Published on 09/09/2019

Maman, Volrath fait que me copier !

Cranial Translation
简体中文 Deutsch English Español Italiano



Dîme, gabelle, patente…
des mots qui sonnent si doux à mon oreille.
Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas, laissez moi vous confier deux choses que j'aime. J'aime le Commandeur et avec lui toutes les choses invraisemblables que certaines combinaisons de cartes nous permettent de faire.
Maintenant que Commander 2019 est dans la nature depuis un certain temps, je peux enfin vous parler de toutes ces cartes et de leurs interactions inattendues !

Notre petite piqûre de rappel hebdomadaire : si vous souhaitez que l'équipe de Cranial Insertion réponde à vos questions, envoyez-nous un email via moko@cranialinsertion.com ou twittez à @CranialTweet. Nous répondons à toutes les questions que nous recevons et votre question pourrait même apparaître dans un prochain article.

La première question sera à propos de mon type de créature préférée: Les litiques !


Q : Je contrôle Wöhlrajh, le voleur de forme. J'utilise sa capacité activée pour qu'il devienne une copie de Litique dominateur. J'active la capacité activée du Litique et Wöhlrajh devient un enchantement aura attaché à un Grizzlis contrôlé par mon adversaire. Que va-t-il se passer au début de mon prochain tour ?

R : Wöhlrajh est de nouveau lui-même mais il est toujours un enchantement aura attaché aux Grizzlis. Tu peux toujours payer pour mettre fin à cet effet mais le Grizzlis n'est plus sous ton contrôle. Le Litique possède deux capacités : une capacité activée et une capacité statique qui dit "vous contrôlez la créature enchantée". Quand l'effet de copie prend fin au début de ton tour, l'effet créé par la capacité activée continue de s'appliquer mais Wöhlrajh a perdu la capacité statique lui donnant le contrôle de l'ours.



Q : Mon adversaire contrôle une Bibliothèque sylvestre et pioche deux cartes au débute son étape de pioche. Puis-je lancer Storm Seeker pendant que mon adversaire a ces cartes supplémentaires dans sa main afin de lui infliger plus de blessures ?

R : Bien essayé, mais c'est non pour la raison suivante : La Bibliothèque sylvestre a une et une seule capacité déclenchée. Si ton adversaire a déjà pioché deux cartes, cela veut dire que la capacité est en train de résoudre. Tu ne reçois pas la priorité pendant la résolution de la capacité. Tu ne peux pas lancer ton sort tant que ton adversaire n'a eu la possibilité de remettre des cartes au-dessus de sa bibliothèque. Quand la capacité à fini de se résoudre, ton adversaire reçoit la priorité et doit te la céder, saisi ta chance !



Q : Je contrôle Téfeiri, effileur de temps. Mon adversaire lance un Trophée de l'assassin pour essayer de détruire Téfeiri mais je lance en flash un Foudroyeur de sorts et exile le sort. Si mon Foudroyeur meurt alors que je contrôle toujours Téfeiri, mon adversaire peut-il lancer son Trophée de l'assassin ?

R : Non, il ne peut pas.
La capacité de sortie du champs de bataille du Foudroyeur de sorts va permettre à ton adversaire de lancer son Trophée pendant que la capacité se résout. Puisqu'il ne s'agit pas d'un moment "où il pourrait lancer un rituel" — c'est à dire pendant une de ses phases principales, alors que la pile est vide — il ne peut pas choisir de lancer le Trophée. Le sort va rester à jamais exilé.



Q : Je contrôle la Volonté de Yaugzebul et défausse une carte avec la folie. Si je choisis de ne pas lancer le sort pour son coût de folie, où va-t-il arriver au final ?

R : Il atterrira en exil. Contrairement à l'interaction avec le Sac sans fondou la Necropotence que Charlotte mentionnait dans son article sur M20, la Volonté de Yaugzebul a un effet de remplacement, pas une capacité déclenchée, donc il n'y a pas d'interaction tordue sur la pile dont tu pourrais essayer de tirer parti.
Une remarque intéressante : lorsqu'il est bloqué dans l'exil, le sort devient un nouvel objet. Cela s'explique parce qu'il était déjà exilé (quand tu l'as défaussé vers l'exil à cause de la folie), puis l'effet de remplacement de la Volonté de Yaugzebul a remplacé le déplacement "vers le cimetière" en "vers l'exil". Si un objet déjà exilé est exilé à nouveau, il devient un nouvel objet. Étrange, non ?




Je vous avais bien dit
que cela prendrait tout son sens
dans quelques semaines !
Q : Atla Palani, marraine des nids semble cool. Comment fonctionne-t-elle avec l'Entité miroir ?

R : Elles vont très bien ensemble.
La capacité de l'Entité miroir donne à toutes les créatures que tu contrôles tous les types de créatures, ce qui inclut "Oeuf". Cela signifie que toutes les créatures qui vont mourir après la résolution de la capacité ce tour-ci vont déclenchées la capacité d'Atla.

Pour encore plus de fun, tu peux activer la capacité de l'Entité miroir pour = 0, faisant de toutes tes créatures des oeufs 0/0. Celles-ci vont mourir immédiatement et déclenchées chacune la capacité d'Atla. C'est comme ça que l'on fait une bonne omelette !



Q : Je contrôle Muldrotha, la marée funéraire. Puis je lancer une Floraison de lotus depuis mon cimetière ?

R : Non, tu ne peux pas. La Floraison n'a pas de coût payable, donc tu ne peux pas la lancer pour son coût « normal ». De plus, tu ne peux non plus la mettre en suspension car la suspension ne fonctionne que depuis ta main.



Q : Okay, revenons quelques instants sur le cas Wöhlrajh, le voleur de forme. Et plus particulièrement avec un deck Mue. Comment se comporte-t-il avec les cartes face cachée ? Que se passe-t-il si par exemple Volrath copie un Raptor mortebrume ?

R : Volrath sera une créature 7/5 sans texte, sans nom, sans sous type, sans coût de mana. Il ne pourra jamais se retourner face visible (car il n'est pas face cachée). Par contre il garde sa capacité, donc si tu payes , tu peux faire qu'il devienne une copie de quelque chose de plus cool. Et tu devrais, car il le mérite bien.



Q : En parlant de cartes face cachée, disons que je lance Commander la Horde de l'effroi, et que je choisisse de faire revenir un Clone et Ixidron. Il y a déjà quelques créatures sur le champ de bataille. Qu'est ce que le Clone peut copier ? Le Clone est-il face cachée ? C'est un peu confus dans ma tête.

R : Donc, tout d'abord, le plus facile. Le Clone ne sera pas face cachée, car il n'est pas sur le champs de bataille quand l'effet de remplacement de l'Ixidron s'applique. Pour la même raison, le Clone ne peut pas arriver comme une copie de l'Ixidron.
Pour la partie un peu plus complexe de la réponse, tu auras la possibilité de choisir quelque chose à copier avec ton Clone. Disons, si tu veux choisir de copier une Barbarian Horde, alors le Clone sera une copie face visible, et au final le plateau de jeu aura un Clone (qui est une copie de la Horde) face visible, Ixidron et des créatures faces cachées.



Q : Lorsque mon Gerrard, héros de l'Aquilon meurt, puis je le sauver d'une quelconque manière ? Ou dois je l'exiler ?

R : En réponse à la capacité déclenchée par son décès, tu peux l'enlever de ton cimetière en utilisant par exemple Retour à la vie, puis la capacité finira ce qu'elle est censée faire.
Contrairement au Recteur de l'académie qui dit "vous pouvez l'exiler. Si vous faites ainsi...", Gerrard ne se soucie pas vraiment d'être exiler. Il est juste dit " exilez-le et faites l'autre partie." Puisque la deuxième partie ne dépend pas de la première partie, tu feras tout ce que tu pourras lors de la résolution de la capacité.



Q : Disons que je contrôle Grêvën, capitaine du Prédateur. Si je sacrifie un Cérébrotrancheur pour sa capacité d'attaque, combien de cartes aurais-je en main une fois que tout est résolu ?

R : Tu auras 0 cartes en main.
La capacité de Greven fait plusieurs choses que tu feras en un bloc – tu sacrifies une créature, tu pioches autant de carte que sa force puis tu perds autant de points de vie que son endurance. Une fois ceci fait, la capacité déclenchée du Cérébrotrancheur fait que chaque joueur se défausse de sa main.



Q : Si je paye pour détacher mon Forgeur de soleil, puis je lancer Obtempérer ?

R : non tu ne le peux.
Refus//Obtempérer est un éphémère et rituel bleu et blanc, ce qui correspond à l'exigence "une carte d'éphémère blanc" du Forgeur de Soleil. Cependant, Obtempérer a la Répercussion, ce qui signifie qu'il ne peut être lancé que depuis le cimetière.



Q : Je contrôle un Prospecteur skirkien et un Chef de guerre gobelin. Si j'essaye de lancer un Marchand du bazar, et que je veux sacrifier le Chef de Guerre pour aider à payer le coût, devrais-je payer ou ?

R : tu ne devras payer que .
Dans le processus de lancement d'un sort, il faut en premier déterminer son coût avant d'activer les capacités de mana ou de le payer. Dans ce cas, le coût du Marchand est de , puis le Chef de guerre diminue le coût de pour un coût final de Une fois le coût du sort déterminé, celui-ci est verrouillé. Aucun changement de l'état du jeu après ce point ne peut le changer. Tu peux donc activer la capacité du Prospecteur, sacrifier le Chef de Guerre pour générer , et ainsi payer le coût réduit du Marchand. Je suis sûr que ton Marchand apprécie fortement cette transaction.



Q : Mon adversaire contrôle une Image phantasmatique, copiant une créature quelconque. Je lance Commandement cryptique, choisissant de renvoyer l'Image dans la main de mon adversaire et d'engager toutes les créatures qu'il contrôle. Que se passe-t-il ?

R : Tu ne vas probablement pas apprécier.
Quand l'Image est ciblée par ton Commandement cryptique, sa capacité se déclenche et son contrôleur doit la sacrifier. Puis, quand ton Commandement essaie de se résoudre, sa seule cible n'est plus légale, donc le sort entier ne fait rien. Les autres créatures de ton adversaire ne seront pas engagées.



Le vol d'identité n'est pas drôle, Wöhlrajh.
Des millions de familles souffrent chaque année.
Q : Okay, okay, une question supplémentaire sur Wöhlrajh. Je contrôle un Mur d'identité volée qui est une copie des Grizzlis. Wöhlrajh copie le Mur. Quelles sont les caractéristiques de Wöhlrajh ?

R : Wöhlrajh est maintenant un Grizzlis 7/5. C'est une créature : Mur et ours, il a le défenseur et " : Jusqu'à votre prochain tour, [cet objet] devient la copie d'une créature ciblée avec un marqueur sur elle, excepté qu'il est 7/5 et qu'il a cette capacité."
Le Mur et Wöhlrajh ont chacun un effet de copie qui inclut des exceptions. Ces exceptions deviennent une partie des valeurs copiables de l'objet, donc les autres effets de copie peuvent "voir" ces changements.



Q : Je contrôle un Ruhan des Fomori, et mon adversaire a choisi droite pour son Pramikon, rempart du ciel. Si la capacité déclenchée de Ruhan choisit un adversaire autre que l'adversaire à ma droite, que se passe-t-il ?


R : Ruhan ne peut attaquer le joueur qu'il a choisi. Sa capacité précise qu'il doit peut attaquer ce joueur "si possible" mais Pramikon dit que ce n'est pas permis, du coup Ruhan pourra juste attaquer ton adversaire de droite.



Q : Je suis très confus à propos de l'Amulette de voilepierre. Ce n'est pas simplement de la défense talismanique ? Pourquoi ne le dit-elle pas ?

R : Alors, l'Amulette de voilepierre peut ressembler à de la défense talismanique, mais elle a quelques différences importantes.
En premier lieu, parce qu'elle change les règles du jeu au lieu des caractéristiques des objets, la catégorie de permanents concernés n'est pas déterminée et gravée dans la pierre, pour ainsi dire, quand la capacité se résout.
Une bonne comparaison est Intervention héroïque. Puisque ce sort change les caractéristiques en leur donnant la défense talismanique et l'indestructible, la catégorie de permanents affectés est seulement ce qui est disponible quand le sort se résout. Si tu lances une créature après cela, cette créature ne bénéficiera pas de l'effet de l'Intervention héroïque.
À l'inverse, puisque l'Amulette de voilepierre change les règles, elle s'applique tout le temps. Cela veut dire qu'une fois que la capacité de l'Amulette se résout, si par exemple tu crées un jeton avec la capacité d'Adanto, le premier fort, ce jeton ne pourra pas non plus être la cible de sorts ou de capacités contrôlés par ton adversaire.
En second lieu, l'Amulette de voilepierre ne donne aucune capacité, donc elle n'est pas affectée par des choses comme Déliquescence soudaine. Oui, ta créature sera toujours 0/2, mais l'effet de l'Amulette s'appliquera toujours. Tes adversaire ne pourront toujours pas cibler tes créatures, puisque l'Amulette ne leur donne pas cette capacité à perdre.



Q : Si je lance un Contrôle magique sur les Élus d'Ajani de mon adversaire, la capacité des Élus se déclenche-t-elle ?

R : Oui, elle se déclenchera.
Juste après que le Contrôle magique se soit résolu, le jeu vérifie si quelque chose devrait se déclencher. Et justement, tu contrôles les Élus (tu en as acquis le contrôle dès l'instant où le Contrôle magique s'est résolu), et un enchantement est arrivé sur le champ de bataille sous ton contrôle. Les Élus vont créer un jeton Chat, et si tu le veux vraiment, vraiment, tu peux attacher ton Contrôle magique au jeton.



Q : J'étais en train de regarder une partie dans un MCQ, et je pense que j'ai vu un joueur faire une erreur. Que dois-je faire ?

R : Demande aux joueurs d'arrêter leur partie, et appelle un arbitre. Si les joueurs te demandent pourquoi, reste évasif. Dis-leur que tu penses que tu as vu une erreur, mais ne leur dis pas laquelle. Tu ne voudrais pas leur donner accidentellement des informations, ou rappeler à un joueur une capacité déclenchée qu'il aurait oubliée, ou quelque chose de similaire. Quand l'arbitre arrive, dis-lui ce que tu as vu, et il va s'occuper de la situation !
Tu peux le faire dans un tournoi d'un REL Compétitif ou Regular. Si cela arrive dans un tournoi à REL Professionnel (comme un jour 2 de Grand Prix), tu ne dois pas demander aux joueurs de s'arrêter, mais tu dois toujours appeler immédiatement un arbitre.


C'est tout pour cette fois, les amis. Rendez-vous la semaine prochaine !


About the Author:
Andrew is a Level 2 judge from Dallas, TX who spends too much time on his computer.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!