Published on 01/18/2021

Le calme avant la tempête Viking

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano



La fin du monde ! Le Ragnarök !
Fuyez, pauvres fous !

Nos oracles clament avoir vu que les vikings viendront piller nos villages bientôt. Ces vieux oiseaux de mauvaise augure parlent toujours de dangers imminents, mais il me semble qu'ils se trompent bien trop souvent, donc je ne vais pas m'inquiéter du sort funeste qu'ils me prédisent. Au lieu de ça, je vais plutôt fouiller dans la liste de vos questions et essayer de répondre à quelques-unes d'entre elles.

Si vous avez des questions de règles impliquant des cartes magic, n'hésitez pas à nous écrire via Twitter à @CranialTweet ou par mail pour les questions plus longues, à moko@cranialinsertion.com .



Q : Je sais que j'ai quatre copies du Fléau éternel dans ma bibliothèque et je lance Inverseur de la Vérité. Puis-je lancer les Fléaux ?

R : Non, tu ne peux pas. L'Inverseur de la Vérité exile ta bibliothèque face cachée. Le Fléau ne peut être lancé depuis l'exil que s'il est face visible ou si une capacité te donne la possibilité de le voir en exil. Le savoir en exil ne suffit pas.



Q : Mirri, guerrière chat est mon commandant. Puis-je ajouter un Lynx affamé dans mon deck en sachant que les jetons créés par le Lynx sont noirs ?

R : Oui, bien sûr ! La restriction de couleur d'un deck commander fonctionne ainsi : l'identité couleur d'une carte ne tient compte que de la couleur de la carte et des symboles de mana représentés sur elle. Elle ne regarde pas la couleur des jetons qui pourraient être créés.



Q : Mon adversaire est enchanté par une Malédiction de don et contrôle Nécropuissance. J'utilise l'Inversion des rôles pour échanger le contrôle des deux enchantements. Mon adversaire peut-il déplacer la Malédiction sur moi ? La Malédiction est-elle mise au cimetière ?

R : Non et non. Lorsque le contrôleur d'une aura change, cela n'a aucun effet sur l'enchantement. Le nouveau contrôleur ne peut donc pas déplacer l'enchantement. De plus, les malédictions ne sont pas limitées à enchanter des adversaires : tant que le joueur maudit peut légalement contrôler sa propre malédiction, celle-ci n'a pas de raison de partir au cimetière.



Q : J'ai un Nexus des scintimites animé et je le copie avec une Mimique de Mirelac. Puis-je utiliser la Mimique ce tour-ci pour donner +1/+1 au Nexus original ou le mal d'invocation m'en empêche ?

R : Tu peux donner +1/+1 au Nexus original ce tour-ci. La Mimique arrive sur le champ de bataille comme une copie du terrain inanimé. Ce n'est donc pas une créature et elle n'est pas affectée par le mal d'invocation.




En tant que sceptique,
Il faut plus que des prémonitions pour m'effrayer.

Q : En utilisant la capacité d'Ardenn, archéologue intrépide, j'attache ma Hache assoiffée à une créature de mon adversaire et je choisis de ne pas attaquer ce tour-ci. A la fin du tour, mon adversaire va-t-il devoir sacrifier la créature équipée de la Hache ?

R : La capacité de la Hache assoiffée va bien se déclencher à la fin du tour et va voir que la créature équipée n'a pas infligé de blessures de combat ce tour-ci. Lorsque la capacité va tenter de se résoudre, elle va te demander de sacrifier la créature puisque tu es le contrôleur de la Hache. Mais comme tu ne contrôles pas la créature équipée, tu ne peux pas la sacrifier, donc rien ne se passe.



Q : Je contrôle un Limon nécrotique et j'ai une Reproduction de gobelin dans mon cimetière. J'aimerais sacrifier le Limon pour activer sa capacité activée et détruire un artefact contrôlé par mon adversaire. Puis-je le faire, ou alors le fait que le Limon ne s'appelle pas "Reproduction de gobelin" m'empêche d'activer cette capacité ?

R : Tu peux sacrifier le Limon pour payer le coût d'activation de sa propre capacité activée et détruire l'artefact ciblé contrôlé par ton adversaire, bien que les noms soient différents.

Un point de règles bien spécifique traite cette question, le 201.4b : "Si la capacité d'un objet se réfère à cet objet par son nom, et qu'un objet avec un nom différent acquiert cette capacité, chaque occurrence du premier nom objet dans la capacité acquise qui se réfère au premier objet par son nom doivent être traitées comme second nom."

Ce point est peut-être un peu compliqué à comprendre, mais pour simplifier, on peut considérer que le Limon nécrotique et la Reproduction de gobelin ont tous deux la même capacité activée, à savoir ", sacrifiez cet objet : Détruisez l'artefact ciblé."

Dès qu'un objet (comme une carte, un jeton, ou la copie d'un sort) se réfère à son propre nom, tu peux remplacer ce même nom par "cet objet".



Q : Je contrôle une Citadelle de Bolas et j'ai actuellement une Faille cyclonique au-dessus de ma bibliothèque. Puis-je payer sept points de vie pour lancer ma Faille cyclonique pour son coût de Surcharge depuis ma bibliothèque ?

R : Non, tu ne peux pas. Le coût de Surcharge de la Faille cyclonique et le coût proposé par la deuxième capacité de la Citadelle de Bolas sont tous deux des coûts alternatifs, or seul un coût alternatif peut être appliqué pour lancer un sort.



Q : Je contrôle Colfenor, le dernier if et deux Géants kassos, et les deux seules cartes de créature présentes dans mon cimetière sont deux Mystiques des sylves. Mon adversaire lance Jour de condamnation. Dans le meilleur des cas, combien de cartes de créature puis-je renvoyer dans ma main depuis mon cimetière grâce à la capacité déclenchée de Colfenor ?

R : Quand Colfenor meurt, sa capacité déclenchée voit que les Géants sont morts également et elle se déclenche une fois pour Colfenor, une autre fois pour le premier Géant, et une dernière fois pour le second Géant. Chaque capacité issue de la mort des Géants peut cibler un des elfes dans le cimetière, et la capacité déclenchée dont le déclenchement est issu de la mort de Colfenor peut cibler l'un des deux Géants. Le mieux que tu puisses faire est donc de renvoyer dans ta main les deux elfes et un des deux Géants, pour un total de trois cartes de créature renvoyées dans ta main depuis ton cimetière.



Q : Je contrôle une Phalène pondeuse lumineuse et un Smilodon de Savaï qui n'a aucun marqueur sur lui. Mon adversaire contrôle Repose en paix et lance Dépuration planaire. Mon Smilodon revient-il sur le champ de bataille avec un marqueur "vol" ?

R : Non, puisque tous les permanents non-terrains sont détruits simultanément, Repose en paix s'exilera lui-même et exilera également ce qui est mis au cimetière au même moment. Petite précision ; puisque les rituels et les éphémères se résolvent avant d'être mis au cimetière, la Dépuration planaire finira dans le cimetière de ton adversaire, et ne sera pas exilée, contrairement aux autres cartes.



Q : Puis-je voler le Mégalodon à piquants de mon adversaire en l'enchantant avec Confiscation ?

R : Normalement non. Lorsque tu lances un sort d'aura, ce sort cible une créature. Tu ne peux donc pas cibler une créature qui a la Défense talismanique que ton adversaire contrôle, du moins en lançant ce sort d'aura de manière classique.

Cependant, si tu peux mettre directement Confiscation sur le champ de bataille (grâce à Vacillement du destin, Exposé libre, ou Réassortiment par exemple) l'aura ne cible pas. Dans ce cas, peu importe que la créature ait la Défense talismanique ou non, ton aura pourra enchanter le Mégalodon à piquants.



Q : Je suis en pleine partie à trois joueurs. Mon adversaire A a volé mon Goriak à fourrure de mousse en lançant Volonté de Sakashima durant le tour précédent. Revenons dans le présent : ce tour-ci, mon adversaire A a perdu la partie car il avait 0 points de vie ou moins, nous ne sommes donc plus que deux à jouer (mon adversaire B et moi). Que devient le Goriak ?

R : Lorsque ton adversaire A perd la partie, tous les objets qu'il possède sont retirés de la partie, puis tous les effets qui lui confèrent le contrôle d'objets ou de joueurs prennent fin, et tous les éventuels objets restants qui sont contrôlés par A sont exilés. Puisqu'il avait pris le contrôle de ton Goriak, tu récupéreras le contrôle de celui-ci en tant que dernier joueur à l'avoir contrôlé avant A.

S'il avait pris le contrôle de ton Goriak en lançant Subornation, il aurait été exilé suite à la défaite de A puisque le Goriak n'a été sous le contrôle d'aucun autre joueur, du moins depuis que A est allé le chercher dans ta bibliothèque.



Q : Je contrôle actuellement Atraxa, vois des praetors, une Mangouste floue, et un jeton Oiseau 2/2. Je lance Sakashima aux mille visages en annonçant mon intention de copier Atraxa. Avant que Sakashima ne se résolve, mon adversaire répond et lance Homicide en ciblant Atraxa. Que se passe-t-il ?

R : Sakashima arrive sur le champ de bataille soit en tant que copie du jeton Oiseau, soit en tant que copie de la Mangouste, soit en ne copiant rien du tout (c'est ton choix). Sakashima aux mille visages ne cible pas, la mort d'Atraxa ne l'affecte donc pas et cela lui permet également de copier la Mangouste même si celle-ci a le Linceul (rappelons que le choix de la créature copiée se fait à la résolution de Sakashima, au moment d'appliquer l'effet de remplacement).



Q : Je contrôle une Belle noiseuse et un Terrain familier. La Belle est-elle imblocable ?

R : Oui, elle l'est. Il y a deux restrictions concernant le blocage de la Belle noiseuse, sans aucun moyen de concilier les deux.




Ok, je dois l'avouer,
ces navires n'ont pas l'air amicaux.

Q : Humilité est sur le champ de bataille depuis quelques tours. Je lance Scion d'Ugin, puis Hâte en ciblant le Scion. Peut-il attaquer ce tour ?

R : Oui, le dragon peut attaquer ce tour-ci. Les effets d'Humilité et de Hâte sur les capacités du dragon s'appliquent tous les deux dans la même couche (la couche 6), donc il sont appliqués dans l'ordre de leur tampon horaire, le plus vieux en premier. Le dragon perd le vol, puis gagne la célérité (puis il devient 1/1 en couche 7). Donc tu as un dragon 1/1 sans le vol et avec la célérité.



Q : Je contrôle Marchesa, la Rose Noire et une créature en mue avec un marqueur +1/+1 (c'est en fait une Caverne zoécite). Si la mue meurt au combat, revient-elle en jeu ?

R : Marchesa ramènera la Caverne zoécite sur le champ de bataille au début de la prochaine étape de fin. Marchesa se fiche que ce ne soit plus une créature, elle ne s'intéresse qu'au fait que la Caverne soit morte en tant que créature avec un marqueur +1/+1 sur elle.



Q : Je contrôle Juri, maître de la Revue et Artiste de sang. Je lance Rite de duplication kické et ciblant Juri, et ensuite je choisis de garder le Juri original. Après tout ça, de combien de marqueurs dispose Juri, et combien de fois l'Artiste de sang s'est déclenché ce tour ?

R : La règle des légendes n'est pas un sacrifice, à la place tu mets simplement les copies supplémentaires d'un permanent légendaire au cimetière. Cela déclenche quand même l'Artiste de sang 5 fois (tu as bien eu 6 Juri sur le champ de bataille pendant un instant). "Mourir" inclut toutes les façons pour une créature de rejoindre le cimetière (destruction, y compris par des blessures létales, sacrifice, règle des légendes, avoir 0 d'endurance ou moins).



Q : Je contrôle Arasta de la Toile sans fin. Mon adversaire lance Terminus, vais-je créer un jeton araignée ?

R : Oui, tu vas créer un jeton araignée car ton adversaire a lancé Terminus qui est un rituel. Cependant, ton jeton aura une brève espérance de vie car juste après Terminus se résout et place le jeton ainsi qu'Arasta sous ta bibliothèque.



Q : Mon commandant est actuellement un terrain car il est enchanté par Prisonnier de la lune. Puis-je toujours lancer Tutelle féroce sans payer son coût ?

R : Oui, tu le peux. La qualité de commandant ne peut pas être perdue. Donc, même si ton commandant n'est plus une créature, et n'a plus ses capacités, c'est toujours un commandant.



Q : Mon adversaire contrôle un Ruisseau éclatant sans marqueur et une Cavernes aux gemmes sans marqueur non plus. Pour quelle(s) couleur(s) de mana puis-je engager ma Pierre de Guermont ?

R : Tu peux l'engager pour n'importe laquelle des 5 couleurs. Ceci est vrai grâce au Ruisseau éclatant. Il a une capacité qui peut générer n'importe quelle couleur (Pierre de Guermont ne s'inquiète pas du fait que ton adversaire ne peut actuellement pas payer le coût nécessaire pour activer cette capacité). Les Cavernes, au contraire, ne contribuent pas du tout à la Pierre de Guermont, elles ne lui permettent même pas de s'engager pour faire du mana incolore. C'est parce que sa capacité prise à ce moment-là ne fait que de l'incolore.



Q : J'attaque avec une 3/3 lien de vie double initiative. Mon adversaire bloque avec une 3/3 sans capacité. Combien de points de vie vais-je gagner ?

R : Tu ne gagnes que 3 points de vie. Ta double initiative va tuer la créature adverse pendant la première étape de blessures et tu gagneras 3 points de vie à ce moment-là. Puis, lors de l'étape de blessures "normale", ta créature ne fera aucune blessures et tu ne gagneras pas de point de vie additionnel, car ta créature est toujours considérée comme bloquée mais il n'y a plus de créature la bloquant.




À la semaine prochaine.

- Justin Hovdenes AKA Hovey
Level 2 Magic Judge
Rapid City, SD


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!