donc tu ne peux pas le lancer depuis ton cimetière avec la capacité de Lurrus.





  • Si un effet t'autorise à mettre en jeu une carte avec des caractéristiques particulières sans préciser qu'il faut la jouer ou la lancer, tu considères seulement les caractéristiques du recto de la carte double-face modale pour vérifier ces caractéristiques. Si elle vérifie les caractéristiques demandées, le recto arrive sur le champ de bataille. Par exemple, si un effet t'autorise à mettre en jeu une créature de ton cimetière, tu peux mettre en jeu Halvar, Dieu de la Bataille. Par contre, un effet qui t'autorise à mettre en jeu un artefact depuis ton cimetière n'affectera pas l'Épée des Royaumes : une carte double-face modale a uniquement les caractéristiques de son recto quand elle est au cimetière.


Q : Je contrôle Sissay, capitaine de l'Aquilon. Elle est actuellement 3/3, et j'active sa capacité. Puis-je chercher Valki, dieu des Mensonges le mettre sur le champ de bataille en tant que Tibalt, imposteur cosmique ?

La réponse est...
Non, ça ne fonctionne pas. Même si les effets qui permettent de lancer une carte double-face modale, comme la cascade, permettent de lancer les deux faces, ça ne marche pas avec un effet qui permet de la mettre en jeu. Les règles disent qu'une carte double-face arrivant sur le champ de bataille d'un autre endroit que la pile arrive par défaut en tant que face recto. La capacité de Sissay n'outrepasse pas cette règle.





  • Le coût converti de mana d'une carte double-face modale est basé sur les caractéristiques de la face considérée. Sur la pile ou le champ de bataille, il s'agit de la face visible. Dans toutes les autres zones, c'est uniquement le recto. C'est différent de la façon de procéder avec les cartes à transformations.


Q : Si je révèle Birgi, déesse des Contes avec Ad Nauseam, combien de points de vie vais-je perdre ?

La réponse est...
Seulement 3. En dehors de la pile ou du champ de bataille, une carte double-face modale a seulement les caractéristiques de son recto, donc Ad Nauseam ne regarde pas le verso.





  • Une carte double-face modale ne peut pas se transformer, ni être mise en jeu transformée. Ignorez toute instruction indiquant de transformer une telle carte ou de la mettre en jeu transformée.




Généralités sur les cartes double-face




  • Chaque face d'une carte double-face a son propre ensemble de caractéristiques : nom, types, sous-types, capacités, etc. Tant qu'elle est sur la pile ou le champ de bataille, on considère uniquement sa face visible. L'autre ensemble de caractéristique est tout simplement ignoré.





  • Quand une carte double-face est ailleurs que sur le champ de bataille ou la pile, considèrez uniquement les caractéristiques de son recto. Reprenons l'exemple de la carte Halvar, Dieu de la Bataille dans le cimetière. Au cimetière, il a uniquement les caractéristiques d'Halvar, Dieu de la Bataille, même si l'Epée des Royaumes était en jeu avant d'être mise en cimetière.


Q : Mon adversaire tente de défausser la seule carte de sa main, Halliers de Vastebois, pour activer la dernière capacité de Borborygmos enragé et tuer mon jeton 2/2 Zombie. Peut-il faire ça ?

La réponse est...
Non, il ne peut pas. Les Halliers sont le verso de la Fortification de Vastebois. Ainsi, tant que le carte est dans sa main, le jeu ne la reconnaît pas en tant que terrain utilisable pour la défausser.



Que voulez-vous ? J'aime être présentable.
Q : Pour la capacité de mon Démon aux runes brûlantes, puis-je choisir Egon, dieu de la Mort et une copie différente d'Egon en nommant son verso le Trône de la mort ?

La réponse est...
Tu ne peux pas. En cherchant dans ta bibliothèque, seul le recto d'une carte double-face modale est visible.


Q : Descente de Kabira/Plateau de Kabira est dans mon cimetière. Puis-je la renvoyer dans ma main avec Éclair vivant ? Et avec Vie du terreau ?

La réponse est...
Oui pour l'Éclair vivant et Non pour la Vie du terreau.

Cette carte double-face est seulement un rituel dans le cimetière. Elle ne peut donc être ciblée qu'en tant que rituel par les sorts et capacités.


Q : Si Jegantha, la Source est mon compagnon, puis-je inclure Birgi, déesse des Contes dans mon deck ?

La réponse est...
Oui.

Comme Birgi est la seule face qui existe dans la bibliothèque, le coût de mana du recto n'est pas un problème.





  • Si un effet tente de mettre une carte double face sur le champ de bataille et que sa face recto ne peut pas être mise sur le champ de bataille, elle n'y entre pas. Par exemple, si un effet exile une carte double face modale, dont la face recto est un éphémère, et la renvoie sur le champ de bataille, elle reste en exil. Un éphémère ne peut pas être mis sur le champ de bataille. (Kaldheim n'a pas de carte double face modale dont les faces recto sont des éphémères ou des rituels). Hmmm, je me demande bien si on aura des MDFC avec un rituel ou un éphémère face recto, mais une créature face verso avec Strixhaven...





  • Si un effet demande à un joueur de choisir un nom de carte, le nom de l'une ou l'autre de ses faces peut être choisi. Si cet effet ou une capacité liée fait référence à un sort en train d'être lancé avec le nom choisi et/ou à un terrain avec le nom choisi en train d'être joué, le nom choisi seulement est pris en compte, pas celui de l'autre face.





  • Dans la variante Commander, l'identité couleur d'une carte double face est déterminée par les coûts et symboles de mana dans le texte de règles des deux faces combinées. Si l'une des faces a un indicateur couleur ou un type de terrain de base, ceux-ci sont également pris en compte.


Q : Jorn, dieu de l'Hiver est mon commandant. Est-il possible d'inclure des cartes bleues et noires dans mon deck ?

La réponse est
Oui.
Comme c'est expliqué au-dessus.





  • Une ou les deux faces d'une carte double face peuvent inclure un rappel de ce qui se trouve sur l'autre face. Ce texte de rappel n'a aucun effet sur la partie.





  • Chaque carte double face a une icône dans le coin supérieur gauche de chaque face. Pour les cartes double-faces modales de l'extension Kaldheim, ces icônes sont un simple triangle pour la face avant et un double triangle pour la face arrière. Ces icônes n'ont aucun effet sur la partie.





De l'usage d'une carte de substitution.




  • Il est important que les cartes de votre deck soient indiscernables les unes des autres. Pour que ce soit également le cas avec des cartes double face, vous pouvez utiliser les cartes de substitution trouvées dans certains boosters Kaldheim. Celles-ci peuvent remplacer les cartes double face dans des zones cachées ou partout où leur identité est cachée (comme en exil si une carte est exilée face cachée). L'utilisation de cartes de substitution est facultative, mais en tournoi, les joueurs avec des cartes double face doivent les utiliser ou des sleeves à dos opaque (c'est souvent ces deux options qui sont nécessaires d'ailleurs).


Q : Si je joue des cartes double face modales dans mon deck et que j'utilise des pochettes, la face visible est-elle réellement importante ? Je veux dire, j'ai Valki, dieu des Mensonges dans mon deck, mais je joue rarement autre chose que la face Tibalt. Puis-je directement avoir Tibalt face visible dans mes sleeves ?

La réponse est
À proprement parler, non. Lorsque la carte est dans ta bibliothèque ou dans ta main, elle n'a que les caractéristiques de sa face recto, donc avoir sa face verso visible serait une représentation incorrecte de l'état de la partie. Cependant, comme la bibliothèque et la main sont des zones cachées, personne ne s'en souciera à moins que ton adversaire ne cherche dans ta bibliothèque ou ne regarde ta main pour une raison quelconque. Dans ces cas, tu devrais indiquer clairement à ton adversaire que tu as quelques Tibalts là-dedans qui sont en fait des Valkis. En tant qu'arbitre, je l'autoriserais probablement tant que ton adversaire comprend ce qui se passe. Le potentiel de confusion semble plus faible que le risque de marquer accidentellement tes sleeves en changeant à chaque fois la face que tu joues.



Est-il seulement possible
de manquer de questions
sur les MDFCs ?
J'en doute.



  • Vous devez avoir la carte double face que la carte de substitution représente avec vous. La carte double face doit être séparée du reste du deck et du sideboard.





  • Une carte de substitution ne peut être ajoutée à un deck que lorsqu'elle est utilisée pour représenter une carte double face.





  • Vous devez clairement écrire sur la carte de substitution quelle carte recto-verso elle représente. Le nom d'au moins une face doit être inscrit sur la carte de substitution, et toute autre information visible sur l'une ou l'autre face de la carte peut également être inscrite. Il est interdit d'ajouter des informations qui n'apparaissent pas sur la carte substituée.





  • Pendant la partie, une carte de substitution est considérée comme la carte double face qu'elle représente.





  • Si une carte de substitution entre dans une zone publique (le champ de bataille, le cimetière, la pile ou l'exil à moins qu'elle ne soit exilée face cachée), utilisez la carte double face réelle et mettez la carte de substitution de côté. Si la carte double face est mise dans une zone cachée (main ou bibliothèque), utilisez à nouveau la carte de substitution.





  • Si une carte double face est exilée face cachée ou mise sur le champ de bataille face cachée, gardez son identité cachée en utilisant une carte de substitution face cachée ou des sleeves opaques (ou les deux).





  • Dans certaines éditions plus anciennes, les cartes de substitution listaient les cartes recto-verso ou les cartes assimilables de ces éditions. Une carte de substitution Kaldheim peut être utilisée pour représenter ces cartes double face. Les mêmes règles concernant les informations qui peuvent être écrites sur les cartes de remplacement s'appliquent.





Il n'y a plus qu'à espérer que vous soyez enfin armés et parés pour jouer avec des MDFC !
On se revoit la semaine prochaine.


- Justin Hovdenes AKA Hovey
Level 2 Magic Judge
Rapid City, SD


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!