Published on 01/13/2020

Ils vécurent heureux...

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano



Et c'est la fin des aventures sur Eldraine !
Salut à tous, et bienvenue dans ce nouveau numéro de Cranial Insertion ! Cette semaine nous disons au revoir au Trône d'Eldraine ! Elle ne va nulle part mais avec l'arrivée de Theros par-delà la mort, les joueurs sont prêts à se détourner des contes de fée et des chevaliers pour se concentrer sur les dieux et les enchantements ! La semaine prochaine nous commencerons à répondre à vos questions concernant Theros par-delà la mort. C'est peut-être la fin de l'histoire d'Eldraine pour l'instant mais un retour est toujours possible tant il y a d'histoires à raconter.
Si vous avez une question de règles à laquelle vous souhaitez une réponse nous sommes là pour ça ! Vous pouvez nous envoyer vos questions et nous pourrions même l'utiliser dans un prochain numéro ! Vous pouvez envoyer vos questions courtes à notre compte Twitter via @CranialTweet et vos questions plus longues par mail à moko@cranialinsertion.com .



Q : Je contrôle Cendrelianes et mon adversaire contrôle un Grand serpent annoroc 5/5. Puis-je sacrifier Cendrelianes pour détruire le Grand serpent ?

R : Non tu ne peux pas. Le Grand serpent a la protection contre le multicolore et Cendrelianes est rouge et verte. Comme la capacité activée cible l'artefact ou l'enchantement qui doit être détruit, tu n'auras pas la possibilité de cibler le Serpent avec la capacité activée de ta carte.



Q : J'attaque et inflige des dégâts à mon adversaire avec Turlupin, Maître farceur. Dois-je choisir le(s) mode(s) lorsque la capacité declenchée est mise en pile ou lorsqu'elle se résout ?

R : Lorsqu'elle est mise en pile. Le fait de choisir les modes fait partie du processus de mise en pile d'une capacité. Cela signifie que tes adversaires sauront quels modes ont été choisis avant de pouvoir répondre. Par exemple, si tu choisis la défausse et que ton adversaire n'a qu'un éphémère en main, il saura qu'il doit le jouer ou le perdre sur la capacité de Turlupin.



Q : Je contrôle un Collecteur de peaux 1/1 et Garruk, chasseur maudit. Si j'active la capacité de loyauté +0 de Garruk pour faire deux jetons 2/2, mon Collecteur finit-il 2/2 ou 3/3 ?

R : Juste 2/2. Le Collecteur a une clause d'intervention si - elle vérifie la force de la nouvelle créature qui arrive sur le champ de bataille pour voir si la capacité du Collecteur se déclenche, et elle vérifie quand elle va se résoudre pour être sûre que la nouvelle créature a toujours une force plus grande que celle du Collecteur. Dans ce cas la capacité se déclenche deux fois. La première se résout et le Collecteur devient 2/2. Puis la seconde capacité tente de se résoudre mais ne fait rien car la force de la créature n'est plus supérieure à celle de ton Collecteur.



Q : Je contrôle un Kefnet l'Éternel-dieu en jeu et je révèle la première carte que je vais jouer ce tour-ci - Réprobation. Je ne pourrai pas la lancer, mais puis-je la recycler ?

R : Non tu ne le pourras pas. Tu crées une copie de Réprobation quand la capacité de Kefnet se résout et tu peux lancer la copie de cette carte. Si tu ne le fais pas, lorsque l'on vérifie les actions basées sur un état après la résolution de la capacité, la copie cesse d'exister car elle est une copie de carte qui n'est pas sur la pile. Tu ne peux que lancer les copies créées par Kefnet et pas utiliser leurs capacités.



Q : Si je lance Taillebraise, puis-je utiliser sa capacité d'entrée sur le champ de bataille pour l'attacher à une créature qui a le linceul comme Insecte mortel ?

R : Non tu ne peux pas. La capacité déclenchée cible la créature à laquelle tu vas attacher le Taillebraise, et tu ne peux pas choisir de cible illégale.



Q : Puis-je nommer avec Jamais Plus ! la partie non-créature d'une carte avec aventure (comme Fin précipitée) ? Mon adversaire pourra-t-il lancer la créature malgré cela ?

R : Tu peux tout à fait choisir le côté aventure d'une carte quand tu dois choisir un nom de carte. Cependant, cela empêche uniquement ton adversaire de lancer sa carte à l'aventure, pas de jouer la créature. De la même manière si tu nommes la créature, ton adversaire pourra lancer l'aventure qui lui est attachée.


Quelques fois, si nous n'arrivons pas à nos fins,
nous devons amener la fin à nous.

Q : Je contrôle Urza, seigneur grand-artificier et mon adversaire possède un Téfeiri, effileur de temps. Si j'active la dernière capacité de Urza et que j'exile une carte non terrain, pourrais-je la lancer ou Téfeiri m'en empêche ?

R : Tu pourras la lancer. La capacité d'Urza te donne une marge temporelle pour lancer la carte exilée "jusqu'à la fin du tour" . Tu n'es pas en train de lancer la carte pendant la résolution de la capacité d'Urza, donc Téfeiri ne peux pas t'en empêcher. Tant que tu respectes la condition de ne lancer les sorts que lorsque tu peux lancer un rituel, tu pourras lancer la carte non terrain exilée par Urza.



Q : Mon adversaire contrôle Mishra, prodige artificier. S'il lance une Épée d'Eau et de Feu, puis je la contrecarrer avec une Révocation et faire en sorte qu'il ne puisse la récupérer avec la capacité déclenchée de Mishra ?

R : Oui : tu devra attendre que la capacité de Mishra soit résolue avant de lancer la Révocation. Si tu contrecarres l'Épée de ton adversaire avant que la capacité de Mishra ne se soit résolue, alors ton adversaire pourra la récupérer depuis le cimetière pour la mettre directement en jeu. Mais si tu attends que cette capacité soit résolue, ton adversaire ne pourra pas utiliser la capacité pour la mettre sur le champ de bataille.



Q : Mon adversaire contrôle un jeton nourriture transformé en Élan grâce à la capacité de Oko, voleur de couronnes. Si j'attaque avec un Loyaliste de la Légion et deux autres créatures, mon adversaire aura-t-il la possibilité de bloquer avec son Élan ex-nourriture ?

R : Non, il ne pourra pas. "Jeton" n'est pas une caractéristique qui peut être ajoutée ou retirée d'une carte. Alors que Oko transforme la nourriture en Élan, cela reste un jeton, et à cause de la capacité du Loyaliste, ton adversaire ne pourra pas bloquer avec ses jetons.



Q : Je contrôle une Précurseuse de la Coalition. Si je lance un Grizzlis, existe-t-il une possibilité pour que je puisse lancer un Boucliers de Velis Vel pour donner tous les types de créatures à mon Grizzlis et ainsi déclencher la capacité de ma Précurseuse ?

R : Ce n'est pas possible. Tu peux lancer Boucliers avant que le Grizzlis ne se résolve, mais le Bouclier n'affecte que les créatures qui sont déjà en jeu sous le contrôle du joueur ciblé à sa résolution, et pas celles qui devraient arriver en jeu par la suite : le Grizzli ne gagnera pas tous les types. Et si tu laisses le Grizzli se résoudre, avant que tu ne puisses lancer le Bouclier, on vérifiera s'il y a des capacités qui se déclenchent. L'Ours étant un ours, pas un Pirate, la capacité de la Précurseuse ne se déclenche pas. Qu'importe que tu transformes l'ours en Pirate par la suite, le moment où la capacité aurait dû se déclencher est passé et l'on ne revient pas dans le temps parce que l'ours est devenu un Pirate.



Q : Si mon adversaire lance un Supplanteur eldrazi, puis-je le contrecarrer avec un Rejet solennel ?

R : Oui tu le peux ! Le coût d'invocation du Supplanteur est , mais il a la carence, ce qui fait que la carte est incolore au lieu d'être blanche. Comme c'est une carte incolore, c'est une cible légale pour le Rejet, il peut donc être contrecarré par le Rejet.



Q : J'active la capacité -X de Tezzeret le Chercheur pour 1 et je cherche une Aiguille à sectionner. Mon adversaire aura-t-il la possibilité d'activer une capacité avant que l'Aiguille n'arrive en jeu ?

R : Tout depend de quand il le fait. S'il le fait en réponse à l'activation de la capacité de Tezzeret, alors oui. Mais s'il attend de savoir quel artefact tu vas chercher avec la capacité, il est déjà trop tard, la capacité est en train de se résoudre. Une fois que la capacité a été résolue, l'Aiguille est déjà en jeu et la carte nommée ne peut alors plus activer ses capacités. Donc en résumé, ton adversaire peut activer une capacité avant que celle de Tezzeret ne se résolve, mais s'il la laisse se résoudre il prend le risque de ne plus pouvoir activer les capacités de la carte nommée.



Q : J'ai un jeton de créature qui a la survivance grâce à Mikaeus, le maudit. Si ce jeton meurt, la capacité de survivance va-t-elle se déclencher et faire revenir mon jeton sur le champ de bataille ?

R : La capacité de survivance va se déclencher, mais le jeton ne reviendra pas. Le jeton meurt alors qu il n a pas de marqueur +1/+1, ce qui permet à la capacité de survivance de se déclencher. Cependant, alors que l'effet est en pile, le jeu vérifie les actions basées sur un état et voit un jeton qui n'est pas sur le champ de bataille, le jeton n'a plus d'existence. Lorsque l'on passe à la résolution de la capacité, le jeton n'étant plus dans le cimetière, rien ne se passe, et le jeton ne reviens pas en jeu.


Nous vous avons promis une fin,
vous aurez une fin
(même si elle est sous la forme d'un Eldrazi).

Q : Mon adversaire contrôle une Mox de chrome avec un Émissaire de Brûle-Arbre imprimé. SI je lance une Extraction de l'éternité en ciblant l'Émissaire, que devient la Mox ?

R : Ton adversaire a une Mox qui n'a plus d'utilité (est ce possible une Mox inutile ?). Pour que la capacité de la Mox fonction, il faut que la carte imprimée reste en exil. Si cette carte venait à quitter l'exil, la Mox perd toute trace de cette carte et n'aura pas de référence pour déterminer la couleur de mana qu'elle pourrait produire. En ciblant l'Émissaire avec l'Extraction, tu désactives la capacité de la Mox et celle-ci ne peut plus produire de mana.



Q : Mon adversaire contrôle Kolaghan, seigneur-dragon, et j'ai une seule carte dans mon cimetière – un Rampeur des tombes, avec un autre zombie sur le champ de bataille. Si je lance le Rampeur des tombes depuis mon cimetière, perdrais-je 10 points de vie ?

R : Nope, la capacité du seigneur-dragon ne se déclenchera pas. Quand tu commences à annoncer le Rampeur des tombes, tu le bouges hors de ton cimetière et le mets sur la pile. Une fois que tu as fini de le lancer et qu'on vérifie s'il y a quelque chose qui devrait se déclencher, la capacité du seigneur-dragon ne se déclenchera pas, puisqu'il n'y a aucune carte nommée "Rampeur des tombes" dans ton cimetière. Tu le lances juste depuis ton cimetière, mais au moment où le sort devient lancé, le Rampeur des tombes est sur la pile, pas dans ton cimetière, et ne comptera pas pour la capacité déclenchée du seigneur-dragon.



Q : Puis-je lancer Rênes du pouvoir même si je ne contrôle aucune créature ?

R : Yep, tu peux (et c'est sans doute probablement le meilleur moment pour le lancer, d'ailleurs). Il n'y a aucun prérequis pour l'adversaire ciblé ou pour toi de contrôler des créatures afin de lancer les Rênes. Le sort se résoudra normalement, même si l'un des joueurs n'a pas de créatures. Donc si ton adversaire a une armée de créatures et que tu n'en as pas, tu peux utiliser les Rênes pour acquérir le contrôle de son armée, et le laisser sans bloqueurs pour le tour.



Q : Je contrôle un Ezuri, griffe du progrès qui m'a donné trois marqueurs expérience et une Meren du clan Nel Toth qui m'a donné cinq marqueurs expérience. Ces compteurs sont-ils pris en compte séparément ou sont-ils comptés ensemble ?

R : Ils se comptent mutuellement. Chacune des créature te donne (le joueur) des marqueurs expérience, et les marqueurs avec le même nom ne sont pas distinguables les uns des autres – un marqueur expérience d'Ezuri fonctionne de la même manière qu'un marqueur expérience de Meren. Chacun regarde le nombre total de marqueurs expérience que tu as, pas les marqueurs que chaque carte a produit, donc chaque capacité déclenchée utilisera le nombre total de tes marqueurs expérience – huit.



Q : Mon adversaire contrôle un Voleur de notion. SI je joue Sphinx consacré, puis-je forcer mon adversaire à perdre au deck ?

R : En général, oui tu peux. Bien que la capacité du Sphinx soit optionnelle, l'effet de remplacement du Voleur ne l'est pas. Quand ton adversaire pioche une carte, ça fera que la capacité de ton Sphinx se déclenchera. Quand la capacité déclenchée du Sphinx se résout, si tu choisis de l'utiliser, ton adversaire volera chacune de ces deux pioches, ce qui fera que la capacité du Sphinx se déclenchera deux fois de plus.
En partant du principe que personne ne peut retirer le Sphinx ou le Voleur, tu peux donc forcer ton adversaire à se decker et perdre la partie en faisant qu'il pioche des cartes grâce à la capacité du Sphinx (et une fois qu'il a perdu, tu peux résoudre les capacités restantes, piochant pour quelques capacités déclenchées et excluant les autres pour que tu ne perdes pas au deck).



Q : Si je lance Consultation démoniaque, puis-je lancer Erreur de visée en le ciblant afin que ça affecte mon adversaire, puis nommer une carte qu'il ne joue pas afin qu'il exile toute sa bibliothèque ?

R : Nope, tu ne peux pas faire ça. La Consultation n'a pas de cible, donc l'Erreur de visée ne peut pas la cibler, puisque ce n'est pas une cible légale. Tu ne pourras pas faire que ta Consultation affecte ton adversaire, donc j'espère que la Consultation fonctionnera bien pour toi.



Q : J'ai une combo qui me permet de faire une infinité de blessures (disons Mikaeus, le Maudit + Triskèle),mais mon adversaire a une combo qui lui permet de gagner une infinité de points de vie (disons Archange de Thiune + Fourbes de cuisine + Voyant de viscères, chacun avec la défense talismanique, donc je ne peux pas les cibler avec la capacité du Triskèle). Qui gagne ?

R : Ce que nous avons ici, ce sont deux boucles qui vont ramener la partie au même état – tu peux infliger autant de blessures que tu veux à ton adversaire, mais il va juste gagner des points de vie pour survivre. Heureusement, nous avons des règles pour couvrir ce genre de cas, donc le jeu peut avancer. En résumé, le joueur actif devra faire un choix qui ne le renvoie pas dans sa boucle. Donc si c'est ton tour, tu devras arrêter ta combo de blessures infinies, puis ton adversaire, sachant combien de blessures il devra prendre, pourra gagner assez de points de vie pour survivre.
Bien sûr, l'astuce ici est de passer le tour à ton adversaire, puis d'effectuer ta combo. Tu n'es plus le joueur actif, ton adversaire l'est, donc il devra arrêter sa combo de gain de points de vie infini en premier, puis tu auras la possibilité de le tuer avec ta combo de blessures infinies.



Et.c'est tout pour cette semaine. On se retrouve la semaine prochaine sur Théros !


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!