Published on 01/30/2017

Vive la révolte !

Cranial Translation
简体中文 Deutsch English Español Italiano



J'aurais dû me poser des questions
quand j'ai vu que leur logo
était un crâne enflammé.
Bonjour et bienvenue dans une nouvelle édition de Cranial Insertion ! Désolé pour le bazar ─ il s'avère qu'il est étonnamment difficile de louer un service de nettoyage, du moins pour nous. L'entreprise, que j'ai mentionnée dans mon dernier article, nous a donné un bon devis. Malheureusement, ils se sont pointés au rendez-vous la semaine dernière avec des lance-flammes et un prêtre. Nous avons décidé du coup de nous passer d'eux ─ notre compagnie d'assurance ne couvrant définitivement pas les dommages accidentels si les choses devaient mal tourner.

Alors, depuis je cherche sans relâche un autre service de nettoyage... mais la perspective est peu réjouissante. Je suis totalement dépassé à présent si bien que j'envisage presque de rappeler la première équipe ! Répondre à des questions de règles est peut-être juste ce dont j'ai besoin pour me changer les idées, donc voyons ce que notre bonne vieille boîte mail nous réserve !

Comme toujours, si vous avez des questions de règles auxquelles vous attendez désespérément une réponse, envoyez-les-nous à moko@cranialinsertion.com , ou twettez-les-nous via @CranialTweet ; un de nos auteurs vous apportera alors une réponse, et il se peut que celles-ci apparaissent dans un prochain article.



Q : Si le Myojin du Feu purificateur que j'ai lancé depuis ma main est fauché par mon adversaire, aura-t-il toujours son marqueur divinité ?

R : Non. La capacité de Myojin vérifie au moment où il arrive sur le champ de bataille si son contrôleur l'a lancé depuis sa main. Le Myojin a bien été lancé depuis la main de quelqu'un, mais qui n'était pas celle de ton adversaire. Ton adversaire ne l'ayant pas lancé, la vérification échoue ─ et par conséquent, aucun marqueur divinité n'est placé.


Q : Si je lance une Mise en état d'arrestation en ciblant un véhicule, restera-t-il engagé au prochain tour ?

R : Oui. La Mise en état d'arrestation cherche seulement à savoir si la cible est une créature à deux moments : premièrement lorsqu'elle est lancée, et deuxièmement quand elle se résout. Un véhicule piloté peut cesser d'être une créature à la fin du tour, mais Mise en état d'arrestation ne tient pas compte de ça ─ ce véhicule est mis à la fourrière, et il ne pourra pas circuler jusqu'à ce que certaines données soient transmises, ou du moins pas tant que la paperasserie soit complétée.



Q : Je Dompte le Coureur téméraire de mon adversaire et j'attaque. Je pioche ainsi une Mise en état d'arrestation. Si je mets en état d'arrestation ce dernier, se dégagera-t-il au cours de la prochaine étape de dégagement de mon adversaire, ou le fait que je le contrôle actuellement empêche cela ?

R : Cela marchera comme tu l'espères. Mise en état d'arrestation n'essaye pas de déterminer pendant quelle étape de dégagement le Coureur téméraire ne se dégagera pas ─ à la place, il indique aux règles de jeu de garder un œil sur lui pour la prochaine étape de dégagement, peu importe qui le contrôle. Par conséquent, ce dernier ne se dégagera pas à cette étape.



Q : Pioche-t-on une carte si on joue Humilité avec un Eidolon des fleurs sur le champ de bataille ?

R : Non. La capacité d'Humilité s'applique à tout instant tant qu'elle est sur le champ de bataille, et par conséquent, immédiatement après qu'Humilité est arrivée sur le champ de bataille ─ au moment où le jeu vérifie s'il y a des capacités qui devraient se déclencher ─ sa capacité fait déjà effet. Avec Humilité, l'Eidolon n'a plus de capacité, et de fait celle-ci ne pourra se déclencher.




Je ne veux même pas penser au bazar
en dessous des escaliers du bureau.
Q : Si je joue une Enclume d'apparence et que j'exile un Fléau éternel avec, pourrai-je toujours lancer ce dernier ?

R : Absolument ─ le capacité empreinte exile une carte que tu imprimes, et le Fléau éternel peut être lancé depuis l'exil. Malheureusement pour toi, si tu fais ainsi et que tu décides de lancer le Fléau depuis l'exil, il n'y aura plus rien d'imprimé sur l'Enclume, et tu n'auras plus de réductions sur tes coûts de lancement.

Tu n'auras même pas de réduction sur le Fléau lui-même, puisqu'au moment où tu détermines le coût de lancement, il n'est plus exilé.



Q : Quelqu'un lance une Maîtrise de la ferraille alors qu'un Fielleux de scories se trouve sur le champ de bataille. Ce dernier survivra-t-il ?

R : En supposant qu'il y ait quelques artefacts à sacrifier sur le champ de bataille, le Fielleux de scories survivra. Bien qu'il y ait un bref instant pendant la résolution de la Maîtrise de la ferraille où il n'y aura aucun artefact dans tous les cimetières, cela n'a pas d'importance. Au moment où la Maîtrise a fini d'être résolue, quand les actions basées sur un état sont alors vérifiées, il y a de nouveau quelques artefacts dans les cimetières, et par conséquent le Fielleux a de nouveau une endurance suffisante pour survivre.

Les actions basées sur un état (qui sont entre autres les règles responsables d'envoyer au cimetière les créatures avec une endurance de 0 ou moins) ne sont jamais vérifiées pendant la résolution de sorts ou de capacités, peu importe si leurs conditions ont été brièvement rencontrées au cours de la résolution. Ce n'est qu'une fois qu'un sort ou qu'une capacité s'est complètement résolue que ces actions basées sur un état sont appliquées.



Q : Mimique métallique indique que les créatures du type choisi arrive sur le champ de bataille avec un marqueur +1/+1 « supplémentaire » sur elles. Cela signifie-t-il qu'elles ont besoin d'arriver avec un autre marqueur pour obtenir ce bonus ?

R : Non, tes créatures obtiennent leur marqueur +1/+1 indépendamment du fait qu'elles vont déjà en obtenir un autre. Par « supplémentaire », la capacité du Mimique indique juste de façon claire que ce marqueur n'est pas mis en lieu et place des autres marqueurs avec lesquels tes créatures devraient arriver sur le champ de bataille, mais en plus.



Q : L'Expertise de Kari Zev autorise-t-elle à lancer les deux côtés d'Effraction // Pénétration ?

R : Oui, elle l'autorise en effet. Tant qu'elle est dans ta main, Effraction // Pénétration a deux coûts convertis de mana : 2 et 6, et l'un d'entre eux est en adéquation avec la description donnée par l'Expertise, te donnant la permission de la lancer. Maintenant que tu as la permission de lancer cette carte, tu dois en fait choisir quel côté tu décides de lancer puisque c'est une carte double.

Effraction // Pénétration est en outre une carte double avec la fusion, et en la lançant depuis ta main, tu as trois options : lancer Effraction, lancer Pénétration, ou lancer les deux avec la fusion. L'Expertise de Kari Zev ne donne aucune limite à ces options, donc tu peux choisir celle que tu préfères.



Q : Si j'ai un Bassin réfléchissant et une Rivière de larmes en jeu, puis-je produire à tout instant ? Ou seulement si j'ai joué un terrain ?

R : Seulement si tu as joué un terrain ce tour-ci. (Et si c'est le cas, tu ne pourras pas produire avec le Bassin.)

Afin de déterminer ce qu'un terrain « pourrait produire » pour les effets similaires à celui du Bassin réfléchissant, tu dois imaginer quel mana tu pourrais potentiellement obtenir si n'importe laquelle des capacités de ce terrain se résolvait dans la seconde, en prenant en compte les éventuels effets de remplacement. (Cela n'a pas d'importance si oui ou non tu peux activer ces capacités en premier lieu. Suppose juste qu'elles se résolvent.)

Si tu n'as pas joué de terrain ce tour-ci, la Rivière de larmes peut seulement produire , et en aucun cas , et si tu as joué un terrain alors celle-ci ne pourra seulement produire , et jamais . Si ta Rivière de larmes est ton seul autre terrain, le Bassin réfléchissant se comportera de la même manière.



Q : J'ai un Chronatog en jeu et j'active sa capacité, mais en réponse, il est Foudroyé. Puis-je activer de nouveau la capacité du Chronatog en réponse à la Foudre pour le sauver ? Le « une fois par tour » est une partie de la capacité, donc elle doit d'abord se résoudre pour qu'elle prenne effet, non ?

R : J'ai bien peur que ça ne fonctionne pas. Tu as raison lorsque cette restriction n'est pas une partie du coût de cette capacité, mais une part de l'effet résultant de la capacité ─ cependant, c'est ce qu'on appelle une instruction d'activation. Les instructions d'activation d'une capacité constituent des règles spéciales définissant comment telle ou telle capacité spécifique fonctionne. Elles sont listées après les autres effets, à la fin de la capacité. (Note cependant que la plupart des capacités activées fonctionnent normalement.)

Une instruction d'activation peut donner des instructions spécifiques concernant qui peut activer cette capacité, quand celle-ci peut être activée, ou bien en définissant une partie du coût de la capacité. Dans le cas du Chronatog, elle limite combien de fois la capacité peut être utilisée. Et puisque ces instructions ont lieu à tout instant, ça n'a pas d'importance si la capacité ne s'est pas encore résolue ou non.



Q : Puis-je engager un équipement pour improviser un sort ? Que devient-il ?

R : Tu peux en effet engager un équipement qui est attaché à une créature pour improviser et cela n'altérera en rien celui-ci. L'équipement se fiche de savoir s'il est engagé ou non pour faire son effet.

Bien que beaucoup de joueurs engagent leurs créatures ainsi que tout ce qui est attaché à celles-ci en même temps ─ c'est-à-dire les équipements et les auras ─ ça ne change rien. Engager une créature ne provoque pas l'engagement de ce qui est attaché à celle-ci.



Q : Si mon adversaire a un Espace confiné et que j'attaque avec un Brimaz, roi d'Oreskos ainsi qu'une autre créature, que se passe-t-il ? Vais-je bien avoir trois créatures attaquantes à cause de Brimaz ?

R : Oui, tu vas bien avoir trois créatures attaquantes. L'Espace confiné limite le nombre de créatures que tu peux légalement déclarer comme attaquantes au moment où l'étape de déclaration des attaquants commence, mais elle tient pas compte des créatures qui arrivent sur le champ de bataille attaquantes après coup. Ton chat arrive normalement sur le champ de bataille, faisant que tu auras bien au final trois créatures attaquantes.



Q : Je lance un Chemin désastreux pour son coût d'éveil. Mon Boa sinueux lui donnera-t-il un marqueur supplémentaire ?

R : La plupart du temps, non. Lorsqu'un sort se résout, tu suis les instructions dans un certain ordre, et l'éveil indique que tu mets d'abord des marqueurs +1/+1, puis que le terrain devient une créature. Puisque ce terrain n'est pas une créature au moment où tu y places les marqueurs, la capacité du Boa sinueux ne s'applique pas.

Toutefois, s'il se trouve que le terrain que tu as ciblé est déjà un artefact, comme une Citadelle de Sombracier, ou qu'il est déjà une créature, alors ce dernier obtiendra un marqueur de plus.




Plus j'y pense, plus je crois
qu'un look
épuré serait bien aussi...
Q : Mon adversaire contrôle une Sigarda de la Milice des hérons. Si je lance une Vague meurtrière, va-t-il devoir payer X points de vie pour chacune de ses créatures, puisqu'il ne peut pas les sacrifier ?

R : Définitivement pas. Lorsque quelque-chose indique « {A } à moins que {quelqu'un} {fasse B}, cela signifie également « {quelqu'un} peut {faire B}. Si il ou elle ne le fait pas, {faites A} ». Cela signifie que Vague meurtrière peut se lire comme « Pour chaque créature, le contrôleur de cette créature peut payer X points de vie. Si il ou elle ne le fait pas, ce joueur sacrifie cette créature. »

Pour enfoncer le clou, ça n'a pas d'importance s'il est possible ou non pour ton adversaire de sacrifier ses créatures ─ le seul choix qu'il devra faire, c'est de savoir s'il paye ou non X points de vie. S'il ne le fait pas, la Vague meurtrière lui forcera à sacrifier ses créatures… ce qui ne peut pas arriver avec Sigarda.



Q : Au cours de sa phase principale, mon adversaire utilise un Appel d'Eladamri pour aller chercher une carte de créature. Aussitôt que cette carte soit dans sa main, puis-je activer la capacité d'un Archiviste de Jace afin de la forcer à s'en défausser et qu'elle pioche autre-chose ?

R : Pas avant qu'elle ait eu une possibilité de la lancer. C'est le tour de ton adversaire, donc après qu'un sort ou une capacité s'est résolue, c'est elle qui a l'opportunité de faire quelque-chose en premier. Si elle choisit de lancer la créature qu'elle vient d'aller chercher, alors le temps que tu aies la possibilité d'utiliser ton Archiviste, la carte a déjà quitté sa main et attend en tant que sort de se résoudre.

Si ton adversaire choisit de faire autre chose après que l'Appel ait mis la-dite carte en main, sans la lancer ─ disons, en activant une capacité, ou en voulant passer en phase de combat ─ alors tu auras la possibilité de la forcer à défausser cette carte de créature en utilisant ton Archiviste, et faire en sorte qu'elle pioche une autre carte à la place.



Q : Je bloque la créature de mon adversaire avec ma Scène de théâtre qui est une copie de Charmille dryade. Après les blocs j'active la Scène pour copier un autre terrain quelconque. Ma Scène mourra-t-elle quand même au cours du combat ?

R : Non. Si quelque chose cesse d'être une créature, alors elle est immédiatement retirée du combat. Ainsi, dès que ta Scène devient la copie d'un terrain non créature, elle ne bloque plus la créature attaquante de ton adversaire.

Puisqu'elle ne bloque pas, elle n'est pas concernée par les blessures de combat reçues ou infligées donc il n'y a aucune raison qu'elle meure au cours du combat.



Q : La Transe shamanique dit que je peux jouer les cartes d'autres joueurs dans leurs cimetières comme si elles étaient dans le mien. Cela implique-t-il que, si je lance Volonté de Yaugzebul, je peux étendre son influence aux autres cimetières ?

R : En effet c'est le cas.

La Transe shamanique dit qu'on peut faire comme si les cartes dans les cimetières de tes adversaires étaient dans ton propre cimetière pour ce qui est de déterminer si on peut les lancer ou non. Normalement, cela signifie seulement qu'on peut lancer les cartes des adversaire qui ont flashback ou pistage ou tout autre capacité qui permet de les lancer depuis le cimetière.

Cependant si on a résolu une Volonté de Yaugzebul, on peut lancer légalement n'importe quelle carte dans son propre cimetière, y compris celles sans capacité de ce genre. Et puisqu'on fait comme si les cartes dans les cimetières de tes adversaires étaient dans ton cimetière, tu peux les lancer aussi !



Q : J'ai une Répression du Consulat sur le champ de bataille qui a exilé tout un tas d'artefacts de mon adversaire. À présent elle en a un bon paquet de nouveaux. Si je joue Gardien félidar et que je blinke la Répression, que se passe-t-il ?

R : La Répression du Consulat est brièvement exilée par la capacité du Gardien, ce qui a pour conséquence que tous les artefacts qu'elle avait exilés reviennent sur le champ de bataille immédiatement. Ensuite, la capacité du Gardien renvoie la Répression sur le champ de bataille, ce qui déclenche la capacité d'exil de la Répression.

Après la fin de la résolution de la capacité du Gardien, toutes les capacités qui se sont déclenchées au cours de ce processus sont mises sur la pile—d'abord celles que tu contrôles, y compris évidemment la capacité d'exil de la Répression (mais il pourrait aussi y en avoir d'autres). Ensuite les capacités déclenchées de ton adversaire (le cas échéant) sont mises sur la pile au-dessus des tiennes dans l'ordre de son choix, puis les capacités commencent à se résoudre une par une en commençant par le sommet de la pile jusqu'à ce qu'elle soit vide. Quand la capacité de la Répression finira par se résoudre (sous réserve que ton adversaire ne s'en soit pas débarrassé d'une manière ou d'une autre), elle exilera à nouveau tous les artefacts que ton adversaire contrôle.

En résumé tous les artefacts de ton adversaire devraient disparaître, aussi bien les anciens que les nouveaux, mais il se pourrait bien que tu doives auparavant gérer tout un tas de capacités déclenchées.



Q : Que se passe-t-il si je mets en jeu la Carcasse mécanique de verdure tandis que je contrôle un Boa sinueux—chaque cible distincte obtient-elle un marqueur supplémentaire ou ai-je un total de cinq marqueurs à répartir ?

R : Chaque créature censée recevoir au moins un marqueur en reçoit un de plus. Du coup, si tu choisis que ta Carcasse mécanique de verdure essaie de mettre un marqueur sur quatre créatures différentes, tu te retrouveras à ajouter deux marqueurs sur chacun de ces créatures, pour un grand total de huit. Néanmoins si tu es radin et que tu tentes de mettre tous les marqueurs sur une seule créature, tu n'obtiendras en définitive qu'un total de cinq marqueurs. L'amour est fait pour être partagé.



Q : Dans une partie en multi-joueurs, si le joueur A lance Divertissement cruel sur les joueurs B et C, ces deux-là se contrôleront-ils l'un l'autre respectivement pendant leur prochain tour même si le joueur A meurt au préalable ?

R : Absolument. Bien que le joueur A ait quitté la partie, l'effet créé par son sort ne dépend pas de sa présence dans le jeu. Ainsi, cet effet persistera et fera ce qu'il est censé faire, peu importe ce qu'il est arrivé au joueur qui l'a créé.



Q : Je me cible moi-même avec Écurage de pensée et je retourne la carte du dessus de ma bibliothèque : un Progénitus. Dois-je l'y remélanger puis meuler une autre carte, ou dois-je meuler la seconde carte avant de le remélanger ?

R : Tu dois d'abord meuler la seconde carte avant de remélanger Progenitus dans ta bibliothèque. Bien que de nombreux joueurs meulent leurs cartes en les mettant une à une au cimetière, en réalité ce n'est pas ainsi que la meule fonctionne—quand quelque chose te dit de mettre de multiples cartes depuis une bibliothèque dans un cimetière, toutes ces cartes sont déplacées en même temps.

Dans la mesure où Écurage de pensée met les deux cartes au cimetière en même temps, les cartes que tu dois mettre au cimetière sont Progénitus et la carte au-dessous de lui, avant de remélanger Progénitus dans ta bibliothèque.



Q : Je contrôle une Coursière de Kruphix qui m'oblige à révéler la carte du dessus de ma bibliothèque, et je lance Anticipation. La carte connue reste-t-elle "visible" au sein du tas de trois cartes pendant mon processus de sélection, ou puis-je mélanger les trois cartes, de sorte que mes adversaires ne sachent pas si j'ai sélectionné la carte connue ou non ?

R : Pendant que tu résous Anticipation, tes adversaires ne sont pas en droit de savoir si la carte que tu as décidé de choisir est celle qui était à l'origine la carte du dessus, la deuxième ou la troisième, et cela reste vrai même en présence d'une Coursière qui révèle des choses. Ils sauront que tu as choisi une carte à mettre dans ta main et que deux cartes sont mises au-dessous de ta bibliothèque, mais ils n'ont pas le droit de savoir laquelle des trois cartes tu as sélectionnée.

S'il s'avère que tu manipules ces trois cartes de telle manière qu'ils peuvent facilement voir laquelle de ces cartes tu as choisi, c'est légal, mais les règles ne leur donnent pas le droit d'avoir accès à cette information.



C'est tout pour cette semaine mais revenez lundi prochain pour une nouvelle fournée toute chaude de questions de règles !

Et maintenant, où ai-je bien pu ranger les allumettes... ?

- Callum Milne


About the Author:
Callum Milne is a Level 2 judge from British Columbia, Canada. His home range is Vancouver Island, but he can be found in the wild throughout BC and also at GPs all along the west coast of North America.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!