Published on 03/29/2021

Les seize ans de Moko

Cranial Translation
Deutsch English Español



Il y a 3 créatures dans Magic
qui ont un seize sur leur carte.
C'est l'une d'entre elles.
Salutations et bienvenue dans ce nouvel article de Cranial Insertion. Aujourd'hui est un jour très particulier, puisqu'il marque les seize ans de Cranial Insertion. Afin de fêter son seizième anniversaire, Moko a demandé à pouvoir fêter ça avec trois de ses amis, chose que j'ai (malheureusement) acceptée avant de découvrir qui étaient les trois amis dont il parlait. Vous pouvez les voir en photo dans cet article. Quoi qu'il en soit, je suis un homme de parole, j'ai donc loué la plus grande salle de conférence de la ville pour héberger cette fête, puis j'ai mis une distance de sécurité de plusieurs kilomètres entre eux et moi. Répondons à quelques questions de règles pendant que la fête bat son plein.

Comme d'habitude, si vous avez des questions, envoyez-les nous par email à moko@cranialinsertion.com ou tweeter nous les plus courtes à @CranialTweet. Un de nos rédacteurs reviendra vers vous avec une réponse, et votre question pourrait même apparaître dans un prochain article.



Q : Je contrôle un Gardien de prison yixlide et mon adversaire joue une Brèche du Monde souterrain. Les cartes dans son cimetière ont-elles l'échappée, ou pas ?

R : Elles l'ont. L'effet du Gardien de Prison et de la Brèche s'appliquent tous les deux sur la couche 6 et aucun des deux effets n'est dépendant de l'autre, ils s'appliquent donc selon l'ordre d'horodatage. L'effet du Gardien de Prison Yixlide enlève les capacités des cartes dans le cimetière de l'adversaire, et ensuite la Brèche du Monde souterrain leur donne l'échappée. Inversement, si ton adversaire avait joué la Brèche en premier et que tu avais ensuite joué le Gardien, les cartes dans son cimetière auraient perdu toutes leurs capacités, y compris l'échappée.



Q : Je contrôle un Geist étrangleracine qui a un Terrasseur de gemmes muté sur lui. Que se passe-t-il s'il meurt sans aucun marqueur +1/+1 sur lui ?

R : Ton Terrasseur-étrangleracine est une seule créature faite de deux cartes. Quand il meurt, une créature meurt, mais deux cartes de créatures arrivent au cimetière. La Survivance se déclenche et quand elle se résout, elle retourne chacune des cartes sur le champ de bataille en leur donnant un marqueur +1/+1. Tu as maintenant deux créatures différentes qui ont chacune un marqueur +1/+1 sur elle.



Q : Je contrôle Krark, le Dépoucé et Sakashima aux mille visages qui copie Krark. Si je lance Foudre et que je perds le premier pile ou face, ai-je quand même droit au deuxième ?

R : Ouaip ! Les deux occurrences de la capacité "joue à pile ou face et il se passera des choses" vont dans la pile (même si tu choisis face) et vont se résoudre indépendamment, et chacune fera le maximum possible. Cette capacité ne cible pas le sort, donc ce n'est pas important de savoir si le sort est toujours dans la pile ou non lorsque la capacité se résout. Si tu gagnes, la capacité copie le sort en utilisant les dernières informations connues (vu qu'il n'est plus sur la pile).



Q : Mon adversaire active la capacité de Soudeur gobelin, ciblant un artefact qu'il contrôle et un artefact dans son cimetière. Puis-je utiliser la capacité de Morguesort pour changer la première cible en Morguesort et faire échouer la capacité ?

R : Non, ça ne fonctionne pas. Quand la capacité de Morguesort se résout, elle peut uniquement changer une cible de la capacité du Soudeur gobelin si l'ensemble des nouvelles cibles reste légal. Peu importe laquelle des deux cibles tu changes en Morguesort, le nouvel ensemble serait illégal, donc la capacité du Morguesort ne fera rien du tout.



Q : Je contrôle un jeton de créature 1/1 Soldat et mon adversaire contrôle Hapatra, vizir des poisons. Mon adversaire cible mon Soldat avec Sinistre affliction et en réponse j'active la capacité de mon Comté de Gavonie pour mettre un marqueur +1/+1 sur mon Soldat. Mon adversaire profite-t-il de la capacité déclenchée d'Hapatra s'il prolifère le marqueur -1/-1 ?

R : Oui, même s'il ne peut pas choisir de proliférer uniquement le marqueur -1/-1. La capacité du Comté de Gavonie s'est résolue, mettant un marqueur +1/+1 sur ton Soldat, et maintenant c'est au tour de la Sinistre Affliction de se résoudre. Ton adversaire met un marqueur -1/-1 sur ton Soldat ce qui annule le marqueur +1/+1 d'un point de vue mathématique, mais pas physiquement. Dans le jeu, retirer les marqueurs qui s'annulent se fait en action basée sur les états, et ce n'est pas encore l'heure de s'en occuper, puisque l'Affliction sinistre n'a pas fini de se résoudre. L'Affliction passe à l'étape de prolifération, et si ton adversaire choisit d'inclure le Soldat, il ajoutera à la fois un marqueur +1/+1 et -1/-1 dessus, puisque ce sont les deux types de marqueurs qui sont sur ton Soldat. Ensuite, les actions basées sur un état sont vérifiées et les marqueurs font "pouf", et deux déclenchement des serpents d'Hapatra vont dans la pile, puisque sa capacité s'est déclenchée deux fois pendant qu'on résolvait l'Affliction Sinistre.



Q : Je contrôle une Invocation cruelle et Emiel la bénie. Si je lance un sort de créature 1/1, la capacité déclenchée d'Emiel peut-elle sauver cette créature de la deuxième capacité de l'Invocation cruelle ?

R : Malheureusement non. La capacité d'Emiel est une capacité déclenchée qui va sur la pile après l'arrivée sur le champ de bataille de la créature, et se résout encore un peu plus tard. La créature arrive sur le champ de bataille en tant que 0/0, ce qui provoque le déclenchement de la capacité d'Emiel, mais les actions basées sur un état ont envoyé la créature au cimetière avant même que la capacité d'Emiel n'ait pu aller sur la pile, et encore moins se résoudre.



Q : Cinq sorts ont déjà été lancés ce tour-ci. Je lance Mitraille puis Réverbérer en ciblant la Mitraille. Combien de copies de Mitraille vais-je mettre sur la pile ?

R : Tu en mettras six. Cinq grâce aux sorts déjà lancés ce tour-ci et une grâce à Réverbérer. La copie de Mitraille mise sur la pile grâce à Réverbérer n'est pas lancée, elle ne compte donc pas pour le Déluge, et ne déclenche pas le Déluge de la Mitraille que tu copies, car elle n'est pas lancée.




OÙ EST LE GÂTEAU ??
J'AI FAAAIIIMMM !!
Q : Je contrôle une Forêt, trois créatures vertes et un Autel d'Ashnod. Puis-je lancer une Grande guivre intouchable en engageant ma Forêt pour produire un mana vert, engager les trois créatures vertes pour la Convocation, puis les sacrifier pour produire 6 manas incolores grâce à l'Autel d'Ashnod ?

R : Non, cela ne fonctionne pas. Dans le processus de lancement d'un sort, l'avant-dernière étape te permet d'activer des capacités de mana pour ajouter du mana à ta réserve et la dernière étape est celle où tu dois payer le coût total de lancement du sort. Sacrifier trois créatures pour activer la capacité de l'Autel revient à activer une capacité de mana, tu dois donc le faire lors de l'avant-dernière étape, mais engager des créatures pour la Convocation n'est envisageable que lors de la dernière étape. Cela signifie que les créatures peuvent soit être sacrifiées pour ajouter du mana à ta réserve, soit être engagées pour la Convocation, mais pas les deux.



Q : L'Étreinte spinale peut-elle cibler une créature dégagée ?

R : Oui, sans problème. La cible de l'Étreinte spinale doit être une "créature ciblée que tu ne contrôles pas", cela importe donc peu que la créature soit engagée ou non ; le seul détail important est que tu dois ne pas contrôler cette créature. Lorsque l'Étreinte spinale se résout, en supposant que sa cible est toujours une créature que tu ne contrôles pas, elle se résoudra du mieux qu'elle le peut. Si la créature est dégagée, l'Étreinte ne pourra pas la dégager, mais tous ses autres effets pourront être appliqués.



Q : Je lance un sort de créature pour son coût de Mutation, par exemple une Vulperruche, et je la mets au-dessus. La capacité déclenchée de la Surcharge se déclenche-t-elle ?

R : Non, car aucune nouvelle créature n‘est arrivée sur le champ de bataille. La Vulperruche qui se résout apporte beaucoup de modifications à la créature existante, comme son nom, mais ne modifie pas son identité. Malgré sa nouvelle apparence et son nouveau nom, c'est toujours la même créature qu'avant la résolution du sort lancé pour son coût de Mutation.



Q : Mon adversaire m'attaque avec un Familier orageosophe et un Spectre hypnotiseur. Je ne bloque pas, mais j'active la capacité du Rédempteur avemain en me ciblant. Dois-je me défausser d'une carte ?

R : C'est toi qui vois. Puisqu'on ne parle ni d'Initiative ni de Double initiative ici, les deux créatures attaquantes infligent leurs blessures de combat simultanément, pour un total de trois blessures. Étant le joueur qui devrait subir ces blessures, tu choisis lesquelles de ces trois blessures seront les "prochaines deux blessures" auxquelles s'appliquera l'effet de remplacement du Rédempteur avemain ; tu peux donc choisir de prévenir les deux blessures infligées par le Spectre hypnotiseur et ainsi échapper à sa capacité déclenchée.



Q : J'active la deuxième capacité de Toupie de divination du sensei et la copie grâce à la capacité déclenchée d'Anneaux des Clairâtres. Lorsque la copie de la capacité se résoudra, devrai-je mettre les Anneaux au sommet de ma bibliothèque ?

R : Non, la copie de la capacité a la même source que la capacité originale, c'est-à-dire la Toupie. La capacité copiée est au sommet de la pile, elle se résoudra donc en premier, te faisant piocher une carte et mettre la Toupie au sommet de ta bibliothèque. Puis la capacité originale se résout, te faisant piocher la Toupie qui est au sommet de ta bibliothèque et essayant de te faire mettre la Toupie au sommet de ta bibliothèque, ce qui est impossible puisque la Toupie n'est plus sur le champ de bataille… Elle en a du toupet, cette toupie ! Je sais, je ne suis pas doué pour les jeux de mots avec les toupies, tant pis...



Q : Mon adversaire a enchanté l'une de mes créatures avec Prisonnier de la lune. Si je lance Marée dévastatrice, la créature que mon adversaire a enchantée est-elle également renvoyée dans ma main ?

R : Non, ta créature ne craint pas la Marée. La Marée dévastatrice renvoie simultanément tous les permanents non-terrain dans les mains de leurs propriétaires. Quand le sort détermine quels permanents renvoyer, ta créature est un terrain, elle est donc exclue de l'ensemble de permanents concernés. Prisonnier de la lune est renvoyé dans la main de ton adversaire, ce qui fait que ta créature redevient une créature, mais la Marée s'est déjà résolue, ta créature reste donc sur le champ de bataille.



Q : Supposons que je contrôle un Ravaudeur de foi rhox et Axe de mortalité. J'ai 15 points de vie et mon adversaire en a 20. Que se passe-t-il si j'utilise l'Axe de mortalité pour échanger mon total de points de vie avec celui de mon adversaire ?

R : Tu finiras avec 25 points de vie, et ton adversaire n'en aura plus que 15. Échanger son total de point de vie fixe ce total à une nouvelle valeur. Le jeu voit ça comme un gain ou une perte de points de vie pour atteindre le nouveau total. Pour fixer ton total de point de vie de 15 à 20, tu dois gagner 5 points de vie, et le Ravaudeur de foi rhox intervient pour doubler ce gain, faisant passer ton total final à 25.




DÉSOLÉ, J'AI MANGÉ TOUT LE G TEAU !
Q : Je contrôle une Plaine, un Marais, une Montagne, une Forêt, et deux Landes. Puis-je lancer Draco ?

R : Pas avec ces terrains. Le terrain Lande est un peu particulier, car c'est un terrain de base qui n'a pas de type de terrain de base. Il existe cinq types de terrain de base et tu n'en contrôle que quatre. Le coût de Draco est seulement réduit de , il te manque donc deux mana pour pouvoir lancer ce gros dragon.



Q : Je lance deux Pourrissement ratatineur et je choisis le second mode à chaque fois. Si une créature meurt, son contrôleur va-t-il perdre autant de points de vie que l'endurance de la créature deux fois ?

R : Yup ! Chaque résolution de Pourrissement ratatineur crée une capacité déclenchée retardée qui se déclenche lorsqu'une créature meurt. Les deux capacités se déclenchent et se résolvent indépendamment l'une de l'autre.



Q : J'ai en réserve grâce à mes terrains et grâce au -8 de Valki, dieu des Mensonges. Puis-je utiliser l'emblème de Tibalt pour lancer Éclater au grand jour pour cinq et choisir de dépenser comme s'il s'agissait de ?

R : Bien tenté, mais ça ne marchera pas. L'emblème de Tibalt te permet de dépenser du mana comme s'il était de n'importe quelle couleur, te permettant de payer des coûts que tu ne pourrais autrement pas payer, mais Éclater au grand jour s'intéresse à la couleur du mana que tu dépenses pour payer le sort. Tu as uniquement dépensé du mana rouge et noir pour lancer Éclater au grand jour et c'est uniquement cela que le sort regarde.



Q : Mon commandant est Esika, déesse de l'Arbre mais j'ai joué sa face Le pont prismatique. Puis-je tout de même lancer une Claque déflectrice sans payer son coût de mana ?

R : Absolument. Être ton commandant est une propriété de la carte, peu importe son état ou la face révélée. Puisque tu contrôles ton commandant et même si ce n'est pas une créature actuellement, la condition de la Claque déflectrice est remplie.



Q : Si mon commandant est jeté aux Oubliettes, puis-je le renvoyer en zone de commandement ?

R : Nope. La règle de la zone de commandement ne s'applique malheureusement pas à chaque fois qu'un truc pas cool arrive à ton commandant. Il existe une action basée sur un état qui regarde si ton commandant est arrivé au cimetière ou en exil, et un effet de remplacement peut s'appliquer si ton commandant quitte n'importe quelle zone pour aller dans ta main ou ta bibliothèque, lui permettant de retourner en zone de commandement. Cependant, le déphasage fait disparaître ton commandant du champ de bataille sans pour autant remplir l'une ou l'autre de ces conditions, il est "hors phase" et aucune règle extérieure ne peut venir le sortir de ce mauvais pas. Il restera donc enchaîné hors phase jusqu'à ce que tu trouves le moyen de te débarrasser des Oubliettes !




Moko me souffle dans l'oreillette que la fête est finie et qu'il s'est bien amusé. Je suppose que je devrais aller faire un tour entre les tables pour nettoyer un peu. J'ai l'étrange pressentiment que je ne vais pas revoir ma caution pour la salle de si peu… Peu importe, je vous salue et vous dis à la semaine prochaine !

- Carsten Haese


About the Author:
Carsten Haese is a former Level 2 judge based in Toledo, OH. He is retired from active judging, but he still writes for Cranial Insertion and helps organize an annual charity Magic tournament that benefits the National MS Society.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!