Published on 10/30/2017

Toi Moko, tu creuses

Cranial Translation
Português (Br) 简体中文 Deutsch English Español Italiano



Il est dans un endroit meilleur qu'ici, à présent.
"Meilleur" dans le sens "plus pratique pour nous".
Bonjour et bienvenue dans une nouvelle édition de Cranial Insertion, où vous pouvez voir que nous avons été très pris par les décorations d'Halloween ! Ne vous occupez pas des gémissements ou des bruits venant du plancher – nous y avons enfermé Moko jusqu'à Novembre puisqu'il y a eu quelques... euh, incidents l'année dernière avec des enfants qui jouaient à "des bonbons ou un sort". C'est probablement cruel, mais ce n'est pas comme si ça pouvait lui faire du mal d'être dans un espace confiné... et les sons plantent l'atmosphère macabre bien mieux que si c'était un bruit préenregistré.

Moko a réussi à atteindre les bonbons avant que nous ne le capturions, néanmoins, donc nous allons devoir vous offrir quelque chose d'autre ou l'inspecteur de la santé va encore nous coller une amende. Puisque la nourriture est inenvisageable, il se pourrait bien que nous vous donnions des réponses à des questions de règles cette année. Ce n'est pas que nous ne le faisions pas normalement, mais si vous voulez un spectr-aculaire Halloween, envoyez-vous vos questions de règles à moko@cranialinsertion.com , ou sur Twitter à @CranialTweet. Vous aurez une réponse et il se pourrait que votre question apparaisse dans un futur article.

Et en voici quelques-unes fraîchement sorties du bol – ne vous coupez pas l'appétit pour le dîner !



Q : Comment fonctionne la Formation défensive ?

R : Normalement, quand tu es attaqué, le joueur attaquant décide comment assigner les blessures de chacune de ses créatures aux créatures qui les bloquent, assignant des blessures fatales (ou plus) à chaque bloqueur pendant l'étape d'assignation des blessures. La Formation défensive ignore complètement tout ça. À la place, tu décides comment chaque créature qui t'attaque assigne ses blessures de combat à chaque bloqueur, et tu peux assigner ces blessures dans l'ordre que tu veux, quel que soit l'ordre des bloqueurs.

Utilisons un exemple pour illustrer le fonctionnement ; disons que ton adversaire t'attaque avec un Tyran du Carnage (parce que sortir le lézard géant mortel est en général la meilleure tactique) et tu bloques avec une Multitude de raptors, un Scramasaxe vorace, et un Altisaure surgissant.

Ton adversaire choisit l'ordre d'assignation des blessures et décide quelle créature elle veut tuer, et si elle ne veut pas déclencher la capacité de rage de tes créatures, elle peut assigner toutes les blessures à l'Altisaure pour l'éviter. Ou alors elle veut peut-être échanger son Tyran de manière optimale, tuant chacune de tes créatures enragées et te laissant l'Altisaure comme seul survivant – c'est aussi une option.

Mais si tu contrôles la Formation défensive, tu es le seul qui va décider où iront les blessures, et tu n'as pas à t'inquiéter de l'ordre d'assignation des blessures. Qu'est-ce que tu dis ? Tu voudrais faire que son Tyran inflige 1 blessure à chacune de tes créatures enragées et le reste à l'Altisaure, pour que toutes tes créatures survivent et que chaque capacité de rage se déclenche, et donc que son Tyran meure pour rien ? Mais certainement !



Q : Qu'est-ce qui compte, comme type de créature ? Le "gobelin et gredin" est-il un type différent de "gobelin et pirate", ou est-ce que ce sont des types apparentés ?

R : Un type de créature est un mot unique descriptif qui (généralement) se trouve sur la ligne de type d'une carte de créature, et qui décrit ce qu'est la créature. Une carte peut avoir plusieurs types de créature, mais les types sont toujours un seul mot* – alors que "Gobelin et gredin" et "gobelin et pirate" ne sont pas des types de créature, "gobelin", "gredin", et "pirate" le sont. Le Gobelin fouineur et le Coureur du gréement n'ont pas exactement le même groupe de types de créature, mais ils partagent tous les deux le type de créature gobelin.

*Il arrive parfois que Wizards ajoute un trait d'union pour faire un seul mot. Voyez l'Auto-assembleur, par exemple.



Q : Je lance Couteau puis j'attaque avec plusieurs créatures. Chacune d'elles infligera-t-elle le double de blessures ou juste une seule car la carte dit "une" source ?

R : Chacune d'elles. Couteau génère un effet qui continue jusqu'à l'étape de nettoyage qui dit que lorsqu'une source (n'importe quelle source) que tu contrôles devrait infliger des blessures, elle inflige le double de ces blessures à la place. Ta première créature est une source que tu contrôles, et puisqu'elle inflige des blessures, elle inflige le double. Ta seconde créature est aussi une source que tu contrôles qui inflige des blessures, donc elle inflige le double ; pareil pour ta troisième créature et les autres – Couteau s'applique et double les blessures que chacune d'elles inflige.



Q : J'ai une Runeclé de Dimir emprisonnée avec Mairsil, le prétendant. Que se passe-t-il si j'utilise la copie de la capacité d'animation de la Runeclé ?

R : Ton Mairsil devient une 2/2 et ne peut pas être bloqué ce tour-ci. Il n'est plus rouge – juste bleu et noir – mais il acquiert le type de carte artefact et le type de créature Horreur et garde toutes les capacités et les types qu'il avait auparavant. En fait, il ressemble à ça :
Mairsil, le prétendant -
Créature-artefact légendaire : humain et sorcier et horreur
(bleu et noir)
Quand Mairsil, le prétendant arrive sur le champ de bataille, vous pouvez exiler une carte d'artefact ou de créature depuis votre main ou votre cimetière et mettre un marqueur "cage" sur elle.
Mairsil, le prétendant a toutes les capacités activées de toutes les cartes que vous possédez en exil avec des marqueurs "cage" sur elles. Vous ne pouvez activer chacune de ces capacités qu'une seule fois par tour.
{Insérez toutes les capacités activées que la capacité précédente donne ici.}
2/2





C'est parfois un peu répétitif, mais
Moko a toujours de nouvelles idées en stock.
Q : Mon adversaire lance Raison. Après sa résolution, puis-je utiliser la Houlette de la réprobation pour l'exiler avant qu'il ne puisse lancer ensuite Croire ?

R : Non, tu ne peux pas – pas s'il fait ainsi. Puisqu'il s'agit du tour de ton adversaire, il a la priorité pour lancer des sorts ou activer des capacités après qu'un sort ou qu'une capacité soit résolue. Cela veut dire que tu ne peux pas utiliser la Houlette de la réprobation juste après la fin de la résolution de Raison – tu dois attendre que ton adversaire décide de ce qu'il veut faire ensuite.

Ainsi, si ce que veut faire ton adversaire par la suite est "Lancer Croire", tu n'auras pas l'opportunité d'y répondre jusqu'à ce qu'il ait fini de le lancer. Le sort sera alors mis sur la pile, hors du cimetière et protégé de la Houlette.

Si, d'un autre côté, il ne veut pas lancer Croire tout de suite, et décide de lancer un autre sort, ou d'activer une autre capacité, ou de ne rien faire à la place, tu auras à ce moment-là une chance d'activer ta Houlette et d'exiler Raison / Croire de son cimetière.



Q : ...En quoi est-ce différent d'utiliser la Carcasse mécanique torrentielle sur quelque chose ? Puis-je utiliser la Houlette pour l'en empêcher ?

R : Tu peux utiliser la Houlette pour empêcher ton adversaire de lancer un sort avec la Carcasse, mais c'est parce que ton adversaire ne peut pas le lancer dans la foulée – il doit attendre que la capacité déclenchée de la Carcasse se résolve et l'autorise à le lancer. Si tu réponds à la capacité de la Carcasse en exilant sa cible, quand la capacité voudra se résoudre, la carte ne sera plus là et ne pourra plus être lancée.



Q : Je joue Réincarnation bénie. Si la première carte de la bibliothèque de mon adversaire est une créature, doit-il quand même mélanger sa bibliothèque ?

R : Il le doit en effet. Si un effet demande à un joueur de mélanger un ensemble de cartes (tels que "le reste") dans sa bibliothèque, il doit quand même mélanger sa bibliothèque, même s'il n'y a pas de cartes dans ce set.



Q : Dans quel ordre les capacités déclenchées se résolvent quand je bloque une créature avec la rage ?

R : En partant du principe qu'il n'y a pas d'initiative ni de double initiative, les 2 créatures vont s'infliger les blessures en même temps, et les 2 capacités de Rage vont se déclencher en même temps. Vu que les capacités sont contrôlées par différents joueurs, le joueur actif (ton adversaire— le joueur actif est le joueur dont c'est le tour, et il t'attaque donc ça doit être son tour) va mettre sa capacité en pile en premier, et le joueur non-actif (toi) va mettre sa capacité en pile par dessus. Donc ta capacité va se résoudre en premier.



Q : Terrains d'entraînement diminue-t-il le coût d'activation de la capacité de Squelette réassemblé ?

R : Non. Les Terrains diminuent le coût d'activation des capacités des "créatures que tu contrôles", mais quand le Squelette est dans ton cimetière, ce n'est pas une créature que tu contrôles, c'est juste une carte de créature dans ton cimetière.



Q : J'ai un Krasis renégat avec 2 marqueurs +1/+1 sur lui. Si je joue une créature 2/2, puis-je utiliser Rapetissement pour faire de mon Krasis une 1/1 et déclencher l'évolution ?

R : Non, tu ne peux pas, car après avoir utilisé Rapetissement, ton Krasis sera 3/3. Rapetissement change les caractéristiques de base de ton Krasis, mais les autres effets— comme les marqueurs +1/+1 ou les trucs du genre Croissance gigantesque—sont appliqués par dessus ça. 1/1 + (2x +1/+1) = 3/3, donc ton Krasis aura une plus grosse force et plus grosse endurance que la 2/2 que tu viens de jouer, du coup pas de capacité d'évolution déclenchée.



Q : Je dois vraiment me débarrasser d'une créature de mon adversaire, du coup je joue Cannibalisation pour l'exiler et je choisi une 1/1 qui aura les marqueurs. Je ne veux pas qu'elle ait les marqueur en fait, que se passe-t-il si je lui mets 1 dégât en réponse ? Cannibalisation se résout quand même ?

R : Tout à fait, et tu auras exilé l'autre créature. Un sort n'est contrecarré à la résolution que si TOUTES ses cibles sont illégales, et Cannibalisation en a encore une de légale, donc il se résout au maximum.

Ça signifie que quand il se résout, tu exiles n'importe laquelle de tes cibles… mais il n'y a plus vraiment de choix puisqu'il ne reste qu'une seule cible. Cette créature est exilée et il n'y a plus rien pour mettre des marqueurs, cette partie du sort ne fait donc rien.



Q : Mon adversaire joue Stratagème en ciblant ma Sirène Dompte-Tempête pour le -1/-1, et je la sacrifie en réponse pour au moins empêcher le +1/+1. Cela marche-t-il, vu que ça ne cible plus une créature que je contrôle ?

R : A moins que ton adversaire essaye de mettre un marqueur +1/+1 sur une de tes créatures pour une raison quelconque — dans quel cas tu n'aurais probablement pas eu envie de l'arrêter — Stratagème ne sera pas contré.

Si quelque chose vérifie ce qu'un sort (ou capacité) cible, et qu'une de ces cibles a quitté la zone où elle est censée être, tu ignores cette cible quand on vérifie les cibles du sorts. Vu que la Sirène n'est plus là, ça signifie que Stratagème ne cible plus de créature que tu contrôles, et que du coup il n'est plus une cible légale pour l'effet de la Sirène. Du coup, la capacité n'aura plus de cible légale à sa résolution et sera contrée elle même, empêchant de contrer Stratagème.



Q : Comment Gravures primitives et Varenne fonctionnent si j'ai les 2 sur en jeu ?

R : De la même façon que s'il n'y en avait qu'un des 2—tu n'as pas à choisir entre les 2 enchantements. Tu révèles la première carte que tu pioches à chaque tour, si c'est une créature ou un terrain, l'enchantement approprié va se déclencher et tu piocheras une carte supplémentaire.




T'inquiètes, on a bien fait attention
à ce qu'il n'ait pas de levier
pour ouvrir depuis l'autre coté.

Q : Si j'utilise les 3 modes de Brutalité collective et que mon adversaire contrôle un Leovold, émissaire de Trest, va-t-il piocher 3 cartes ou une ?

R : Aucun des 2 ! Il va piocher en fait 2 cartes, car il y a 2 trucs — lui et ses créatures — qui deviennent la cible de la Brutalité.

Le fait que la Brutalité cible 2 fois le joueur n'influe pas, car il ne "devient la cible" qu'une seule fois, vu que ce n'est qu'un seul sort.



Q : Pourquoi Kopala, gardien des vagues ne taxe pas les sorts de mon adversaire pour chaque Ondin qu'ils ciblent ? Pourquoi seulement une fois ?

R : Kopala, gardien des vagues ne pose qu'une question au sort de ton adversaire : "Ce sort cible-t-il un Ondin (que mon contrôleur) contrôle ?". Si oui, il force ton adversaire à payer la taxe. Si non, il ne doit pas. Kopala ne dit rien quant au fait que la taxe dépend du nombre d'Ondin ciblé, donc ça ne rentre pas en compte. C'est aussi simple que ça.



Q : Bouvier des puissants est 1/1 si je ne contrôle pas un Dinosaure, et 3/3 si j'en contrôle un. Quand le changement s'opère-t-il ? Si je lance Crocs-de-sabre enragé, mon Bouvier va-t-il survivre ?

R : Il va survive. La capacité du Bouvier des puissants est une capacité statique qui s'applique toujours dès que sa condition est validée. Il n'existe jamais de moment où tu contrôles un Dinosaure et où le Bouvier ne gagne pas son boost. Il est 3/3, et survit donc à la blessure infligée par le Crocs-de-sabre enragé quand il arrive sur le champ de bataille. Il devient même 3/3 avant que la capacité déclenchée ne se résolve.



Q : Si je lance Mépris de Vraska sur Férocidonte déchaîné, vais-je gagner les points de vie ?

R : Et oui. Quand un sort ou une capacité se résout, tu suis les instructions dans l'ordre où elles sont écrites sur la carte. Cela veut dire que tu vas exiler le Férocidonte avant de gagner les points de vie. Et comme le Férocidonte est exilé, plus rien ne t'empêche de gagner les points de vie.



Q : J'ai un Raptor déchiqueteur avec un Paria attaché sur lui et j'active Pyrohépathite une fois. Vais-je piocher une ou deux cartes ?

R : Juste une. Pyrohépathite inflige toutes ses blessures au même moment, peu importe où elles vont. Donc la capacité du Raptor va voir qu'il va subir deux blessures en une seule fois, elle ne va donc se déclencher qu'une seule fois.

En revanche, avec des cartes comme Allumage ou Rugissement draconique, tu aurais pioché deux cartes. En effet, ces deux sorts infligent les blessures aux créatures et aux joueurs à des moment distincts (tu infliges aux créatures, point, tu infliges au joueur).



Q : Si Compagnie rassemblée résout et mon adversaire révèle un Mage de la lune, puis-je engager mes terrains en réponse, ou le Mage entre-t-il directement sur le champ de bataille, transformant mes terrains non basic en Montagne immédiatement ?

R : Malheureusement pour toi, c'est la deuxième réponse qui est la bonne. Aucun joueur ne peut faire quoi que ce soit pendant la résolution d'un sort. Donc une fois que tu as autorisé à ton adversaire de regarder ses 6 cartes, tu ne pourras plus rien faire avant que le sort ne soit complètement résolu. Ce qui inclut que le Mage sera présent sur le champ de bataille, transformant tes terrains non base en Montagne.

Si tu penses que ton adversaire peut obtenir un Mage de la lune sur sa Compagnie, tu peux toujours engager tes terrains en réponse à la Compagnie, avant qu'elle commence à se résoudre. Mais c'est à toi de peser le pour et le contre. Tu n'as aucun moyen d'avoir une indication sur ce que va choisir ton adversaire.



Q : Est-il possible de consulter des notes pendant une partie ? Sur des gros tournois, j'ai vu des joueurs le faire pendant qu'ils sidait entre deux partie, donc je suppose que c'est autorisé, mais je n'ai jamais vu quelqu'un le faire pendant une partie.

R : Et il y a une bonne raison pour cela, c'est que c'est interdit. Les joueurs ne peuvent consulter des notes extérieures qu'entre les parties d'un match, au moment où l'on side. Pendant une partie, tu ne peux te référer qu'aux notes prises pendant une partie de ce match.



Q : Y-a-t-il une pénalité pour rendre sa liste de deck sur un papier non conventionnel ? Comme coloré, où d'une taille différent ? Ou une serviette ?

R : Il n'existe pas de pénalité pour ça exactement, ni de règle expliquant comment doit être écrite une decklist. Il n'est même pas obligatoire qu'elle soit sur papier. Mais ce n'est pas une bonne idée de tester volontairement la patience d'un arbitre en donnant une decklist extravagante, comme listée sur un carton de pizza, ou listée de manière éclatée (1 montagne, 1 île, 1 île, 1 Option, 1 montagne, ...). Dans ce cas, l'arbitre peut très bien considérer que tu retardes le tournoi (en faisant perdre inutilement du temps aux arbitres), et il peut t'infliger une pénalité pour Conduite antisportive—Mineur et te forcer à réécrire proprement ta decklist si tu veux participer au tournoi.



Q : Mon adversaire a lancé Saisie des pensées et a vu ma main. Suis-je obligé, plus tard, de répondre honnêtement sur les cartes qu'il a vu grâce à la Saisie ?

R : Non, rien ne t'oblige à une telle chose. Ton adversaire peut te considérer comme un enfoiré si tu ne le fais pas, mais aussi loin que ça concerne le jeu, les cartes dans ta main sont des informations cachées, et ne sont visibles de ton adversaire que pendant la résolution de la Saisie. Une fois la Saisie résolue, tu es libre de dire n'importe quoi sur le contenu de ta main, sauf sur le nombre de cartes que tu as en main.



Et c'est tout pour le mois d'Octobre ! Revenez nous voir la semaine prochaine, Charlotte sera de retour et à votre service !
D'ici là, bonne fêtes aux Wolfgang, Quentin, et surtout, Joyeux Halloween à tous ! Déguisez-vous et aller réclamer des bonbons à vos voisins. Après tout, il n'y a pas d'âge pour ces conneries, et, comme disait Brel, les bonbons, c'est tellement bon.

- Callum Milne


About the Author:
Callum Milne is a Level 2 judge from British Columbia, Canada. His home range is Vancouver Island, but he can be found in the wild throughout BC and also at GPs all along the west coast of North America.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!