Published on 12/21/2020

Bonnes fêtes !

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano



On fredonne quelques chants de Noël
Salut à tous, et bienvenue dans ce nouveau numéro de Cranial Insertion ! On s'approche de la fin du mois de décembre, donc nous sommes soit déjà en vacances soit pas loin de l'être. Bien que cette saison soit un peu particulière, prenez soin de contacter vos proches et de leur souhaiter de joyeuses fêtes.

Pour vous communiquer l'esprit de Noël, nous vous offrons ces quelques questions et réponses de règles ! Et si vous avez une question de règles, vous pouvez nous l'envoyer et nous vous répondrons en retour. Nous pourrions même utiliser votre question dans un futur article. Vous pouvez envoyer des questions courtes à notre compte Twitter @CranialTweet, et vous pouvez envoyer des questions plus longues à notre e-mail moko@cranialinsertion.com .




Q : Je contrôle Kediss, familier braisegriffe et mon commandant, Kresh aux Nattes sanguinolentes, qui est actuellement 21/21. J'attaque avec Kresh et il touche un de mes adversaires, qui perd donc la partie. Les blessures provenant de la capacité déclenchée de Kediss comptent-elles aussi comme des blessures de commandant, faisant perdre tous mes autres adversaires ?

R : Nope, ils ne perdront pas (à moins bien sûr d'avoir 21 points de vie ou moins). Pour perdre par la règles des blessures de commandant, il faut avoir subi 21 blessures de combat ou plus de la part d'un même commandant. Bien que la capacité de Kediss se soit déclenchée par des blessures de combat, les sorts et les capacités n'infligent jamais de blessures de combat, même s'il se résolvent pendant le combat. Donc bien que tes adversaires subissent 21 blessures par la capacité de Kediss, ce ne sont pas des blessures de combat, donc tes adversaires ne perdront pas automatiquement la partie.



Q : Mettons que je n'aime vraiment pas quand mes adversaires piochent des cartes en plus, donc j'ai à la fois Perceur de coque et Narset, déchireuse des voiles en jeu. Si l'un de nous joue une carte comme Roue de la fortune, aurais-je des trésors ou Narset empêchera tout ?

R : Cela dépendra de si ton adversaire a déjà pioché ce tour-ci ou non. Si ton adversaire n'a pas déjà pioché, alors chaque fois qu'il devrait piocher, cette pioche est remplacée par ta création d'un trésor à la place. Narset n'a jamais une chance de s'appliquer, puisqu'il ne pioche jamais sa première carte du tour grâce au Perceur de coque, donc tu créeras sept trésors.

Mais si ton adversaire a déjà pioché (par exemple, c'est son tour, et il lance Roue de la fortune après sa pioche du tour), tu n'auras rien. Ta Narset voit que ton adversaire a déjà pioché une fois, donc elle l'empêche de tenter de piocher plus. Tu n'as pas l'occasion d'appliquer un effet de remplacement sur les pioches, vu qu'elles sont interdites, donc Perceur de coque n'a jamais une chance de s'appliquer et tu ne crées pas de trésor.



Q : Je contrôle tout un tas d'équipements, Ardenn, archéologue intrépide, et Valduk, gardien de la Flamme
. Puis-je empiler les capacités déclenchées de telle sorte que j'attache tous les équipements à Valduk et crée ensuite une tonne de jetons ?

R : Yep, tu peux faire ça. La capacité de Valduk se déclenche au début du combat à ton tour, même si rien ne lui est attaché. La capacité d'Ardenn se déclenche en même temps, donc tu peux empiler les capacités comme tu veux et résoudre celle d'Ardenn en premier, attachant tous tes équipements à Valduk, puis résoudre celle de Valduk et créer tes jetons.



Q : J'attaque et blesse mon adversaire avec Vartchaïld, traîtresse du Kjeldor. Suis-je le propriétaire des jetons, par rapport à la capacité déclenchée de Blim, génie de la comédie ?

R : Nope, c'est ton adversaire qui en est le propriétaire, pas toi. Le propriétaire d'un jeton est le joueur qui les crée, pas le contrôleur du sort ou de la capacité qui provoque leur création. Bien que ce soit la capacité de ta Vartchaïld qui provoque la création des jetons, elle donne pour instruction à ton adversaire de les créer, donc il en est le propriétaire et ils ne compteront pas pour la capacité de Blim.



Q : Je contrôle Bell Borca, sergent spectral. J'active la capacité de Courtière de la ruelle du Poison, et exile une Transfusion profane face cachée. La force de Bell Borca deviendra-t-elle 9 pour le restant du tour ?

R : Nope, la force de Bell Borca ne sera pas du tout affectée. Une carte qui est exilée face cachée n'a pas de caractéristique. Même si tu peux regarder ta carte face cachée, elle ne peut pas être vue par les autres joueurs, donc le jeu ne peut obtenir aucune information sur elle. Et sans information sur elle, on considère son coût converti de mana comme étant 0, donc exiler la Transfusion face cachée n'aidera pas Bell Borca.



Q : Je contrôle Krark, le Dépoucé. Si je lance Sacrifice des faibles en sacrifiant Krark, la capacité déclenchée de ce dernier se déclenchera-t-elle ?

R : Je crains fort que non. Pour que sa capacité se déclenche, Krark doit être sur le champ de bataille lorsque Sacrifice des faibles est lancé. Or, pour qu'un sort soit considéré comme lancé, tous les coûts associés au lancement de ce sort doivent être payés. Si tu sacrifies Krark pour lancer Sacrifice des faibles, le Dépoucé quitte le champ de bataille avant que le Sacrifice des faibles ne soit lancé, par conséquent la capacité de Krark ne se déclenchera pas.



Q : Mon adversaire contrôle Vito, Épine de la Rose du crépuscule. S'il lance Fumigation, la capacité déclenchée de Vito se déclenchera-t-elle suite au gain de points de vie issu de la résolution de Fumigation ?

R : La capacité déclenchée de Vito ne se déclenchera pas. Vito doit être sur le champ de bataille lorsque ton adversaire gagne des points de vie pour que sa capacité déclenchée puisse se déclencher. Or, lorsque ton adversaire lance Fumigation, toutes les créatures sont détruites, puis il gagne un nombre de points de vie égal au nombre de créatures détruites grâce à Fumigation. Puisque Vito a été détruit, il n'est plus sur le champ de bataille lorsque ton adversaire gagne des points de vie, sa capacité ne se déclenchera donc pas.


Prenez le temps et profitez
de l'esprit festif cette année !


Q : Je contrôle Kels, truqueuse de combats, une Prêtresse des dieux oubliés et deux créatures quelconques. Si j'active la capacité activée de la Prêtresse, vais-je ajouter le mana produit par cette capacité à temps pour pouvoir payer et piocher une carte, comme me le permet la capacité déclenchée de Kels ?

R : Malheureusement non. On pourrait croire que la capacité de la Prêtresse est une capacité de mana, mais ce n'est pas le cas, puisque cette capacité peut cibler des joueurs et qu'une des conditions pour qu'une capacité activée soit de mana stipule que celle-ci ne doit pas cibler. Les deux capacités déclenchées de Kels iront sur la pile au-dessus de la capacité activée de la Prêtresse, et par conséquent se résoudront en premier. Tu ne pourras donc pas utiliser le mana produit par la capacité activée de la Prêtresse pour piocher une ou deux cartes grâce à la capacité déclenchée de Kels.



Q : Je contrôle Gideon Lamenoire, qui est actuellement une créature. Je recycle une Bizarrerie aviaire et mets un marqueur "vol" sur Gideon. Cela signifie-t-il que mon adversaire ne peut attaquer Gideon qu'avec des créatures ayant le vol ?

R : Nope, le marqueur "vol" aidera Gideon lorsqu'il attaque, mais il ne l'empêchera pas d'être attaqué par des créatures n'ayant pas le vol. Avoir le vol permet à Gideon de limiter le nombre de créatures pouvant le bloquer lorsqu'il est déclaré attaquant, mais cela ne change rien pour un planeswalker qui est attaqué. Un planeswalker ayant le vol pourra toujours être attaqué par des créatures n'ayant pas le vol, comme d'habitude.



Q : Mon adversaire contrôle Héliode, Souverain du soleil et je l'attaque avec une créature. Mon adversaire peut-il faire en sorte que ma créature acquiert le lien de vie grâce à la capacité activée d'Héliode pour gagner des points de vie une fois que ma créature aura infligé des blessures ?

R : Non, cela ne fonctionne pas comme ça. Une créature ayant le lien de vie qui inflige des blessures permettra à son contrôleur de gagner des points de vie, et non pas au joueur qui lui a donné le lien de vie. Donner le lien de vie à tes créatures n'aide que toi, pas ton adversaire, puisque c'est toi qui gagneras des points de vie.

Ton adversaire pense sûrement à d'anciennes cartes comme Liaison psychique, qui bénéficiait d'une capacité déclenchée permettant au contrôleur de l'enchantement de gagner des points de vie lorsque la créature enchantée inflige des blessures, ce qui est différent du lien de vie. Tu peux lancer la Liaison psychique en ciblant une créature contrôlée par ton adversaire, et lorsque cette créature inflige des blessures, la capacité déclenchée de l'enchantement se déclenche et tu gagnes des points de vie, en tant que contrôleur de l'enchantement.



Q : Mon adversaire contrôle un Férocidonte déchaîné. Si je lance Retour au pays en ciblant le Férocidonte, mon adversaire gagnera-t-il des points de vie ?

R : Ton adversaire gagnera trois points de vie. Lorsque le Retour au pays se résout, le Férocidonte est exilé, puis ton adversaire gagne trois points de vie. Le Férocidonte n'est plus sur le champ de bataille lorsque ton adversaire gagne des points de vie, puisqu'il a été exilé avant le gain. La capacité statique du Férocidonte de ton adversaire ne l'empêchera donc pas de gagner des points de vie suite à la résolution du Retour au pays.



Q : J'ai exilé mon Obzedat, Conseil fantôme à la fin de mon tour précédent grâce à sa deuxième capacité déclenchée. Pendant mon entretien, mon adversaire lance Asphyxie en ciblant la capacité déclenchée retardée d'Obzedat lui permettant de revenir sur le champ de bataille. Qu'arrive-t-il à Obzedat ?

R : Obzedat reste en exil jusqu'à la fin de la partie. La capacité qui renvoie Obzedat sur le champ de bataille est une capacité déclenchée retardée - elle se déclenche et se résout pendant ton entretien. Mais si cette capacité est contrecarrée, Obzedat reste en exil. La capacité déclenchée retardée ne se déclenche qu'une seule fois - au début de ton prochain entretien après que tu l'aies exilé grâce à sa deuxième capacité déclenchée. Puisque la capacité a été contrecarrée, elle ne se résoudra pas et ne se déclenchera plus lors d'une de tes prochaines étapes d'entretien, et ton Obzedat restera en exil.



Q : Je contrôle Momir Vig, visionnaire simic. Si je lance un Greffeur de vide, la capacité déclenchée de Momir Vig se déclenchera-t-elle ?

R : Nope, elle ne se déclenchera pas. Bien que le Greffeur de vide ait les symboles de mana bleu et vert dans son coût de mana, puisqu'il a la Carence, il n'a pas de couleur. Ce n'est ni un sort de créature vert, ni un sort de créature bleu, le lancer ne provoquera donc pas le déclenchement de la capacité déclenchée de Momir Vig.


Essayez de ne pas manger trop de bonbons !


Q : J'ai attaché un Acide de réalité à l'un des permanents de mon adversaire. Si je lance le Déluge de larmes, le permanent enchanté sera-t-il sacrifié ou renvoyé dans la main de mon adversaire ?

R : A moins que tu n'aies enchanté un terrain, ses permanents retourneront tous dans sa main. Le Déluge de larmes renvoie tous les permanents simultanément dans la main de leur propriétaire, ce qui fait qu'au moment où la capacité de l'Acide est mise sur la pile, le Déluge a fini de se résoudre et tous les permanents ont déjà quitté le champ de bataille. Si l'Acide de réalité était attaché à un terrain, puisque le terrain n'est pas affecté par le Déluge de larmes, il sera effectivement sacrifié. Mais si l'Acide enchantait un autre type de permanent, ce permanent sera renvoyé dans la main de son propriétaire et ne pourra pas être sacrifié lorsque la capacité de l'Acide de réalité sé résoudra.



Q : J'ai lancé la Maîtrise de l'art de la guerre. Puis-je choisir de faire attaquer certaines créatures de mon adversaire, puis d'utiliser d'autres de ses créatures pour les bloquer ?

R : Non, tu ne peux pas faire cela. Toutes les attaques doivent rester légales et tu ne peux attaquer que tes adversaires ou leurs planeswalkers. Inversement, tu ne peux bloquer que les créatures qui t'attaquent toi ou l'un de tes planeswalkers. Par conséquent, bien que tu puisses choisir de faire attaquer certaines créatures de cet adversaire, tu ne peux pas forcer d'autres de ses créatures à les bloquer puisqu'il n'est pas le joueur défenseur.



Q : Je contrôle Galerie aux miroirs. Cela signifie-t-il que je peux lancer un rituel légendaire comme la Renaissance glorieuse des Archéens sans avoir à contrôler une créature légendaire ou un planeswalker ?

R : Nope, la Galerie ne fonctionne pas ainsi. La seule chose que fait la Galerie aux miroirs, c'est t'autoriser à ignorer la "règle des légendes". Elle ne retire pas le surtype légendaire de tes cartes, ni ne modifie le fonctionnement des rituels légendaires. Si tu souhaites lancer la Renaissance glorieuse des Archéens, tu as toujours besoin de contrôler une créature légendaire ou un planeswalker : la Galerie aux miroirs ne va pas du tout t'aider !



Q : L'Ange immaculé de mon adversaire est actuellement engagée et il n'a plus de mana disponible, j'en profite donc pour lancer mon Annonciateur de froid en ciblant l'Ange. L'Ange pourra-t-elle tout de même se dégager si mon adversaire lance un sort ?

R : Absolument, l'Ange immaculé se dégagera comme d'habitude. L'Annonciateur de froid empêche l'Ange de se dégager au cours de l'étape de dégagement, mais n'empêche en rien l'Ange de se dégager à l'aide d'un sort ou d'une capacité. Par conséquent, l'Ange ne se dégage plus à l'étape de dégagement, mais sa capacité va se déclencher si ton adversaire lance un sort. Lorsque la capacité va se résoudre, l'Ange pourra à nouveau faire planer sa menace sur le champ de bataille.



Q : Mon adversaire contrôle Purphoros, dieu des Forges et a assez de dévotion pour qu'il soit une créature. Je contrôle un Litique dominateur, mais ma dévotion au rouge est nulle. Si j'active la capacité du Litique dominateur en ciblant le Purphoros de mon adversaire, que va-t-il se passer ?

R : Ton Litique dominateur va mourir pour rien. Quand la capacité du Litique dominateur se résout, il devient une aura, est attaché à Purphoros et tu gagnes le contrôle de Purphoros. Mais une fois que Purphoros est sous ton contrôle, il n'est plus une créature puisque ta dévotion au rouge est désormais égale à un. Puisque le Litique dominateur n'est pas attaché à une créature, il est détaché de Purphoros et est mis au cimetière, laissant le dieu retourner sous le contrôle de ton adversaire.

En bref : ton Litique dominateur ne va pas faire grand chose puisqu'il va être attaché à Purphoros et mourir immédiatement après. Tu peux peut-être tirer avantage de ce que Purphoros soit à nouveau affecté par le "mal d'invocation", mais à part ça, tu as gaspillé ton Litique dominateur.



Q : Mon adversaire contrôle Chatoiement et a nommé "Forêt" quand il est arrivé sur le champ de bataille. Le Chatoiement donne-t-il également à ma Forêt enneigée le déphasage ?

R : Oui, ta Forêt enneigée va également avoir le déphasage. Le Chatoiement demande à ton adversaire de choisir un type de terrain de base et donne le déphasage à tous les terrains qui partagent ce type. Le Chatoiement ne tient pas compte du nom de la carte : si ton adversaire choisit "Forêt" comme type de terrain, alors tous les terrains de type "Forêt" recevront le déphasage, pas seulement ceux qui ont le nom "Forêt".



Q : Comment fonctionne une carte comme Aurification en troll à deux têtes ? Si une créature qu'un adversaire contrôle inflige des blessures à mon partenaire, va-t-elle recevoir un marqueur or ?

R : Non, elle n'en recevra pas. Pour que la capacité d'une carte comme Aurification se déclenche, tu dois être le joueur qui reçoit les blessures, pas ton partenaire. Bien que le fait que ton coéquipier subisse des blessures réduise votre total de points de vie à tous les deux, le jeu ne considère pas que tu as subi des blessures pour autant donc l'effet d'Aurification ne se déclenche pas. Aurification ne fonctionne pas très bien en troll à deux têtes, il suffit que l'équipe adverse attaque ton partenaire pour éviter son effet.



C'est tout pour cette semaine. Joyeuses fêtes de fin d'année et à la semaine prochaine !


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!