Published on 09/30/2013

Trois mots clés empilés

Cranial Translation
繁體中文 Deutsch English Español Italiano Português Pусский



Vous ne rencontrerez jamais une âme avec plus de dévotion.
Bienvenu une fois de plus pour une autre édition de Cranial Insertion ! Avec les dieux, héros, et monstres de Theros qui sont finalement libres de parcourir les tables de jeux du monde entier, la boîte mail de Cranial Insertion a été complètement bouchée par des questions basées sur Theros. On a commencé par chercher un plombier du net pour aider à vider les tuyaux, mais ces mecs se font payer une fortune, ça devrait donc nous prendre plusieurs semaines pour en trouver un qu'on puisse s'offrir, et qu'il net-toye tout. En attendant, j'espère que vous aimez Theros !

Certains d'entre vous risquent de remarquer une omission dans la colonne d'aujourd'hui. Je voudrais juste dire pour la postérité que ça n'a rien à voir avec les chroniques et récurrents maux de tête que je subis mécaniquement. Rien à voir.

Comme toujours, tu peux nous envoyer un e-mail à moko@cranialinsertion.com pour recevoir une réponse (enfin dès que les plombiers du net seront arrivés), ou tu peux envoyer un tweet à @CranialTweet pour avoir une réponse courte. Dans les deux cas, ta question apparaîtra peut-être dans une prochaine édition.



Q : Transformation//Brûlage ou toute autre double-carte compte-t-elle pour un ou deux éphémères dans le cimetière pour Chimère au cœur magique ?

R : Juste un. Chimère au cœur magique compte le nombre de cartes dans ton cimetière avec un type de carte rituel ou éphémère, et bien que Transformation//Brûlage puisse avoir le type « éphémère » imprimé deux fois dessus, ce n'est qu'une seule carte, donc elle ne compte qu'une fois.



Q : Comment la capacité de destruction de la Lance d'Héliode fonctionne-t-elle en Troll à deux têtes ?

R : Pas très bien, si tes adversaires savent ce qu'ils font. En Troll à deux têtes, les créatures attaquent l'équipe défenseur comme un groupe, mais quand il est temps d'assigner les blessures, le contrôleur de la créature attaquante doit choisir à quelle « tête » il inflige les blessures. Donc, si une tête contrôle la Lance, l'équipe attaquante peut choisir que toutes leurs créatures infligent leurs blessures à l'autre tête à la place. La Lance ne sera pas capable de détruire quoi que ce soit.
Mais… Et si tes adversaires ne savent pas ce qu'ils font ? Techniquement ils doivent choisir à quelle tête infliger les blessures, mais un grand nombre de joueurs ne savent en fait pas qu'ils ont besoin de faire cela, et donc ils ne s'en inquiètent pas. Si tu joues dans un tournoi, dans ce cas là, les Magic Tournament Rules interviennent en spécifiant la solution par défaut : si ils ne disent rien, on assume qu'ils attaquent le joueur principal de l'équipe (qui est celui qui est assis à droite).
Ainsi, si tu le contrôleur de la Lance est assis à droite, quand tes adversaires attaquent et ne disent pas à qui ils infligent les blessures, on suppose qu'ils les infligent au joueur avec la Lance, et ce joueur peut les fouetter à volonté ! Au moins jusqu'à ce qu'ils appellent un arbitre, apprennent comment fonctionne la règle, puis évoluent en infligeant les blessures correctement jusqu'à la fin de la partie.



Q : En Troll à deux têtes, les capacités des créatures héroïques de mon équipier peuvent-elles se déclencher si je lance des sorts qui les ciblent ?

R : Non. Les capacités héroïques se déclenchent quand leur contrôleur lance un sort qui les cible, et même si tu es assis, épaule contre épaule avec le contrôleur, tu n'es pas pour autant le même joueur. La capacité héroïque ne vas donc pas se déclencher si tu cibles une créatures de ton équipier.



Q : En Troll à deux têtes, la dévotion est elle partagée avec mon co-équipier ?

R : Encore une fois, non. Les seules ressources qui sont partagées en Troll à deux têtes sont les points de vie, et les étapes du tour lui-même. La dévotion regarde les symboles de mana parmi les permanents que tu contrôles, et tu ne contrôles pas les permanents de ton équipier, ils ne comptent donc pas.



Q : Disons que j'ai un Maître biomancien sur le champ de bataille et que je joue Nyléa, déesse de la Chasse. Nyléa arrive-t-elle sur le champ de bataille comme un Dieu Mutant avec deux marqueurs +1/+1 sur elle ?

R : Si on montre une dévotion suffisante à Nyléa, alors oui. Aussi longtemps que ta dévotion au vert est assez forte pour que Nyléa arrive sur le champ de bataille comme une créature (il faut inclure son propre mana vert dans le compte), alors le Maître biomancien va s'appliquer, en la transformant en Dieu Mutant, et lui donne des marqueurs.
Cependant, si ta dévotion est insuffisante, alors le Biomancien verra que Nyléa ne sera pas une créature quand elle arrivera sur le champ de bataille, et n'essayera pas de la rendre Mutant.



Q : ... Et si je perds suffisamment de dévotion pour que Nyléa cesse d'être une créature, et qu'ensuite j'en regagne assez ? Sera-t-elle toujours un Dieu Mutant, ou juste un Dieu maintenant ?

R : Elle sera toujours un Mutant. L'effet continu donné par le Maître biomancien ne cesse jamais de s'appliquer, même si un événement fait qu'elle cesse d'être une créature ; la capacité n'est alors plus utile car enlever le type de carte de créature implique d'enlever tous les sous types de créatures avec. Mais dès que sa capacité n'enlèvera plus le type de carte de créature, Nyléa redeviendra le Mutant qu'elle était alors.



Q : Puisque la Lance d'Heliode est un enchantement-artefact, déclenche-t-elle la capacité héroïque de mes créatures quand je la lance ?

R : Non. Les seuls sorts qui cible à Magic sont les éphémères et rituels qui utilisent spécifiquement le mot « cible » et les sorts d'Aura. Les sorts d'enchantement qui ne sont pas des auras ne ciblent rien, peu importe ce que leurs capacités affectent une fois sur le champ de bataille.




Evitez de vous quereller avec
des vieillards sur la route,
par contre, se chamailler avec des zombies
sur la route est A-OK.

Q : Quand mon Marchand gris d'Asphodèle arrive sur le champ de bataille, que se passe-t-il si mon adversaire le tue en réponse à sa capacité ?

R : Ta dévotion au noir va diminuer et le nombre de points de vie que tu vas drainer à ton adversaire va diminuer en conséquence. La capacité du Marchand gris ne compte ta dévotion qu'au moment où la capacité se résout, donc si le marchand lui-même est parti, il ne l'augmentera plus.



Q : … Donc, si je tue un Maraudeur de Mogis en réponse à sa capacité, moins de créatures auront la célérité et l'intimidation ? Lesquelles ?

R : Eeeeeeet maintenant l'exception qui confirme la règle montre le bout de sa vilaine tête. Tuer le Maraudeur en réponse à sa capacité ne diminuera pas le nombre de cibles de sa capacité.
Alors que les autres capacités activées ou déclenchées ne comptent ta dévotion qu'au moment de la résolution, le Maraudeur utilise ta dévotion pour déterminer le nombre de cible de sa capacité. Les cibles sont choisies quand la capacité est mise sur la pile, donc le compte doit être fait à ce moment-là et changer la dévotion plus tard ne changera pas le nombre de cibles qui ont été choisies.



Q : J'ai trois Pyxide de pandémonium en jeu et je meule avec deux d'entre eux. Je sacrifie le troisième. Vais-je obtenir les cartes exilées avec les deux autres Pyxides ?

R : Non. Quand une carte fait référence à elle-même en utilisant son nom comme le Pyxide de pandémonium le fait, cela signifie uniquement « cette chose spécifique », pas « n'importe quelle carte ayant le même nom ». Les cartes exilées par les deux premiers Pyxides ne seront pas concernées par le sacrifice du troisième.



Q : Mon Croisé akroen fera-t-il un jeton si je l'exile de mon cimetière avec une Renaissance abjecte ?

R : Non. Comme toutes les capacités activées et déclenchées qui fonctionnent logiquement depuis le champ de bataille (et ne précisent pas autre chose), les capacités héroïques se déclenche seulement depuis le champ de bataille. Cibler tes cartes de créatures quand elles sont dans ton cimetière ne déclenchera pas leur capacité héroïque.



Q : Si mon adversaire tente de détruire ma Chanteuse de naufrage avant sa phase d'attaque, puis-je utiliser sa deuxième capacité afin que ses créatures soit plus petites quand elles attaqueront ?

R : Tu peux utiliser la capacité si tu le souhaites, mais cela n'aura pas grand effet. La capacité de la chanteuse affecte seulement les créatures qui sont présentement en train de t'attaquer au moment où la capacité se résout ; si quelque chose devient attaquant plus tard ce tour-ci, elle ne sera pas affectée.



Q : Si j'ai une Guerrière au cœur fidèle en jeu et que je joue un Chasseur Chassé pour laisser la guerrière se battre avec une autre créature, ma guerrière aura-t-elle les marqueurs +1/+1 avant le combat ?

R : Oui. La capacité héroïque de la Guerrière se déclenchera au lancement de Chasseur chassé et ira sur la pile au-dessus, se résolvant la première, et donnant à la Guerrière un bonus additionnel avant que le chasseur chassé ne se résolve et ne la fasse se battre.



Q : J'ai un Expérience un en jeu sans marqueur. Si je joue un Chroniqueur de héros, vais-je pouvoir piocher une carte si je mets les capacités dans le bon ordre sur la pile ?

R : Oui, tu peux. La capacité déclenchée du Chroniqueur de héros se déclenche qu'il y ait ou pas une créature avec un marqueur en jeu. La vérification de la présence d'une créature avec un marqueur n'est faite qu'à la résolution de la capacité, donc si tu fais en sorte que la capacité de l'Expérience se résolve en premier, le compteur sera en place avant que l'effet du chroniqueur ne fasse sa vérification, et tu piocheras une carte.
Les conditions qui affectent le déclenchement ou non d'une capacité sont appelées les clauses « si intermédiaires », et elles apparaissent toujours entre la condition de déclenchement de la capacité et ses effets. Si la condition apparait après l'effet, ce n'est pas une « si intermédiaire », et elle n'est vérifiée qu'à la résolution.




Pourquoi si perdu ?
Ce n'est que neuf lignes de texte.
Q : Admettons que j'ai Repose en paix et Daxos de Mélétis sur le champ de bataille. Les dégâts de Daxos déclenchent sa capacité qui exile un éphémère ou un rituel. Quand la carte exilée est lancée, à sa résolution, elle retourne en exile. Puis-je la lancer à nouveau ou bien est-ce un objet différent ?

R : C'est un objet différent, donc Daxos ne t'autorise pas à la lancer une seconde fois. Cela devient un nouvel objet et Daxos en perd la trace dès le moment où tu la lances, et Daxos ne la trouvera pas à nouveau même si elle devient exilée d'une autre façon.



Q : J'ai 3 de dévotion grâce à Nyléa, déesse de la Chasse et Garruk, meneur de bêtes. Je veux faire le -3 de Garruk pour mettre une Première oratrice Zegana sur le champ de bataille. Combien de cartes vais-je piocher ?

R : Première oratrice Zegana entrera sur le champ de bataille avec aucun marqueur et tu ne piocheras qu'une carte. Zegana vérifie la force de tes créatures juste avant qu'elle n'entre effectivement sur le champ de bataille, et au moment où elle effectue sa vérification, tu n'as pas suffisamment de dévotion pour faire de Nylea une créature. Pour autant que Zegana est concernée tu n'as même pas de créatures du tout, tu n'obtiendras donc aucun marqueur.



Q : Daxos de Mélétis et Ashiok, tisseur de cauchemars me permettent tous les deux de mettre des créatures de mon adversaire sous mon contrôle. Mais que se passe t-il si j'utilise un Présage de trahison pour regagner le contrôle d'une créature précédemment volée ?

R : Tu en gagnes le contrôle jusqu'à la fin du tour, puis l'effet disparait et il retourne chez ton adversaire. Ce qu'il s'est passé pour obtenir la carte ne fait aucune différence. Depuis qu'elle a été mise sur le champ de bataille sous le contrôle de ton adversaire, il continuera à la contrôler tant que rien ne vient contredire ceci.



Q : J'ai Pour le plus grand bien en jeu, et j'active la capacité monstreuse de Polukranos, dévoreur de mondes pour X=2. J'imagine qu'à partir de là, une fois que la capacité se déclenche, cette capacité « monstrueuse » rejoint la pile, et je peux donc ensuite sacrifier mon Polukranos pour le plus grand bien en réponse à ce déclenchement, et piocher 7 cartes. J'ai juste ? Et si je fais ça, Polukranos infligera-t-il quand même des blessures ?Q :

R : Oui, c'est juste, et Polukranos infligera en effet les blessures. Bien que la capacité « se battre » nécessite que les deux créatures soient sur le champ de bataille, la capacité de Polukranos n'est pas la même chose, et ne nécessite pas les mêmes conditions. Si Polukranos n'est plus sur le champ de bataille quand la capacité se résout, les blessures resteront infligées aux autres créatures, bien qu'elles soient incapables de le blesser en retour, Polukranos n'étant plus là pour les recevoir.


Q : Si je lance un Maraudeur de Mogis et que je cible un Héros tourmenté, la capacité « héroïque » du Héros se déclenchera-t-elle ?

R : Non, parce qu'« héroïque » nécessite que tu lances un sort qui cible ladite créature, et le sort de Maraudeur de Mogis ne cible pas. Une fois le sort résolu et le Maraudeur arrivé sur le champ de bataille sa capacité va se déclencher, et sa capacité ciblera le Héros, mais une capacité n'est pas la même chose qu'un sort, donc « héroïque » ne se déclenchera pas


Q : Je contrôle un Héliaste de Boros ainsi qu'un Fouet d'Erebos. Je bloque l'Héliaste avec quelque chose de manière à ce qu'il meure. Vais-je gagner des points de vie grâce à la capacité de l'Héliaste, ou non puisqu'il n'est plus sur le champ de bataille ?

R : Tu en gagneras. Pendant que les blessures sont infligés, les règles considèrent que l'Héliaste a le lien de vie, et l'on utilise simplement les dernières informations connues pour déterminer ceci. Puisque l'Héliaste avait en effet le lien de vie la dernière fois qu'il était sur le champ de bataille, tu gagneras bien un nombre de points de vie égal aux blessures infligées.


Q : Admettons que je possède un Hécatonchire monstrueux, et que je le fais vaciller avec un Changenuage. Est-il toujours monstrueux ?

R : Non, il ne l'est plus. Hécatonchire devient un nouvel objet à partir du moment où il a changé de zone, même s'il est revenu immédiatement. Ce nouvel Hécatonchire peut présenter une ressemblance frappante avec celui qui vient juste de partir, mais il n'est pas monstrueux.



Q : J'attaque avec Purphoros, Dieu des forges et mon Héliaste de Boros. L'héliaste est bloqué par une créature avec l'initiative d'une force suffisante pour le tuer, ce qui fera passer ma dévotion au rouge à 2. Purphoros infligera-t-il quand même des blessures de combat ?

R : Malheureusement pour toi, non. Dès que ta dévotion passe en dessous de 5, Purphoros cesse d'être une créature, et les permanents qui cessent d'être des créatures sont retirés du combat. Purphoros aurait dû rester une créature jusqu'à la seconde étape des blessures de combat si tu voulais qu'il inflige des blessures.



Q : Je contrôle un Elémental de l'aube et Héliode, Dieu du soleil. Mon adversaire lance Repli sur ces cartes, avec Héliode comme seconde cible. Si je choisis de ne pas payer, Héliode restera-t-il sur le champ de bataille puisqu'il est désormais une cible illégale ?

R : Non, Heliode sera renvoyé. Les sorts et capacités vérifient la légalité de leurs cibles au début du lancement du sort, mais ne revérifient pas plus tard. Donc, bien qu'Héliode ait cessé d'être une cible légale au milieu de la résolution, Repli n'en a que faire, parce qu'il est déjà en train de se résoudre. Héliode sera donc renvoyé même s'il est désormais une cible illégale.



Q : Que se passe-t-il si je lance Purphoros, Dieu des forges sans la dévotion appropriée pendant qu'Humilité est sur le champ de bataille ?

R : La partie explose. Bien joué Héros !
Plus sérieusement, grâce au système de couches, comme la capacité de dévotion de Purphuros est un changement de type, elle s'applique toujours avant qu'Humilité puisse l'enlever. Purphoros se déplacera donc vers le royaume des mortels depuis le Nyx comme ta dévotion le dicte, comme il le ferait normalement. La seule différence est que, tant que c'est une créature, ce sera une 1/1 sans capacité, de sorte que tu pourrais vouloir garder ta dévotion suffisamment faible pour que cela n'arrive pas.



C'est tout pour cette édition monstrueuse de Cranial Insertion ! N'oubliez pas de revenir la semaine prochaine, avec l'intervention héroïque de James pour répondre à encore plus de questions.
Jusque là, que votre dévotion reste sans faille.
- Callum Milne


About the Author:
Callum Milne is a Level 2 judge from British Columbia, Canada. His home range is Vancouver Island, but he can be found in the wild throughout BC and also at GPs all along the west coast of North America.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!