Published on 04/01/2013

Pâqueux premier avril !

Cranial Translation
简体中文 Deutsch English Español Italiano Pусский



Soyons fous!
Salutations! C'est lundi, donc c'est le moment pour un nouvel épisode de Cranial Insertion ! En plus, ce n'est pas seulement lundi, mais surtout Lundi 1er Avril, donc c'est l'épisode spécial jour des fous que vous aviez évité de justesse l'an dernier. Toutes les questions que vous vous posez sur Bonnet du bouffon auront leur réponse ! Tous les mystères du Décès de l'imbécile seront révélés ! Vous apprendrez enfin comment Escroc du Cosi fonctionne !

Comme toujours, si vous avez des questions, envoyez-nous un mail à moko@cranialinsertion.com ou twittez-nous à @CranialTweet.

Maintenant, plongeons dans notre épisode spécial fous !



Q : Puis-je chercher moins de trois cartes avec Bonnet du bouffon ?

R : Seulement si ta bibliothèque comporte moins de trois cartes. La capacité du Bonnet du bouffon ne donne aucune condition sur les cartes que tu dois chercher. Du coup, la règle qui te laisse libre de ne pas trouver le bon nombre de cartes ne s'applique pas ici. Tant que tu as au moins trois cartes dans ta bibliothèque, tu dois trouver trois cartes.



Q : Je joue une partie en Commander, et mon adversaire vient juste de cacher mon commander dans ma bibliothèque avec Terminus. Puis-je utiliser mon Bonnet du bouffon pour ramener mon Commander dans la zone de commandement ?

R : Bien sûr, cela fonctionne. Le Bonnet du bouffon exile ton commander, et l'effet de remplacement qui t'autorise a mettre ton commander dans la zone de commandement s'applique à n'importe quel changement de zone vers le cimetière ou vers l'exil. Cela ne concerne pas seulement les sorties de champ de bataille.



Q : Je contrôle un Messager de Geralf que mon adversaire a enchanté avec un Décès de l'imbécile. Si mon adversaire détruit le Messager de Geralf, qui le récupère ?

R : Tout dépend du joueur dont c'est le tour. Détruire le Messager de Geralf déclenche en même temps sa capacité de survivance et la capacité du Décès de l'imbécile. Les deux capacités sont mises sur la pile dans l'ordre APNAP : le joueur actif met sa capacité sur la pile en premier, suivi par le joueur non actif. A cause de "dernier-arrivé-premier-sorti", la capacité du joueur non actif se résout en premier et ramène le Messager sur le champ de bataille. Puis la capacité du joueur actif ne peut plus trouver la carte dans le cimetière, et ne fait donc rien.



Q : Je contrôle Escroc du Cosi et mon adversaire cherche une créature avec Zénith de Vertsoleil. Mon escroc aura-t-il un ou deux marqueurs ?

R : Il aura deux marqueurs ! Zénith de Vertsoleil dit deux fois a ton adversaire de mélanger sa bibliothèque, donc la capacité de l'Escroc se déclenche deux fois, même si en réalité, ton adversaire ne va probablement faire qu'un mélange au lieu de deux.



Q : Je contrôle un Grimoire des imbéciles et une Clé voltaïque, et je n'ai aucune carte en main. Puis-je activer le Grimoire des imbéciles, répondre en le dégageant avec Clé voltaïque, puis l'activer de nouveau pour pouvoir piocher deux cartes ?

R : Oui, c'est légal. Le Grimoire de l'imbécile a une restriction sur l'activation, et cette restriction est seulement vérifiée quand tu actives la capacité. Les deux fois où tu l'actives, tu n'as aucune carte en main à chaque fois, les deux activations sont donc légales.




Tu pensais vraiment que l'épisode entier allait être tourné vers les imbéciles ? imbécile toi-même ! Allez, c'est parti pour de vraies questions de règles Magic !



Q : Il y a dix cartes dans mon cimetière, donc l'Aberration dévorante de mon adversaire est bien trop grosse pour mourir de la Molestation dans ma main. Il y a seulement deux cartes dans le cimetière de mon adversaire, puis-je du coup voler l'Aberration puis la tuer avec Molestation ?

R : J'admire ton ingéniosité et ton sens pratique, mais cela ne va pas fonctionner exactement comme tu le souhaites. Bien qu'il soit exact que l'Aberration va devenir une bien plus gérable 2/2 en venant de ton côté, lancer la Molestation va déclencher la capacité de l'Aberration qui fera meuler ton adversaire de cartes dans son cimetière. Cette capacité va sur la pile au-dessus de la Molestation qui sera au minimum 3/3 quand elle se résoudra. Par contre, si tu la Molestes avant de la piquer, elle mourra !



Q : J'utilise Explosion de force pour mettre un marqueur +1/+1 sur ma Runeclé de simic qui est animée. Le compteur va-t-il disparaître à la fin du tour quand ma Runeclé ne sera plus une créature ?

R : Non, le marqueur reste. Il n'y a pas de règle pour les marqueurs +1/+1 sur les permanents qui ne sont plus des créatures, et aucune règle n'enlève de marqueurs +1/+1 sur les permanents non-créatures. Si une telle règle existait, Llanowar revenue à la vie serait encore plus faible qu'elle ne l'est déjà.




La conscience se trouve dans le cerveau,
"Qu'on lui coupe la tête !" devrait plutôt être
"Qu'on lui coupe le corps !"
Q : Mon adversaire vient juste d'utiliser la capacité d'extorsion de son Chevalier de l'obligation contre moi. Vais-je pouvoir jouer Revers de l'exécuteur pour tuer son Chevalier ?

R : Non, ça ne marche pas. Extorsion n'inflige pas de blessures, c'est une perte de point de vie. Bien que les blessures entraînent parfois une perte de point de vie, la perte de point de vie n'est pas la même chose.



Q : Vais-je pouvoir utiliser une quelconque créature 1/1 pour qu'elle se batte avec une 6/6 et ensuite jouer Revers de l'exécuteur pour terminer la 6/6 ?

R : Bien sûr. Les deux créatures vont se battre et s'infliger des blessures. La créature 1/1 va mourir, mais ça ne changera rien au fait que la 6/6 a infligée des blessures ce tour-ci, c'est donc une cible parfaitement légale.



Q : Mon adversaire cible mon Aristocrate du cartel et son Disciple des traditions avec la deuxième capacité de Domri Rade. En réponse, je sacrifie une créature pour donner la protection contre le vert à mon Aristocrate, que va-t-il se passer ?

R : Quand la capacité de Domri va se résoudre, l'Aristocrate sera une cible illégale, mais le Disciple lui reste toujours une cible légale. Comme la capacité a encore une cible légale, elle va se résoudre au maximum. Toutefois, le mot clé "se battre" a besoin de deux cibles légales pour pouvoir faire quelque chose, ainsi ici la capacité ne fera rien du tout.



Q : Mon adversaire m'attaque avec sa Bête de charité. Je bloque avec mon Elémental de scories puis je le sacrifie avec X=6 pour infliger 6 dégâts, vais-je gagner 6 points de vie ?

R : Yep ! Quand la capacité de l'Elémental se résout, le jeu vérifie s'il avait le lien de vie Comme l'Elémental n'est plus sur le champ de bataille, le jeu va regarder les dernières informations connues à son sujet. La dernière fois qu'il était sur le champ de bataille il avait le lien de vie, tu gagneras donc autant de points de vie qu'il a infligé de blessures.



Q : Au tour dernier mon adversaire m'a pris mon Spectre voilenuit avec Acte de trahison, m'a infligé des blessures avec, a exilé la carte du dessus de ma bibliothèque, mais il ne l'a pas jouée. Vais-je pouvoir jouer cette carte à mon tour ?

R : Bien sûr ! Le Spectre permet à son contrôleur de jouer les cartes qu'il a exilées avec sa première capacité. Il ne garde pas trace de qui le contrôlait quand les cartes ont été exilées.



Q : Mon adversaire contrôle un Raptor nuageoire et joue un Cancesquale. Si j'arrive à piquer le Cancesquale en réponse à la capacité d'évolution du Raptor, vais-je pouvoir empêcher qu'il reçoive son marqueur ?

R : Tu peux répondre à la capacité, mais ça n'empêchera pas le marqueur d'être mis. Même si tu prends le contrôle du Cancesquale en réponse à la capacité, il est déjà entré sur le champ de bataille sous le contrôle de ton adversaire et l'évolution s'est déjà déclenchée. La capacité d'évolution va revérifier si sa force est toujours supérieure à celle du Raptor, mais ne se souciera pas de savoir qui contrôle quoi à présent.



Q : Je veux transformer l'Hallebardiers wojek de mon adversaire en Sinistre spectacle, et mon adversaire y répond en le rendant indestructible avec un Charme de Boros, que se passe-t-il ?

R : Être indestructible ne transforme pas Hallebardiers en cible illégale pour le Sinistre spectacle, ton sort se résoudra donc, mais ce sera pas aussi sinistre. Il échouera à sa tentative de destruction, mais ton adversaire devra quand même se meuler de 3 cartes car le sort ne s'assure pas d'avoir effectivement détruit la créature ciblée pour meuler.




Aimes-tu ce que tu vois ?
Q : J'ai exilé une tonne de cartes avec Courtière de la ruelle du Poison et mon adversaire la détruit. Puis-je toujours regarder les cartes que j'ai exilées avec ?

R : Oui, tu peux. Bien que l'effet te permettant de regarder les cartes n'est plus fonctionnel, les règles ont une exception spéciale te permettant de les regarder tant qu'elles restent exilées :

406.3. Les cartes exilées le sont, normalement, face visible, et peuvent être consultées par tout joueur à tout moment. Les cartes « exilées face cachée » ne peuvent être consultées par aucun joueur, sauf si le contraire est explicitement autorisé. Cependant, une fois qu'un joueur est autorisé à consulter une carte exilée face cachée, ce joueur peut continuer à la consulter tant que cette carte reste exilée, même si l'instruction lui permettant de le faire ne s'applique plus.(...)

Bien sûr, les cartes resteront exilées pour toujours et tu ne pourras pas les reprendre en main si tu lances une autre Courtière de la ruelle du Poison, mais au moins tu peux les regarder en soupirant et en pensant à tout ce que t'aurais pu faire avec.




Q : Si je prends la Courtière de la ruelle du Poison de mon adversaire avec un Acte de trahison, pourrais-je mettre une des cartes exilées avec dans ma main ?

R : Aucune chance ! Tu peux activer la capacité, mais la carte choisie ira dans la main de son propriétaire. Si ton adversaire exile une carte depuis sa main, il en est le propriétaire, et c'est dans sa main qu'elle reviendra.



Q : Si je lance une Fenaison et semence avec l'union, en ciblant un terrain de mon adversaire, et qu'il le sacrifie en réponse, Fenaison et semence me permettra-t-elle quand même de chercher un terrain ?

R : Nope, une Fenaison et semence unionnée n'a qu'une seule cible : le terrain que tu souhaites détruire. Si cette cible n'est plus légale à la résolution, le sort est contrecarré et aucun de ses effets ne s'applique.



Q : J'active la capacité -8 de mon Jace, architecte des pensées. Si j'exile un sort à X comme Révélation du Sphinx, ai-je le droit de payer le coût de mana pour pouvoir choisir une valeur non nulle pour X ?

R : Tristement, non. Durant la résolution de la capacité de Jace, tu as le droit de faire une seule chose avec les cartes trouvées : les lancer sans payer leur coût de mana. Lancer les cartes à ce moment particulier n'est possible que parce que la capacité t'y autorise, et cette permission vient avec la condition de ne pas payer le coût de mana de la carte.



Q : Si j'exile et copie une Gueule du néant avec Le Ronéoplasme, puis-je ramener la Gueule du néant originale au cimetière avec la dernière capacité de ma Ronéo-Gueule ?

R : Non, cela ne marche pas car la Gueule du néant a une paire de capacité liées. L'une inclut l'instruction d'exiler une carte, et l'autre réfère aux cartes exilées par la Gueule du néant, ce qui est une façon d'avoir deux capacités liées :

607.2b Si un objet a une capacité imprimée sur lui qui génère un effet de remplacement qui entraîne l'exil d'une ou de plusieurs cartes, et une capacité imprimée sur lui qui se réfère soit aux « cartes exilées » ou aux cartes « exilées par [cet objet], » ces capacités sont liées. La seconde capacité se réfère uniquement aux cartes se trouvant dans la zone d'exil qui y ont été placées lors de l'application directe de l'effet de remplacement généré par la première capacité. Cf. règle 614, « Effets de remplacement. »

Comme ces deux capacités sont liées, la seconde ne réfère qu'aux cartes exilées par la première. La Gueule du néant exilée par la capacité de copie du Ronéoplasme n'a pas été exilée par la seconde capacité du Ronéo-Gueule, elle ne peut donc pas être utilisée pour la troisième capacité du Ronéo-Gueule.



Q : La question sur Jeux de massacre de la semaine dernière m'a fait me demander ceci : si mon adversaire lance Jeux de massacre nommant Révélation du Sphinx, puis demande combien j'en joue, puis-je mentir ?

R : Oui, c'est permis. Même si ta bibliothèque sera révélée à ton adversaire, son contenu fait toujours partie des informations privées. Tu n'as pas à répondre honnêtement, complètement, ou même dire quoi que se soit quand ton adversaire pose des questions à propos d'informations privées. Tu peux dire la vérité si tu le souhaites, tu peux mentir, ou simplement refuser de répondre.




Il est temps je pense de clore l'épisode du jour. Avant de partir, j'ai quelques tristes nouvelles à annoncer. Notre chroniqueur et fondateur de cette colonne Eli Shiffrin a été arrêté récemment pour violation d'une loi obscure d'Arizona qui rend illégal le fait de jouer à Magic en public. Bien sûr, nous faisons tout notre possible pour contrer cette terrible horreur juridique et tentons de le faire libérer, mais durant cette période, il lui sera impossible d'écrire pour Cranial Insertion. En attendant, c'est l'arbitre niveau 2 Callum Milne qui remplacera Eli dans la rotation d'écriture des épisodes. Même si les circonstances sont regrettables, Souhaitons la bienvenue à Callum dans notre équipe !

En attendant la semaine prochaine, je vous souhaite de ne pas avoir à subir les affres de la justice !

- Carsten Haese


About the Author:
Carsten Haese is a former Level 2 judge based in Toledo, OH. He is retired from active judging, but he still writes for Cranial Insertion and helps organize an annual charity Magic tournament that benefits the National MS Society.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!