Published on 04/06/2015

Les exploits de l'exploitation

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano Pусский



Factoïde : Il n'y a pas de carte
multicolore avec l'exploitation.
Je l'ignorais jusqu'à ce que je cherche une
carte pour illustrer le titre
Bonjour et bienvenue pour une nouvelle édition de Cranial Insertion ! L'article de cette semaine est consacré à l'exploitation, la mécanique du clan Silumgar dans Les Dragons de Tarkir. Il pourrait sembler curieux d'avoir une mécanique consacrée aux règles comptables, mais je suis sûr que Silumgar vous dirait qu'on ne peut pas se constituer un tas d'or tel que le sien sans un bon directeur financier et que... attendez, pardon ? Il s'agit d'exploiter les créatures de Tarkir. Ah. C'est... oui, c'est plus logique.

Si vous souhaitez exploiter notre capacité à répondre aux questions de règles, vous pouvez nous les envoyer par mail à moko@cranialinsertion.com ou par Twitter @CranialTweet. Nous vous enverrons une réponse, et peut-être que votre question figurera dans un prochain article.

Mais pour l'instant, plongeons dans notre précieuse pile de questions que nous avons réussi à amasser depuis votre dernière visite.



Q : Deux Fanatiques Menton-de-sang peuvent-elles se dévorer l'une l'autre ?

R : Non. Le cannibalisme mutuel total n'est pas plus possible à Magic que dans la réalité : en pratique, il y en a toujours une qui meurt en premier et qui ensuite n'a plus d'appétit.

Tu ne peux activer qu'une seule capacité à la fois et tu dois finir d'activer la capacité de la première Fanatique avant que le jeu ne te donne l'occasion d'activer celle de la seconde. Mais, à ce moment, ta seconde Fanatique est morte et une Fanatique morte ne peut plus manger quoi que ce soit.




Q : Si j'exploite un Émissaire de Sultaï avec Noyeur de Gurmag, que se passe-t-il en premier ? Dois-je d'abord regarder les quatre premières cartes de ma bibliothèque ou manifester la carte du dessus ?

R : Tu peux résoudre ces capacités dans l'ordre de ton choix. Les capacités de l'Émissaire et du Noyeur se déclenchent au même moment et tu les contrôles toutes les deux, donc tu choisis l'ordre dans lequel elles sont mises en pile. La capacité que tu mets en premier dans la pile (en dessous) se résoudra en second.

Donc, si tu veux manifester avant de choisir une carte parmi les quatre premières, tu peux le faire, et si tu veux regarder les quatre premières cartes avant de manifester, tu peux aussi le faire.



Q : Si je manifeste une créature avec la Mégamue, puis-je la retourner en payant son coût de mana et quand même obtenir le marqueur +1/+1 ?

R : Non ; si tu veux obtenir le marqueur, tu dois payer le coût de Mégamue, pas le coût de mana. Obtenir le marqueur +1/+1 fait partie intégrante de l'action spéciale "payer un coût de Mégamue", et payer le coût de mana d'une créature manifestée n'est pas tout à fait la même chose, même si elles servent toutes les deux à retourner ta créature face visible.



Q : Je contrôle déjà un Fidèle de Sidisi et j'en joue un autre. Puis-je renvoyer deux créatures dans la main de leur propriétaire si je choisis d'exploiter, ou seulement une seule ?

R : Une seule. Quand une créature fait référence à elle-même par son nom, cela signifie "cette créature spécifique juste là — moi". Le Fidèle de Sidisi que tu contrôles déjà ne se soucie pas vraiment de savoir si un autre Fidèle de Sidisi a exploité une créature — tout ce qui lui importe, c'est de savoir s'il a lui-même exploité une créature, et ce n'est pas le cas à ce moment précis.

Si une carte veut faire référence à "toutes les créatures qui ont le même nom", elle le dit explicitement, comme le fait Chantesoleil cyliane.




Ce sont peut-être des chaînes,
mais elles sont si douces et soyeuses !
Q : Mon adversaire a joué une créature face cachée avec la Mégamue. Puis-je l'exiler avec Enveloppe de soie ?

R : Absolument. Une créature face cachée n'a pas de coût de mana, ce qui signifie que son coût converti de mana est zéro. Zéro est moins que trois, donc c'est une cible légale pour la capacité d'exil d'Enveloppe de soie, et une fois que cette capacité a exilé la créature, son coût converti de mana n'importe plus.

Q : Attends, attends ! Mon adversaire dit que sa créature revient tournée face visible quand mon Enveloppe de soie est détruite ! Ce n'est pourtant écrit nulle part ?!

R : Il n'y a pas besoin de l'écrire — ça fait partie des règles qui gouvernent les permanents qui entrent sur le champ de bataille. Lorsqu'un permanent entre sur le champ de bataille depuis une autre zone, il entre toujours face visible à moins que quelque chose ne dise spécifiquement le contraire. (De la même façon que les permanents entrent sur le champ de bataille dégagés sauf mention contraire). Enveloppe de soie ne dit pas de renvoyer la créature sur le champ de bataille face cachée, donc elle la renvoie face visible, comme n'importe quelle créature.

En fait, la créature était visible pendant qu'elle était exilée, avant même que l'Enveloppe de soie ne soit détruite : les cartes exilées sont aussi visibles par défaut.



Q : Je lance Distorsion du monde, et je révèle sept Dragons et Tempête draconique. Vais-je avoir sept capacités déclenchées de Tempête draconique infligeant chacune sept blessures ? Tout fait partie de la résolution, les permanents entrent donc en même temps, non ?

R : J'ai bien peur que non. Bien que tout entre sur le champ de bataille pendant la résolution de Distorsion du monde, tout se passe dans l'ordre que la Distorsion du monde donne.

Distorsion du monde dit que les enchantements entrent sur le champ bataille après tout le reste (ce qui permet aux auras d'enchanter des permanents), donc c'est exactement ce qu'il se passe. Tempête draconique n'était pas dans le coin quand tes dragons sont entrés sur le champ de bataille, donc elle ne va pas se déclencher. Le fait que tout se passe pendant la résolution du même sort n'importe pas.



Q : Je contrôle Gains illusoires enchantant la Carapace-nécropole errante de mon adversaire. Mon adversaire lance Profanateur des morts, et je le prends avec les Gains illusoires avant que l'exploitation n'intervienne. Si elle sacrifie la Carapace-nécropole errante qu'elle vient de récupérer, cela renvoie-t-il toutes mes bêtes ?

R : Non, cela va renvoyer les siennes.

Ton adversaire contrôle la capacité d'exploitation originelle, et du coup c'est elle qui va choisir si elle veut sacrifier quelque chose ou pas, mais tu contrôles actuellement le Profanateur des morts. Du coup, si ton adversaire sacrifie quelque chose, ton Profanateur a exploité une créature, et donc tu es celui qui va obtenir la seconde capacité déclenchée.

Ton adversaire sera surement heureuse de constater que le sacrifice pour l'exploitation est optionnel ; ne rien sacrifier du tout sera l'action la plus sage.



Q : J'ai un Ferronnerie du clan Krark et Masticore sur la table, mais aucune carte en main, et je veux infliger autant de blessures que possible aux créatures de mon adversaire avant que ma Masticore ne s'en aille. Puis-je sacrifier la Masticore elle-même pour la Ferronnerie pour infliger un point supplémentaire ?

R : C'est surprenant mais oui, pour à peu près la même raison que tu peux sacrifier Mogg fanatique. (Bien que le timing soit différent.) Une fois que tu as activé la capacité, elle est dans la pile, et indépendante de la source, donc le fait que la source soit encore là ou pas n'affecte pas la capacité elle même.

Dans ce cas, tu sacrifies Masticore pour produire du mana juste avant de payer le coût de la capacité plutôt que sacrifier comme faisant partie du coût, mais le même principe s'applique.



Q : Que se passe-t-il si on tue la créature avec l'exploitation avant qu'une créature soit sacrifiée ? L'effet va-t-il toujours se passer même si la créature n'était pas en jeu quand la créature a été sacrifiée ?

R : Si la créature avec l'exploitation est retirée avant que la capacité d'exploitation ne se résolve, elle ne sera plus là pour voir si quelque chose a été exploité ou non, donc l'autre capacité ne va pas se déclencher, même si ton adversaire choisit de sacrifier quand même quelque chose.

… Ce qu'ils ne feront probablement pas, car pourquoi voudraient-ils sacrifier une créature ?



Q : Si je lance Exploitation de connaissance et que je l'utilise pour aller chercher l'Entrelacs de sorts de mon adversaire, puis-je utiliser l'Entrelacs de sorts pour relancer ma propre Exploitation de connaissance ?

R : Non tu ne peux pas. Exploitation de connaissance te fait lancer Entrelacs de sorts comme partie de sa résolution, ce qui veut dire que l'Exploitation elle-même est toujours dans la pile. Tu dois choisir la cible d'Entrelacs de sorts comme partie du sort, et comme l'Exploitation est dans la pile, elle n'est pas dans ton cimetière, et elle n'est donc pas une cible légale pour l'Entrelacs.



Q : Je n'ai pas tout à fait la force nécessaire sur le champ de bataille pour devenir redoutable, mais puis-je gonfler mes créatures avec Traceur lumineux de guerre en réponse à la capacité de Ruée de troupeau d'élans pour à la fois avoir mes créatures dégagées et ayant le piétinement ?

R : C'est triste, mais non. La capacité redoutable de Ruée de troupeau d'élans a une clause d'intervention « si », ce qui veut dire que la condition doit être vraie pour que la capacité se déclenche au début, ainsi qu'au moment où elle se résout. Si tu n'es pas redoutable au moment ou tu déclares ta Ruée de troupeau d'élans comme attaquant, la capacité ne se déclenchera pas, et jouer Traceur lumineux de guerre après cela ne la fera pas revenir en arrière pour la faire se déclencher.

Et si tu essayes les choses dans l'autre sens, en jouant le Traceur avant la déclaration des attaquants, alors tes créatures vont ensuite attaquer, et donc être engagées, après la résolution du Traceur. Elles auront le piétinement quand la Ruée va attaquer, mais elles seront toujours engagées.




Je vois ce que tu as voulu faire, R&D.
Q : Je veux jouer Boucher de Silumgar et j'utilise sa capacité d'exploitation pour tuer le Scribe du zéphyr de mon adversaire. Quand dois-je cibler le Scribe ? Quand le Boucher arrive en jeu et que la capacité d'exploitation est mise sur la pile, ou quand je sacrifie réellement une créature ? A quel moment se trouve la dernière opportunité pour que mon adversaire utilise la capacité activée du Scribe ?

R : Tu choisis une cible pour la capacité après que tu aies sacrifié une créature. La capacité exploitation elle-même ne cible rien du tout : c'est la deuxième capacité qui cible, et cette capacité ne se déclenche pas tant que tu n'a pas sacrifié quelque chose au moment où la capacité d'exploitation se résout. La dernière opportunité pour ton adversaire d'utiliser la capacité du Scribe avant qu'il ne meure est en réponse à cette deuxième capacité déclenchée.

Q : … Et à propos des capacités exploitation qui ne ciblent pas, comme Profanateur des morts ? Mes adversaires peuvent-ils essayer de sauver leurs créatures après avoir eu connaissance de l'endurance de la créature sacrifiée ?

R : Absolument. Comme la deuxième capacité ne se déclenche pas avant que le sacrifice ne soit accompli, et qu'on puisse y répondre, ton adversaire saura tout à fait quelle était l'endurance de la créature que tu as sacrifiée au moment de décider si et comment il y répond.



Q : Je contrôle une Anafenza, esprit de l'arbre-parent et je joue un Avatar des déterminés. Puis-je mettre la capacité de renforcement en pile de telle manière qu'Anafenza gagne le +1/+1 grâce à l'Avatar et que l'Avatar arrive également avec un marqueur +1/+1 ? Ou est-ce que la capacité de renforcement va arriver trop tard pour faire gonfler l'Avatar ?

R : Il va être trop tard. Le nombre de marqueurs avec lequel l'Avatar des déterminés arrive sur le champ de bataille est déterminé au moment où tu le mets sur le champ de bataille. La capacité d'Anafenza ne va se déclencher qu'une fois qu'une créature est déjà arrivée sur le champ de bataille. Il n'y a aucun moyen pour que l'Avatar voit un marqueur, alors qu'Anafenza n'a encore aucune idée qu'elle doit en placer un.



Q : Comment fonctionnent les cartes comme Orbe de l'hiver et Orbe statique avec des cartes qui t'empêchent de dégager certaines choses pendant l'étape de dégagement (comme Souffle de givre et Retour aux notions de base). Par exemple, si j'ai une Orbe de l'hiver et Retour aux notions de base en jeu, pourrais-je peux utiliser l'Orbe de l'hiver pour dégager une Île tropicale ?

R : Toutes ces cartes fonctionnent en restreignant ce qui peut être dégagé pendant ton étape de dégagement, et toutes ces restrictions s'appliquent. Si quelque chose dit qu'un de tes permanent ne se dégage pas, il ne se dégage pas. Si quelque chose dit que tu ne peut dégager qu'un certain nombre de permanents, tu dois choisir parmi les permanent que tu as le droit de dégager.

Donc avec ces quatre cartes en jeu, tu seras incapable de dégager les créatures affectées par Souffle de givre, pas plus que n'importe quel terrain non basique. Parmi les autres permanents engagés, tu devras en dégager deux de ton choix, mais un seul d'entre eux peut être un terrain. (Si tu n'as qu'un permanent engagé qui n'est pas affecté par Souffle de givre ou Retour aux notions de base, c'est lui qui se dégage.)

Comparons Orbe de l'hiver a quelque chose comme Eaux montantes. Avec les deux en jeu, aucun de tes terrains ne se dégagerait pendant ton étape de dégagement, mais tu pourras dégager ton Île tropicale ensuite grâce aux Eaux montantes, car Eaux montantes a un deuxième effet distinct qui dégage quelque chose. Orbe de l'hiver n'en a pas.



Q : Si j'ai Opalescence et Blason sur le champ de bataille ainsi que trois autres enchantements, mes enchantements sont-ils gonflés par le Blason ?

R : Non, ils ne le sont pas. Blason ne booste les créatures que si elles partagent un type de créature avec d'autres créatures. et "Enchantement" n'est pas un type de créature—c'est un type de carte, comme "Créature" également.

Opalescence ne donne aucun type de créature à tes enchantements en plus de les animer, donc à moins qu'il y ait quelque chose d'autre qui fasse le travail pas très loin, ils n'ont aucun type de créature, et donc ne seront pas boostés par le Blason.



Q : Si j'utilise la capacité déclenchée d'Alesha, Celle-qui-sourit-devant-la-mort pour ramener un Sadique de Qarsi, et que j'utilise la capacité d'Exploitation sur lui-même, est-il est toujours considéré engagé et attaquant ? Infligera-t-il des blessures de combat ?

R : Nan. Le Sadique meurt durant l'étape de déclaration des attaquant pendant le combat, bien avant même que les bloqueurs soient déclarés. Il n'est plus sur le champ de bataille, et quelque chose qui n'est pas sur le champ de bataille ne peut définitivement ni être engagé, ni être attaquant. Et encore mois infliger des blessures de combat.



Q : Puis-je avoir quatre Slivoïde cuirgemme et quatre Slivoïde manaduite dans le même deck, ou est-ce interdit vu que les cartes sont quasiment les mêmes ?

R : "Quasiment les même" n'est pas "exactement les mêmes". C'est le nom anglais d'une carte qui définit quelle carte c'est, et même si leur textes sont semblables, Slivoïde cuirgemme et Slivoïde manaduite ont des noms différents, donc ce sont des cartes différentes.

Si tu veux jouer quatre Grizzlis, quatre Ours runegriffe, quatre Ourson et quatre Forest Bear, tu peux le faire. Et ils se ressemblent encore plus que ces Slivoïdes.



Q : Quelle est la différence entre l'exploitation et d'anciennes capacités comme celles de Fiellefeu de Kuldotha ou Zélatrice aveugle ? N'est-ce pas la même chose ?

R : Pas vraiment. L'exploitation utilise une idée similaire, mais fonctionne subtilement d'une manière différente, car elle sépare deux capacités au lieu de les unir comme sur les deux autres cartes citées.

Quand une capacité déclenchée a des cibles, tu dois choisir ces cibles au moment où la capacité est mise en pile. Mais pour la plupart des autres décisions que tu dois prendre, tu dois faire tes choix uniquement au moment où la capacité se résout. Donc quand la Zélatrice inflige des blessures de combat à ton adversaire, tu choisis une créature que tu cibles, indépendamment de ton intention de sacrifier ou non la Zélatrice.

Ensuite, ton adversaire a la possibilité de répondre. Mais alors qu'il sait ce que tu as ciblé, tu n'es pas obligé de décider si tu sacrifies ou non la Zélatrice avant que la capacité se résolve. Si ton adversaire agit maintenant, peut-être en sacrifiant sa créature pour un effet bénéfique, alors tu peux juste refuser de sacrifier la Zélatrice, et tu as réussi à faire que ton adversaire se débarrasse de sa propre créature, sans que tu n'aies rien eu à payer.

Si ton adversaire décide à la place d'attendre et de voir ce que tu veux faire, il sera trop tard pour lui pour faire quoi que ce soit, parce que la capacité sera déjà en train de se résoudre, et si tu sacrifies la Zélatrice, sa créature sera morte avant qu'il ait une nouvelle chance de faire quelque chose.

L'exploitation a été séparée en deux capacités, ce qui veut dire que tu n'as pas à choisir de cibles pour des capacités que tu n'as pas l'intention d'utiliser, ce qui donne à ton adversaire la possibilité de répondre entre le sacrifice et l'effet, et qui par dessus tout correspond beaucoup mieux au fonctionnement que l'on peut attendre d'un tel mécanisme.



Q : Je me remets juste à Magic, et j'ai joué contre quelqu'un qui a utilisé trois cartes pour créer une boucle qui permet de gagner des point de vie en masse.

Je me souviens qu'à peu près au temps de la 3ème édition, les boucles étaient limités à la règle de "une fois seulement", car ça n'avait aucun sens d'abuser d'une boucle—MTG est tellement vaste, il est impossible de ne pas trouver de boucles entre cartes, et il y en a moultes.

Donc la grande question, cette règle du "une fois seulement" pour les boucles existe-t-elle toujours ?

R : Elle n'existe pas. En fait, il n'y a jamais eu de telle règle. Ce à quoi tu pense ressemble beaucoup à une règle maison qui a été inventée par les joueurs avec lesquels tu jouais (ou n'importe qui qui leur a appris).

Les règles parlent de la façon de gérer les boucles infinies, mais elles n'essayent pas de restreindre leur utilisation—elle expliquent juste comment utiliser certains raccourcis pour que tu n'aies pas à faire toutes les actions un nombre de fois ridiculement grand pour arriver au résultat voulu.



Q : Mon adversaire a un Tarmogoyf 3/4, mais il a mal compté les cimetières et pense qu'il est 2/3. Il attaque et je joue en flash un Ange de la restauration pour le bloquer. Mon adversaire met son Tarmogoyf au cimetière. Suis-je obliger de l'en empêcher ?

R : Oui, tu dois le faire. Si tu te rends compte que quelque chose de contraire aux règles arrive dans ta partie, tu dois le signaler. Tu n'es pas autorisé à volontairement laisser ton adversaire faire quelque chose qui est contre les règles, pas plus que tu n'es autorisé à enfreindre volontairement les règles—Le faire, c'est tricher.



Et c'est tout ce que nous avons comme question de règles pour cette semaine—Si vous voulez nous soutirez plus d'information, il va falloir que vous attendiez la semaine prochaine, quand James sera de retour avec une nouvelle édition excitante de Cranial Insertion.

Jusque là, amusez vous à exploiter ce qui vous avez sous la main... ou du moins sur le champ de bataille.

- Callum Milne


About the Author:
Callum Milne is a Level 2 judge from British Columbia, Canada. His home range is Vancouver Island, but he can be found in the wild throughout BC and also at GPs all along the west coast of North America.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!