Published on 02/09/2015

Monstre en laisse

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano Pусский


Bonjour, et bienvenue dans une nouvelle édition de Cranial Insertion !

Après avoir voyagé dans le temps, un millénaire dans le passé, le planeswalker Sarkhan Vol a modifié le destin de son monde natal en sauvant le puissant dragon esprit Ugin et de ce fait les dragons de son plan natal d'une extinction certaine. Il a également éveillé la possibilité d'un avenir meilleur quant à la gestion de la monstrueuse menace des titans Eldrazi, que nous avons quittés dévorant le plan de Zendikar, morceaux par morceaux.

Mais bien sûr, les Edrazi ne sont pas les seuls monstres que nous pouvons trouver dans le multiunivers. En premier lieu, le planewalker dragon Nicol Bolas, celui-là même qui a vaincu Ugin (par la plus vile des traîtrises), est également là... quelque-part. Observant, complotant, et poussant un grognement de satisfaction chaque fois qu'un de ses plans se déroule sans accrocs. Malheureusement, nous ne savons pas où il est ; si nous le savions, nous pourrions le dire à Ugin, et lui laisser le soin de lui régler son compte.

Peut-être que nous pouvons l'aider pour ça. Si vous savez quoi que ce soit sur la localisation de Nicol Bolas, envoyez-nous cette information sous forme de question de règles Magic (nous ne voulons pas qu'il sache ─ je pense qu'il lit nos mails). Nous accuserons réception en vous envoyant une réponse, et possiblement utiliserons votre question pour transmettre le message à Ugin en l'encodant pour un prochain article.

Mais pour le moment, appréciez notre aide sur des questions des règles qui définitivement ne contiennent aucun message crypté à propos de la chute de Nicol Bolas. D'ailleurs, voici notre premier message : Un grand merci à Denis, qui a fait parti de l'équipe française de traduction de Cranial Insertion depuis qu'elle a été démarrée. Denis part, et Jean-François vient, bienvenue à lui !

... Vous pensez que cet article est corrompu ?



Q : Je lance Balafre sauvage sur une créature d'endurance de 2 alors que j'ai la férocité, et mon adversaire répond avec À la grâce des dieux pour le protéger. Puisque les blessures ne peuvent pas être prévenues, est-ce que la créature se prend toujours deux ?

R : Non, ça ne se passe pas comme ça. Tu as raison sur le fait que les blessures ne peuvent pas être prévenues, la protection ne pouvant pas empêcher que la créature se prenne des blessures, mais la protection permet également que la créature de ton adversaire devienne une cible illégale pour ta Balafre sauvage. Puisque la seule cible de la Balafre sauvage est illégale, elle est contrecarrée par les règles et aucun de ses effets n'a lieu. La créature de ton adversaire ne subit aucune blessure, et les blessures peuvent toujours être prévenues.



Q : Mon adversaire et moi contrôlons chacun un Kruphix, dieu des Horizons. Je n'ai pas assez de dévotion pour en faire une créature, contrairement à mon adversaire. Je lance Contrôle mental sur le Kruphix de mon adversaire mais je n'ai toujours pas suffisamment de dévotion pour animer les deux Kruphix. Je m'en rends compte alors que deux états sont à vérifier : (1) la règle des légendes et (2) le Contrôle mental qui enchante une cible illégale. Quel effet se résout en premier ? la règle des légendes, qui me permettra de sacrifier le Kruphix de mon adversaire ou le Contrôle mental qui est détaché, ce qui a pour conséquence que la règle des légendes ne s'applique plus ?

R : Tu as raison de dire que cette situation implique deux actions basées sur un état. Mais aucune ne s'applique en premier car, quand il y a plusieurs actions basées sur un état, elles sont toutes appliquées en même temps. Ainsi, le Contrôle Mental et le Kruphix de ton choix (sans doute celui de ton adversaire) seront tous deux mis au cimetière en même temps.



Q : J'ai un Chef de horde brutal, un Frère de bande d'Ajani et six jetons Soldat blanc 1/1 sur le champ de bataille. Si j'attaque avec tout, aurais-je huit marqueurs sur mon Frère de bande d'Ajani ou seulement un ?

R : Chaque créature déclarée attaquante déclenche la capacité du Chef de horde brutal indépendamment des autres donc, même si toutes les attaques ont lieu en même temps. Cela ne déclenche pas la capacité en un seul bloc. Chaque occurrence se résout séparément, aussi tu gagneras 1 point de vie à chaque fois, ce qui signifie que Frère de bande d'Ajani gagnera huit fois un marqueur.



Q : Que se passe-t-il si j'essaie de manifester alors que Cage du fossoyeur de graf est sur le champ de bataille ?

R : Si tu essaies de manifester d'une autre zone que la bibliothèque ou le cimetière, alors tu peux manifester l'esprit tranquille. Par contre, si tu essaies de manifester depuis ta bibliothèque ou le cimetière... eh bien, tu ne feras qu'essayer. Évidemment, tu échoueras lamentablement et rien ne se passera car la Cage rend la manifestation impossible mais ne dit-on pas que l'important, c'est d'essayer ? Peu importe si la carte que tu essaies de manifester est une créature face cachée car il s'agit d'une carte que tu tentes de manifester en créature et cela, la Cage ne l'apprécie guère.




Un nouvel horizon plus glorieuse
est sur le point de voir le jour :
non pas un lever de soleil,
mais un lever de galaxie.
Q : Si je contrôle Liche de Havengul, puis-je utiliser sa capacité pour lancer Émissaire d'Érébos en payant son coût de grâce ?

R : Oui, tu peux. Liche de Havengul te permet de lancer une carte ciblée depuis ton cimetière mais n'indique pas quel coût de mana tu es supposé payer, aussi tu peux choisir le coût alternatif de la grâce, comme si tu lançais la carte depuis ta main. Si tu fais ainsi, ton Émissaire sera un sort d'Aura.

Q : ...Donc, la Liche aura-t-elle la capacité de l'Émissaire d'Érébos même s'il n'est pas lancé en tant que créature ?

R : Oui, elle l'aura. La Liche s'intéresse au fait que tu lances ou non la carte qui a été ciblée par la capacité, et tu le fais. Que ce ne soit pas une créature à ce moment-là n'est pas important car, aux yeux de ta Liche, c'est toujours la même carte.



Q : Si j'utilise Souillure spirituelle et que j'ai Ob Nixilis, libéré de ses chaînes sur le champ de bataille, mon adversaire perd-t-il 10 points de vie ?

R : Non. Certes, on est allé chercher quelque chose dans la bibliothèque de ton adversaire mais c'est toi qui réalise cette action. Or, Ob Nixilis, libéré de ses chaînes précise bien qu'il ne se déclenche que lorsque c'est ton adversaire qui va chercher. Ob Nixilis est peut-être un démon mégalo mais il n'est pas démoniaque au point d'accuser ton adversaire d'une chose qu'il n'a pas faite.



Q : Je contrôle Tasigur, le Croc doré et Coursière de Kruphix. Si j'active Tasigur, mon adversaire va-t-elle connaître la nouvelle carte du dessus de ma bibliothèque, avant de choisir quoi renvoyer dans ma main ?

R : Oui, effectivement. Tasigur a mis les deux cartes du dessus de ta bibliothèque au cimetière, donc la carte qui est désormais au dessus de ta bibliothèque (et donc révélée par la Coursière) est n'importe quelle carte qui était la troisième carte auparavant.

Ceci est différent des effets qui t'instruisent de chercher ou de révéler les cartes du dessus de ta bibliothèque avant de prendre une décision, comme Perspicacité de Kruphix ou Fouille temporelle, parce que avec ce genre d'effets les cartes ne quittent pas réellement la bibliothèque avant que tu prennes des décisions. Alors que tu les prendras probablement en main pour les regarder, en ce qui concerne le jeu elles sont toujours dans la même position dans ta bibliothèque qu'elles ne l'étaient avant que tu ne les déplaces, donc la Coursière est toujours en train de révéler ce qui était déjà révélé avant.



Q : Si j'ai Ashiok, tisseur de cauchemars sur le champ de bataille, que j'utilises la capacité +2 d'Ashiok, et exile un Élémental de tourbillon depuis le dessus de la bibliothèque de mon adversaire, qui a le contrôle de l'Élémental dans l'exil ? Mon adversaire peut-il le lancer depuis l'exil, ou bien m'est-ce réservé afin de le jouer avec le -X d'Ashiok ?

R : Les cartes en dehors de la pile ou du champ de bataille n'ont pas de "contrôleurs" pour ainsi dire, mais ont des propriétaires et c'est le propriétaire qui a l'option d'utiliser la capacité de l'Élémental de tourbillon alors qu'il est en exil. Cela signifie que ton adversaire est celui qui va pouvoir ramener l'Élémental en jeu, et non toi. Le fait que ce soit ton Ashiok qui l'ait exilé en premier lieu n'importe pas.



Q : Je lance une Yasova Griffedragon avant le combat. Mon adversaire peut-il m'empêcher de voler sa créature avec une Chute du héros, ou la capacité déclenchée va en pile de suite ?

R : Tu ne peux jamais avancer dans la partie suivante d'un tour sans donner à ton adversaire une chance de faire quelque chose d'abord. Les règles sont faites pour que la seule manière de faire avancer le tour est que les deux joueurs soient d'accord dessus en ne faisant rien d'autre.

Donc ton adversaire a une chance d'utiliser sa Chute du héros pendant ta phase principale, avant que la partie avance en phase de combat et que Yasova puisse se déclencher. Si cela se passe ainsi, alors Yasova ne sera plus présente au début du combat, et sa capacité ne va donc pas se déclencher.



Q : Si mon adversaire contrôle Anafenza, la Primordiale, la capacité de sacrifice de Élémental de bois-murmure va-t-elle marcher ?

R : Eh bien, tu peux toujours sacrifier l'Élémental si tu le désires, mais cela ne va pas faire grand chose. Les capacités déclenchées fournies par le sacrifice de l'Élémental concernent les créatures qui vont "mourir", ce qui signifie "être mis au cimetière depuis la champ de bataille". Grâce à Anafenza, tes créatures ne vont pas faire cela — elles vont juste aller en exil de suite — elles ne vont du coup jamais déclencher les capacités que l'Élémental leur donne. Si tu veux que le sacrifice de cet Élémental signifie quelque chose sur le jeu, il faudra passer sur le corps d'Anafenza d'abord.



Q : J'ai un Arc de Nyléa et j'attaque avec un Dragon chocgueule. Si je blesse mon adversaire, cela va-t-il effectuer un nettoyage en profondeur de sa partie du champ de bataille, ou bien le dragon n'est-il plus attaquant après avoir distribué ses blessures ?

R : Cela va effectivement balayer le champ de bataille de ton adversaire proprement. Ton Dragon a le contact mortel, donc toutes les créatures touchées par sa capacité vont être exécutées.

Les créatures ne stoppent pas d'être attaquantes ou bloqueuses après avoir distribué leurs blessures de combat — elles restent attaquantes encore un peu, jusqu'à la fin de la phase de combat.



Q : J'ai une Yasova Griffedragon et un Xénagos, dieu de la Débauche en jeu. Tous les autres éléments présents étant non pertinents dans ce cas, puis-je empiler mes capacités déclenchées afin de voler une créature de force comprise entre 4 et 7 ? Ou bien c'est impossible de changer la force de Yasova au moment où j'entre en combat ?

R : C'est trop tard. La capacité de Yasova cible une "créature qu'un adversaire contrôle avec une force inférieure à celle de Yasova", et comme toutes les autres capacités ciblées, tu vas avoir besoin de cibler (une cible légale) au moment où la capacité est mise sur la pile. Dans ce cas, cela va être juste après le début du combat, avant que Xénagos ait une chance de modifier la puissance de Yasova.

Si tu veux "booster" Yasova afin de voler de plus grosses choses, tu vas avoir besoin de le faire avant le début du combat. Ou bien utiliser quelques manigances.




Le mouton : l'animal le plus mélodieux.
Q : La Substitution de forme copiant un Sarkhan, le languedragon va-t-elle pouvoir copier un Sarkhan animé en dragon ? Et le cas échéant, le jeton sera-t-il un dragon ou un Sarkhan ?

R : Si Sarkhan s'est transformé lui-même en Dragon, il est une créature et est donc une cible légale pour une Substitution. Le jeton produit cependant ne sera pas une créature : ce sera un Sarkhan normal et non animé. Un simple arpenteur.

Lorsque l'on copie quelque chose d'autre (ou crée une copie de quelque chose d'autre dans notre cas), les seuls éléments qui sont copiées sont ce qui est marqué sur la carte (ou le jeton) elle-même, ainsi que d'autres effets de copie (ainsi que d'autres exceptions, qui ne s'appliquent pas ici).



Q : Si mon adversaire a résolu un Rassembler des spécimens ce tour-ci et que je dois manifester la carte du dessus de ma bibliothèque, vais-je avoir une chance de la regarder ?

R : Non. Cela va aller directement du côté de ton adversaire depuis le dessus de ta bibliothèque. Et comme c'est une carte face cachée que tu ne contrôles pas tu ne peux pas la regarder. Tu peux seulement regarder les permanents face cachés que tu contrôles, et à aucun moment cette carte n'a été en position où tu pouvais la voir.



Q : Mon adversaire a 3 créatures différentes, j'utilise Facétie du polymorphiste. Si j'utilise Fléau biliaire sur une de ses créatures, toutes les créatures sous l'effet du sérum polymorphique vont elles mourir ?

R : Non, juste une. Facétie du polymorphiste change les forces de ces créatures, les endurances, les capacités et le type de créature mais cela ne change rien d'autre à leur propos y compris leurs noms. Elles sont toujours nommées comme elles l'étaient auparavant lorsque Jalira ne leur avait pas joué une petite farce, donc Fléau biliaire ne pourra en tuer qu'une seule.



Q : Puis je payer la précipitation ou la fouille comme un coût alternatif pour démanifester une créature ?

R : Non, impossible. La précipitation est un coût alternatif qui ne peut être appliqué que lorsque la carte est un sort, et la fouille est un moyen de paiement optionnel qui peut réduire le prix d'un sort. Aucun des deux ne peux être utilisé pour faire autre chose à une carte, même si celles-ci incluent un coût de paiement en mana.

Avec la même histoire, les cartes comme Sphère de résistance et Invocation cruelle n'affectent pas le coût que l'on doit payer pour retourner une créature manifestée face visible.



Q : Si j'attaque avec plusieurs dragons dont Dromoka l'éternelle, que se passe-t-il ?

R : La capacité déclenchée de Dromoka l'éternelle se déclenche une fois pour chaque dragon avec lequel tu attaques, incluant lui-même vu qu'il attaque. Cas capacités rejoignent la pile et se résolvent une par une. A chaque fois qu'une capacité se résout, tu choisis une créature que tu contrôles qui a, à ce moment précis, l'endurance la plus basse parmi les créatures que tu contrôles, et tu mets deux marqueurs +1/+1 sur cette créature.

Par exemple, disons que tu attaques avec Dromoka et un Dragon protectécaille. Tu ne contrôles pas d'autres créatures. La capacité déclenchée de Dromoka se déclenche deux fois. Lorsque la première capacité déclenchée se résout, tu vas mettre deux marqueurs +1/+1 sur le Dragon protectécaille, puisque c'est la créature que tu contrôles avec l'endurance la plus faible (4, comparée au 5 de Dromoka). Ensuite la seconde capacité se résout et tu vas mettre deux marqueurs sur Dromoka lui-même, car c'est désormais la créature d'endurance la plus faible (5 comparé aux 6 de l'autre Dragon).



Q : Mon Avantage Abzan peut-il se résoudre si le joueur ciblé ne contrôle aucun enchantement ?

R : Oui, c'est possible. A l'opposée de cartes comme Effacement, qui demandent que tu choisisses une cible légale, Avantage abzan demande seulement de choisir un joueur comme cible. Il n'y a rien d'autre qui dise que le joueur choisi doit contrôler un enchantement dans le choix de la cible, donc pas besoin de s'attarder là dessus.

Lorsqu'Avantage abzan va se résoudre, il essaie de forcer le joueur ciblé à sacrifier un enchantement. S'il ne peut pas car, il n'en contrôle pas par exemple, et bien le sort hausse les épaules et procède à son instruction suivante. Et tu renforces pour 1.



Q : Mon adversaire contrôle Archifielleux de la dépravation et je lance Éclaireur marduen pour son coût de précipitation et attaque avec. A l'étape de fin de tour, vais-je d'abord récupérer ma créatures, ou bien dois-je d'abord choisir mes deux créatures ?

R : Malheureusement pour toi, tu vas devoir choisir tes deux créatures et sacrifier le reste avant que la capacité de précipitation ne puisse renvoyer l'éclaireur dans ta main. Si tu ne choisis pas l'éclaireur, il va mourir et aller dans ton cimetière, là où la précipitation ne sera pas capable de te le renvoyer en main.

Cela se passe ainsi car c'est ton tour et que c'est ton adversaire qui contrôle l'Archifielleux, alors que tu contrôles l'Eclaireur. Lorsque des capacités déclenchées se déclenchent simultanément et qu'elles doivent être mises sur la pile, les capacités du joueur actif (celle de l'Eclaireur) sont mises en premier. Ensuite l'autre joueur place ses capacités sur la pile (l'Archifielleux) par dessus. Comme la pile se résout en descendant, la capacité de l'Archifielleux va se résoudre avant celle de l'Eclaireur.



Q : Si je lance un sort avec la fouille, puis je changer d'avis en ce qui concerne les cartes que j'exile et combien ?

R : Aussi longtemps que tu es toujours en train de le lancer, pas de soucis. Si manipuler les cartes physiquement t'aide à réfléchir, pas de soucis à optimiser tout cela.

Par contre tu ne peux plus le faire après avoir fini de le lancer, spécifiquement si tu te bases sur les réactions de ton adversaire. Tu n'es pas autorisé à tenter ton adversaire par une manière de faire hésitante afin de gagner un quelconque avantage sur ses éventuelles réponses.



Q : Le nombre de cartes en main est il une information libre et partageable ? Si quelqu'un demande de montrer combien de cartes on a vraiment en main, qu'est-on en droit ou dans l'obligation de dire ?

R : Le nombre de cartes en main d'un joueur est une information dérivée. Cela signifie qu'au niveau d'application des règles de base (lors des avant-premières, FNM, évènements locaux et de petite taille) tu peux demander le nombre de cartes en main et ton adversaire doit répondre honnêtement.

A l'opposé, lors d'un événement compétitif comme les Gand Prix Trials, PPTQ ou les Grand Prix, ton adversaire n'a pas à te dire directement cette information si tu le demandes. Il ne peut pas cependant t'empêcher de compter les cartes de sa main par toi-même, et ne peut pas mentir s'il se décide à répondre. Par contre il a le droit de ne pas répondre si il ne le désire pas.



C'est tout ce que nous avons pour l'article d'aujourd'hui, donc revenez la semaine prochaine avec Eli qui sera de retour avec un autre messages codés pour la Résistance épisode de dans Cranial Insertion !

- Callum Milne


About the Author:
Callum Milne is a Level 2 judge from British Columbia, Canada. His home range is Vancouver Island, but he can be found in the wild throughout BC and also at GPs all along the west coast of North America.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!