Published on 01/02/2017

Et une jo-Y-euse St Sylvestre !

Cranial Translation
简体中文 Deutsch English Español Italiano



C'est un sale boulot,
mais il faut bien que quelqu'un le fasse.
Et par quelqu'un,
je veux dire "quelqu'un d'autre"
Bonjour et bienvenue dans ce nouveau numéro de Cranial Insertion ! C'est une toute nouvelle année qui commence et nous avons pris la résolution d'effectuer quelques améliorations dans les bureaux de CI, à commencer par recruter une équipe professionnelle de nettoyage pour se débarrasser de l'odeur insupportable et effacer les nombreuses tâches de chair de zombie sur le tapis. We avons déjà fait venir quelqu'un ce matin pour établir un devis mais ce n'était pas très encourageant—à mi-parcours de l'inspection il murmurait dans sa barbe à propos des combinaisons hazmat et je suis sûr d'avoir entendu l'expression "purifier par le feu" lors de son départ. Il se peut qu'en définitive cela s'avère un peu plus onéreux que le budget que j'avais prévu pour ça.

Si vous avez envie de nous aider dans nos efforts, prenez soin de nous envoyer vos questions de règles—nous envisageons d'enfermer Moko à la cave pendant l'intervention des nettoyeurs afin d'éviter tout accident malencontreux de morsure, c'est pourquoi avoir quelques mails auxquels répondre pourrait aider à le distraire pour qu'il cesse de se concentrer sur comment créer une brèche dans la zone de quarantaine. Notre adresse mail est moko@cranialinsertion.com et, si vous n'avez qu'une petite question, @CranialTweet est notre adresse Twitter.

Mais à présent, passons aux questions de règles !



Q : Mon adversaire lance Commandement de Kolaghan : il cible mon Morguesort avec le mode de destruction d'artefact et mon Elfe luisant avec le mode Choc. Puis-je rediriger les blessures vers mon Morguesort ?

R : En effet tu le peux. Les règles disent qu'un sort ne peut cibler un objet donné qu'une seule fois pour chaque instance du mot "ciblé" dans son texte. Or le Commandement de Kolaghan utilise ce mot deux-fois. Il est donc possible pour chacune de ces instances en même temps de désigner le Morguesort.

Compare le Commandement à un sort comme Électrolyse qui, en dépit du fait qu'il peut cibler plusieurs choses, n'utilise le mot "ciblé" qu'une seule fois et donc une seule de ces cibles peut désigner le même Morguesort.



Q : Je contrôle Léovold, Émissaire de Trest et Morguesort, et je redirige un sort ou une capacité avec Morguesort. Vais-je piocher une carte grâce à Léovold ?

R : Absolument. Modifier la cible d'un sort (qui ne cible pas déjà Morguesort) pour qu'il cible le Morguesort signifie qu'il est devenu la cible de ce sort et cela déclenche indubitablement Léovold.



Q : Existe-t-il un moment où on a l'opportunité d'activer une Forteresse de Wöhlrajh pour mettre un terrain-créature mort, disons Fumerolles titubantes, au-dessus de ma bibliothèque ? Est-il toujours considéré comme une créature jusqu'à la fin du tour, même s'il est mis au cimetière ?

R : Je crains que non. Quand quelque chose change de zone, il perd tous ses souvenirs de ce qu'il était dans la zone dont il provient. Il se peut que ton terrain Fumerolles titubantes ait quitté le champ de bataille en tant que créature mais il est arrivé au cimetière comme un bon vieux terrain—il n'existe aucun moment où il se trouve au cimetière en étant encore une créature. Il n'y a donc aucun moyen que tu puisses utiliser la Forteresse de Wöhlrajh sur lui.



Q : Si un Clone est une copie de l'Archimage du Vallon d'Elendra et meurt, revient-il quand même en jeu ? Si oui, est-il encore un Archimage ou peut-il revenir en tant que Clone et choisir une nouvelle cible ? Conserve-t-il son marqueur -1/-1 ?

R : Ce Clone quitte le champ de bataille en tant qu'Archimage, ce qui déclenche la capacité de persistance, ce que le fera revenir sur le champ de bataille avec un marqueur -1/-1.

Toutefois, il ne reviendra pas en tant qu'Archimage—comme indiqué dans la question précédente, une fois qu'il a quitté le champ de bataille, il perd tous ses souvenirs à commencer par celui d'être un Archimage donc il n'en est plus une copie. Il reviendra en tant que Clone tout beau tout neuf et tu devras choisir une nouvelle chose à cibler... laquelle pourrait très bien être l'Archimage originel, s'il se trouve encore dans les parages.




D'acier... hum. Hé, les gars, ça vous dirait
si on refaisait la déco en acier inoxydable ?
Q : Si je lance Paume déflectrice contre une créature avec l'infection, la Paume inflige-t-elle des blessures d'infection ou des blessures normales ?

R : Elle inflige des blessures tout ce qu'il y a de plus normales. La Paume déflectrice agit ainsi : elle prévient les blessures que la source originelle infligerait, puis elle inflige une nouvelle volée de blessures par elle-même. La Paume n'a pas l'infection, ce qui implique que les blessures qu'elle infligera seront infligées en tant que blessures normales.



Q : Avec la carte Saisons passées, puis-je renvoyer dans ma main un terrain de base depuis mon cimetière ? Un terrain de base est-il techniquement une carte avec un coût converti de mana de 0 ?

R : Il ne faut pas dire "techniquement"—un terrain de base (ou n'importe quel autre terrain) a bel et bien un coût converti de mana de 0 et peut être renvoyé en main grâce à Saisons passées.

Le coût converti de mana d'une carte est la quantité totale de mana contenue dans le coût de mana de cette carte, lequel apparaît dans le coin supérieur droit de la carte (à l'exception des cartes futuristes de Vision de l'Avenir). Comme les terrains n'ont aucun coût de mana, il n'y a aucune quantité de mana dans leur coût, donc leur coût converti de mana est 0.



Q : Mon adversaire contrôle Thalia, gardienne de Thraben. J'ai la carte Explosifs artificiels en main et je veux la lancer pour 0 mais le seul terrain que j'ai est une Île. Les Explosifs entreront-ils en jeu avec un marqueur si j'utilise pour payer le coût de Thalia ?

R : En effet. La solarisation regarde toutes les couleurs du mana que tu as dépensé pour lancer le sort avec ce mot-clé et elle ne se préoccupe pas de savoir si ce mana a été dépensé pour le coût de mana normal du sort ou pour un coût additionnel comme celui de Thalia. Au regard de la solarisation, tu as dépensé du mana bleu pour tes Explosifs donc tu obtiendras un marqueur.



Q : Mon adversaire Clone ma Raie manta toucheciel. Son Clone arrive-t-il en jeu avec des marqueurs +1/+1 et, si oui, combien ?

R : En effet il arrive en jeu avec des marqueurs +1/+1. La solarisation fonctionne lors de la résolution du sort avec ce mot-clé en regardant quel type de mana a été dépensé pour lancer ce sort. Cela n'a pas d'importance que le Clone n'avait pas la solarisation quand ton adversaire l'a lancé, tout ce qui compte est combien de couleurs de mana ton adversaire a dépensé pour le lancer. Il est probable que ton adversaire obtienne au moins un marqueur puisque le coût de mana du Clone requiert du mana bleu.



Q : Je bloque une créature possédant la vigilance avec un Mur de gel. Puisque la créature n'a pas été engagée pour attaquer, l'effet du Mur est-il annulé ? Ou la créature devient-elle tout de même engagée ?

R : L'effet n'est pas annulé ─ il empêche juste que la créature avec la vigilance de ton adversaire ne se dégage durant la prochaine étape de dégagement… C'est juste que ce n'est pas particulièrement utile si la créature était dégagée puisqu'elle n'a pas besoin d'être engagée de toute façon.

Mais si tu peux trouver un moyen quelconque pour engager la créature de ton adversaire avant la prochaine étape de dégagement, alors c'est tout bénef pour toi.



Q : Puis-je cibler un sort avec un Banc perturbateur si X ne correspond pas au coût converti de mana du sort en question ? J'ai bien compris que ça ne contrecarrera pas le-dit sort mais puis-je légalement le lancer ?

R : Absolument. Un sort ou une capacité qui cible t'indiquera ce qu'il peut légalement cibler en décrivant une cible, au travers d'une phrase décrivant un objet ou un joueur. Donc pour quelque-chose comme une Salve d'antimagie, la description de la cible indique ce doit être un « sort avec un coût converti de mana de X» ─ ce qui signifie qu'une Salve d'antimagie ne peut seulement cibler quelque-chose qui possède le coût de mana approprié.

Mais sur le Banc perturbateur, il n'est spécifié qu'un « sort », sans aucune restriction à propos de celui-ci comme un coût de mana spécifique, et par conséquent, celui-ci peut cibler n'importe quel sort. Donc tu peux lancer le Banc avec X=0 en ciblant n'importe quel sort que tu souhaites.

Lorsque le Banc se résout, on va suivre ses instructions : contrecarrez (ce sort) si son coût converti de mana est X. Et bien, son coût converti de mana n'est pas X, donc cette action est ignorée ─ autre chose ? Non ? Je pense que nous avons terminé alors ! Rien ne se passe, le Banc perturbateur est donc mis au cimetière et la vie continue !



Q : Un Croupissement affecte-t-il les créatures dans les cimetières ? Disons que j'ai une Sirlidiane sur le champ de bataille ─ vais-je pouvoir ramener quelque-chose qui aurait normalement une endurance de 5 ou 6 sur le champ de bataille ?

R : Non, tu ne le pourras pas. Comme tu l'as probablement supputé, Croupissement n'affecte pas les cartes qui ne sont pas sur le champ de bataille. Si jamais une carte utilise le terme « créature » (ou « artefact », ou « gobelin » ou quelque-chose de similaire), cela fait référence à un permanent de ce type sur le champ de bataille.

Si quelque-chose doit affecter une autre chose qui n'est pas sur le champ de bataille, elle le fera d'une façon explicite de sorte que ça ne pourra pas faire référence à un permanent, en utilisant des expressions comme « un sort de créature » (les sorts n'existent pas sur le champ de bataille) ou « une carte de créature depuis un cimetière » (si c'est dans le cimetière, c'est définitivement pas sur le champ de bataille), et ainsi de suite.

Puisque Croupissement n'indique pas qu'il affecte des choses au cimetière, il ne le fait pas. Aucune chance qu'une Sirlidiane puisse réanimer quelque-chose d'étrange ─ tu devras te contenter d'un choix classique.

Petite remarque supplémentaire. Si cette créature était sur le champ de bataille à la résolution du Croupissement, cela ne change pas la réponse. La créature au cimetière étant considérée comme un nouvel objet, on n'applique plus le -4/-4.



Q : Disons que mon adversaire sacrifie un fetchland, puis-je répondre en sacrifiant le mien de sorte à ce que je puisse faire une action avant qu'il n'obtienne le terrain qu'il voulait aller chercher ?

R : Bien sûr ─ c'est même en fait une tactique commune en legacy, où on va chercher à sacrifier le plus tard possible ses fetchlands.

La capacité activée d'un fetchland n'est pas une capacité de mana puisqu'il ne produit pas de mana directement, donc on peut très bien y répondre. Si tu réponds à l'activation d'un fetchland adverse, ton adversaire n'aura pas encore le terrain qu'il a prévu d'aller chercher et par conséquent moins de mana disponible pour perturber ta propre action.




Sa seule résolution est de te voir mort.
Q : Si j'ai une Saskia l'inflexible et qu'une de mes créature a infligé avec succès des blessures de combat à mon adversaire, ai-je raison lorsque je dis que la seconde source de blessures proviendra de cette créature, ou provient-elle de Saskia ?

R : Tu as raison. Elle a peut-être un esprit étriqué, mais Sakia est une femme d'une grande générosité ─ elle partage littéralement les effusions de sang autour d'elle. Sa capacité indique qu'à chaque fois qu'une créature que tu contrôles inflige des blessures de combat à un joueur, « elle » inflige ce même nombre de blessures au joueur choisi, et il y a qu'un seul objet auquel ce pronom « elle » puisse faire référence ─ la créature qui a infligé des blessures en premier lieu.



Q : Saskia l'inflexible me dit de choisir un joueur mais n'utilise pas l'expression « un joueur ciblé ». Cela signifie-t-il que je peux choisir un joueur qui a la défense talismanique ?

R : En effet. Un sort ou une capacité ne cible seulement quelque-chose que s'il ou elle utilise le mot « cible » dans sa description. Saskia l'inflexible n'utilise pas ce mot, et par conséquent ses capacités ne ciblent personne, la défense talismanique n'arrêtant que les choses qui ciblent.



Q : Si je réponds à une des occurrences de la seconde capacité déclenchée de Sakia l'inflexible en la blinkant et en choisissant un joueur différent,elle infligera-t-elle les blessures à ce joueur fraîchement désigné, ou fait-elle toujours référence au précédent ?

R : La capacité infligera des blessures à quiconque qui était le joueur choisi au moment où la capacité s'est déclenchée. Les deux capacités sont liées, ce qui signifie que le joueur auquel la capacité fait référence ne peut seulement être le joueur choisi par la première capacité de la même instance de Saskia.

Blinker Sakia va faire qu'une nouvelle Sakia va arriver sur le champ de bataille avec une nouvelle paire de capacités liées mais cela n'aura aucun impact sur les occurrences de ces capacités en pile ─ elle seront toujours conditionnées par le choix fait avec la précédente Saskia.



Q : Mon adversaire à en jeu un Forcefield et j'ai un Titan solaire sur le champ de bataille avec un Sage du reboisement au cimetière. Si j'attaque et que je récupère le Sage pour détruire le Forcefield, mon adversaire peut-il en réponse l'activer pour diminuer les blessures de mon Titan ?

R : Non il ne peut pas. Une créature "non bloquée" n'existe qu'après avoir atteint la phase de déclaration des bloqueurs. Avant cela les créatures ne sont ni bloquées, ni non-bloquées, elles sont juste... attaquantes.

Ton sage va revenir avant la phase de déclaration des bloqueurs, le Forcefield sera détruit avant d'avoir une chance de pouvoir cibler ton Titan.



Q : Lors de l'arrivé en jeu de ma Meneuse de la griffe je n'ai qu'une seule créature qui est morte ce tour-ci. Mais... elle TRÈS morte, elle est morte mille fois ce tour-ci grâce une petite combo. Ai-je raison de penser que je n'aurais qu'un seul jeton ?

R : Non, tu as tort. Mais c'est une bonne nouvelle en soit, puisque cela veut dire que tu auras le droit à milles fois le nombre d'ours 2/2 que ce que tu avais prévu. Les cartes dans le genre de la Meneuse de la griffe ne font pas le compte des bouts de cartons ayant été mis au moins une fois au cimetière ce tour-ci, mais plutôt du nombre de "permanent créature" morts durant ce tour. Et chaque fois que ta créature est revenue sur le champs de bataille d'entre les morts, elle est devenue un permanent complètement différent et sans aucun attachement à ses vies antérieures.
Cela veut dire que chaque instance individuelle de ta créature mourant compte comme une mort et du coup ta Meneuse va t'offrir beaucoup plus de jetons que ce que tu n'imaginais.



Q : J'ai entendu dire que si mon Général était frappé par une Emprise du destin, je pouvais le remettre dans sa zone de commandement plutôt que de l'exiler et le faire revenir en jeu si jamais l'Emprise quittait le champ de bataille. Si c'est bien vrai, pourquoi cela fonctionnerait-il avec l'Emprise du destin et pas avec le Cercle de l'oubli ?

R : C'est vrai en effet et la différence vient du fait que l'Emprise (et les cartes dans son genre) n'utilise qu'une seule capacité pour exiler et prévoir le retour de ton commandant, alors que le Cercle (et les cartes dans son genre) en utilise deux séparées.

Mettre ton commandant dans la zone de commandement est un effet de remplacement, il change la capacité de l'Emprise en changeant la destination. L'Emprise s'en fiche pas mal de l'endroit où ton commandant finis, et prévoit quand même sa condition de retour en jeu. En claire la capacité se transforme de :
Quand l'Emprise du destin arrive sur le champ de bataille [...] exilez (le commandant) jusqu'à ce que l'Emprise du destin quitte le champ de bataille. (Ces permanents sont renvoyés sous le contrôle de leurs propriétaires.)
... à ceci :
Quand l'Emprise du destin arrive sur le champ de bataille [...] exilezplacez (le commandant) dans la zone de commandement jusqu'à ce que l'Emprise du destin quitte le champ de bataille. (Ces permanents sont renvoyés sous le contrôle de leurs propriétaires.)

Le Cercle de l'oubli par contre utilise deux capacités distinctes, et changer ce que fait la première, n'a pas d'incidence sur la seconde.
Tu te retrouves du coup avec :
Quand le Cercle de l'oubli arrive sur le champ de bataille, exilezplacez (le commadant) dans la zone de commandement.
Quand le Cercle de l'oubli quitte le champ de bataille, renvoyez, sous le contrôle de son propriétaire, la carte exilée sur le champ de bataille.
Ici tu as bien la première capacité qui envoie ton Général dans sa zone de commandement, mais la seconde cherche une carte exilée pour la faire revenir... mais quelle carte exilée ? La première capacité n'ayant pas exilé de carte, la seconde n'a rien à faire revenir.



Q : J'ai sur le champ de bataille une Poupée de son et je le copie grâce à Doppleganger vésuvéen, choisissant un adversaire. Dans le cas où je copie une nouvelle créature puis que je le fais à nouveaux copier la Poupée, se souviendra-t-il de l'adversaire choisi la première fois ?

R : Il ne s'en souviendra pas, et cela même si tu étais passé de Poupée à Poupée sans passer par une autre créature au milieu.
Les capacités de la Poupée de son sont liées, cela veut dire que la capacité déclenchée ne peut que se référer au joueur que tu as choisi pour la première capacité. Lorsque tu copie la Poupée, les capacités que gagne le Doppleganger sont liées exclusivement l'une à l'autre et pas à une précédente instance. Et comme le choix d'adversaire se fait au moment d'arriver en jeu et que le changement de copie ne fait pas de changement de zone, si tu veux continuer à blesser ton adversaire, il faudra éviter de changer de copie et se contenter d'être une Poupée.



Q : Nous jouons une partie de Troll-à-deux-têtes et un des joueurs possède Tymna la tisseuse sur le champ de bataille. Son partenaire attaque avec un Geist de Saint Traft et ni le Geist, ni l'ange ne sont bloqués, il ne se passe rien avant l'étape des blessures. Combien de joueurs ont subi des blessures ?

R : Cela va dépendre d'eux. Lors d'une partie en Troll-à-deux-têtes, si une créature doit infliger des blessures de combat à un joueur, c'est le contrôleur de la créature qui décide quelle tête il blesse. Cette décision est prise séparément pour chaque créature, donc il est possible de faire que le Geist blesse un joueur et l'Ange un autre. Ceci blessera deux joueurs pour gagner deux cartes avec Tymna.



Q : ...mais attends, dans notre cas, les joueurs n'ont rien dit, que se passe-t-il ?

R : Tu as de la chance, il y a une action par défaut. (Sinon ce serait le foutoir !) Si le contrôleur des créatures attaquantes ne précise rien, il est considéré qu'il attaque le joueur assis le plus à droite d'eux. Donc s'il n'ont rien dit, les deux créatures ont attaqué le même joueur.



Q : Mon amis pense que dans une partie à trois joueurs ou plus, tu peux piocher une carte au début de ton tour, même si tu es le premier à jouer. Quelles sont les règles à ce sujet ?

R : Presque ! Dans un Troll-à-deux-têtes l'équipe jouant en premier ne pioche pas, mais dans les autres variantes multi-joueurs, il a raison car jouer en premier est un avantage beaucoup moins grand dans une partie multi-joueurs.



C'est tout pour cette semaine, revenez la semaine prochaine pour une excitante édition de Cranial Insertion par Nathan.
- Callum Milne


About the Author:
Callum Milne is a Level 2 judge from British Columbia, Canada. His home range is Vancouver Island, but he can be found in the wild throughout BC and also at GPs all along the west coast of North America.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!