Published on 03/24/2014

Vous avez 99 nouveaux problèmes

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano Pусский



Otez le dragon, ajoutez du sang et des boyaux
et vous avez une bonne visualisations
des bureaux de Cranial Insertion.
Bonjour et bienvenue à notre édition 9ème anniversaire de Cranial Insertion, là où nous avons finalement décidé d'être sérieux à propos de cette histoire de « mettre des lapins étranges dans votre tête ». Une année de plus dans les jambes et nous serons pratiquement respectables, et ce type d'avertissement fallacieux sera indigne d'une publication aussi distinguée que la notre.

Cependant, penser à un autre slogan s'avère être plus difficile qu'il n'y paraît, donc à la place de changer notre slogan nous avons commencé de faire des expériences en fourrant réellement dans la tête des gens des lapins vivants. Et par « gens » j'entends Moko. Pour le moment les résultats sont... mitigés, mais je suis sûr qu'avec plus de temps et de tests nous seront capable de parfaire le procédé et de significativement réduire le nombre de lapinous nouvellement zombifiés lancés à notre tête par des chimpanzés zombis en colère.

Si vous êtes volontaire pour une expérience vous pouvez nous contacter en envoyant un email à moko@cranialinsertion.com ou par Tweeter @CranialTweet et nous vous enverrons une réponse agrémentée de permissions légales à remplir. Ou vous pouvez nous envoyer vos questions de règles afin d'avoir une réponse de notre part et potentiellement apparaître dans un article futur : c'est votre choix. Mais qui ne voudrait pas donner son corps à la science et au progrès ?

Les froussards, seulement eux.



Q : Je lance Infatuation annoncée en ciblant mon Mutecaveau animé. J'obtiens une créature 2/2 qui est de tous les types de créatures, mais qui ne peut pas redevenir un terrain, non ?

R : Non ; ce que tu vas réellement obtenir est un Mutecaveau – un morne et ennuyeux jeton Mutecaveau, qui sera exactement une copie de l'original excepté que ce sera un jeton et que ce ne sera pas encore animé. Les effets de copie ne se préoccupent jamais des effets extérieurs qui peuvent changer leur allure à mois que ce ne soient eux-même des effets de copie – ils vont juste copier les choses qui sont écrites sur la carte elle-même, plus les effets de copie.



Q : Si je contrôle Serpent des flots déchaînés et que je veux juste remonter en main un enchantement, pourrais-je juste payer le coût d'attaque et ensuite ne pas attaquer ? Ou bien pourrais-je payer plusieurs fois le coût pour une seule attaque ?

R : Non aux deux questions. Tu paies le coût comme une partie de la déclaration d'attaque, donc si tu n'essaies pas d'attaquer avec le Serpent, il n'y a pas de coût à payer, et si tu attaques, tu n'as le choix que de payer le coût une seule fois.

C'est pour la même raison que tu ne peux pas payer le coût d'un sort de ta main sans le lancer, ou payer le coût de nombreuses fois alors que tu veux juste le lancer une fois, peu importe à quel point cela peut être intéressant. (Peutêtre que ton adversaire vient juste de te frapper avec un Hippopotame pygmée ?)



Q : Lors d'une partie en Commander, mon Ingurgitateur phyrexian cible un commandant et son propriétaire choisit de le déplacer dans sa zone de commandement. Mon Ingurgitateur recevra-t-il le bonus du commandant exilé ?

R : Non, il restera un vieux 3/3 tout rabougri. La deuxième capacité de l'Ingurgitateur recherche une carte qui a été exilée par la première capacité et mise dans la zone d'exil, mais aucune carte de ce genre n'est jamais arrivée dans la zone d'exil. La deuxième capacité ne sait pas ou ne s'intéresse pas à quel point la première capacité a fait son mieux pour exiler quelque chose – elle se préoccupe des résultats et pas des efforts.



Q : En multijoueurs, j'utilise Toquade de Wöhlrajh pour donner au Chevalier blanc de mon adversaire la protection contre le rouge jusqu'à la fin du tour. Au même tour, un autre joueur utilise Tricherie mentale pour changer la protection contre le rouge en protection contre le vert. Ce dernier effet durera indéfiniment, mais sera-t-il toujours applicable au tour prochain ?

R : Le Chevalier blanc n'aura plus aucune occurrence de « rouge » dans son texte qui pourra être changé en « vert », donc non. Des cartes comme Tricherie mentale fonctionnent en changeant une couleur spécifique en une autre et lorsque le premier mot désignant la couleur n'est plus présent, cela ne signifie plus grand chose – cela ne va pas rétroactivement chercher un autre mot de couleur à changer lorsque « rouge » aura soudainement disparu.




Moko, NON !
Mets ces lapins loin du fluide luisant !
Q : Si je lance Pluie de météores, puis-je engager 2 manas rouges et 5 verts pour payer ainsi : () + () + et donc distribuer 4 blessures ? On m'a dit qu'il n' avait qu'une seule manière de le faire : () + () + , car X ne peut pas être payé de manière mixte.

R : Non, quiconque te l'a dit n'a pas été bien informé. (Ou bien mentait de manière éhontée, mais nous ne le supposerons pas). A moins que le sort te dise spécifiquement de le faire (comme Absorption de l'esprit), un coût de , comme tous les manas génériques, n'a aucune restriction que ce soit pour payer ce coût. Mélanger les couleurs de mana est tout à fait correct.



Q : Disons que j'ai deux Krasis renégat sur le champ de bataille, aucun n'ayant de marqueurs +1/+1 sur eux. Si je fais arriver quelque chose qui les ferait évoluer tous les deux, puis-je en fait placer leurs capacités d'évolution au-dessus de leur seconde capacités afin qu'elles puissent avoir un autre marqueur de l'autre Krasis (les rendant du coup 5/4) ?

R : Non, tu ne peux pas. Les capacités d'évolution des deux Krasis (Krasi ? Krasisses ? J'abandonne) vont se déclencher en même temps et rejoindre la pile l'une au-dessus de l'autre (dans l'ordre que tu désires, si jamais cela importe). Lorsque le premier se résout, cela déclenchera la seconde capacité du Krasis, qui ira au-dessus de la pile, au-dessus de la seconde capacité d'évolution qui attend toujours de se résoudre. Lorsque cette capacité se résout un moment plus tard et donne des marqueurs supplémentaires, le deuxième Krasis n'est pas éligible parce qu'il n'a pas de compteurs sur lui à ce moment. Ensuite le deuxième Krasis évolue et déclenche sa propre seconde capacité folle de marqueurs.

Tu arriveras à la fin avec un Krasis 5/4 et l'autre 4/3. Lequel sera le plus gros, c'est à toi de décider mais cela n'a pas réellement d'importance.



Q : Je lance Érébos, dieu des Morts alors que je suis sur le plan de Jund. Que se passe-t-il lorsqu'il entre sur le champ de bataille si les prérequis de la dévotion ne sont pas rencontrés ?

R : Tu pourras choisir de sacrifier un quelconque nombre de créature que tu contrôles au dévorement d'Erebos ; pour chaque créature dévorées de cette manière – avec ou sans sel – Erebos entrera sur le champ de bataille avec 5 marqueurs +1/+1. Qu'il soit ou non une créature lorsqu'il fait ceci est glorieusement peu important – le dévorement fonctionnera de la même manière indépendamment de ce fait. Ces marqueurs +1/+1 peuvent ne rien vouloir dire si Erebos n'est pas une créature, mais s'en préoccupe-t-il ? Non.



Q : Je joue Agoraphobie sur un Nékrataal. Si j'attaque et que mon adversaire bloque avec son désormais -3/1, vais je pouvoir résoudre les « blessures d'initiative », puis faire revenir Agoraphobie dans ma main pour garder ma créature et l'Agoraphobie ? Ou le fait de n'infliger aucune blessure d'initiative veut dire que le Nékrataal va infliger des blessures normales et tuer mon attaquant si je fais cela ?

R : Tu peux sauver tes deux cartes ! Non, ça n'as pas d'importance que le Nékrataal inflige réellement des blessures ou non. L'étape des blessures d'initiative se produit à chaque fois qu'une créature avec l'initiative ou la double initiative est impliquée dans un combat, même si elle ne doit infliger aucun dégât pour quelque raison que ce soit. Et comme le Nékrataal a déjà frappé (comme une mauviette) pendant cette étape de blessures d'initiative, tu peux sans problème retourner l'Agoraphobie dans ta main avant que l'étape des blessures « normales » de combat pointe son nez.



Q : Mon adversaire m'attaque avec Héliaste de Boros et Purphoros, dieu des Forges ; sa dévotion au rouge est exactement cinq. Si je lance un anti-bête sur son Héliaste, et qu'il répond avec Changenuage, son Purphoros restera-t-il attaquant parce que les actions basées sur un état n'ont pas le temps de le voir comme une non-créature ? C'est ce qu'il me dit.

R : Non, ton adversaire à tort. Il est vrai que les actions basées sur un état ne sont pas vérifiées pendant la résolution de Changenuage, mais ce n'est pas important ici, car ni la capacité de dévotion de Purphoros, ni retirer les permanents qui ne sont plus des créatures du combat ne sont des actions basées sur un état.

La capacité de dévotion est une capacité statique qui fonctionne tout le temps, même pendant la résolution d'un sort ; pendant la résolution de Changenuage, pendant un bref moment, l'Héliaste n'est plus sur le champ de bataille, et Purphoros n'est donc plus une créature.

Et comme Purphoros n'est plus une créature, il cesse également d'être une créature attaquante, et il est retiré du combat. Ceci n'a pas besoin d'attendre que les actions basées sur un état soient vérifiées ; cela arrive juste automatiquement.



Q : J'active la deuxième capacité d'un Gideon, Champion de la justice et j'attaque avec. Mon adversaire utilise Condamnation sur lui. C'est légal ? J'ai compris qu'il était temporairement devenu une créature mais il est aussi un planeswalker.

R : Être un planeswalker ne donne pas à Gideon une immunité particulière contre les choses qui affectent les créatures. C'est un coup parfaitement légal.

Gideon est actuellement une créature attaquante, et Condamnation dit « la créature attaquante ciblée » donc elle peut cibler Gideon. C'est aussi un planeswalker mais cela n'est pas important, et ce pour la même raison que ce n'est pas important qu'il soit blanc, et qu'il soit imprimé en Insurrection ; mêmes si toutes ces choses sont vraies, Condamnation ne dit pas qu'elle s'y intéresse, donc cela n'influe pas le résultat.



Q : Dans une partie multijoueurs, puis-je choisir 4 cibles légales pour Pinacle de rage, en prenant de multiples adversaires et de multiples créatures ?

R : Non. Le Pinacle dit que tu peux choisir jusqu'à deux cibles, et c'est donc tout ce que tu peux choisir. Le « et/ou » ne veut pas dire que tu peux choisir deux créatures ciblées et deux joueurs ciblés, juste que ces cibles peuvent être un mélange des deux : deux créatures, deux joueurs, ou une créature et un joueur.



Q : Mon adversaire contrôle Fantômes des innocents, alors que je contrôle un Fourneau de Rajh. Je joue Foudre sur elle. Prend-elle 2 ou 3 blessures ? Dois-je choisir vu qu'il s'agit de mon sort ?

R : Non ; ton adversaire va choisir, car elle est la joueuse qui subit les blessures. Et elle va probablement choisir de prendre 2.

Quand deux effets de remplacements ou plus (comme les Fantômes et le Fourneau) essayent d'affecter le même évènement, le joueur qui est affecté par l'évènement qui est remplacé choisit quel effet appliquer en premier. Puis le deuxième est appliqué (si il est toujours applicable). Dans ce cas, ton adversaire va probablement appliquer l'effet de remplacement des Fantômes, diminuant de moitié les blessures de la Foudre, et l'arrondissant à 1, avant d'appliquer l'effet du Fourneau pour le redoubler à 2.




Tu ne peux garder de mana flottant pour Hébétude
que jusqu'à la fin de l'étape en cours.
Q : Je lance Salve de feu pour tuer mon adversaire, en engageant mes deux montagnes puis en les sacrifiant. En réponse, mon adversaire active Jitte d'Umezawa pour gagner deux points de vie. J'engage ensuite deux montagnes de plus, et je les sacrifie pour jouer une autre Salve de feu. Mon adversaire lance alors Hébétude et dit « comme tu n'as pas déclaré que tu avais du mana flottant avant de les sacrifier, ta Salve de feu est contrée. »

Je sais que je dois engager des terrains pour avoir du mana, mais dois-je vraiment dire « je tape cette montagne pour avoir un mana rouge » ? Comment cela va-t-il être réglé ?



R : Cela va dépendre de ce que va décider l'arbitre. Non, dans la plupart des cas tu ne dois généralement pas annoncer que tu engages tes terrains pour du mana quand tu les engages, et spécialement si la couleur est évidente ou inutile ; Si tu dis « je lance Remue-méninges et que tu engages une Île tropicale on comprend bien que tu engages l'Île tropicale pour faire du mana bleu et que tu utilises ce mana pour jouer le Remue-méninge, même si tu ne dis pas explicitement ça.

Cependant, tu es responsable de déclarer les manas que tu laisses non utilisés dans ta réserve de mana quand tu passes la priorité. Dans ta situation, si tu as du mana rouge flottant après avoir joué Salve de feu, tu aurais dû le dire, ne pas le faire est une violation des règles du jeu.

Donc, interpréter l'état de la partie est le rôle des arbitres, et ce qu'ils vont décider exactement dépend de nuances que nous ne pouvons détailler dans une réponse pour un article de règles sur internet. La prochaine fois, il te suffira de préciser que tu veux garder du mana flottant pour éviter une Hébétude, ça vaux la peine d'être sûr de l'avoir dit.



Q : J'active une Sentinelle soldevie trois fois en ciblant le même joueur, puis quelqu'un lance Justification en ciblant la Sentinelle, le joueur ciblé peut il choisir de piocher jusqu'à trois cartes ?

R : Non, il va piocher seulement une carte. (et comme entrevu précédemment, tu es celui qui fait le choix ici puisque c'est ta Sentinelle.)

Comme Justification se résout et tente de détruire la Sentinelle, les trois effets de régénération veulent s'appliquer et sauver sa peau. Comme c'est ta Sentinelle, tu choisis lequel de ces multiples effets de remplacement tu appliques ; bien sûr ça importe peu puisque les trois sont identiques. Mais une fois que tu as appliqué un de ces effets, tout à coup, la Sentinelle n'est plus menacée de destruction, donc les deux autres effets ont perdu de l'intérêt (ils ne peuvent plus s'appliquer, donc ils ne le font pas). Le bouclier de régénération que tu as choisi est utilisé, et ton adversaire pioche juste une carte. Les deux autres effets restent en attente de quelque chose qui viendrait détruire la Sentinelle.



Q : Mon adversaire attaque avec Kaalia de l'immensité et met une créature en jeu sous mon contrôle (grâce à un précédent Rassembler des spécimens), cette créature sera t'elle toujours en train de m'attaquer ? Je suis pratiquement sûr qu'une créature ne puisse pas attaquer son contrôleur mais MTGO n'est pas d'accord avec moi.

R : Non, elle ne devrait pas. Si quelque chose essaye de mettre une créature attaquante sur le champ de bataille sous le contrôle de quelqu'un qui n'est pas le joueur attaquant, la créature sera mise sur le champ de bataille sous le contrôle de ce joueur, mais ne sera pas considéré comme attaquante. Il s'agit donc bien d'un bug.



Q : Avec Avaleur d'espèces, que se passe-t-il si je ne contrôle aucune créature au début de mon entretien ? L'Avaleur d'espèces meurt-il ?

R : Non, définitivement non. Mais il est très improbable que tu ne contrôles aucune créature, parce que l'Avaleur d'espèces= est une créature, donc si tu ne contrôles pas d'autre créature, cette grenouille surdimensionnée va faire elle-même un grand saut vers ta main.

Dans le cas peu probable où tu contrôlerais un Avaleur d'espèces qui ne soit pas une créature, et que tu ne contrôles aucune autre créature, alors rien ne se produirait quand la capacité de l'Avaleur d'espèces se résout, parce que l'Avaleur d'espèces ne spécifie aucune conséquence s'il échoue à renvoyer une créature.



Q : Mon adversaire lance un Agent des Moires puis veut lancer un Hurlenuit avec la grâce sur lui immédiatement. Puis-je tuer son Agent des Moires avant qu'il ne puisse le faire ?

R : Non. C'est le tour de ton adversaire, il va donc recevoir la priorité le premier après que l'Agent des moires se résolve et arrive sur le champ de bataille, lui donnant l'opportunité de lancer le Hurlenuit avec la grâce, ceci déclenchant la capacité d'héroïque de l'Agent avant que tu n'aies la moindre chance de faire quelque chose.

Tu peux répondre au Hurlenuit si tu veux tuer l'Agent mais cela n'empêchera pas la capacité d'héroïque de te forcer à sacrifier une créature, ni d'empêcher le Hurlenuit de se résoudre et d'arriver sur le champ de bataille en tant que créature.



Q : Si la Némésis de l'identité de mon adversaire est protégée contre moi, puis-je la nommer avec Halo serti de runes pour être protégé d'elle ? Du coup si je ne peux pas la bloquer, je ne prendrais pas non plus de blessures ?

R : Vrai sur tous les points. Non, tes créatures ne seront pas capable de la bloquer, mais cela n'aura probablement aucune importance pour toi parce que les blessures qu'elle infligerait seront prévenues. A moins que ton adversaire ne trouve un moyen de se débarrasser du Halo, sa Némésis finira probablement par devenir à peine plus qu'un bloqueur très efficace.



Q : Hoplite sage de guerre est ciblé par Ardeur des mortels ; l'adversaire cible le Hoplite et son propre Emissaire d'Héliode avec Verdict du marteau. Si le joueur répond au Verdict avec A la grâce des dieux nommant rouge sur le Hoplite, que se passe-t-il ?

R : Quand un sort ou une capacité se résout, la partie qui est ciblée ne peut faire aucune action sur une cible illégale, ou faire que d'autres choses n'en fassent. Donc quand le Verdict du marteau se résout, il demande si ses cibles dont toujours légales. L'Emissaire ? Oui. Le Hoplite ? Non. Comme l'une de ses cibles est toujours légale, il va se résoudre, mais il ne il ne pourra pas faire que l'Emissaire inflige une quelconque blessure au Hoplite, et comme c'est la seule chose qu'il tente de faire, le Verdict ne va finalement rien faire.

Puis le reste de la pile va se résoudre, et tu vas devoir faire face à une 5/5 avec le lien de vie, protégée du Hoplite rouge. Bonne chance.



Q : Mon adversaire à une Coursière de Kruphix sur le champ de bataille et un Jardin du temple sur le dessus de sa bibliothèque. Il prétend qu'il voit la carte suivante de son deck avant de choisir de payer ou pas les 2 points de vie. A-t-il raison ?

R : Non, il a tort. Le choix de payer ou pas les points de vie pour un shockland est un effet de remplacement qui modifie la façon dont ce terrain arrive sur le champ de bataille. En tant que tel, tu dois prendre la décision avant que le terrain n'arrive sur le champ de bataille, mais la prochaine carte de ta bibliothèque ne sera pas révélée avant que le terrain ne la quitte pour arriver sur le champ de bataille.

C'est différent des taplands Theros comme Temple de la profusion parce que la capacité de regard de ces terrains est une capacité déclenchée qui se déclenche après qu'ils arrivent sur le champ de bataille. A cet instant la carte suivante sera déjà révélée.



Q : J'ai 3 exemplaires en Italien d'Ascension du pyromancien et un en Anglais. Si je j'en joue un en Italien, puis que plus tard je cherche dans ma bibliothèque (disons avec un fetch land), ai-je le droit d'échanger celui en Italien pour celui en Anglais ?

R : C'est au Head Judge du tournoi au quel tu participes de décider. Rien dans les règles de tournoi ne l'interdit spécifiquement, ils pourraient donc l'autoriser, "bien", mais il n'y a rien qui l'autorise, ils pourraient donc le refuser, "pas bien".

Il en est de même pour les foils ou les illustrations alternatives —selon les règles du jeu, toutes les copies d'une carte donnée sont identiques peu importe la langue, la brillance, ou les images, quelle carte représente l'Ascension physiquement sur le champ de bataille ou dans ta bibliothèque ne fait donc aucune différence pour le jeu. C'est donc une décision au choix de l'arbitre.



Q : ...Et qu'en est-il d'avoir le texte (Anglais) d'une Ascension marqué sur un morceau de papier pour mettre sur l'Italienne quand je la joue ? Est-ce OK ?

R : Là encore, c'est au Head Judge de l'autoriser ou pas. Les règles de tournois autorisent les joueurs à se référer publiquement au texte Oracle des cartes pendant les parties, mais elles parlent de choses telles que d'accéder au Gatherer depuis ton téléphone ou d'avoir une impression d'une source officielle, pas d'une note manuscrite. Il est préférable de soumettre ça au Head Judge d'abord.



Bon, nous avons finalement réussi à éloigner le briquet de Moko et à maîtriser tous les incendies dans les bureaux, j'en conclus qu'il est temps pour nous de conclure cette édition de Cranial Insertion.

Carsten sera de retour la semaine prochaine pour la dernière édition de Cranial Insertion du mois, mais ce week-end, le 29, à Toledo, Ohio il lancera Cast a Spell on MS, son tournoi annuel de charité au bénéfice de la National Multiple Sclerosis Society, donc si vous passez dans le coin, venez tentez de gagner des lots sympa en soutenant une noble cause.

(Maintenant il faut juste que j'arrive à comprendre ce que je vais faire d'environ une centaine de lapins-zombies à moitié carbonisés.)

- Callum Milne


About the Author:
Callum Milne is a Level 2 judge from British Columbia, Canada. His home range is Vancouver Island, but he can be found in the wild throughout BC and also at GPs all along the west coast of North America.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!