Published on 12/15/2014

...Une réponse négative

ou, c'est l'heure d'hiberner

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano Pусский



L'Hiver en Nouvelle Angleterre selon Foglio
Encore un exemple de temps filant bien trop vite, nous sommes déjà fin 2014. Non pas que les années calendaires nous importent tant que cela par rapport à l'année Magic qui commence fin septembre. Mais quand même, c'est le temps des vacances, de la bonne chère, des tempêtes de neige abyssales, et des congés payés !

Mais avant que je m'envole vers une Ile tropicale, le Désert ou ailleurs, j'ai quelques questions à partager avec vous. Si vous en avez d'autres, envoyez-les à moko@cranialinsertion.com ou à @CranialTweet pour ce qui est des courtes, mais quelqu'un d'autre devra s'en charger, puisque je vais quitter ce monde glacial pour un endroit plus chaud.



Q : Après que ma créature double initiative a infligé deux fois des blessures de combat à mon adversaire, Résonance de l'impact infligera-t-il 4 ou 8 blessures ?

R : Seulement 4. Résonance de l'impact vérifie chaque fois qu'une source inflige des blessures combien elle en a infligé, puis prend le plus grand nombre parmi ceux-là. Elle ne va pas additionner plusieurs instances pour regarder le nombre total de blessures infligées par une source.



Q : Golem de magnétite ou Trinisphere interagissent-ils avec Fortune des mers ?

R : Tout interagit avec tout, même si l'interaction est seulement de sangloter doucement pour de ne pas avoir d'effet significatif. Dans l'étape cinq pour lancer un sort, tu détermines le coût total à payer en prenant le coût (), auxquels tu ajoutes le coût supplémentaire , puis soustrais des réductions (aucune, quelle tristesse)), et appliques ensuite Trinisphère (le sort coûte 9, de sorte qu'il ne s'en soucie pas). La Fouille modifie la façon dont tu paies le , mais c'est plus tard et Trinisphère a loupé sa fenêtre pour avoir un effet.




Q : Comment Propagande fonctionne-t-elle en Troll à Deux Têtes ?

R : Les créatures attaquent une équipe, et non pas un joueur individuel. Malheureusement, si tu attaques une équipe, tu attaques également chaque joueur de l'équipe. Ce qui rend la Propagande fâcheuse, taxant les créatures de pour traverser le champ de bataille.



Q : Si je sacrifie mon Champion sanguinolent grâce au Boucher de la horde pour lui donner la célérité, puis j'attaque, pourrais-je activer le Champion en temps et en heure pour le ramener et donner le lien de vie ?

R : Tu auras pleins d'occasions de le faire. La capacité du Champion n'a pas de restriction de timing, donc tu peux l'activer en milieu de combat. Dès que ton Démon traverse la ligne rouge, tu as attaqué avec une créature, donc la condition de saccage est satisfaite. Cela veut dire que tu seras en mesure de ramener ton Champion pour lui réinfliger une mort encore plus horrible dans l'étape de déclaration des attaquants ou dans l'étape de déclaration des bloqueurs.



Q : Puis-je utiliser le troisième mode du Charme d'Abzan et mettre les deux marqueurs sur une seule créature tout en en ciblant une seconde (pour déclencher l'héroïque) ?

R : Quand tu divises des blessures ou que tu distribues des marqueurs entre plusieurs cibles, chaque cible doit au minimum recevoir une de ces choses – une blessure ou un marqueur. Dans le cas du Charme, cela veut dire que si tu as deux cibles, chacune recevra un marqueur. Et si tu souhaites vraiment que l'une d'entre elle reçoive deux marqueurs, elle devra être l'unique cible.




Partager des maux de têtes
n'avait jamais paru si brillant
Q : Si je lance un sort sans payer son coût de mana, et qu'il a un X, X doit être 0. Et si je lance un Broyeur d'esprit de cette manière, avec X qui ne peut pas valoir 0 ?

R : Soit a) ce paradoxe détruit le tissu même du temps et de l'espace, ce qui entraîne l'effacement même de l'existence que nous connaissons ; ou b) la restriction rend le lancement du Broyeur d'esprit une action illégale. L'option b semble meilleure de loin, alors partons de ce principe. Dans Magic, quand une chose dit que quelque chose doit se produire et une autre chose dit que cette chose ne peut pas arriver, le "ne peut pas" l'emporte, et en fonction du contexte, cela signifie que le "doit" est ignoré ou qu'il se combine avec le "ne peut pas" pour rendre l'action impossible – les anciennes versions étaient écrites "si possible" pour les rendre plus compréhensibles, comme avec "doit bloquer si possible" et "ne peut pas bloquer".



Q : Puis-je laisser mon adversaire obtenir un jeton Kor de Nahiri, la lithomancienne puis le tuer avant qu'il soit équipé ou Asphyxier la capacité d'équipement ou autre ?

R : Si tu veux asphyxier la capacité, tu devras le faire avant qu'elle se résolve. Une fois qu'elle a commencé à se résoudre, aucun joueur ne peut faire d'action, comme lancer un sort (Lame du destin ou Asphyxie). Le jeu ne va même pas intervenir avec les actions basées sur un état pour nettoyer le jeton s'il ne devrait pas être sur le champ de bataille pour une obscure raison. Une fois que la capacité a commencé à se résoudre, elle le fait en entier.



Q : Quand je mets une Épreuve de Purphoros sur un Hoplite satyre et que la capacité Héroïque donne le troisième marqueur, l'Épreuve est-elle immédiatement sacrifiée ?

R : Le sacrifice de l'Épreuve fait partie de la même capacité que celle qui met le marqueur +1/+1. Cette capacité se déclenche lorsque la créature attaque, pas quand des marqueurs sont mis dessus. Tu devras attendre d'attaquer avec ton Hoplite. Vois le côté positif, cela te permettra d'avoir une quatrième marqueur avant de sacrifier ton enchantement pour infliger 3 blessures.



Q : J'ai lu quelque chose indiquant un déclenchement infini de Réacteur de sombracier sous certaines conditions, et je me demande pourquoi cela ne se déclenche pas toujours indéfiniment et donc finit la partie. Comment les règles se débrouillent-elles pour faire fonctionner cela ?

R : Le Réacteur de sombracier a ce que l'on appelle une « capacité d'état » - sans relation avec les actions basées sur un état en dehors du fait qu'elles observent toutes les deux l'état de la partie et attendent patiemment telles des fauves prêts à bondir sur leur proie. Une capacité d'état se déclenche immédiatement quand la condition sur l'état du jeu est remplie, sans attendre que les actions basées sur un état soient vérifiées ni que les capacités aient le temps d'être mise sur la pile, mais une fois qu'elle s'est déclenchée, elle ne se déclenche pas à nouveau tant que la 1ère instance de la capacité n'a pas quitté la pile d'une façon ou d'une autre.

Une des règles de la R&D est qu'une capacité d'état a un moyen de s'assurer qu'une fois qu'une instance de la capacité s'est résolue elle ne se déclenche pas à nouveau. Le Réacteur de sombracier le fait en terminant la partie, ce qui est plutôt définitif dans le genre « pas d'autres déclenchements ». Cependant, si tu ne peux pas gagner la partie à cause par exemple d'un Ange de platine, tu peux te jouer des règles et créer une boucle infinie de capacité après que la première se soit résolue, entraînant la partie dans le fossé.



Q : Que fait le Mage du vignoble en Commandeur lorsque mes adversaires ne jouent pas vert ?

R : Les règles spéciales du format interdisent déjà la présence de symboles de manas qui ne sont pas présents dans l'identité de ton général, mais elles vont même encore plus loin en interdisant ses couleurs d'être ajoutées à ta réserve de mana ! Si ton général n'est pas vert et que quelqu'un essaye de te donner si généreusement du mana vert, tu auras autant de mana incolore à la place.



Q : Si un adversaire a un Archonte brûlant et que j'attaque un autre adversaire alors que je contrôle une Ascendance marduenne, puis-je envoyer les gobelins à la gorge du contrôleur de l'Archon ?

R : Tu peux faire cela. Quand une créature est mise en jeu attaquante, on vérifie si l'effet spécifie qui elle attaque. S'il n'y a pas de victime spécifiée, tu peux choisir un adversaire ou un planeswalker contrôlé par un adversaire. L'effet d'Archonte brûlant ne fait que modifier la déclaration des attaquants, et n'affecte pas les créatures qui arrivent attaquantes. Ce qui signifie…



Q : Puis-je attaquer un planeswalker dont le contrôleur a un Archonte brûlant ?

R : …que tu peux faire exactement cela, et même envoyer les jetons sur le contrôleur même si tu n'es pas dans une partie multijoueur. Les planeswalkers que tu contrôles ne peuvent pas être cachés sous l'égide brillante qui vous protège toi et ton compagnon de troll à deux têtes, ils seront donc à découvert et vulnérables.



Q : Quand une créature 4/4 avec la double initiative et le lien de vie est bloquée par une 2/2, vais-je gagner 2, 4 ou 8 points de vie ?

R : Tu gagneras 4 points de vie. Les créatures infligent des blessures égales à leur force, sans se limiter en fonction de ce qu'elles frappent. Le lien de vie s'intéresse au nombre de blessures infligées, pas au nombre de blessures nécessaires. Les créatures peuvent subir plus de blessures que ce qu'elles ont en endurance (de la même façon que les joueurs peuvent subir plus de blessures que leur total de points de vie, et que les planeswalkers peuvent subir plus de blessures que leur loyauté). En conclusion, cela signifie que ta créature va frapper l'autre avec le double de puissance que ce qui était nécessaire et te donner 4 points de vie.

Mais elle ne va pas pour autant la frapper deux fois. Après les blessures de double initiative, nous allons vers les blessures normales, mais il n'y a plus rien à frapper, et donc aucune blessure n'est infligée, et tu ne gagnes donc pas à nouveau 4 points de vie.



Q : La capacité de Satyre dansefeu se déclenchera-t-elle si j'utilise Paume déflectrice ?

R : Ouaip ! La Paume déflectrice ressemble à s'y méprendre à une redirection de blessures, mais ce n'est pas le cas, la distinction est ici importante. Elle prévient les blessures, et ensuite c'est la Paume déflectrice elle-même qui inflige les blessures, évitant ainsi le lien de vie ou toutes les capacités qui se déclenchent « quand cette créature inflige des blessures de combat » de la créature défléchie. La source n'est pas simplement la Paume, mais la Paume telle qu'elle existait sur la pile, où elle était un sort que tu contrôlais, permettant le déclenchement de la capacité du Satyre dansefeu.




Regardez les enfants !
C'est le Père Noël !
Q : Un des mes adversaires a Elesh Norn, Grand Cénobite sur le champ de bataille et j'ai Ancêtre de la tribu Sakura en main. Puis-je lancer l'Ancêtre et utiliser sa capacité avant qu'Elesh Norn ne le tue ?

R : Après qu'un sort se soit résolu, le jeu essaie de donner la priorité au joueur actif - mais deux choses se passent à chaque fois que le jeu essaie de donner la priorité à un joueur. Premièrement il effectue les actions basées sur un état (telles que mettre les créatures -1/-1 dans les cimetières), puis met les capacités déclenchées sur la pile, et enfin seulement le joueur obtient la priorité. A cet instant, ton Ancêtre habite déjà dans son nouveau logement, le cimetière, et sa capacité ne peut pas être activée depuis là.



Q : Donc Elesh Norn, Grand Cénobite va m'empêcher d'avoir la capacité déclenchée de la Mystique forgepierre, n'est-ce pas ?

R : Quand le jeu va à l'étape "mettre les capacités déclenchées sur la pile" de la dernière réponse, il ne fait pas attention au fait que la source soit encore en vie ou si la condition qui a fait que la capacité s'est déclenchée est encore vraie. La Mystique forgepierre a mis sa capacité déclenchée dans la file d'attente aussitôt qu'elle est arrivée en jeu, elle va donc toujours sur la pile même avec une Mystique morte.



Q : Je contrôle Ecailles renforcées et je kicke Meneur de guerre de Joraga trois fois. Arrive-t-il sur le champ de bataille avec quatre ou six marqueurs ?

R : Il n'aura que quatre marqueurs. Dans Magic, contrairement à ce qui se passe en codage de logiciels, "pour chaque" ne représente pas une boucle à moins qu'il le faille absolument. Sinon, cela multipliera l'effet. Par exemple :

Puis-je mettre trois marqueurs d'un coup ? Oui, cela fera quatre marqueurs.

Peut-on gagner cinq points de vie d'un coup ? Oui, cela fera cinq points de vie.

Peut-on le sacrifier à moins que tu ne paies trois fois trois points de vie ? Pas vraiment, rien que de calculer, j'en perds le compte.

Peut-on piocher une carte trois fois ? Non, mais c'est parce qu'une règle énoncé spécifiquement que les pioches de cartes sont toujours séquentielles.
q


Q : Déni obstiné peut-il tout contrer si j'ai une créature avec une force supérieure ou égale à 4 ?

R : Non, tu contres "ce sort." Et qu'est-ce que "ce sort ?" C'est le sort non-créature que tu as ciblé quant tu as lancé le Déni ! L'effet de remplacement de la Férocité n'intervient pas jusqu'à ce que le sort se résolve, et la cible est déjà choisie et verrouillée.



Q : Je lance Arbitre silencieux, Juggernaut zinguant, et Woodvine Elemental, puis je réalise que j'ai peut-être fait une erreur. Puis-je attaquer avec l'Elémental seul maintenant ?

R : Pas jusqu'à ce que ton Djaggernaut meure. Tu dois maximiser les exigences rencontrées sans violer aucune des restrictions. Si le Djaggernaut attaque, tu remplis une exigence. S'il ne le fait pas, tu ne remplis aucune exigence. S'il attaque aux côtés du Woodvine Elemental, tu violes une restriction. Donc attaquer avec seulement le Djaggernaut est l'unique choix légal que tu puisse faire.



Q : Mon adversaire dit "Tu nommes ?" quand je lance Thérapie de la Coterie, je lui réponds donc "Force de volonté". Il essaie alors de lancer Percesort sur ma Thérapie ! N'est-il pas trop tard pour le faire ?

R : C'est trop tard. Le choix de nommer de la Thérapie de la Coterie intervient lors de sa résolution, pas lors du lancement. Si tu dégaines et nommes trop tôt, ton adversaire peut t'interrompre et te faire revenir en arrière pour répondre au sort, mais si ton adversaire te laisse le résoudre, soit en disant clairement "ça se résout" ou implicitement en te demandant de nommer alors qu'il se résout, il ne peut pas revenir en arrière s'il réalise que ce n'est pas ce qu'il voulait faire.



Q : Mon adversaire a exilé trois cartes et dépensé pour lancer une Entaille meurtrière ciblant ma Narset, Maîtresse éclairée. Je lui fais remarquer que c'est illégal. Bon, est-ce que mon adversaire perd l'Entaille, les cartes exilées par la fouille, le mana, ou les trois, ou quoi alors ?

R : Rient de tout ça. Les actions de jeu illégales sont entièrement rembobinées. Remettez la carte de sort dans sa main, les cartes exilées par fouille dans son cimetière, et dégagez les terrains utilisés pour générer le mana. Dans certains cas limites, certains de ces retours en arrières peuvent ne pas être possibles (le plus couramment les capacités de mana qui ont révélé de nouvelles informations), mais utilisez ça comme règle de base.



Et il est temps pour moi d'en finir avec cette année. Je serais de retour pour l'édition spéciale Destin Reforgé en Janvier, quand nous célébrerons nos voyages dans le temps en remontant le temps un millier d'années en arrière. Parce que si tu es un seigneur de guerre sur un plan dévasté sans aucun dragon cool, tu t'ennuieras assez pour développer le voyage dans le temps.

D'ici là, chag urim sameach, joyeux Noël, bonnes vacances et entamez prudemment l'année nouvelle !

- Eli Shiffrin


About the Author:
Eli Shiffrin is currently in Lowell, Massachusetts and discovering how dense the east coast MTG community is. Legend has it that the Comprehensive Rules are inscribed on the folds of his brain.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!