Published on 10/02/2017

Dîne aux aurores

Cranial Translation
Português (Br) 简体中文 Deutsch English Español Italiano



On a estimé la vitesse du tyrannosaure rex
à 50 km/h.
Bonjour, et bienvenue dans une nouvelle édition de Cranial Insertion ! Ixalan est officiellement sorti ce weekend, et tout internet est entré en frénésie depuis. Bien que ce soit plutôt normal pour internet. Mais cela veut dire que depuis, vous mettez les mains sur des cartes, et nous recevons de plus en plus de questions. Il est donc temps pour nous de mettre les bouchées doubles.

Comme toujours, si vous avez une question, envoyez-nous la via email à moko@cranialinsertion.com ou via Twitter @CranialTweet. On vous répondra, et vous pourriez même voir apparaître votre question dans un prochain numéro.

Donc commençons à dépiler toutes ces questions, mais tout d'abord, la plus évidente de toutes...



Q : DINOSAURES ?

R : ET OUAIS !!



Q : ...Mais que se passe-t'il pour toutes les vieilles créatures qui ressemblaient à des Dinosaures, même si elles n'étaient pas des Dinosaures ? C'est étrange que les dinos de mon deck Dinosaure se soient pas vraiment des dinosaures maintenant que 'Dinosaure' existe dans Magic.

R : Ne crains rien, une Mise à jour de l'Oracle est arrivée avec Ixalan. Maintenant que Dinosaure est un type de créature, Wizards a décidé que tous ces vieux Lézards et Bêtes qui étaient secrètement des dinos, étaient dorénavant des Dinosaures, et a sorti quelques errata.

13 créatures de Magic ont donc été déclarées rétroactivement Dinosaures, et nous avons entendu dire que d'autres rejoindrons les rangs avec Les Combattants d'Ixalan l'année prochaine. Pour la liste complète, tu trouvera tout ici.



Q : Je bloque deux attaquants avec mon Cératops à la queue épineuse. Dois-je dire à mon adversaire lequel des deux je veux tuer avant que les blessures soient infligées ?

R : Oui, tu le dois. Tu sais déjà peut-être que quand une créature attaquante est bloquée par plusieurs créatures, le joueur attaquant doit déclarer un 'ordre d'assignation des blessures de combat' pour ces créatures, déclarant ainsi quel bloqueur il veut tuer en premier.

Et bien, c'est exactement la même chose dans le cas où une créature bloque plusieurs attaquants. Aussitôt que le bloqueur est déclaré, tu dois définir l'ordre d'assignation des blessures pour ton Cératops. Quand arrivera le moment d'assigner et d'infliger les blessures de combat, tu devras les assigner en respectant cet ordre, en assignant des blessures létales au premier, et le reste au second si tu le veux.



Q : Je contrôle Amirale Beckett Hardiesce. En combat, seuls deux pirates ont blessé mon adversaire, mais un dinosaure a également évité les bloqueurs. Si, après le combat, je pose une Adaptation ésotérique en choisissant Pirate, l'Amiral va-t-elle voler quelque chose ?

R : Non, elle ne volera rien. Bien que ton adversaire ait subi des blessures de trois créatures ce tour-ci, et que ces créatures sont actuellement des Pirates, ce qui importe, c'est le type de ces créatures au moment où elles ont infligé les blessures. Et à ce moment-là, tes créatures n'étaient pas toutes des Pirates. Ton adversaire n'a donc pas subit de blessures de la part de trois Pirates, et l'Amiral ne volera rien.




Ce jour restera celui où vous avez failli
capturer le capitaine Jack Sparrow !
Q : J'ai volé la créature de mon adversaire avec Mélodie enchanteresse, puis elle a utilisé une Preneuse d'otage pour l'exiler. Si la Preneuse d'otage meurt, qui récupère la créature ?

R : Le joueur qui a commencé la partie avec cette créature dans son deck (sûrement ton adversaire) récupère la carte, vu que c'est le propriétaire.

Quand quelque chose est exilé temporairement du champ de bataille à cause d'un effet comme celui de la Preneuse d'otage, ce quelque chose est renvoyé sur le champ de bataille sous le contrôle de son propriétaire lorsqu'il finit d'être exilé.



Q : Si j'exile un artefact avec la Preneuse d'otage et que je le lance, il n'est plus en zone d'exil. Cela veut-il dire que si la Preneuse d'otage meurt, mon adversaire ne le récupérera pas ?

R : C'est bien ça. Un objet qui change de zone devient un nouvel objet sans aucun souvenir de son existence préalable. Du coup, une fois que tu as lancé l'artefact exilé avec ta Preneuse d'otage, l'effet qui l'a exilé perds sa trace, et sera donc incapable de le renvoyer sur le champ de bataille.



Q : J'ai une Preneuse d'otage qui exile un créature artefact, et mon adversaire ne possède pas d'autre artefact. Que se passe-t-il si elle lance Désintégration illicite sur la Preneuse d'otage ? Vais-je prendre les blessures ?

R : Et oui. La créature de ton adversaire est renvoyée sur le champ de bataille immédiatement après que ta Preneuse d'otage quitte le champ de bataille, avant de continuer à résoudre la Désintégration illicite, et avant que tout autre chose arrive. Cela veut dire que la Désintégration va détruire ta Preneuse d'otage, libérant la créature artefact. La Désintégration va ensuite vérifier la présence d'un artefact et va t'infliger les blessures.



Q : J'attaque avec Capitaine Lanneray Tempeste, et après la déclaration des bloqueurs, je sacrifie quelques trésors pour augmenter son attaque. Puis utiliser ce mana pour lancer un rituel ?

R : Non, tu ne peux pas. Ta réserve de mana se vide à la fin que chaque étape et phase du tour, donc le mana que tu as eu de ces trésors ne sera plus là la prochaine fois que tu pourras lancer un rituel.

Si tu veux utiliser le mana de ces trésors, tu vas devoir le faire pendant l'étape de déclaration des bloqueurs.



Q : Je contrôle les Naufragés désespérés et mon adversaire contrôle une Prison fantômale. Mon seul artefact est un jeton Trésor, mais je devrais le sacrifier pour produire assez de mana pour payer pour la Prison. Puis-je attaquer avec les Naufragés ?

R : Bien sûr que tu peux. Pendant le processus de déclaration des attaquants, le jeu détermine la légalité de tes attaquants avant d'enchaîner vers le reste du processus. Cela veut dire que le jeu regarde si tu peux ou non attaquer avec les Naufragés en premier, et puisque tu contrôles un jeton Trésor, qui est un artefact, ils le peuvent.

Ce n'est qu'après ça que le jeu détermine un coût que tu dois payer pour pouvoir attaquer de la manière que tu veux. Il voit que tu dois payer , donc tu as l'opportunité d'utiliser des capacités de mana, et c'est là que tu sacrifies ton jeton Trésor. Tu ne contrôles plus d'artefact, mais cela n'importe plus parce que le jeu a déjà fini de regarder la légalité de ton attaque, et ne regardera plus ça à nouveau.



Q : Les Cendres des abjects empêchent-elles mon adversaire d'utiliser des cartes avec le dragage, comme l'Étrangleur golgari ?

R : Non, pas du tout. Les Cendres des abjects empêchent les joueurs de lancer ou d'activer des capacités de cartes dans leurs cimetières, mais cela n'affecte rien d'autre.

Puisque le dragage est une capacité de remplacement, pas une capacité activée, et ne lance pas la carte, elle reste bien protégée des Cendres des abjects ; il est sans doute mieux de régler ça avec un Repose en paix si tu veux empêcher un joueur de dredger.



Q : J'énerve mon Dévastateur de la flotte implacable, puis j'attaque avec lui ainsi qu'avec mon Cératops étripeur. Mon adversaire utilise Brillantes représailles sur le Cératops et bloque le Dévastateur avec deux 2/2, utilisant deux Lumière protectrice pour sauver ses créatures... mais combien de blessures prend-il ?

R : Ton adversaire subira un maximum de 4 blessures de ton Dévastateur de la flotte implacable double initiative, piétinement, contact mortel.

Dès le moment où les blessures de combat d'un attaquant avec le piétinement sont assignées, tu dois assigner des blessures mortelles à chacune des créatures bloqueuses avant que le reste ne soit assigné à ton adversaire. Puisque le Dévastateur a le contact mortel, un seul dégât est considéré comme mortel – même si la créature bloqueuse est indestructible – ; donc dans l'étape de blessures de combat due à l'initiative, tu peux assigner 1 blessure à chacune des créatures et les 2 blessures restantes à ton adversaire. Puis, dans la seconde étape de blessures de combat, tu fais de même, assignant 1 blessure à chaque bloqueur et les 2 restantes à ton adversaire.

Mais attends, je t'entends demander : « Pourquoi as-tu besoin d'assigner plus de blessures aux bloqueurs s'ils se sont déjà vus assigner des blessures mortelles dans la première étape de blessures de combat ? » Parce que le nombre de blessures qui étaient considérées mortelles à ce moment-là ne l'étaient que parce qu'elles ont été assignées par une créature avec le contact mortel. Une fois dans la seconde étape de blessures de combat, le jeu voit que chaque bloqueur a 1 blessure marquée sur lui, mais il a oublié comment la blessure est arrivée là ou pourquoi elle a été infligée – le fait que ça provienne d'une créature avec le contact mortel n'importe plus. Puisque 1 blessure n'est pas mortelle pour une 2/2, tu dois à nouveau assigner des blessures mortelles aux créatures avant d'en infliger plus à ton adversaire.



Q : Que se passe-t-il si je n'ai pas tous les types de créature que l'Appel du capitaine sinistre veut ramener ? Puis-je quand même le lancer ?

R : Ne t'inquiètes pas, tu peux lancer l'Appel du capitaine sinistre quoi qu'il y ait dans ton cimetière, et quand il se résout, il fera au mieux. Si tu n'as pas de carte de créature de l'un des types qu'il te demande de ramener, passe ce type et enchaîne sur le prochain.



Q : Je contrôle un Jeûne de sang d'Arguel, mais j'ai 7 points de vie à la fin du tour de mon adversaire. Puis-je toujours transformer le Jeûne en payant 2 points de vie à mon tour avant que la capacité ne se déclenche au début de l'entretien ?

R : J'ai bien peur que non. Ton étape d'entretien est la première étape du tour pendant laquelle tu as la possibilité de lancer des sorts et d'activer des capacités, donc ce n'est pas possible d'activer des capacités avant que ton entretien ne commence ; le Jeûne de sang d'Arguel se déclenchera seulement en premier lieu si tu as déjà 5 points de vie ou moins au début de ton entretien.

Si tu as plus de 5 points de vie, le Jeûne ne se déclenchera pas en premier lieu, et descendre ton total de points de vie ne le fera pas se déclencher, parce que ton entretien a déjà commencé ; donc le moment où il voudrait se déclencher est déjà passé.




Ils se déplacent en troupeaux.
Q : Si mon Brontodonte belligérant bondit sur la créature de mon adversaire, inflige-t-il 4 ou 6 blessures ?

R : Seulement 4. La capacité du Brontodonte belligérant change la manière dont sont assignées les blessures pendant le combat, mais le 'combat' est le seul processus normal de déclaration des attaquants, de déclaration des bloqueurs, et de ce qui arrive après chaque tour. Les sorts qui font que les créatures se battent ne font pas qu'elles infligent des blessures de combat, et ne sont pas affectées par la capacité du Brontodonte.



Q : Mon adversaire incite mon Crêtecorne conjoint, mais il ne peut pas attaquer seul. Que se passe-t-il ?

R : Si tu ne contrôles pas d'autre créature qui peut attaquer, pas grand-chose – puisque tu ne peux pas attaquer avec le Crêtecorne, tu n'as pas besoin de faire quoi que ce soit. Cependant, si tu contrôles au moins une autre créature qui peut attaquer, ton Crêtecorne va ramener quelque chose d'autre sur le champ de bataille, criant et piétinant, que tu le veuilles ou non.

Un effet qui force une créature à attaquer si possible veut dire que s'il y a des attaquants qui peuvent être déclarés attaquants incluant cette créature, tu es obligé d'y aller au lieu de ne pas attaquer avec cette créature. (S'il y a plus d'un effet, tu dois en satisfaire le plus possible.) Puisque attaquer avec le Crêtecorne et ton autre créature est un choix légal, tu dois choisir cette option au lieu de n'attaquer avec aucune d'entre elles.



Q : J'ai déjà subi 18 blessures du Commandant adverse, Gishath, avatar du soleil. Un de mes autres adversaires Clone Gishath et m'inflige des blessures avec. Suis-je mort suite aux blessures du Commandant ?

R : Non, tu ne l'es pas. L'état 'Commandant' n'est pas une caractéristique copiable – c'est une qualité inhérente de ce bout particulier de carton. La seule créature qui peut contribuer au nombre de blessures infligées par un commandant est un commandant.


Q : Le Voile de l'automne empêche-t-il Extorsion temporelle de se contrer soi-même si mon adversaire paye des points de vie ?

R : Non. L'Extorsion a une capacité déclenchée au moment où tu la lances. C'est cette capacité qui donne à ton adversaire la possibilité de payer des points de vie, et cette capacité qui contre le sort s'ils choisissent de le faire. Malheureusement pour toi, bien que le Voile empêche les sorts noirs de contrer tes sorts, il n'empêche pas les capacités des les contrer, peu importe si cette capacité est de source noire.



Q : Je contrôle un Mimic métallique et une Adaptation ésotérique, nommant tous les 2 "Ondins". Mes créatures arrivent avec des marqueurs +1/+1, n'est-ce pas ?

R : En effet ! Avant Ixalan ça n'aurait pas été le cas à cause de détails techniques sur les effets de remplacement qui s'appliquent à l'entrée sur le champ de bataille, mais ces règles ont été modifiées un peu pour que cette interaction fonctionne de la manière dont on s'y attend. Tes créatures seront des ondins sur le champ de bataille, donc la capacité du Mimic s'applique et leur donne chacun un marqueur +1/+1.



Q : Je contrôle un Juggernaut, et j'attaque avec. Après le combat, je joue un Assaut implacable, mon Juggernaut se dégage avec les autres attaquants, mais mon adversaire le tuera si j'attaque encore avec et je ne veux pas le perdre. Puis-je ne pas attaquer avec ? Il a déjà attaqué ce tour-ci, il devrait donc être content, non ?

R : Non, il ne l'est pas—à cause d'un errata dessus à la sortie d'Ixalan, la soif de sang de ton Juggernaut est inextinguible. Maintenant au lieu de devoir attaquer à chaque tour si possible, il doit attaquer à chaque combat si possible, même s'il a déjà attaqué avant.

Toutes les autres créatures avec ce type de capacité "doit attaquer" ont reçu le même errata—vérifie bien le Gatherer pour le texte Oracle à jour des cartes si tu as des questions dessus.



Q : J'ai entendu mes joueurs locaux parler d'un changement de règle sur Chemin vers l'exil. Qu'en est-il ?

R : Il y a eu une modification sur la règle de communication entre les joueurs qui est utilisée pendant les tournoi homologués. Avant ça, un joueur un peu tendancieux pouvait jouer un Chemin vers l'exil contre un adversaire qui ne connaissait pas la carte et ne pas parler de la partie où il peut aller chercher un terrain, en espérant que son adversaire continue de jouer, sans savoir que le sort lui demande de prendre une décision. Ces joueurs pouvaient alors prendre le manque de connaissance de leur adversaire pour une décision implicite de ne pas aller chercher de terrain.

C'était vraiment limite, et pas du tout fair play pour les joueurs, donc les règles ont été changées. Maintenant, si une de tes cartes propose à ton adversaire de faire une action optionnelle où rien ne se passe s'il refuse, dans le genre Chemin vers l'exil ou Quartier fantôme, tu dois t'assurer qu'il est au courant de ce choix—tu ne peux pas simplement partir du principe qu'il a choisi de ne pas faire l'action parce qu'il n'a rien fait.

En réalité, c'est vraiment simple—la plupart des joueurs le font déjà par habitude, rappeler à l'adversaire de chercher dans sa bibliothèque. Quand tu résous un Chemin vers l'exil et que ton adversaire ne cherche pas dans sa bibliothèque, ou bien qu'il ne dit pas qu'il ne va rien chercher, demande lui simplement s'il va le faire. C'est aussi simple que ça !

Note bien que cette règle ne s'applique pas dans les situations où l'adversaire fait bien savoir qu'un choix a été fait—si ton adversaire met son sort dans son cimetière après que tu aies joué une Fuite de mana, par exemple, c'est une indication assez claire qu'il ne paye pas.



Q : En parlant de changements de règles… vous en avez déjà parlé ici. Y'en a-t-il d'autres pour cette extension ?

R : En effet il y en a eu ! Plusieurs réponses dans les récent Cranial Insertions et quelques interactions de cartes connues pour le Compétitif ont changé, tels que...



Q : Procession consécratrice avec Kalitas, traitre de Ghet.

R : De retour en mai nous avons bien détaillé cette interaction. Maintenant, cette réponse n'est plus valable, et si tu contrôles une Procession et un Kalitas, tu auras toujours tes 2 Zombies quand une créature adverse est tuée, peu importe ce qui la tue.

C'est grâce à une nouvelle règle qui dit que si un effet de remplacement cherche un ‘effet' qui fait quelque chose, il s'applique aussi aux actions qui ont été modifiées par un effet de remplacement, même si cette action n'est pas le résultat d'un effet.

En plus de l'interaction avec la Procession, ça simplifie aussi une zone de brouillard avec Saison de dédoublement qui ne doublait pas les marqueurs sur Pont de glace de Tendo ou Mine de gemmes quand tu les jouais normalement depuis ta main, mais fonctionnerait si tu les mettais en jeu avec un effet du type Titan primitif ou Atlas ambulant. Maintenant, la Saison mettra toujours ses marqueurs supplémentaires sur les terrains !



Q : Splendeur irrésistible ou Humilité.

R : En juillet nous avons expliqué comment la Splendeur (et sa grande sœur Humilité) interagissait avec des effets qui faisaient entrer les créatures sur le champ de bataille comme des copies d'autres créatures, ou avec des compteurs sur elles. Le changement cité précédemment qui permet au Mimic métallique de faire une synergie avec Adaptation ésotérique affecte aussi cette interaction.

Maintenant, quand une créature arrive sur le champ de bataille, on prend en compte les effets de la Splendeur et de l'Humilité en compte quand on détermine la façon dont elle entre sur le champ de bataille. Par exemple, la capacité de copie du Clone sera effacée par l'Humilité/Splendeur, tu ne pourras plus copier quoi que ce soit. De la même façon, les créature comme Balliste ambulante n'entreront plus sur le champ de bataille avec des marqueurs, vu que Humilité/Splendeur supprime cette capacité.



Q : Lune de sang et Mage de la lune.

R : Celui là n'a été que survolé ici, mais c'est une interaction très connue des joueurs compétitifs en modern et legacy, où la Lune et le Mage sont présents dans plusieurs réserves.

Comme avec l'interaction de Splendeur ou Humilité, avant ce changement, les capacités qui affectaient l'arrivée en jeu des terrains n'étaient pas modifiées par la Lune ou le Mage. Les joueurs devaient donc toujours payer 2 points de vie pour faire arriver un Jardin du temple en jeu dégagé, par exemple, même si ce n'était plus qu'une montagne une fois en jeu. Ce n'est plus le cas.

Maintenant, si vous jouez un terrain non-base alors qu'une de ces cartes est sur le champ de bataille, les capacités qui affectent leur arrivée en jeu ne s'appliquent plus. Ainsi, le Jardin du temple arrivera en jeu dégagé sans avoir à payer de points de vie, Pont de glace de Tendo n'aura aucun marqueurs, et Caverne des âmes n'aura pas de type de créature nommé, parmi beaucoup d'autres interactions du même style.



Avec ceci, c'est l'heure de finir notre article. Nous reviendrons la semaine prochaine avec d'autres pirates, dinosaures, vampires et plus ! Et peut-être aurons-nous du nouveau——singe-gobelin, peut-être ? Heu, non, ce sont aussi des pirates. Je suis sûr qu'on trouvera quelque chose.

À plus !

- Callum Milne


About the Author:
Callum Milne is a Level 2 judge from British Columbia, Canada. His home range is Vancouver Island, but he can be found in the wild throughout BC and also at GPs all along the west coast of North America.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!