Published on 12/12/2016

Douze jours de Magic

Cranial Translation
简体中文 Deutsch English Español Italiano Pусский



Cinq anneaux d'or (et 10 manas !)

Salut tout le monde et bienvenue sur Cranial Insertion pour une nouvelle semaine excitante. On est en décembre, il est donc temps de se préparer pour les vacances ! D'habitude je ne sens pas souffler sur moi le vent de l'esprit de Noël vanté dans les chansons mais je crois avoir réussi à esquiver assez de chants de Noël toute cette année jusqu'à l'arrivée de la saison de Noël, de sorte que j'en profiterai pleinement le moment venu. Aussi, attrapons nos manteaux et nos tasses de chocolat chaud et allons chanter joyeusement dans les rues (et aussi répondre à quelques questions de règles) !

Avez-vous une question de règles à laquelle vous aimeriez que nous répondions ? Ou voulez-vous nous parler de votre chant de fin d'année préféré ? N'hésitez pas à nous contacter ! Vous pouvez nous envoyer des questions brèves à @CranialTweet, tandis que les questions plus longues doivent nous être envoyées par e-mail à moko@cranialinsertion.com . Il se pourrait même que nous utilisions votre question dans un prochain article (par contre les chants de fête ne seront probablement pas utilisés dans de futurs articles).



Q : Mon adversaire a Kalitas, traître des Ghet en jeu alors que je contrôle Thalia, cathare hérétique. Mon adversaire tue Thalia avec Homicide. Son jeton arrive-t-il sur le champ de bataille engagé ou dégagé ?

R : Au risque de surprendre, il arrive sur le champ de bataille engagé ! Pendant la résolution de Homicide, l'événement est censé être "déplacer Thalia depuis le champ de bataille vers le cimetière". Avant de la déplacer, on vérifie s'il existe des effets de remplacement qui doivent s'appliquer et c'est le cas : l'effet de Kalitas. Ainsi l'événement devient désormais "déplacer Thalia depuis le champ de bataille vers le cimetière et ton adversaire crée une 2/2". Avant de faire quoi que ce soit d'autre, on vérifie à nouveau si des effets de remplacement s'appliquent et c'est encore le cas : puisqu'une créature est censée arriver sur le champ de bataille sous le contrôle de ton adversaire, la capacité de Thalia s'applique au jeton et le jeton arrivera sur le champ de bataille engagé. Désormais l'événement est "déplacer Thalia depuis le champ de bataille vers le cimetière et ton adversaire crée une 2/2 engagée". Ensuite on vérifie une fois de plus s'il reste des effets de remplacement à appliquer, or il n'y en a plus, donc à présent on applique l'instruction : Thalia est exilée et le jeton 2/2 zombie qu'obtient ton adversaire arrive sur le champ de bataille engagé.



Q : Mon adversaire me contrôle parce qu'il a lancé Emrakul, la Fin promise au tour précédent. Il m'oblige à attaquer avec mon Sinistre écorcheur, lequel lui inflige des blessures de combat. En supposant qu'il remette les trois cartes au-dessus de ma bibliothèque, ai-je le droit de voir ces cartes et de connaître l'ordre dans lequel elles ont été reposées ?

R : Oui tu en as le droit. Ton adversaire te contrôle mais tu as toujours le droit de voir tout ce que tu vois normalement. Tu es en droit de voir les trois cartes que la capacité déclenchée du Sinistre écorcheur te permet de voir et tu connaîtras aussi l'ordre dans lequel ces trois cartes sont remises sur le dessus de ta bibliothèque. Ton adversaire prend les décisions tandis que la capacité déclenchée du Sinistre écorcheur se résout mais tu as le droit de tout regarder.



Q : J'ai un Module de décoction en jeu et je lance un Croiseur roulevif. Le Croiseur deviendra-t-il une créature à temps pour que la capacité du Module se déclenche ?

R : Navré mais non. Le Croiseur n'arrive pas sur le champ de bataille en tant que créature, il arrive sur le champ de bataille en tant qu'artefact. Ensuite, grâce à sa capacité déclenchée il devient une créature. Puisqu'il n'arrive pas sur le champ de bataille en tant que créature, il ne remplit pas la condition de déclenchement du Module et le Module ne se déclenchera pas, même si le Croiseur devient une créature plus tard dans le même tour.



Q : Mon adversaire vient d'activer la capacité -8 d'Ob Nixilis ravivé. J'y réponds en lançant Rejet sommaire. Qu'advient-il de la capacité d'Ob Nixilis ?

R : Quand le Rejet sommaire se résout, il exile tous les autres sorts sur la pile et contrecarre toutes les capacités. La capacité -8 d'Ob Nixilis est une capacité activée et elle est contrecarrée par le Rejet sommaire. Ton adversaire n'est pas remboursé si sa capacité est contrecarrée donc il ne récupère pas les huit marqueurs loyauté qu'il a retirés pour activer la capacité. Ton adversaire se retrouve avec un Ob Nixilis soit mort soit beaucoup moins loyal qu'auparavant.



Q : Mon adversaire lance Ulamog, la Voracité insatiable, avec l'intention d'exiler deux de mes créatures grâce à sa capacité déclenchée. Puis-je utiliser Volonté insidieuse pour en modifier les cibles et choisir deux de ses propres créatures ?

R : Non, cela ne fonctionne pas. Ulamog (en tant que sort) n'a aucune cible, par contre il a une capacité déclenchée qui cible. Cependant, la Volonté ne peut cibler qu'un sort : elle ne peut pas cibler une capacité. Tu peux utiliser le premier mode pour contrecarrer Ulamog mais tu ne peux pas utiliser le second mode pour modifier les cibles de la capacité déclenchée d'Ulamog.



Q : Je contrôle Mythe réalisé, qui est actuellement une créature. J'active la capacité +1 de Sorin, visiteur solennel. Si j'anime Mythe réalisé pendant le tour de mon adversaire, aura-t-il encore +1/+0 et le lien de vie ?

R : Oui il en bénéficiera encore. Quand la capacité se résout, Sorin grave dans la pierre quelles créatures sont affectées. Comme Mythe réalisé est une créature à cet instant, il est affecté par la capacité et il continuera à être affecté par la capacité jusqu'à ton prochain tour (même si Mythe réalisé cesse d'être une créature pendant une courte période). Dans ce contexte, si tu animes Mythe réalisé pendant le tour de ton adversaire, il aura encore +1/+0 et le lien de vie grâce à la capacité de Sorin.



Q : J'invoque une Elfe aux Nattes sanguinolentes et je cascade dans une Agente sans éclat. La cascade de l'Agente se déclenche-t-elle ?

R : Oui ! Pour que la cascade se déclenche, il suffit de lancer le sort, de n'importe quelle manière et de n'importe où. Lorsque la cascade se résout, tu lances le dernier sort révélé (celui dont le coût de mana est inférieur au sort d'origine). Ainsi, lancer l'Agente pendant la résolution de la cascade de l'Elfe déclenche la cascade de l'Agente, qui te permettra de lancer un troisième sort.



Q : Je contrôle Le meilleur de la cueillette et j'invoque une Cultivatrice de lames, que je veux faire devenir 3/3. Vais-je regarder une ou trois cartes à la résolution de la capacité de la Cueillette ?

R : Comme tu préfères : ça dépend de la manière dont tu ordonnes les capacités déclenchées. Lorsque la Cultivatrice entre sur le champ de bataille, deux capacités se déclenchent en même temps : la fabrication de la Cultivatrice et la capacité déclenchée de la Cueillette. Comme tu contrôles ces deux capacités, tu décides dans quel ordre elles vont sur la pile.

Si tu choisis de mettre la capacité de la Cueillette au dessus, elle se résout en premier : à ce moment, la force de la Cultivatrice est égale à 1, donc tu ne regardes que la carte du dessus de ta bibliothèque.

En revanche, si tu résous la fabrication en premier, la Cultivatrice devient une 3/3 avant la résolution de la Cueillette. Du coup, cette dernière voit que la force de la créature qui vient d'entrer sur le champ de bataille est de 3, et tu peux regarder les trois premières cartes de ta bibliothèque, en remettre une sur le dessus, et les deux autres en dessous de ta bibliothèque.



Q : J'ai une Aiguille à sectionner en jeu, pour laquelle j'ai nommé Calice de la vie. Empêche-t-elle aussi mon adversaire d'utiliser la capacité de Calice de la mort ?

R : Non. Le recto et le verso d'une carte double face ont des noms différents. Si tu nommes "Calice de la vie", ton adversaire ne peut pas utiliser la capacité du Calice de la vie, mais il peut utiliser celle du Calice de la mort. Si tu veux empêcher ton adversaire d'activer Calice de la mort, tu peux nommer Calice de la mort, puisque c'est le nom d'une carte Magic.

Remarque que, si tu nommes Calice de la vie, il est fort probable que ton adversaire ne pourra jamais le transformer, puisque la transformation du Calice de la vie fait partie de l'effet de sa capacité activée, que ton adversaire ne peut plus utiliser.



Q : Zéro est-il pair ou impair ?

R : Zéro est pair. On utilise à Magic la définition mathématique de la parité, qui signifie être un multiple de 2. Et 2 fois 0, c'est bien la tête à toto.



Q : Je contrôle Vampire bridesang et mon adversaire m'attaque avec cinq créatures. Je lance Inversion bénie. Combien de marqueurs puis-je mettre sur mon vampire ?

R : Seulement un, je le crains. Même si tu comptes le nombre de créatures attaquantes pour déterminer combien de points de vie tu gagnes, tu gagnes tous les points de vie en une seule fois. Du coup, la capacité du Vampire ne se déclenche qu'une seule fois, il ne gagne qu'un seul marqueur +1/+1.



Q : J'ai sept cartes dans mon cimetière et je lance Méditation de nettoiement, qui détruit entre autres une aura qui m'appartient. Quand la Méditation renvoie cette aura en jeu, dois-je la réattacher à la même créature ?

R : Tu peux, si tu le souhaites, mais tu n'y es pas obligée. Tu peux aussi l'attacher à une autre créature. Quand la Méditation renvoie l'aura sur le champ de bataille, elle ne précise pas à quel objet celle-ci doit être attachée. Tu es donc libre de l'attacher à l'objet de ton choix, tant qu'il respecte les contraintes de la capacité "Enchanter" de ton aura. Si tu veux l'attacher à la même créature, tu peux faire ça. Mais, si tu penses qu'elle irait mieux à une autre de tes créatures, tu peux choisir d'attacher ton aura à cette autre créature.



Q : Je lance Champion Kelde pour achever mon adversaire, qui est à trois points de vie. Celle-ci répond en lançant Sanctification, et elle prétend que les blessures qui viennent de la capacité déclenchée du Champion seront prévenues. A-t-elle raison ?

R : Oui, ton adversaire a raison. Il y a une règle (la 400.7b) qui dit qu'un effet de prévention qui s'appliquerait aux blessures infligées par un sort de permanent s'applique aussi aux blessures infligées par le permanent que ce sort devient à sa résolution. Quand le Champion est sur la pile, il s'agit d'un sort, qui peut donc être la cible de Sanctification. À sa résolution, Sanctification crée un effet de prévention des blessures qui continue de s'appliquer au permanent que devient Champion Kelde. Si tu choisissais d'attaquer avec le Champion ce tour-ci, Sanctification préviendrait les blessures de combat que le Champion devrait infliger et ton adversaire gagnerait à nouveau de la vie.



Q : Je contrôle un Lotus doré et un Téfeiri, archimage temporel. Puis-je utiliser la capacité -1 de Teferi en ciblant le Lotus quatre fois, et en l'engageant entre chaque dégagement pour avoir 12 mana au final ?

R : Il y en a qui croient encore au père Noël ;) .Nope, ça ne marche pas, et pour plusieurs raisons. Pour commencer, la capacité de Teferi a jusqu'à 4 cibles. Et comme elle n'utilise qu'une fois le mot 'cible', cela veut dire que tu ne peux pas cibler plusieurs fois le même permanent. De plus, personne ne reçoit la priorité pendant que la capacité se résout, donc tu ne peux pas engager le Lotus pour du mana pendant la résolution de la capacité.


Allez, tous les minotaures dans le lac !


Q : Mon adversaire et moi contrôlons chacun une Teysa, plénipotentiaire de fantômes. J'attaque avec ma Teysa, et n'étant pas bloquée, elle lui inflige des blessures de combat. Ma Teysa va-t-elle mourir ?

R : Ça sent le sapin, mais bon, c'est l'époque. Eh oui, ta Teysa va mourir. La capacité déclenchée de Teysa ne cible pas, n'attache pas, bloque ou blesse quoi que ce soit, donc avoir la protection contre les créatures ne va pas servir à grand chose ici. La Teysa de ton adversaire va donc tuer la tienne, et aucune protection ne pourra la sauver.



Q : J'ai Gaddock Teeg sur le champ de bataille, et c'est mon seul permanent non terrain. Puis-je lancer Karametra, déesse des Moissons ?

R : Ding Ding Ding, nous avons un vainqueur. Non, ce ne sont pas les cloches de Noël qui sonnent en avance. Tu peux le faire ! Gaddock t'empêche de lancer les sorts non-créatures avec un coût converti de mana de 4 ou plus. Partout sauf sur le champ de bataille, les dieux sont des créatures, peu importe ta dévotion. Donc dans la pile, c'est une créature, et Gaddock va te laisser tranquillement la lancer.



Q : Puis-je utiliser Raie bioluminescente pour doubler le nombre de marqueurs expérience que j'ai ? Ou le nombre de marqueurs poison que mon adversaire a ?

R : Non, même la magie de Noël n'est pas assez puissante pour ça. La capacité de la Raie ne peut cibler qu'un permanent. Et que tu le veuilles ou non, un joueur n'est pas un permanent. Donc impossible de te cibler ou de cibler un adversaire.



Q : J'ai Saskia l'inflexible sur le champ de bataille, avec mon adversaire comme joueur choisi, et une 2/2 double initiative. Si ma 2/2 attaque mon adversaire et n'est pas bloquée, combien de blessures va recevoir mon adversaire ?

R : Un joli petit paquet cadeau de 8 blessures. La capacité de Saskia se déclenche chaque fois qu'une créature que tu contrôles inflige des blessures à un joueur. Une créature avec la double initiative qui attaque et n'est pas bloquée va infliger deux fois des blessures, ce qui veut dire que Saskia va se déclencher deux fois, ce qui fera donc 2+2+2+2=8 blessures.



Q : J'ai un Reîtres de Vartchaïld sur le champ de bataille, et mon adversaire a quelques jeton dus au paiement de son entretient cumulatif. Si je lance un Marquage au fer, vais-je gagner le contrôle de tous ces jetons ?

R : Eh non. Le contrôleur d'un jeton est le joueur chez qui le jeton est arrivé sur le champ de bataille. Même si dans des temps éloignés et révolus, ce n'était pas le cas. Comme tu as gentiment offert ces jetons à ton adversaire et qu'ils sont arrivés en jeu sous son contrôle, il en est le propriétaire. Tu ne peux donc pas récupérer tes jouets, et pour cause, ils n'ont jamais été tiens.



Q : J'ai l'emblème d'Elspeth, chevalière errante, et mon adversaire lance Humilité. Mes créatures sont-elles toujours indestructible ?

R : Dans cette situation, non, elles ne sont pas indestructibles. Les deux effets s'appliquent dans l'ordre du tampon horaire. Comme l'emblème a été créé avant que l'Humilité ne soit présente, cette dernière a le dernier mot. Donc rien n'empêche le père Fouettard de venir détruire tes jouets. Par contre, si ton emblème était arrivé après l'Humilité, l'emblème aurait eu le dernier tampon horaire, et tes créatures auraient été indestructibles.



C'est tout ce que nous avons en stock pour le moment. Les elfes ne sont pas encore totalement en forme, donc rendez-vous la semaine prochaine avec de nouvelles questions, joliment emballées !


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!