Published on 09/01/2014

Déclaration des blocs

ou, en rang deux par deux

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano Pусский



Espérons que la transition soit sans effusion de sang ;
pas besoin de ronger son frein.
Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, cette semaine aura apporté l'une des plus importante nouvelle dans le monde de Magic. Dès 2015-2016, les extensions utiliseront une nouvelle structure de bloc en passant à deux extensions par bloc, deux blocs par an, trois blocs à la fois en Standard et plus d'extension de base après l'été 2015. Pour plus de détails et de raisons derrière ce changement, vous pouvez aller voir l'annonce dans son intégralité. Mais bien sûr une seule chose ne changera jamais : nous sommes là (et le serons toujours) chaque semaine avec de nouvelles questions de règles !

Mais comme, évidemment, nous ne pouvons rien faire sans votre aide, si vous avez des questions de règles, merci de nous les envoyer en utilisant le si pratique bouton « Mailez nous », en envoyant un mail à moko@cranialinsertion.com , ou par tweet @CranialTweet.



Q : Je contrôle un Leurreur golgari et un Mystique elfe. Je lance Agrandir sur le Mystique et attaque mes deux créatures. En supposant que mon adversaire a 5 créatures qui peuvent bloquer, comment peut-il bloquer ?

R : Leurreur Golgari et Agrandir créent tous les deux des prérequis pour bloquer ; le Leurreur crée un prérequis par bloqueur potentiel et Agrandir crée un prérequis, pour un total de 6 prérequis. Les règles nous disent que lors de la déclaration des bloqueurs nous devons obéir au maximum de prérequis possible (sans désobéir aux restrictions, telles que « ne peut être bloqué par plus d'une créature ») ; dans ce cas, le maximum qui peut être obéi est 5, et il n'y a que deux manières de le faire : soit toutes les créatures bloquent le Leurreur, soit exactement une créature bloque le Mystique agrandi et les 4 autres bloquent le Leurreur.



Q : Supposons que mon adversaire a activé le +2 de Gidéon Jura, mais avant le combat à mon tour je lance Vrille d'effroi pour détruire Gidéon. Puis-je attaquer mon adversaire ?

R : Tu peux ! Attaquer peut tout aussi bien être sujet aux prérequis (et restrictions). Dans ce cas, « attaquer Gidéon Jura si possible » est un prérequis, et il reste alors même que Gidéon lui-même n'a pas supporté l'angoisse du rituel impie, mais cela ne va pas t'empêcher d'attaquer ton adversaire. Comme tes créatures ne sont pas capables d'attaquer « Gigi » (pour les intimes), elles ne vont pas avoir à essayer de l'attaquer.



Q : Dans une partie à 3 en « Chacun pour soi », l'un de mes adversaires contrôle Avatar du massacre et l'autre contrôle Prison fantomale. Dois-je attaquer ?

R : Il n'y a qu'une exception au fait d'obéir aux prérequis d'attaque ou de blocage : c'est lorsqu'un effet impose un coût pour attaquer ou bloquer. Dans ce cas, tu n'es pas forcé de payer le coût si tu ne veux pas le faire, ce qui signifie que tu peux ne pas choisir d'attaquer. Et dans une partie à deux joueurs, c'est ce que tu pourrais faire. Mais Prison fantomale ne s'applique que lorsqu'on essaye d'attaquer le joueur qui la contrôle, ce qui signifie qu'il n'y aura pas de coût pour attaquer ton autre adversaire. Donc tu devras attaquer et si tu veux payer pour la Prison fantomale, tu auras le luxe de choisir qui.



Q : Si je lance Hydre de genèse avec X=0 et que la carte du dessus de ma bibliothèque est un Ornithoptère (supposons que je le sache grâce à une Coursière de Kruphix), puis-je placer l'Ornithoptère sur le champ de bataille ?

R : Si l'Ornithoptère était parmi zéro premières cartes que tu révélerais de ta bibliothèque, tu pourrais effectivement le faire. Mais comme tu révèles zéro cartes, il y a zéro chances pour que l'Ornithoptère de coût converti de mana zéro soit parmi celles-là, et il va juste devoir rester dans ta bibliothèque.



Q : OK, donc à la place je lance une Hydre de genèse avec X=4. Si je révèle une Dryade à la coiffe de feuilles, puis-je rendre une de mes créature plus grâcieuse puisque le coût converti de sa grâce est de 4 ?

R : Eh bien, premièrement, le coût converti de mana de la Dryade et toujours deux, quelle que soit la manière dont tu la lances. Mais ensuite, et c'est le plus important, tu ne peux choisir d'utiliser la grâce que lorsque tu lances un sort et l'Hydre de genèse ne te dit pas de lancer la carte mais de la mettre sur le champ de bataille. Donc si tu choisis la Dryade avec la capacité de l'Hydre de genèse, tu vas toujours avoir une créature 2/2 avec la portée, jamais une Aura.



Q : Dans une partie multijoueur, l'un de mes adversaires contrôle une flopée de créatures incluant un Égide des dieux. Puis-je lancer Le grand final et chercher dans la bibliothèque de ce joueur certaines cartes à mettre dans son cimetière, puisque l'Egide sera détruite avant que Le grand final fasse quoique ce soit de spécifique au joueur ?

R : Le Grand final cible l'adversaire dont tu vas vouloir extraire quelques cartes de sa bibliothèque, et tu choisis tes cibles dans le procédé de lancement du sort (bien avant que ses effets s'appliquent). Donc au moment où tu aurais dû cibler ton adversaire à l'Egide, c'est en fait illégal de le faire et tu devras choisir, pour dérouler ton Grand final, un autre joueur de la partie à la place.



Q : J'ai quatre terrains dégagés et je souhaite lancer Cherchauloin, mais mon adversaire a un Arbitre léonin et un Familier du juge. Existe-t-il un moyen de pouvoir attendre de savoir si mon adversaire va utiliser la capacité de son Familier du juge sur mon Cherchauloin avant de payer pour l'Arbitre ?

R : Afin de donner une réponse à ce problème, nous allons devoir commencer par nous familiariser avec le fonctionnement de l'Arbitre léonin. Il crée une action spéciale – payer pour ignorer son effet – que tu peux effectuer à n'importe quel moment où tu as la priorité. Si tu lances Cherchauloin, et que tu passes ensuite la priorité, ton adversaire peut simplement choisir de ne rien faire, passer la priorité, et Cherchauloin se résoudra sans que tu n'aies d'autres opportunités de payer pour l'Arbitre. D'un autre côté, si tu lances Cherchauloin, puis payes pour l'Arbitre, et passes la priorité, ton adversaire aura une chance d'utiliser la capacité de son Familier du juge. Et vu que tu es maintenant sans mana disponible, cela contrera le Cherchauloin.

Il est donc probablement mieux d'attendre de piocher et jouer plus de terrains avant d'essayer de lancer le Cherchauloin.




Ne versez pas de larmes pour
l'ancienne structure de blocs.
N'ayez pas peur en l'avenir.
Q : Je contrôle Mikaeus, le maudit, Fourbes de cuisine et un Voyant de viscères. Si je sacrifie les Fourbes pour activer la capacité du Voyant des viscères, les marqueurs +1/+1 et -1/-1 vont-ils s'annuler l'un l'autre ?

R : Bien qu'il soit vrai que si une créature a des marqueurs +1/+1 et -1/-1, ils s'annulent entre eux (les paires de marqueurs sont enlevées jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un type de marqueurs, ou plus aucun). Mais cela ne se produira pas ici ; quand le Fourbes de cuisine est sacrifié, la persistance (qu'il a naturellement) et la survivance (qu'il obtient de Mikaeus) vont se déclencher. Puisque tu contrôles les deux capacités tu choisis l'ordre dans lequel elles sont mises sur la pile. La première qui se résout renverra le Fourbes en jeu, avec le type de marqueur associé à cette capacité. Si tu décides de résoudre la persistance en premier, le Fourbes reviendra en jeu avec un marqueur -1/-1, et la prochaine fois que tu le sacrifieras seule la survivance se déclenchera (et inversement).



Q : Je contrôle Non-vie phyrexiane et je suis exactement à 0 point de vie. Mon adversaire lance une Foudre me ciblant, et je réponds avec Grâce de l'ange. Que va-t-il se passer ?

R : Ton total de point de vie reste à 0 et tu auras trois marqueurs poisons. La Non-vie phyrexiane dit que puisque tu es à 0 point de vie, les blessures te sont infligées comme si la source avait l'infection, ce qui signifie que la Grâce de l'ange ne voit pas de changement de points de vie à modifier (bien sûr, sans la Non-vie phyrexiane, la grâce n'empêcherai pas un total de point de vie déjà inférieur à 1 d'aller plus bas, mais sans la Non-vie phyrexiane tu serais également déjà mort à 0 point de vie).



Q : Je suis à 6 et je contrôle 6 Marais. Je lance une Corruption, mais mon adversaire utilise une Redirection pour que la Corruption me cible. Vais-je perdre la partie quand je passe par la case 0 point de vie ?

R : Tu ne perds la partie que si tu es à 0 (ou que tu remplis une des autres conditions de défaite) au moment où les actions basées sur un état sont vérifiées. Bien qu'elles soient vérifiées très souvent, elles ne le sont pas pendant la résolution d'un sort (elles sont vérifiées juste après que le sort ait fini de se résoudre). Et puisque tu auras alors un total de points de vie positif après que la Corruption se soit résolue, tu vivras encore un peu plus longtemps pour tenter de corrompre les plans de ton adversaire.



Q : J'active Scène de théâtre pour qu'elle devienne une copie de Ravin enragé, et je joue ensuite un Vésuva en choisissant la Scène. A quoi le Vésuva va-t-il ressembler ?

R : Quand tu copies un permanent, tu copies ce qui est imprimé dessus, on ajoute à cela les autres effets de copie, mais rien d'autre. Tu obtiendras un Ravin enragé inanimé avec la capacité de la Scène de théâtre (puisque cette capacité est ajoutée comme une partie de l'effet de copie).



Q : Dans une partie en Commandeur, j'utilise un Cercle de l'oubli pour exiler le général d'un autre joueur, et il choisit de l'envoyer en zone de commandement à la place. Retournera-t-il sur le champ de bataille quand le Cercle de l'oublie quittera le champ de bataille ? Et qu'en est-il si j'utilise Lumière de bannissement à la place ?

R : Le Cercle de l'oubli ne renverra pas un général qui a été envoyé en zone de commandement, mais la Lumière de bannissement oui. La différence est que le Cercle de l'oubli fait spécifiquement référence à « la carte exilée » dans sa seconde capacité – puisque la carte n'est pas dans la zone d'exil, cette capacité ne voit pas de « carte exilée » à renvoyer. La Lumière de bannissement, de son côté, sera ravie de renvoyer en jeu la carte, puisqu'elle ne fait pas référence à la « carte exilée » dans son texte.



Q : Mon adversaire a réussi à engranger un Déluge de folie – dans les centaines de milliers – avec une combo à mana infini, et a ensuite lancer Blocage cérébral en me ciblant. Si je possède un Emrakul, Déchirure des Éons dans ma bibliothèque, allons-nous aller directement au moment où c'est la dernière carte de ma bibliothèque ?

R : Non ! Bien que tu puisses prendre de nombreux raccourcis dans le cadre d'actions répétées à Magic, tu ne peux le faire que si l'état de la partie après un nombre fixé d'itérations est parfaitement prévisible. Puisque qu'Emrakul va engendrer de multiples mélanges de ton cimetière avec ta bibliothèque, et que chaque mélange rend l'ensemble aléatoire, il n'y a aucun moyen de prévoir l'état de la partie. Ce qui signifie que tu ne peux pas prendre ce raccourci et – si tu es patient – devras résoudre toutes les itérations de Blocage cérébral et les capacités déclenchées d'Emrakul individuellement. Si tu n'es pas suffisamment patient, toi et ton adversaire pouvez vous mettre d'accord sur une partie nulle et d'essayer d'éviter cela dans la partie suivante.



Q : Mon adversaire contrôle Chandra, pyromaîtresse. J'attaque avec un paquet de créatures ; s'il ne bloque pas, dois-je rediriger toutes les blessures sur Chandra, ou puis-je décider de leur répartition ?

R : Quand tu attaques un joueur, et que ce joueur contrôle un planeswalker, tu dois préciser lors de la déclaration des attaquants pour chaque créature si elle attaque le joueur ou le planeswalker. Tu peux faire un savant mélange et faire que quelques créatures attaquent le joueur et le reste le planeswalker, mais il faut savoir clairement quelles créatures attaquent qui (ce qui signifie que ton adversaire va savoir ce que tu prépares avant de décider comment bloquer). Pour faire simple, lors d'un tournoi si tu ne dis rien à ce propos, il est toujours supposé que tu as attaqué le joueur et pas son planeswalker.



Q : Si j'attaque avec Geist de Saint Traft, puis-je utiliser Trompentrave à la fin du combat pour éviter que le jeton Ange soit exilé ?

R : Ton adversaire ne va pas apprécier la résultat de tout ça ; la capacité du Geist met en place une capacité déclenchée retardée pour la fin de l'étape de combat, et comme il s'agit d'une capacité déclenchée il est tout à fait légal d'utiliser Trompentrave pour la contrecarrer.




Ne reste pas à l'écart de la fête ;
fais des provisions et prépare toi pour la prochaine date.
Q : Puis-je attaquer avec Brimaz, roi d'Oreskos, avoir le jeton, puis engager Brimaz et le jeton pour aider à convoquer Activer les flammes et tuer un bloqueur potentiel ? Si oui, Brimaz et le jeton infligeront-ils quand-même leurs blessures ?

R : Oui, et oui. Comme Brimaz et son pote Chat et Soldat ont tous deux la vigilance (et comme Brimaz ne dit pas de créer un jeton engagé, le jeton est mis sur le champ de bataille dégagé et attaquant), ils ne seront pas engagés pour avoir attaqué, et cela permet de les engager pour aider à la convocation d'un éphémère. Et comme engager ou dégager une créature, après qu'elle soit déjà en train d'attaquer ou de bloquer, ne la retire pas du combat, ils se sentiront tous deux assez en forme pour infliger quelques blessures de combat à ton adversaire, aussi.



Q : Je contrôle une Tour Phyrexiane. Puis-je lancer Flash, mettre une créature depuis ma main sur le champ de bataille, puis activer la Tour Phyrexiane, sacrifiant la créature pour obtenir ?

R : Tu peux le faire ! Bien que normalement tu ne puisses activer de capacité pendant qu'un sort est en train de se résoudre, il y a une exception général : si un effet du sort demande de payer du mana, tu peux activer des capacités de mana. Et comme la capacité de la Tour Phyrexiane est une capacité de mana, il est légal de l'activer quand Flash te demande un paiement pendant sa résolution.



Q : Mon adversaire n'a pas de carte en main, et je contrôle un Chat noir et un Hôte de sang. Existe-t-il un quelconque moyen pour que mon adversaire se défausse de la carte qu'il pioche ce tour avant qu'il ne puisse la jouer ?

R : Tu as une chance d'activer la capacité de l'Hôte de sang pendant l'étape de pioche de ton adversaire, après qu'il ait pioché sa carte, et si tu sacrifies le Chat noir pour le faire, cela va faire se déclencher la capacité de défausse au hasard pendant l'étape de pioche. Ton adversaire va donc espérer piocher un éphémère qu'il va pouvoir lancer en réponse à la capacité déclenchée du Chat noir, sinon, la carte qu'il aura piochée s'en sera allée depuis longtemps quand sa phase principale commencera.



Q : Je contrôle un Aéronaute bricoleur et un Ornithoptère. Puis-je attaquer avec le Bricoleur, attendre que mon adversaire ne bloque pas, puis sacrifier l'Ornithoptère pour lancer une Salve d'éclats d'obus et toujours avoir mon Bricoleur non bloqué ?

R : Tu peux le faire ! Toutes les créatures bloqueuses doivent être déclarées en une seule fois ; après ça le groupe de bloqueur est verrouillé et ne peut plus être changé (même si une créature, par exemple, perdrait la portée alors qu'elle bloquait une volante). Ainsi, une fois que ton adversaire a fini de déclarer les bloqueurs (ou l'absence de bloqueurs), ton Bricoleur est à l'abri même si tu te débarrasse de ton seul artefact.



Q : Je contrôle Yisan, barde vagabond avec deux marqueurs verset sur lui, et j'active sa capacité. En réponse mon adversaire lance une Frappe foudroyante sur Yisan. Puis-je chercher quelque chose ?

R : Oui ! A chaque fois qu'un sort ou une capacité se résout et a besoin d'informations à propos de quelque chose qui n'est plus là (à moins que ce quelque chose ait été la cible d'un sort ou d'une capacité, mais Yisan ne cible rien), il utilise la dernière information connue à la place. Dans ce cas, ta recherche se fera sur la base du nombre de marqueurs verset — 3 — qui étaient sur Yisan la dernière fois qu'on l'aura aperçu sur le champ de bataille.




C'est tout ce que j'avais en stock pour cette semaine, il est donc maintenant temps de charger à nouveau Moko dans la catapulte et de l'envoyer suivre sa voie ; la semaine prochaine Carsten sera de retour avec une nouvelle parution de Cranial Insertion, et pendant ce temps il aura autant de plaisir que possible lorsqu'on a un tonneau plein de singes.

- James Bennett


About the Author:
James Bennett is a Level 3 judge based out of Lawrence, Kansas. He pops up at events around Kansas City and all over the midwest, and has a car he can talk to.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!