Published on 04/15/2019

Fins et Débuts

Cranial Translation
简体中文 Deutsch English Español Italiano



It's tricky (tricky) tricky (tricky)
Salut ! Je suis sûr que vous vous demandez "qui donc est cette personne que je n'ai encore jamais vue chez Cranial Insertion ?" Je suis un L2 du sud des USA qui est très excité de répondre à des questions de règles n'importe quand. Quand je ne réponds pas aux questions de règles, je développe des logiciels, principalement liés à Magic.

Et maintenant ? Comme nous venons de nommer un nouvel auteur et de conclure notre anniversaire, j'ai pensé à vous présenter un thème de début et de fin. Que se passe-t-il lorsque des objets arrivent sur le champ de bataille ? Que se passe-t-il quand des objets quittent le champ de bataille (ou le jeu) ? Voyons ça !

Et comme toujours, un rappel amical : si vous avez des questions, n'hésitez pas à envoyer un courriel à l'équipe à moko@cranialinsertion.com .



Q : Si je flash Escroc ondin en réponse à la capacité déclenchée d'arrivée en jeu d'une créature, sa capacité est-elle contrée ?

R : Non elle ne l'est pas.
Retirer une capacité d'une créature n'affecte pas la capacité déjà présente sur la pile. La capacité fera toujours ce qu'elle est supposée faire, peu importe le tour de passe-passe de ton Escroc ondin.



Q : Je contrôle un Gardien de prison yixlide, et la Guivre mondéchine de mon adversaire meurt. Que se passe-t-il ?

R : La première capacité de la Guivre (quand elle meurt) va bien se déclencher ; celle disant "est mise dans un cimetière d'où qu'elle vienne" ne se déclenche pas.
Lorsque quelque chose a une capacité "quitte le champ de bataille", cela renvoie au dernier moment où elle était sur le champ de bataille. La dernière fois que la Guivre était sur le champ de bataille, elle possédait sa capacité liée à sa mort.
Cependant, étant donné qu'une capacité "mise dans un cimetière d'où qu'elle vienne" n'est pas une capacité qui concerne "quitter le champ de bataille", elle ne regarde pas dans le temps. Le Gardien l'empêche de se déclencher puisqu'elle tente de le faire depuis le cimetière.




Q : Si mon adversaire lance Clone, puis-je répondre à son choix de copie ?

R : Non !
Si tu demandes à ton adversaire "Que vas-tu copier ?", tu laisses implicitement le sort se résoudre, donc le Clone de ton adversaire va entrer en tant que copie de ce qu'il veut.
Tu peux répondre au sort de Clone lui-même mais, puisqu'il n'a pas encore l'obligation de choisir ce qu'il veut copier tant que le Clone n'est pas en train d'arriver sur le champ de bataille, il va te falloir deviner quel sera son choix.



Q : Je contrôle un Kalitas, traître des Ghet et mon adversaire contrôle un Repose en paix. Que se passe-t-il quand une de ses créatures meurt ?

R : Ton adversaire choisit quel effet de remplacement s'applique en premier, puis l'autre ne fait rien. Il peut choisir d'appliquer d'abord l'effet de Repose en paix, auquel cas la créature est simplement exilée ; ou bien il peut appliquer d'abord l'effet de Kalitas, auquel cas tu obtiendra un zombie et la créature sera exilée.
Il choisira probablement d'appliquer d'abord Repose en paix.



Q : Comment Teysa Karlov fonctionne avec... n'importe quoi ? Je veux qu'elle fonctionne avec tout. Elle est cool !

R : Elle est super cool ! Et elle ne fonctionne que parfois. Voici quelques astuces courantes :
1. "Mourir" signifie que la créature est effectivement allée dans le cimetière. S'il y a un Repose en paix ou si quelqu'un envoie son commandant dans la zone de commandement, cette créature n'est pas "morte" : Teysa n'a rien à doubler.
2. Autre chose meurt pendant que Teysa est sur le champ de bataille : Teysa déclenche la capacité deux fois.
3. Teysa et une autre créature meurent en même temps : Teysa la déclenche deux fois.
4. Quelque chose comme Sidisi, vizir morte-vivante fait sacrifier un permanent : La capacité se déclenche parce que la créature a été sacrifiée mais pas parce qu'elle est morte, Teysa ne va pas doubler le déclenchement.




Un dieu n'est rien
qu'un mauvais rhume pour une ombre
Q : Je lance une Fureur des dieux et l'une des créatures de mon adversaire est enchantée par une Ombre d'araignée. Qu'arrive-t-il à la créature ? meurt-elle ou est-elle exilée ?

R : Seule l'Ombre d'araignée est détruite.
Les deux cartes ont un effet de remplacement : l'un si la créature devait être détruite (l'Ombre), l'autre si elle devait mourir (le rituel). Le truc c'est que la destruction par les blessures provoque la mort de la créature. Ainsi, l'effet de remplacement de l'Ombre a lieu avant que la créature ne se dirige au cimetière. Celle-ci n'est donc pas sur le point de mourir et l'effet de remplacement de la Fureur des dieux ne s'applique pas.



Q : Mon adversaire contrôle Lui-qui-trahit. Supposons que je sacrifie mon général et que celui-ci va en zone de commandement, que se passe-t-il ?

R : Ton adversaire récupère ton général.
L'effet de Lui-qui-trahit ne se préoccupe pas de la zone où finit la carte mais seulement de si celle-ci a été sacrifiée ou non. Il suit le permanent jusqu'à la prochaine zone publique dans laquelle il va (cimetière, zone de commandement, champ de bataille ou exil).



Q : Si j'exile le général de mon adversaire avec un Cercle de l'oubli, que se passe-t-il lorsque mon enchantement quitte le champ de bataille ?

R : Si ton adversaire choisit de mettre son général en exil, il revient sur le champ de bataille lorsque le Cercle de l'oubli le quitte.
Si, par contre, il choisit de le renvoyer en zone de commandement, il n'est pas renvoyé en jeu lorsque le Cercle de l'oubli quitte le champ de bataille.
L'idée c'est que le Cercle de l'oubli réfère à "la carte exilée", c'est à dire à la carte en zone d'exil. Si la carte n'est pas en exil (par exemple si elle est en zone de commandement) lorsque le Cercle de l'oubli quitte le champ de bataille, la carte ne revient pas en jeu.



Q : Et dans le cas où j'exile son général avec une Lumière de bannissement ?

R : Leur général est renvoyé sur le champ de bataille quelle que soit la zone dans laquelle le général fut envoyé.
En effet, la Lumière de bannissement ne se préoccupe pas de la zone dans laquelle se trouve la carte a priori exilée. Ainsi, elle suit la carte jusqu'à la première zone dans laquelle elle est allée. Si elle n'a pas quitté cette zone, au moment où la Lumière de bannissement quitte le champ de bataille elle est renvoyée sur le champ de bataille.



Q : Comment est l'interaction de Pir, Imaginative Rascal avec les planeswalkers ?

R : Très bonne !
Lorsqu'un planeswalkers arrive sur le champ de bataille, Pir ajoute un marqueur supplémentaire à son stock initial de marqueurs loyauté — par exemple, ton Jace, le sculpteur de l'esprit arrive en jeu avec quatre marqueurs loyauté. Ensuite, si tu utilises l'une des capacités + d'un de tes planeswalkers, le nombre correspondant de marqueurs plus un est ajouté.




C'est moi ou il fait chaud par ici ?
Tonton Bolas, on peut aller ailleurs
pour les vacances ? Steuplait !
Q : Je contrôle un Sables infinis ayant exilé quelques créatures. Si mon adversaire le détruit et que j'en joue un autre, pourrais-je renvoyer en jeu les cartes exilées par le premier ?

R : Non, cela n'est pas possible, tes créatures sont perdues dans le désert à tout jamais ! mouahahaha...arhgkof *tousse* *tousse*.
Sables infinis possède une paire de capacités activées liées, la deuxième et la troisième. N'importe quel Sables infinis ne peut renvoyer en jeu que des cartes qu'il a lui-même exilées (au sens de cette copie depuis qu'elle est en jeu).



Q : Que se passe-t-il si une Prêtresse du confinement arrive en jeu en même temps que des Grizzlis par l'intermédiaire d'un sort, disons À tout jamais ?

R : Rien de plus.
Puisque les Grizzlis et la Prêtresse arrivent en jeu en même temps, l'effet de remplacement de la Prêtresse ne peut pas s'appliquer aux Grizzlis. En effet, un effet de remplacement associé à un permanent ne peut s'appliquer que si ledit permanent est en jeu ; ce n'est pas le cas de la Prêtresse au moment où les Grizzlis "devraient arriver sur le champ de bataille".
On a un effet similaire avec l'interaction Changelieu, Vésuva et Valakut, la Cime en fusion.
Si on résout le premier et que l'on va chercher les deux autres, alors Vésuva ne peut pas arriver en jeu comme une copie de Valakut, celui-ci n'étant pas déjà en jeu à l'instant où Vésuva fait son entrée.



Q : Que se passe-t-il si quelqu'un lance une Distorsion chaotique sur mon Commandeur ?

R : Tu peux choisir de le mettre en zone de commandement ou pas. Quel que soit ton choix, ta bibliothèque sera mélangée et tu révéleras la carte du dessus ensuite.



Q : Je lance un Arixméthès, l'île assoupie alors que je contrôle un Rythme de la forêt. Puis-je lui mettre un marqueur +1/+1 ?

R : Arixméthès aura ses marqueurs "sommeil" et le marqueur +1/+1 de l'émeute. Quel que soit l'ordre dans lequel tu appliques les effets de remplacement, il n'aura pas encore ses marqueurs "sommeil" quand il voudra arriver sur le champ de bataille, donc il sera bel et bien une créature à qui l'émeute s'applique.



Q : Mon adversaire a pris une créature dans ma bibliothèque avec Subornation, puis a perdu la partie. Qu'advient-il de ma créature ?

R : Elle est exilée. Quand un joueur quitte la partie, les effets de changement de contrôleur qui donnent des objets à ce joueur cessent et tout ce que ce joueur possède s'en va. Puis, s'il contrôle encore des permanents, comme c'est le cas ici, ils sont exilés.




À biquet donné on ne regarde pas les dents.
Q : Que se passe-t-il si je donne généreusement des permanents à mon adversaire grâce à Zedruü au Grandcœur, mais que ce joueur perd la partie ensuite ?

R : Tu reprends le contrôle de tes permanents. Comme on l'a dit précédemment, les effets de changement de contrôleur qui donnent des objets à ce joueur cessent. Tu pourras alors les donner tout aussi généreusement à un autre joueur.



Q : J'ai un Esprit pestiféré, que je sacrifie pour lancer Splaf !. Le Splaf ! a-t-il toujours le contact mortel ?

R : Non. La capacité de l'Esprit cesse d'avoir un effet dès lors qu'il a quitté le champ de bataille. À la résolution du Splaf !, l'Esprit a quitté le champ de bataille depuis belles lurettes. Donc pas de contact mortel ici.



Q : Je lance une Mort vivante. Du coup, tous les joueurs renvoient plein de créatures sur le champ de bataille. Comment gère-t-on les capacités déclenchées d'arrivée sur le champ de bataille ?

R : On place d'abord sur la pile les capacités du joueur actif (celui dont c'est le tour, toi a priori ici) dans l'ordre de son choix, puis celles du joueur non-actif, dans l'ordre de son choix.



Q : Mon adversaire lance Retrouvailles cathartiques, et moi je réponds par un Foudroyeur de sorts pour l'exiler. Quand le Foudroyeur quittera le champ de bataille, mon adversaire devra-t-il encore se défausser de deux cartes pour relancer son sort ?

R : Oui. Le Foudroyeur permet de jouer le sort sans payer son coût de mana, mais les coûts supplémentaires, comme ici la défausse de deux cartes, doivent être bel et bien payés.



Q : Mon adversaire m'attaque avec un Troll du charnier, et je bloque avec des Grizzlis. Si je renvoie mes Nounours dans ma main avec un Clin d'œil, que va-t-il se passer pour les blessures de combat ?

R : Comme le Troll a le piétinement, toutes les blessures de combat te seront assignées et donc infligées.



C'est tout pour cette semaine. Restez connectés ; il semblerait qu'une Guerre se prépare à l'horizon...
- Andrew


About the Author:
Andrew is a Level 2 judge from Dallas, TX who spends too much time on his computer.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!