Published on 02/16/2015

Obscures prédictions

ou, futur de l'imparfait

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano Pусский



Ma prédiction :
Cette carte ne sera pas jouée
en Legacy pendant l'année 2015,
en dépit des combinaisons surpuissantes
avec Index et Espion orque.
Les anciens dragons ont fini de se battre, la Nouvelle-Angleterre est couverte de neige, et nous approchons du début de notre voyage de retour vers le présent dragonnifié de Tarkir. Attention, les previews pour le bien nommé Dragons de Tarkir se devinent à l'horizon. Mais, plus important, nous avons un paquet de questions à étudier ! Vous apprendrez même comment Feldon aurait dû s'y prendre pour sauver son amour perdu, un savoir qui peut vous être utile dans la vie de tous les jours, par exemple si votre animal de compagnie venait à décéder. Ou pas. Oui, disons plutôt pas.

Si vous avez plus de questions, envoyez les à moko@cranialinsertion.com ou, si elles sont courtes, @CranialTweet, et notre assistant zombie chimpanzé Moko nous les transmettra, avec ou sans giclées de sang. Il a une nouvelle monture ces jours-ci, mais vous n'avez pas envie de savoir de quoi il s'agit. N'oubliez pas ce que Callum vous a parlé la semaine dernière de la manière de transmettre des messages au nez et à l'orbe de Nicol Bolas.

N'oubliez pas, si vous êtes dans la région de l'Ohio ou que vous souhaitez tout simplement rencontrer le tristement célèbre Carsten et soutenir une bonne cause, son événement annuel Jetez un sort à la sclérose en plaques approche à grands pas. Quelle meilleure manière de récupérer une Force de volonté foil que d'aider à sauver des vies en la gagnant ?

Puisque l'on parle de sauver des vies, allons prendre des nouvelles du triste Feldon...



Q : Puis-je garder un jeton créé par Feldon de la Troisième Voie pour toujours en l'équipant d'une Cuirasse d'Assaut ?

R : C'est effectivement un bon moyen. La capacité déclenchée retardée te demande de sacrifier le jeton, mais tu ne peux pas le faire. De par la nature des capacités déclenchées retardées, elle ne se déclenchera plus jamais - cela n'arrive que lorsqu'une durée est mentionnée explicitement comme "à chaque fois que (...) ce tour-ci" ou "jusqu'à la fin du tour, à chaque fois que (...)" - donc tu pourras même répéter ce petit tour encore et encore.

Si seulement Feldon s'était rendu compte que construire l'Armure d'Or du signe de la tronçonneuse lui aurait permis non seulement de garder sa femme pour toujours, mais même d'en avoir une douzaine de copies.

En fait, je me dis que nous ne devrions sûrement jamais, au grand jamais nous reconvertir en conseillers conjugaux.



Q : Je ne cesse de lire que l'on peut utiliser la capacité de Défecteur Humble, le dégager, et l'utiliser de nouveau en réponse. Pourquoi la première activation n'est-elle pas contrée par les règles du jeu puisque le joueur ciblé n'est plus l'adversaire du Défecteur Humble ?

R : Qui a dit que cela rendait la cible illégale ? Le joueur ciblé doit être un adversaire du contrôleur de la capacité, et c'est toujours toi qui contrôles la capacité, même si tu ne contrôles plus Défecteur Humble (autrement, tu ne piocherais pas non plus les cartes et ce serait très triste). Il faudrait une formulation vraiment très tordue pour que la capacité se soucie de savoir si le joueur ciblé est l'adversaire du contrôleur du Défecteur Humble et la formulation la plus simple est aussi celle qui te plaît le plus, donc tout le monde est content. Sauf ton adversaire, mais qui s'en soucie ?



Q : Les jetons peuvent-ils être face cachée ?

R : En utilisant seulement les cartes de Destin Reforgé, ce n'est pas possible, mais la question ayant engendré beaucoup de confusion et d'idées fausses, le moment semble bien choisi pour clarifier cette situation : Oui, les jetons peuvent être face cachée. Ceux qui disent autrement confondent un principe de conception "Ne faisons pas ça" avec un principe de règles "Ceci n'est pas autorisé". Les règles disent très clairement que les permanents peuvent avoir les deux statuts "face visible" et "face cachée" (110.6), et il n'y a pas d'exception pour les jetons face cachée comme il y en avait pour les cartes double-face face cachées (les règles interdisent maintenant à une carte double-face d'être retournée face cachée, mais elles les autorisent à arriver sur le champ de bataille face cachée, donc elles peuvent être manifestées).

Ce qui embrouille les gens, c'est qu'Ixidron ne retourne pas les jetons, mais ils oublient que l'on peut avoir l'Équivalent caquetant d'un Changeforme vésuvéen pour obtenir un jeton qui se retourne.



Q : La capacité d'Athréos, dieu du Passage se déclenche-t-elle si une Entaille meurtrière manifestée meurt ?

R : C'est une créature juste avant de quitter le champ de bataille - c'est ce qui compte pour Athréos et les autres capacités qui se déclenchent à la mort d'une créature. Les capacités de sortie du champ de bataille vérifient l'état du jeu juste avant l'évènement qui les déclenchent (alors que la plupart des capacités vérifient l'état du jeu juste après l'évènement) pour comparer l'état du jeu avec la condition de déclenchement de la capacité. L'effet de la capacité à la résolution ne se soucie pas de savoir si la carte est toujours une carte de créature, donc elle va essayer de retourner dans ta main.




Je vois... Je vois
que ce ne sera pas joué non plus en Legacy,
même dans les decks Dredge les plus optimistes.
Q : Conscription abominable me faisant mélanger les cartes à manifester face cachée, comment savoir quel coût payer pour les retourner ?

R : Ce serait un vrai défi. Heureusement, tu as le droit de regarder les cartes que tu as manifestées ! Le mélange empêche ton adversaire de savoir quelle créature se cache sous chaque couverture "Manifestation", mais comme tu es leur contrôleur, tu as le droit de les regarder à tout moment.



Q : Si Yasova Griffedragon vole un Lamepoing sauvage qui me donne les deux derniers points de dévotion qui me manquaient pour animer Xénagos, dieu de la débauche, ce dernier peut-il attaquer tout de suite ?

R : Ta dévotion est mise à jour à l'instant même où tu kidnappes Laminou, pendant l'étape de début de combat. Il y a encore toute une étape à attendre avant la déclaration des attaquants, ce qui donne à Xenagos tout le temps de se mettre en formation pour être prêt à attaquer quand le jeu te demandera quels sont tes attaquants. Donc, du moment que tu as contrôlé Xénagos de façon continue depuis le début de ton tour, il peut attaquer ; mais si tu l'as invoqué ce tour-ci, il souffre du "mal d'invocation" et ne peut pas attaquer.



Q : Les gars, vous avez quelque part un lien vers la légendaire « explication du regroupement qui tient dans un tweet » d'il y a quelques années ?

R : Créa attqnt avec regrp choisi pote. Bloc un, bloc ts potes. Si assigne bless comb & créa avec regrp, son ctrl assigne libre à la place

En utilisant plus de 140 caractères :

D'abord, détermine les attaquants normalement. Puis, après avoir fait cela, chaque créature avec le regroupement choisit une autre créature pour former un regroupement avec elle. Si cette créature a elle aussi le regroupement, le groupe peut grossir au delà de deux créatures. Après avoir déclaré les bloqueurs normalement, toute créature qui bloque une créature d'un regroupement, devient une créature bloqueuse pour chaque autre créature du regroupement, même celles qu'elle ne pouvait pas bloquer.

Ensuite, lorsqu'il est temps d'assigner les blessures, regarde chaque assignant et voit si il y a une créature avec le regroupement quelque part dans l'ordre. Si oui, plutôt que d'utiliser le système d'assignement ordonné des blessures, le contrôleur de cette créature avec le regroupement a le droit d'infliger les blessures dans le sens qu'il ou elle veut, sans faire attention à l'ordre. Ceci s'applique si une créature bloque deux créatures avec le regroupement et une troisième, et ceci s'applique si deux créatures sans le regroupement et une avec le regroupement bloquent toutes une grosse créature.

Tu vois, le regroupement c'est super simple.



Q : Quand je manifeste Skaab déprédateur, il n'a pas besoin d'exiler de cartes pour être retourné face visible, c'est ça ?

R : Tu ne rajoutes pas de coût additionnel quand on te demande de payer le coût de mana d'un objet. Ceux là sont ajoutés uniquement quand on doit lancer le sort, et ce n'est pas ce que manifester te dis de faire. Ugin n'as pas de problèmes à consigner une gigantesque cadavéritable abomination à l'existence pour ton deck.



Q : Puis-je tourner Main d'Emrakul face visible en sacrifiant quatre Eldrazi et Engeance quand il a été manifesté ?

R : Curieusement, tu peux. Tout est à peu près ignoré quand tu vérifies quel coût payer pour manifester, mais « vous pouvez payer d'autres coûts plutôt que de payer le coût de mana de cette carte » est toujours vérifié, comme cela est fait dans toutes autres situations non-sorts où tu dois payer (comme Flux de Peindrell et Retour de la mort) La chose à bien regarder, cependant, est que l'effet ne s'applique pas uniquement pour lancer un sort comme Orage sur le toit le fait. La formulation est importante !



Q : Tu as dit que Ixidron ne me laissera pas retourner les créatures sans la mue faces visible, mais que se passe-t-il si elles sont manifestées, puis retournées face visible avant qu'Ixidron ne les retourne face cachée ?

R : Quand Ixidron range tes créatures dans sa sympathique et chaleureuse boule de mue, ce n'est pas une re-manifestation. La règle de la manifestation arrête de s'intéresser aux créatures aussitôt qu'elles ont été mise face visible une première fois, et maintenant, elle ne va plus s'en occuper du tout. Ta créature va devoir rester dans sa douillette goutte de coma pour toujours à moins qu'elle n'ait la mue, ou que tu aies d'autres manigances externes.



Q : Je contrôle Enclume du Bogardân et Maralen des Chantematins. Puis-je mettre en pile les capacités déclenchées pour que mon adversaire se défausse de la carte qu'il va chercher mais pas moi ?

R : Ne serait-ce pas plus démoniaque que Téfeiri, mage de Zhalfir et Sauvoir de connaissance ? Peut être pas, mais whaou, c'est démoniaque. Les deux capacités font feu quand l'étape de pioche de chaque joueur débute, et tu choisis l'ordre de la résolution car tu contrôles les deux sources. Chaque fois que les capacités déclenchées arrivent, tu peux choisir un autre ordre, donc tu peux toujours te faire défausser rien puis aller chercher une carte, et seulement laisser ton adversaire faire de même si tu te sens bienveillant (ou que tu penses avoir une façon de tourner ça en jeu cruel…).



Q : Après le combat, je hurle avec la horde et je lance Pyrotechnie. Comment les copies du sort fonctionnent-elles avec tous ces choix pour distribuer les blessures ?

R : Ça marche plus simplement que tu ne le penses. Le nombre de cibles et la division sont déjà établies sur les copies, donc tu ne peux rien changer de cela. Tout ce que tu peux faire est de changer ce qui est ciblé.

Par exemple, si tu as deux copies d'une Pyrotechnie 2-1-1, tu as chaque copie qui inflige 2 à une cible, 1 à deux autres cibles. Si tu as un seul paquet cadeau emmballé de 4 blessures, tu auras deux autres paquets de 4 blessures sans division. Une division 2-2 te permet juste d'infliger plus de Chocs autour de la table.



Q : Chef de horde brutal et Ascendance marduenne me donnent-ils une capacité déclenchée supplémentaire pour les jetons Gobelins ?

R : Ce Chef de horde est brutal, mais pas brutal à ce point. Une créature attaque (verbe d'action) uniquement lorsqu'elle est déclarée comme attaquante pendant l'action obligatoire du tour de l'étape de déclaration des attaquants. Une créature qui est mise sur le champ de bataille attaquante (adjectif) peut être autorisée à attaquer (verbe) mais seulement dans le sens français et pas dans le sens des règles de Magic. Tu peux deviner qu'est-ce qui déclenche la capacité du Chef de horde : oui le verbe seulement. Donc quand nous allons défendre ton droit de parler comme un être humain et dire que ton jeton attaque (verbe) ton pauvre et infortuné adversaire, la règle continuera de s'intéresser aux détails stricts.




Je prédis :
Ceci ne sera pas vu dans une partie Legacy.
Quelle carte naze.
Q : Si Yasova Griffedragon vole un Maître plébéien gobelin, vais-je aussi obtenir un jeton pour attaquer avec ?

R : Ton nouveau Maître plébéien sera arrivé trop tard à la fête pour pouvoir inviter ses amis. La condition pour une capacité déclenchée « Au » est un moment bien précis, et quand il est passé, c'est trop tard. Si ta navette spatiale quitte la planète Terre à 03h00 et que tu arrives à 03h08 (dans cette analogie magique, les navettes spatiales sont très précises dans leurs horaires, et aussi tu en as une) tu l'auras manquée.

Mais ça ira, parce que l'espace ne t'intéresse pas de toute façon.



Q : Shu Yun, la Tempête silencieuse rend-il mon Déni obstiné imparable avec sa capacité de Prouesse ?

R : Ça donne une certaine valeur « imparable » mais qui peut toujours être stoppée par d'autres contresorts, oui exactement ! Les capacités déclenchées « Quand vous lancez » comme la prouesse vont toujours dans la pile au dessus du sort qui a été lancé, avec aucune possibilité de faire autrement. Les effets d'auto-remplacements sur les sorts (ceux qui modifient leurs propres effets) s'appliquent ou ne s'appliquent pas quand ils commencent à se résoudre. La pile se résout de haut en bas, donc la capacité prouesse se résout en premier. Shu Yun devient 4/3, et ensuite Déni obstiné commence à se résoudre et remplace son effet tranquille par un effet brutal, et finalement, Déni obstiné fait son boulot et contre ce sort brutalement.



Q : Quelles sont précisément les règles qui permettent d'infliger des blessures à un planeswalker ?

R : Il existe à ce jour trois façons d'infliger des blessures à des planeswalkers :

1) Attaquer un planeswalker. Pour cela, tu choisis les attaquants comme d'habitude, mais à chaque fois que tu choisis une créature, tu annonces "Celle-ci va sur Jace, celle-là va sur Garruk, et cette autre là-bas t'attaque TOI !" Si elles ne sont pas bloquées, elles infligent des blessures comme les créatures attaquantes le font normalement.

2) Les sorts et les capacités qui infligent des blessures directement à des planeswalkers. Ils sont assez rares.

3) Les sorts et les capacités qui infligent des blessures à un adversaire. Contrairement aux deux autres méthodes, ton adversaire ne saura pas si les blessures iront sur un planeswalker - tu choisis qui subit les blessures au moment où elles devraient être infligées. Donc si tu lances un Choc sur ton adversaire, il doit y répondre sans savoir si tu comptes ou non rediriger les blessures sur un planeswalker.

Tu ne peux pas attaquer, ni lancer un Choc sur ton propre planeswalker - bien que Tremblement de lave puisse en faire tomber un raide mort. Tu ne peux pas rediriger les blessures de combat infligées à un adversaire sur un planeswalker, seules les blessures non-combat peuvent être redirigées.



Q : J'ai un Haut fait de résistance et mon adversaire attaque avec un Hurleur d'éclairs après avoir lancé Ojutaï, âme de l'hiver. Quelle couleur dois-je nommer pour empêcher la capacité déclenchée d'engager ma créature ?

R : Blanc ou bleu fonctionne. Le Hurleur d'éclairs peut bien crier jusqu'à ce que sa gueule en devienne bleue, mais ce n'est pas lui la source de la capacité déclenchée - c'est Ojutaï, puisque c'est l'objet sur lequel se trouve la capacité. Or c'est la source de la capacité, et non la cause de son déclenchement, qui importe vis-à-vis de la protection, de la défense talismanique, et de tout ce qui y ressemble.



Q : Un Émissaire de Sultaï meurt et manifeste un Émissaire de Sultaï. Quand celui-ci meurt, sa capacité se déclenche-t-elle ? Qu'en est-il de Kozilek, Boucher de la Vérité ?

R : Les amas mourants bleutés de limon manifesté ne possèdent aucune capacité juste avant de mourir, et comme on l'a vu quelques questions plus haut à propos d'Athréos, c'est à ce moment-là qu'on vérifie si cette chose est ou n'est pas une créature, et c'est aussi à ce moment-là que le jeu vérifie si elle avait ou non d'éventuelles capacités de sortie du champ de bataille à déclencher. La capacité de l'Émissaire de Sultaï se déclencherait à ce moment-là, mais elle ne le fait pas parce qu'elle n'existe pas.

Mais regardons de plus près Kozilek ! Sa capacité n'est pas une capacité de sortie du champ de bataille. Elle vérifie quand il est mis dans un cimetière "d'où qu'il vienne", pas seulement depuis le champ de bataille. Ce type de capacité obéit aux règles habituelles des capacités déclenchées, c'est-à-dire qu'elle vérifie son déclencheur juste après l'événement, donc elle se déclenchera même si Kozilek n'était qu'un amas visqueux.

Le meilleur moyen de se rappeler la différence est de penser à la Guivre mondéchine, car on y trouve les deux types de capacités déclenchées sur une seule et même carte. Si elle est manifestée et qu'elle meurt, elle ne se scinde pas en bébés Guivres (parce que c'est une récompense qui ne s'obtient que si elle avait cette capacité juste avant de mourir), mais elle est bien mélangée dans la bibliothèque (afin que tu ne puisses pas la réanimer avec ta puissante magie nécromantique).



Q : Si une Guivre des failles dévastatrice est manifestée, ne disparaîtra-t-elle jamais après avoir été retournée face visible ?

R : Ta Guivre mènera une vie longue et prospère tant qu'aucune âme cruelle ne lui mettra un marqueur temps dessus. La disparition représente un effet de remplacement et deux capacités déclenchées - l'effet de remplacement à l'entrée sur le champ de bataille qui lui met des marqueurs temps dessus est complètement ignoré parce qu'elle n'est pas entrée sur le champ de bataille avec cette capacité ; la capacité qui se déclenche à l'entretien pour lui retirer un marqueur temps possède une clause d'intervention "si" donc elle ne peut se déclencher que si la Guivre a un marqueur temps sur elle ; et la dernière capacité se déclenche lors de l'action de retirer le dernier marqueur, ce qui n'arrivera jamais ici puisqu'elle n'a aucun marqueur depuis le tout début.

Si quelqu'un découvre un moyen perfide pour lui mettre un marqueur temps dessus, alors la première capacité déclenchée pourra enfin se déclencher, et quand elle se résoudra et retirera le marqueur, la dernière capacité se déclenchera à son tour. Mais je suis quasi certain qu'il y a plus de chances que la Guivre se mange une Lame du destin plutôt qu'elle soit victime d'une machination extrêmement diabolique visant à mettre un marqueur temps sur un permanent qui n'en a pas.



Q : La semaine dernière il était indiqué qu'on pouvait lancer Avantage Abzan sur un adversaire qui ne contrôlait aucun enchantement, mais peut-on lancer Avantage Abzan sur un adversaire si on a aucune créature sur qui appliquer le renforcement ?

R : Les deux actions de l'Avantage Abzan, le sacrifice et le renforcement, sont effectuées indépendamment l'une de l'autre et elles n'ont aucune cible requise à l'exception de celle requise pour le sort lui-même à savoir "le joueur ciblé". Tu peux le lancer même s'il n'y a aucun enchantement sur le champ de bataille, ni aucune créature, voire même s'il n'y a rien du tout sur le champ de bataille, mais c'est un tel gâchis que je me sens mal pour toi.

Tout ce dont tu as besoin pour lancer un sort est de choisir les cibles requises qui sont indiquées explicitement par le mot "ciblé" (ainsi que par les rares mots-clés tels que Enchanter qui contiennent "ciblé" dans leur texte de règles), en respectant les interdictions, et en obéissant aux exigences, lesquelles sont toutes deux très explicites comme sur le Bataillon de Talara ou encore l'Égalité des chances, et enfin en payant tous les coûts qu'il faut payer. Être capable d'accomplir l'effet du sort ne rentre jamais en considération.



Q : Qu'est-ce qu'un "jeton" ? Un type de carte ? Un sur-type ?

R : Il n'existe pas de terme spécifique qui dise ce qu'est un jeton, mais on peut dire sans se tromper ce que ça n'est pas : ce n'est pas un type, ni un sur-type, ni un sous-type, ni un type de créature, ni rien de tout ça. Tu ne peux pas choisir "jeton" pour Obélisque d'Urd ni pour Extinction. Cela ne correspond à aucune espèce de qualification nommée que tu sois jamais appelé à choisir, sauf si on te donne le choix purement théorique entre "jeton ou non-jeton". Être un jeton, une carte ou un emblème, c'est juste l'état naturel des différents objets du jeu.



Q : Quel est le tout dernier moment jusqu'à quand je peux éviter de mentionner les déclenchements de mes prouesses ?

R : Tu peux les mentionner n'importe quand avant que, ou au moment où, le bonus de force/endurance entre en considération dans le jeu. Mais qu'est-ce que cela veut dire ? Dans une situation normale, cela signifie qu'au moment où les blessures sont infligées, tu dois indiquer qu'une blessure supplémentaire est infligée, ou bien que ta créature survit à des blessures égales à son endurance imprimée. Mais cela pourrait entrer en considération plus tôt que ça - par exemple, si ta créature est ciblée par un Dernier souffle et que tu contrecarres ce sort au lieu de déclarer que sa cible est illégale, tu ne pourras pas prétendre ultérieurement qu'elle a bien eu un bonus de prouesse. Pour les capacités déclenchées autres que la prouesse, cette règle peut aussi se manifester sous la forme de "la première fois que ça se voit dans l'état de la partie", comme des marqueurs sur un objet, être engagé ou dégagé, ou changer de zone.



C'est tout pour aujourd'hui. Je vais m'absenter un peu plus longtemps que d'habitude, mais je serai de retour à la fin du mois prochain pour un événement des plus excitants : notre dixième anniversaire ! Dix années à écrire sur les règles, c'est plus long que la durée moyenne pendant laquelle un joueur s'investit dans Magic, et surtout un sacré beau voyage.

Avant cela paraîtront encore trois articles normaux supplémentaires ainsi que l'édition spéciale "Dragons de Tarkir", mais il n'est jamais trop tôt pour se préparer pour le futur.

Jusqu'à la prochaine fois, que vos prédictions audacieuses s'avèrent ne serait-ce qu'à moitié aussi fantastiques !

- Eli Shiffrin


About the Author:
Eli Shiffrin is currently in Lowell, Massachusetts and discovering how dense the east coast MTG community is. Legend has it that the Comprehensive Rules are inscribed on the folds of his brain.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!