Published on 02/03/2020

Un autre jour sans fin

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano



Ca ne vous rappelle rien ?
Bienvenue à tous pour cette nouvelle édition de Cranial Insertion ! Hier, nous étions le 2 février, ce qui signifie que les habitants de Punxsutawney en Pennsylvanie ont employé une marmotte pour prédire la météo (et je suis sûr que l'on trouve des traditions similaires dans d'autres villes des États-Unis). Si la marmotte voit son ombre, l'hiver durera encore 49 jours, sinon il durera seulement 7 semaines de plus, ou quelque chose comme ça. J'émets quelques réserves quant à la fiabilité d'une telle prédiction, mais je ne doute pas qu'il s'agisse d'une tradition amusante et je ne vois pas de quel droit je jugerais les loisirs de mes concitoyens. Tout ce que je sais, c'est que j'en ai bien assez de l'hiver et que j'attends le printemps avec impatience.

Pendant que nous attendons la prochain saison, répondons à quelques questions de règles. Comme toujours, si vous souhaitez nous poser vos questions, n'hésitez pas à nous les envoyer à moko@cranialinsertion.com ou à nous les tweeter si elles sont courtes à @CranialTweet. L'un de nos auteurs reviendra vers vous avec une réponse et votre question pourrait apparaître dans un futur article pour éduquer et/ou amuser d'autres lecteurs comme vous.



Q : Je contrôle un Berger de cauchemar et Gideon Lamenoire est mort pendant mon tour. Si j'exile Gideon, à quoi ressemblera exactement le jeton de la copie durant mon tour ?

R : Étonnement, la copie ressemblera en tout point au Gideon d'origine pendant ton tour, un planeswalker créature légendaire soldat et humain 4/4 avec l'indestructible. La capacité du Berger de cauchemar crée un jeton avec les caractéristiques suivantes : c'est une copie du Gideon Lamenoire tel qu'il est imprimé sur la carte, excepté qu'il est 1/1 et que c'est un cauchemar en plus de ses autres types. Cependant, tel qu'il imprimé sur la carte, Gideon n'a pas le type créature et ne peut donc par conséquent pas avoir de type de créature, ni une force ou une endurance fixée. Ainsi, les contraintes de la capacité sont sans effet sur la copie et tu reçois un jeton identique à ton Gideon d'origine qui ressemblera exactement à un Gideon animé durant ton tour.



Q : Si mon adversaire lance Contrôle magique pour s'approprier mon Ours runegriffe, puis-je répondre avec une Manœuvre acrobatique sur mon Ours pour le garder sous mon contrôle ?

R : Certainement. Les sorts d'auras sont assez curieux car ce sont des permanents qui ont une cible. Ton adversaire lance son Contrôle magique en ciblant ton Ours et lorsque tu l'envoies hors du champs de bataille, tu le fais revenir en tant que nouvel objet qui n'a pas de lien avec l'ancien. La cible du Contrôle magique de ton adversaire n'existe plus et est ainsi illégale, donc le sort ne va pas se résoudre et ira directement au cimetière.



Q : Je contrôle Thassa, Bathréenne et Lazav, l'Hétérogène qui est une copie de Thassa ; appelons-le Thazav. Si je contrôle aussi Fblthp, l'égaré, puis-je l'exiler avec les deux effets Thassa et de Thazav pour piocher deux cartes ?

R : Non, ça ne fonctionnera pas. Tu peux cibler Fblthp avec les deux capacités mais puisque tu choisis les cibles lorsque les capacités sont mises en pile, tu choisis Fblthp pour les deux capacités. La première va se résoudre et exiler Fblthp, puis le faire revenir en tant que nouvel objet. La seconde va voir que sa cible a soudainement disparu et ne va pas se résoudre, donc Fblthp ne sera pas exilé une seconde fois.



Q : Je contrôle une saga et sa dernière capacité s'est déclenchée. Puis-je répondre à la capacité en retirant les marqueurs "sapiences" avec mon Sortimage vampire pour bénéficier du dernier effet et conserver ma saga sur le champ de bataille ?

R : Oui, ça marche. Sacrifier la saga ne fait pas partie de sa dernière capacité. C'est une action basée sur un état qui vérifie si la saga a au moins autant de marqueurs sur elle que son nombre maximum de chapitres, mais cette action basée sur un état n'intervient pas avant que la capacité de la saga n'ait quitté la pile. Si tu retires les marqueurs sapiences avec la Sortimage vampire, alors les conditions ne sont plus remplies une fois que la capacité de la saga est résolue, donc il n'y a plus de raison de la sacrifier.



Q : Je lance Kroxa, titan de la Soif de mort depuis ma main pour . Puis-je utiliser Fin du conte pour contrecarrer sa capacité de sacrifice et conserver Kroxa ?

R : Absolument. La capacité de Kroxa "sacrifiez-le à moins qu'il ne se soit échappé" est une capacité déclenchée qui utilise normalement la pile et à laquelle tu peux donc répondre, et la Fin du conte peut justement contrecarrer une capacité déclenchée. Au final, tu auras une monstrueuse 6/6 pour , ce qui semble plutôt cool.



Q : Kroxa, titan de la Soif de mort est dans mon cimetière et je contrôle la Brèche du Monde souterrain. Kroxa peut-il s'échapper pour et en exilant trois cartes de mon cimetière, et vais-je le garder ?

R : Yup ! La capacité d'arrivée sur le champ de bataille de Kroxa cherche seulement à savoir si Kroxa s'est échappé, elle ne s'intéresse pas au fait qu'il ait utilisé ou non sa propre capacité pour cela.



Q : J'utilise Athréos, voilé d'un linceul pour mettre un marqueur "pièce" sur une créature face cachée. Quand cette créature meurt, retourne-t-elle sur le champ de bataille, et retourne-t-elle face visible ou cachée ?

R : Elle retourne face visible. La capacité qui se déclenche à la mort suit la carte dans le cimetière, où elle arrive face visible, et ensuite la capacité renvoie la carte sur le champ de bataille. Vu que la capacité ne précise pas si la carte entre sur le champ de bataille face visible ou cachée, on applique le choix par défaut, soit face visible.




Moi chaque lundi.
Q : Mon adversaire a enchanté ma créature avec Apathie effroyable et active sa capacité d'exil. Si je réponds en donnant à ma créature la protection contre le blanc avec À la grâce des dieux, ma créature est-elle quand même exilée ?

R : J'ai bien peur que oui. Après qu'À la grâce des dieux s'est résolue, Apathie effroyable est dorénavant illégalement attachée à ta créature, et les actions basées sur un état la "font tomber". Cependant, contrairement à une fausse croyance répandue, l'aura ne se détache pas avant d'aller dans le cimetière : Apathie effroyable va directement au cimetière, donc cette situation se réduit à simplement détruire Apathie effroyable, une situation que nous avons couverte il y a deux semaines. La capacité d'Apathie effroyable se résout et utilise ses dernières informations connues pour trouver la créature enchantée. Ta créature a la protection contre le blanc, mais cela n'empêche pas la capacité de se résoudre vu qu'elle ne cible pas la créature et ne fait rien d'autre à quoi s'intéresse la protection.



Q : Je contrôle Apathie effroyable qui est attachée à une créature adverse et j'active sa capacité. En réponse j'utilise Vacillement du destin pour attacher l'Apathie effroyable à une créature différente. Quelle créature finit exilée quand la capacité se résout ?

R : LA première créature. Apathie effroyable revient sur le champ de bataille comme une nouvelle aura sans lien avec son existence précédente. La source de la capacité sur la pile est l'Apathie effroyable originale qui n'existe plus, donc une fois de plus le jeu utilise ses dernières informations connues pour trouver la créature enchantée, donc la capacité exile la première créature.

Q : Donc, si j'utilise Ghildmage de Simic à la place pour déplacer Apathie effroyable sur une autre créature en réponse à sa capacité, la capacité exilera la deuxième créature ?

R : Exactement ! Déplacer une aura avec Ghildmage de Simic ne transforme pas l'aura en un nouvel objet, donc la source de la capacité est toujours sur le champ de bataille quand cette dernière se résout, donc elle exile la créature à laquelle est attachée l'aura à ce moment-là.



Q : Ligne ley de vertu me protège-t-elle d'Ego à la dérive ?

R : Ouaip ! Ego à la dérive est un sort qui cible, et Ligne ley de vertu fait de toi une cible illégale pour les sorts de tes adversaires, donc ton adversaire ne peut pas lancer Ego à la dérive en te ciblant.



Q : Si Image phantasmatique copie Boue acide, la copie est-elle verte, bleue, ou les deux ?

R : Juste verte. Image phantasmatique devient une copie de Boue acide avec les exceptions indiquées d'être une illusion et de gagner la capacité "ne faites pas trop attention à moi", mais ces exceptions ne changent d'aucune façon sa couleur.



Q : Si je contrôle deux Ange de la vitalité et que je gagne 1 point de vie, vais-je gagner 2 ou 3 points de vie ?

R : Tu gagneras trois points de vie. Chaque Ange voit l'évènement "gagnez 1 point de vie" et se dit "je veux modifier ça !" Le premier effet s'applique et change l'évènement en "gagnez 2 points de vie", puis le deuxième effet s'applique et le change en "gagnez 3 points de vie". Vu que les deux effets ont été appliqués à l'évènement, ils n'ont pas l'occasion de s'appliquer à nouveau et on termine l'application des effets de remplacement, l'évènement se réalise enfin et tu gagnes 3 points de vie.



Q : J'utilise la capacité -7 d'Ashiok, muse des cauchemars et je choisis de lancer le Krasis hydroïde de mon adversaire en exil. Comment ça se passe ?

R : Pas bien. Tu es en train de lancer Krasis hydroïde sans payer son coût de mana, donc tu ne payes aucun coût qui inclut X. À cause de cela, le seul choix légal pour X est 0, donc ta manœuvre se réduit à une façon fantastiquement compliquée de déplacer le Krasis de ton adversaire de l'exil à son cimetière.



Dé-Galléa-Ta, Dé-Galléa-Ta
Ohé Ohé !
Q : J'attaque avec Galléa de la danse perpétuelle et Kari Zev, pillarde de vaisseau volant. La capacité de Galléa se déclenche-t-elle ?

R : Et bien non, la capacité de Kari Zev crée un jeton attaquant mais sans que celui-ci n'est jamais été déclaré comme tel. Comme on tu n'as attaqué réellement qu'avec deux créatures, la capacité de Galléa ne se declenche pas.



Q : La Pierre tombale silencieuse empêche-t-elle les cartes de s'échapper avec Brèche du Monde souterrain ? Même question avec Cendres des abjects.


R : Non. Utiliser le coût d'échappée ne cible pas la carte échappée ni les cartes que tu exiles pour payer le coût, du coup la Pierre tombale silencieuse n'interfère en aucun cas avec l'échappée. Par contre, Cendres des abjects marche parfaitement. Échappée est un moyen de lancer la carte depuis le cimetière, et l'enchantement empêche les joueurs d'effectuer un tel lancement.



Q : Une Ichthyomorphose empêche-t-elle le dédoublement des marqueurs d'une Croissance de l'hydre ?

R : Pas du tout. Ichthyomorphose retire toutes les capacités de la créature, mais l'effet de dédoublement des marqueurs n'est pas une capacité de la créature. La Croissance de l'hydre possède une capacité déclenchée qui double les marqueurs de la créature enchantée, et Ichthyomorphose n'empêche pas son déclenchement.



Q : Je copie avec Jumelance un sort modal comme Charme d'Azorius. Puis-je choisir un mode différent pour la copie ?

R : Non. Jumelance fait une copie du sort original en incluant tous les choix originels, avec l'exception que tu peux choisir des nouvelles cibles. Jumelance ne dit pas que tu peux choisir un autre mode, du coup la copie a le même mode que le sort original.



Q : Mon adversaire lance Réanimation cruelle et en réponse je retourne Plieur de volonté. Que se passe-t-il avec le second effet ?

R : J'ai peur que tu aies gâché la capacité du Plieur de Volonté pour rien. Le Plieur de volonté ne peut cibler qu'un sort ou une capacité avec une cible unique. Du coup, si ton adversaire a lancé Réanimation cruelle avec deux cibles pour profiter du second effet, tu ne peux pas cibler la Réanimation avec la capacité du Plieur. Comme il n'y a pas de cible légale, la capacité déclenchée du Plieur de volonté est retirée de la pile et ne fait rien, et la Réanimation cruelle se résout avec les cibles initiales.



Q : Je suis à 7 points de vie et mon adversaire m'attaque avec une créature 7/7. Je la bloque et mon adverse lance Piétiner sur mon unique bloqueur. En réponse, je sacrifie mon bloqueur à l'Autel d'Ashnod. L'attaquant va-t-il me tuer ou non?

R : Il ne te tuera pas. Quand tu sacrifies le bloqueur, tu retires la seule cible de Piétiner, et le sort ne se résoudra pas et aucun de ses effets ne s'appliquera. Cela signifie que l'attaquant que tu as bloqué ne gagnera pas le piétinement, il reste bloqué même si le bloqueur a disparu. Il n'infligera aucune blessure de combat.



Q : Je joue en commander et le commandant de mon adversaire est sur le point de mourir. Du coup, je l'enchante d'un Retour du mignon. Vais-je piquer sa créature ?

R : Cela dépend de si ton adversaire souhaite te la donner ou non, du coup je m'attends à ce que ce soit un non. Ton adversaire choisit si sa créature va dans la zone de commandement, et s'il le veut, alors son commandant ne mourra pas, et la capacité du Retour du mignon ne se déclenchera pas.




Et c'est tout pour aujourd'hui. Merci pour votre lecture et revenez-donc la semaine prochaines pour découvrir d'autres règles de Magic !

- Carsten Haese


About the Author:
Carsten Haese is a former Level 2 judge based in Toledo, OH. He is retired from active judging, but he still writes for Cranial Insertion and helps organize an annual charity Magic tournament that benefits the National MS Society.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!