Published on 08/26/2013

Enchantements du monde

ou, enchantons sous la pluie

Cranial Translation
简体中文 Deutsch English Español Italiano Português Pусский



"Oh, arrête de me piétiner !"
Salut tout le monde ! Accrochez vos jetpacks, il est temps de chevaucher les cieux. Ça signifie que la moitié de cet article a été écrit assis à ma petite place d'un petit avion, vu qu'on n'a pas encore fait assez de profits avec cette colonne pour acheter notre propre jet de luxe. Mais ne vous en faîtes pas, on y pense.

Bon, asseyez-vous, relaxez-vous, criez "ouiiiii !" si vous êtes incliné. Si vous avez plus de questions, envoyez-les à moko@cranialinsertion.com ou tirez une courte question sur @CranialTweet pour recevoir une courte réponse.

Commençons donc la semaine avec quelques questions sympas, simples, de taille tweetable !



Q : Que fait le regroupement ? :(

R : Le regroupement, comme d'autres vieux, très vieux mots clés, fait deux trucs sans lien directs.

Premièrement, quand tu attaques, et seulement quand tu déclares tes attaquants, une créature avec le regroupement peut demander à une autre de se regrouper avec elle. Pas vraiment pour former un groupe de polka. Plutôt pour créer un pacte défensif, assurant que les défenses soient gérées ensembles. Si tu te souviens de l'histoire de la première guerre mondiale, tu peux mieux comprendre les regroupements en chaine - A signe un pacte avec B, B en signe un avec C, C avec D... et ensuite elles attaquent toutes un même joueur ou un même planeswalker comme des entités séparées, mais quand une créature bloque l'une d'entre elles, elles se réunissent toutes et sont toutes bloquées.

Durant l'attaque comme durant la défense, le regroupement a un autre effet plus tard lors de l'assignation des blessures de combat. Si une créature doit infliger une blessure de combat et que quelque part dans l'ordre d'assignation de ses bloqueurs (ou dans l'ordre des créatures qu'elle bloque) se trouve une créature avec le regroupement, c'est le contrôleur de la créature avec le regroupement qui choisira à quelle créature la blessure sera assignée, quel que soit l'ordre choisit par l'adversaire.

Le regroupement, c'est bizarre.

Oui, il est possible de répondre à cette questions en moins de 140 caractères. Ca peut ressembler à:

Regrper ac qqn pr attq. Blq 1=blq les 2. Pr assign blsr attq/blq, assign à 1 regrpé = son ctrleur choisit à qui assign.



Q : Que fait le déphasage ? :(

R : Le déphasage, c'est bizarre.

Quand ton étape de dégagement démarre, avant de dégager quoi que se soit, tout ce qui a le déphasage passe hors phase. Tant qu'il est hors phase, ton permanent n'existe pas. Au même moment, tout ce que tu contrôlais qui était hors phasé repasse en phase. Les permanents n'entrent pas sur le champ de bataille vu qu'ils ne l'ont jamais quitté ; la partie se rappelle juste qu'ils existent.



Q : Si j'exile une Faille cyclonique avec mon Arcaniste d'élite, puis-je surcharger tous les tours ?

R : Nope. Surcharge et "sans payer son coût de mana" sont deux coûts alternatifs. C'est comme des coupons de réduction, et le magasin refuse l'utilisation de plusieurs coupons pour un même produit. Un coupon dit "Lance la copie GRATUITEMENT !!!" (avec trois points d'exclamation, prouvant que l'agence de pub du magasin a des problèemes), l'autre dit "Prenez en cinq 4 pour el prix de 3" (car le département de design est drogué). Malheureusement, un seul de ces coupons te permet de lancer la copie, vu que tu n'as pas la carte en main, tu vas du coup devoir utiliser seulement celui-là.



Q : Mage lancevif et Faille cyclonique au cimetière, c'est combo ?

R : Pas vraiment, non. La situation ici est exactement la même que précédemment, même si elle a l'air différente (à la présnece de Faille cyclonique près). Le Flashback est un troisième coupon qui dit "Lancez ceci depuis votre cimetière pour le coût précisé". Classe ! Mais tu ne peu toujours pas mélanger les coupons, et Snappy t'a donné le seul permettant de jouer ta carte depuis le cimetière, c'est donc le seul coupon utilisable.




Tout roule !
Q : Si une Électrolyse tue mon Voleur de notion, qui pioche ?

R : Ce sera toi ! Ton Voleur de notion sera assis sur le champ de bataille, toussant et agonisant en attendant que les actions basées sur un état passent et jettent sa dépouille au cimetière. Comme elles ne passent pas durant la résolution d'un sort, elles vont attendre qu'Électrolyse finisse de se résoudre, et donc que ton adversaire pioche. Ceci étant remplacé, tu pioches, puis les actions basées sur un état entrent en action et emportent ton Voleur.



Q : Dois-je trouver la dixième porte pour gagner avec Fin du labyrinthe, ou dois-je attendre la fin du tour après l'avoir trouvée, ou autre chose ?

R : La Fin du labyrinthe vérifie tes portes qu'à exactement un moment : quand sa capacité se résout. Contrôler 10 portes différentes à n'importe quel autre moment ne fait rien, et la façon dont tu as obtenu les 10 portes ne change rien.



Q : Quelqu'un m'a dit que Réfléchir à deux fois me permettait de lancer des rituels miraculeux comme Bûcher des damnés pendant les tours de mes adversaires. Comment ça marche ?

R : Tout est une question de permissions. Une partie de Magic inclut très peu de restrictions – des règles qui disent qu'on ne peut pas faire quelque chose. Dans la plupart des cas, les règles définissent ce que tu peux faire, et si rien ne dit que tu peux faire une chose, tu ne peux pas la faire. Aucune règle ne dit que tu ne peux pas gagner la partie en poussant ton adversaire dans une fosse piégée et aucune règle ne dit que tu ne peux pas lancer un Ours runegriffe en faisant la danse des Canards. Tu ne peux pas faire l'une de ces choses parce qu'aucune règle ne dit que tu le peux.

En quoi cela importe-t-il ? Parce qu'aucune règle ne dit que tu ne peux pas lancer de rituels pendant le tour de l'adversaire. D'habitude, tu ne peux pas le faire parce qu'aucune règle ne dit que tu peux le faire. Mais lorsque l'on résout le miracle, la permission t'es donnée de lancer le rituel ici et maintenant, pendant une période où tu ne peux pas normalement et volontairement agir du tout.



Q : Puis-je sauver mes jetons d'une Incantatrice statique d'Izzet par un Homicide en réponse à sa capacité ?

R : Ne sais-tu pas que la violence n'est pas la solution ? Eh bien, en fait, tu as peut être souvent vu des parties en fort désaccord avec cela et d'ailleurs beaucoup sont gagnées au travers de la violence gratuite créature-joueur... mais un Homicide ne sera pas la solution dans ce cas précis, au moins ! Retirer la source d'une capacité ne la contre pas. Dans certaines circonstances, retirer la source peut rendre la capacité bien moins utile (citons Dévastateur entravarc et Prédateur du crépuscule), mais si on se limite à infliger des blessures cela ne sera pas une de ces circonstances. L'Incantatrice lorsqu'elle existait pour la dernière fois sur le champ de bataille sera la source des blessures, et blessures elle infligera.
Par contre, si l'Homicide cible la cible de son Incantatrice, tu sauveras les autres jetons que tu contrôles.



Q : Puis-je choisir incolore pour Braver les éléments ?

R : Incolore n'est pas plus une couleur que l'Océan Pacifique n'est un pays (zut, Aquaman, personne ne t'aime). Tu vas devoir nommer une couleur qui est de fait une couleur de Magic, ce qui signifie blanc, bleu, noir, rouge ou vert.



Q : Mes jetons Slivoïdes incolores de Frémissements de l'essaim peuvent-ils bloquer un Pillard de l'académie ?

R : Cette question est en fait l'une des plus intéressantes en ce qui concerne le limité en M14 ! Bien que la plupart des artefacts sont incolores, et que la plupart des créatures incolores sont des artefacts, ces deux caractéristiques ne sont pas reliées entre elles par les règles. Ces petits Slivoïdes sont des créatures incolores non-artefact, donc elles sont diablement intimidées par le petit Pillard rouge.



Q : Puis-je nourrir mon Comptoir de commerce avec des créatures sans carte d'artefact dans mon cimetière ?

R : Eh non. Tu ne peux pas initier un fil d'action "Activation de Ze Capacité" à moins que tu ne puisses réaliser toutes les étapes pour le compléter. Ceci inclut sélectionner une cible légale, faisant en sorte que l'absence de carte d'artefact dans ton cimetière soit un obstacle insurmontable.



Q : Puis-je Rediriger un Clone ?

R : Seulement s'il te demande son chemin. Tu peux toujours dire si un sort ou une capacité cible en cherchant le mot "cible" – cela sera rarement masqué à l'intérieur d'une capacité de mot-clé, comme "équiper" ou "enchanter" et cela apparaîtra toujours dans le texte descriptif du mot clé si ce petit texte est présent. Clone n'a pas de cible, donc, si tu lances une Redirection et ciblant le Clone, tout ce que tu vas accomplir sera de l'empêcher de rejoindre sa famille à temps pour son repas de famille, le conduisant donc au divorce, aux soucis d'alcoolisme et à la mise en danger de petits Cloninous. Tu n'es qu'une pourriture.



Q : J'ai demandé à mon adversaire si il voulait faire quoique ce soit après avoir bloqué, il a dit non, et ensuite il me dit que c'est trop tard lorsque j'ai essayé de faire un Coup de sang avec mon Saccageur du clan Ghor. A-t-il raison ?

R : Il a raison. Lorsque les deux joueurs passent la priorité successivement, la partie avance à quoique ce soit qui arrive après – résoudre l'objet au-dessus de la pile ou passer à la prochaine étape du tour. Lorsque tu as demandé à ton adversaire si il voulait faire quelque chose, c'était un passage de priorité ; il l'a passée aussi, donc l'étape des blessures de combat commence et les blessures s'infligent immédiatement.



Q : Après que mon adversaire ait posé en flash un bloqueur, puis-je le tuer avant qu'il bloque ?

R : Tout à fait ! La partie n'avance pas tant que les deux joueurs passent la priorité successivement avec la pile vide. Cela signifie, en général, que la partie n'avance pas avant que les deux joueurs soient d'accord sur ce qu'ils veulent faire de beau, bien que la réponse précédente montre que cela ne couvre pas les cas "Je ne veux pas faire quoique ce soit à moins que tu ne fasses rien non plus."




À la recherche des pâtes d'Eldritch
Q : Le Résonateur strionique peut-il permettre d'associer une créature avec deux autres créatures ?

R : En dehors de L'Utah en 1890 et d'une poignée de nations africaines, une créature ne peut être associée qu'avec une seule autre créature. Copier le déclenchement de l'association d'âme ne va pas aider, car il a une condition « si » qui vérifie si la créature est toujours seule quand la capacité se résout. Si une créature est prise, il serait terrible de ma part d'essayer de la mettre avec une autre créature.



Q : Prêtresse bannisseuse bannit un Ange de platine et un Commandement d'austérité avec les deux derniers modes se résout. L'Ange revient-il à temps pour mourir ?

R : Oui, pile au bon moment. Faire revenir les cartes exilées n'utilise pas la pile, et n'attend pas d'actions basées sur un état. La chose qui aspire la Prêtresse dans une spirale mortelle, est la même chose qui renvoi la créature exilée juste après, avant que quoique ce soit d'autre ne se passe. Puis le Commandement d'austérité finit de se résoudre avec son second mode, ce qui ramène l'Ange de platine à son statut d'Ange.



Q : Lancer Phage l'Intouchable depuis ma zone de commandement me tue-il, ou cela compte-t-il comme ma main ?

R : En général, quand tu te demandes si quelque chose compte comme autre chose dans Magic, la réponse est un énorme « Non ». Les choses sont ou ne sont pas ; elles ne comptent pas « comme ». La zone de commandement n'est pas ta main, la capacité déclenchée de Phage va donc joyeusement te faire sauter la tête au moment où tu la joueras depuis cette zone. Je te recommande de ne pas le faire. Ta tête aime bien être là où elle est.



Q : De multiples Armures de plaques hantées peuvent-elles se lever et danser pour moi ?

R : Elles peuvent se lever et faire la fête, car elles sont des danseuses ! La restriction « Si vous ne contrôlez aucune créature » est seulement une restriction à l'activation, donc tu peux toutes les activer avant d'en résoudre une, et tout va très bien se passer.



Q : Un Mutecaveau inanimé pris par Conscrits zélés gagne-t-il la célérité, me permettant d'attaquer avec, ou les non-créatures ne peuvent pas avoir la célérité ?

R : Mutecaveau peut avoir la célérité, et Plaine peut avoir la célérité, et Mont Keralia peut avoir la célérité, tout le monde peut avoir la célérité ! La célérité n'aura pas d'effet du tout à moins qu'elle ne soit sur une créature sur le champ de bataille, mais ça ne veut pas dire que les autres choses ne peuvent pas avoir la célérité. Tous les objets peuvent avoir n'importe quelle capacité, même si cette capacité n'a absolument aucun intérêt en fonction du type de la carte ou de sa zone.



Q : Si Kaalia de l'immensité fait venir un Maître des cruautés dans la partie, sa capacité se déclenche-t-elle quand même, même s'il n'a pas attaqué ?

R : La capacité du Maître des cruautés va se déclencher et amener la partie à ses pieds. Même si elles paraissent similaires, « quand ceci attaque » et « quand ceci attaque et n'est pas bloqué » sont des capacités déclenchées avec des conditions différentes, comme l'Irlande et L'Islande sont des pays différents. « Quand ceci attaque » cherche uniquement à savoir, comme tu l'as noté, si la créature a été déclarée comme attaquante ; « attaque et n'est pas bloqué », à l'inverse, cherche seulement à savoir si une créature a été déclarée bloqueuse sur elle ou non, lorsqu'elle était une créature attaquante.



Q : Toutes mes créatures sont noires, et mon adversaire essaye de lancer Lame du destin sur l'une d'elles. Il doit cibler une de ses créatures non-noires maintenant, non ?

R : Non ! Quand un sort est joué illégalement, tu rembobines le processus entièrement, et pas à l'endroit où se trouve l'illégalité. Je voudrais faire une analogie avec un passage clandestin à la frontière ici, mais ça invoquerait probablement une détension et/ou une suspension infinie. Peut-être peux-tu te souvenir de cela, par le fait que je suis réellement perplexe sur la qualité de mon analogie au monde réel ?



Q : Je sais que les pénalités en FNM sont en généralités plus faibles que dans les tournois compétitifs. En quoi la pénalité est-elle réduite si mon adversaire triche un tout petit peu ?

R : Tricher c'est tricher. Bien que « Tricher un petit peu » puisse ne pas être tricher (comme pour certains joueurs qui ont une définition intéressante du mot « tricher » qui inclue piocher une bonne carte), puisqu'il est écrit « Tricher » avec un T-majuscule dans l'Infraction Procedure Guide, c'est quand même écrit dans la partie Problèmes Sérieux du Arbitrer en convivial. Hey les gens, c'est une FNM ! Sérieusement, tricher à un petit tournoi local sympa ? :(



Eh voilà, nous atterrissons en Grèce. Je m'arrête là pour cette semaine, mais je reviens la semaine prochaine pour plus de bonnes choses dans Cranial Insertion, et je vous revois encore dans un mois avec des nouvelles fraîches de Theros !

Jusque-là, que vous soyez tous des héros, même d'un jour.
- Eli Shiffrin


About the Author:
Eli Shiffrin is currently in Lowell, Massachusetts and discovering how dense the east coast MTG community is. Legend has it that the Comprehensive Rules are inscribed on the folds of his brain.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!