Published on 03/17/2014

Le temps est instopable

et il fonce droit sur nous...

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano Pусский



La traversée des terrains neigeux est plutôt barbare.
2014 avance vite et nous sommes arrivé à la mi-mars ; C'est l'époque où les Romains de l'antiquité célébraient des festivals et des rituels pour plusieurs de leurs dieux, et également l'époque où Jules César a vécu un très mauvais jour. Mais autour des bureaux de Cranial Insertion, ces événements de la mi-mars ne sont juste qu'une nouvelle excuse pour faire ce que nous faisons de mieux : répondre à quelques questions de règles !

Bien sûr nous ne pouvons faire cela sans votre aide, donc si vous avez des questions, merci de nous les envoyer en utilisant le bouton « Mailez nous », nous les mailer à moko@cranialinsertion.com , ou nous les tweeter à @CranialTweet.



Q : Si il y a une Lune de sang sur la table, et un terrain non-basique enchanté par une Mers envahissantes, quel sera le ou les types de ce terrain ?

R : Tout va se passer avec le timestamp (ordre d'arrivée sur le champ de bataille). Si la Lune de sang est arrivée en dernier sur le champ de bataille, alors elle va « gagner » et ce terrain non basique sera une Montagne. Si la Mers envahissantes est arrivée en dernier sur le champ de bataille, alors il sera une Île.

(Au contraire de Lune de sang avec Urborg, tombe de Yaugzebul, il n'y a pas de dépendance ici. Ce sont juste deux effets qui se disputent avec un sous type à fixer. Dans la situation de la Lune de sang et d'Urborg, appliquer l'effet de la Lune de sang retire l'effet d'Urborg, ce qui explique la dépendance entre les deux.



Q : Avec Héraut du tourment, vais-je perdre aussi des points de vie lorsque c'est une Aura ?

R : Ouaip ! Sur les cartes avec la grâce, certaines cartes doivent être écrites avec précaution pour pouvoir s'appliquer à tout moment, que la carte soit une créature ou une Aura (par exemple l'Emissaire d'Erebos doit spécifier comment sa capacité activée fonctionne dans chaque cas). Mais la capacité déclenchée du Héraut du tourment ne fait rien qui aurait besoin de changer en fonction de son type actuel. Ainsi, quel que soit le type actuel, tu vas perdre 1 point de vie au début de ton entretien.



Q : Si je donne la double initiative à Médomai le Sans-âge, vais-je obtenir deux tours supplémentaires ?

R : Tu les auras : la double initiative veut dire qu'il y a deux étapes de blessures de combat séparées dans la phase de combat, et les créatures avec la double initiative infligent des blessures dans chacune des deux. Comme elle inflige des blessures deux fois, sa capacité va se déclencher deux fois et tu auras deux tours supplémentaires.



Q : Si je bloque quelque chose avec Brimaz, roi d'Oreskos, le jeton va-t-il faire se déclencher la capacité d'Ephara, déesse de la Polis au prochain entretien et me faire piocher une carte ?

R : Ephara se moque de savoir comment la créature est arrivée sur le champ de bataille, ou si c'est une carte ou un jeton ; elle se préoccupe juste de savoir si une créature autre qu'elle même (et un jeton de créature est une créature) est arrivée sur le champ de bataille durant le tour précédent. Comme une créature (le jeton de Brimaz) est arrivée pendant le dernier tour, elle va se déclencher, et tu vas piocher une carte.




Ils viennent d'un récif de corail
Q : Que se passe-t-il si j'attaque avec Brimaz, obtient mon jeton, puis ensuite je joue Ephara ? La capacité va-t-elle se déclencher au prochain entretien, ou Ephara doit elle être là pour voir la créature arriver ?

R : Elle va se déclencher. Un peu comme les Loup Garous du bloc Innistrad, Ephara ne demande pas si il s'est passé quelque chose depuis qu'elle est là ; elle demande juste ce qui s'est passé pendant le tour précédent, et elle va donc se déclencher même si elle n'était pas sur le champ de bataille au moment où la créature y est entrée.



Q : Si j'utilise Retour annoncé pour mettre un Rat de meute sur le champ de bataille depuis mon cimetière, les jetons que le Rat de Meute fait auront ils i'indestructible ?

R : En copiant quelque chose, tu copies ce qui est écrit sur la carte, éventuellement modifié par d'autre effets de copies. Comme Retour annoncé n'est pas un effet de copie, la partie « acquiert l'indestructible » n'est pas copiée quand tu commences a faire des jetons de Rat de meute. Il n'y aura donc qu'un seul Rat de Meute (celui remonté par le Retour annoncé) qui aura l'indestructible. Mais heureusement pour toi, un seul Pack Rat indestructible est probablement suffisant pour conserver l'espèce…



Q : On m'a dit que si un Bogle insaisissable est enchanté par une Ombre de hyène, une Bombe à rochet avec un marqueur ne pourra pas les détruire tous les deux. Pourquoi donc ?

R : Il y a deux choses à garder en tête. Tout d'abord, la Bombe à rochet (tout comme ses cousins Explosifs artificiels) essaye de détruire tous les permanents à la fois ; elle ne détruit pas d'abord un type de cartes, puis un autre. Le deuxième est que les effets de remplacements — et la capacité d'armure totémique en fait partie — doivent exister et être appliqués à un évènement avant que cet évènement ne se produise.

Du coup, on part de l'évènement : "Détruire simultanément le Bogle insaisissable et l'Ombre de hyène". L'armure totémique se rend compte que le Bogle est sur le point d'être détruit et s'écrie héroïquement "non, détruisez-moi plutôt !". Une fois que cet effet de remplacement a été appliqué, on obtient l'évènement "Détruire simultanément l'Ombre de hyène et l'Ombre de hyène, et retirer toutes les blessures marquées sur le Bogle insaisissable". Ce qui peut sembler étrange, mais est parfaitement légal. Puis l'évènement se produit, l'Ombre de hyène mort doublement la poussière et le Bogle vivra un autre jour.



Q : D'accord, et si le Bogle a une Ombre de hyène et un Diadème du point du jour, et que la Bombe à rochet explose avec un marqueur, que se passe-t-il ?

R : La Bombe à rochet ne détruit que l'Ombre de hyène. Mais, juste après que la capacité de la Bombe à rochet a fini de se résoudre, tu vérifies les actions basées sur l'état et tu constates que, du point de vue du Diadème, le Bogle n'est plus une "créature avec une autre aura attachée à elle". Du coup, le Diadème glisse de sa tête et s'en va au cimetière.



Q : Je contrôle Thassa, déesse de la Mer, un Raptor nuageoire qui est actuellement 1/2, et un Mage ferre-marée. Si j'invoque une autre Thassa, le Raptor nuageoire évolue-t-il ?

R : Ca dépend. Après que la deuxième Thassa entre sur le champ de bataille, la première chose à faire est d'effectuer les actions basées sur l'état. La règle des légendes en fait partie, donc tu dois choisir une Thassa à garder. Et c'est là que tu dois faire attention :

Si tu gardes l'ancienne Thassa, la nouvelle va au cimetière. La capacité d'évolution du Raptor nuageoire utilise alors ses dernières informations connues pour savoir si elle avait une plus grande force ou endurance ; pendant son très court séjour sur le champ de bataille, Thassa était 5/5, donc le Raptor nuageoire évolue.

Si tu gardes la nouvelle Thassa, l'ancienne va au cimetière. La capacité du Raptor nuageoire vérifie si la nouvelle Thassa a une plus grande force ou endurance... et voit que non, puisque la nouvelle Thassa n'est plus une créature et n'a donc pas de force ou d'endurance. Donc le Raptor nuageoire n'évoluera pas dans ce cas.



Q : Si un Héliaste de Boros est bloqué par un Fourbes de cuisine, la capacité de l'Héliaste peut-elle tuer les Fourbes après qu'ils soient revenus avec la Persistance ?

R : Non. Indépendamment de l'ordre dans lequel les capacités déclenchées sont mises sur la pile (ce qui dépend du joueur dont c'est le tour), la capacité de l'Héliaste doit avoir une cible au moment où elle est mise sur la pile : ce sera toujours avant que les Fourbes reviennent grâce à la Persistance, ce qui signifie qu'ils ne seront pas sur le champ de bataille quand la cible devra être choisie.



Q : Puis-je détruire un Calice du vide avec Usure // Déchiqueture ?

R : Ça dépend de combien de marqueurs il y a sur le Calice — s'il y en a un, oui ; s'il y en a deux ou trois, peut-être !

Sur la pile, une carte double a uniquement les caractéristiques de la moitié qui a effectivement été lancée. Donc, si tu lances Usure tout seul, tu lances un sort avec un coût converti de mana de deux ; il pourra détruire un Calice avec un ou trois marqueurs, mais il sera contré par un Calice avec deux marqueurs. Si tu lances à la fois Usure et Déchiqueture grâce à la fusion, tu lances un sort avec un coût converti de mana de trois ; le Calice ne le contrera que s'il a trois marqueurs (mais, dans ce cas, il faut avoir un enchantement à cibler, en plus d'un artefact).



Q : Pour les sorts comme Commandement primordial qui demandent de choisir deux modes, qui choisit l'ordre dans lequel ils se produisent ?

R : Personne ne choisit, parce que les règles ont déjà décidé de l'ordre. Le joueur qui lance le Commandement Primordial annonce simplement quels modes il utilise, choisir les cibles que ces modes requièrent, et c'en est fini de la prise de décision. À la résolution du Commandement, les règles disent de suivre ses instructions, dans l'ordre où elles apparaissent sur la carte. Donc, si par exemple tu choisis le deuxième et le troisième mode, tu les exécuteras toujours dans cet ordre ; il est impossible d'exécuter le troisième avant le second.



Q : J'ai entendu dire que si quelqu'un joue Exposé libre et que l'on choisit de mettre en jeu un Clone, on ne peut pas choisir de copier une carte qu'un autre joueur met en jeu avec Exposé libre. Mais un de mes amis dit que c'est possible avec Répliquant. Où est la différence ?

R : La différence, c'est que Clone et Répliquand ne font pas la même chose ! Clone a un effet de remplacement — il entre sur le champ de bataille comme la copie de quelque chose. Du coup, tu dois choisir ce qu'il copie avant qu'il entre sur le champ de bataille. Mais, à ce moment, les cartes des autres joueurs ne sont pas non plus sur le champ de bataille, donc tu ne peux pas les choisir.

Par contre, le Répliquant entre sur le champ de bataille comme un Répliquant ; puis sa capacité déclenchée va sur la pile et tu lui choisis une cible. La capacité ne peut aller sur la pile que lorsqu'Exposé libre a fini de se résoudre, donc l'autre carte sera sur le champ de bataille à ce moment et tu pourras la choisir.




Cet homme pensait participer
à un pique-nique général.
Q : Si j'équipe Tromokratis de Bottes de piedagile, aura-t-il la défense talismanique quand il attaque ou qu'il bloque ?

R : Oui ! L'erreur classique ici est de penser que la capacité de Tromokratis retire activement la défense talismanique lorsqu'il attaque ou qu'il bloque, alors que ce n'est pas le cas. Elle se contente de donner la défense talismanique à certain moments ; si autre chose souhaite lui donner la défense talismanique le reste du temps, Tromokratis est tout à fait d'accord pour avoir la défense talismanique tout le temps.



Q : Imaginons que je lance Vagabond du maelstrom et que la première cascade choppe un Exarque brutaliseur. Cela me permettra-t-il de mettre une créature sur le dessus de ma bibliothèque pour la seconde cascade ?

R : Bien sûr, et c'est assez brutal. Tu lances l'Exarque pendant la résolution de la première capacité déclenchée de cascade, ce qui signifie qu'il sera dans la pile au dessus de l'autre capacité déclenchée de cascade, et qu'il se résoudra d'abord. Puis il va arriver sur le champ de bataille, avec la capacité déclenchée de cascade restante toujours sur la pile, tu résous la capacité d'arrivée sur le champ de bataille de l'Exarque, ce qui te permet de chercher une carte de créature et de la mettre sur le dessus de ta bibliothèque pour que la capacité déclenchée de cascade restante la trouve.



Q : Une seule activation d'un Cercle de protection : rouge peut-elle prévenir toutes les blessures d'un Orage d'éclairs ?

R : Elle peut le faire — Orage d'éclairs est une carte un peu étrange, mais c'est toujours un seul sort sur la pile et une source de blessures unique quand il se résout. Sa capacité inhabituelle ne s'occupe que de décider éventuellement combien de blessures il va infliger, et à qui ou quoi les blessures seront infligées.



Q : J'ai une Floraison de lotus en suspension avec un marqueur "temps" sur elle. Pendant le tour de mon adversaire j'utilise un Pacte de négation pour contrecarrer quelque chose. Quand arrive mon entretien, y-a-t-il un moyen quelconque de prendre la mana de la Floraison de Lotus pour payer le Pacte ?

R : Tu peux le faire ! Au début de ton entretien, plusieurs capacités vont essayer d'aller sur la pile — celle "retirez un marqueur temps si elle est suspendue" de la Floraison de lotus, et celle "payez ou perdez" du Pacte de négation. Tu contrôles les deux capacités, tu peux donc les mettre sur la pile dans n'importe quel ordre de ton choix, ce qui veut dire que tu peux faire que la capacité de la Floraison de lotus se résolve en premier, ce qui va faire que la Floraison de lotus sera lancée depuis la suspensions et arrivera sur le champ de bataille avant que la capacité du Pacte de négation ne se résolve. La capacité déclenchée du Pacte se résout et tu as accès à toute la mana nécessaire avec l'aimable autorisation de la Floraison de lotus.



Q : Je lance Chemin vers l'exil ciblant le Dévastateur entravarc de mon adversaire. En réponse, il sacrifie la Dévastateur à sa propre capacité, puis choisit d'utiliser la capacité déclenchée de modularité pour mettre les marqueur sur une de ses autres créatures. Puis-je alors lancer une Déférence sur mon propre Chemin vers l'exil, ou est-il trop tard, le Chemin vers l'exil ayant déjà une cible illégale ?

R : C'est tout à fait légal. Bien que le Chemin vers l'exil eut été contrecarré par les règles du jeu, si c'en était arrivé à ce point, il ne vérifiera pas ça jusqu'au moment ou il tentera de se résoudre. Jusqu'à ce point, le Chemin vers l'exil est juste un autre sort sur la pile, sans aucune connaissance de sa perte imminente, et Déférence peut joyeusement le contrecarrer et le renvoyer dans ta main pour le sauvegarder pour une réutilisation ultérieure.



Q : Si j'utilise la capacité du Titan primitif pour chercher une Cité d'airain, m'infligera-t-elle une blessure parce qu'elle arrive sur le champ de bataille engagée ?

R : Nan ; la Cité d'airain ne t'inflige des blessures que quand elle passe de dégagée à engagée. Dans le cas présente, elle n'était jamais dégagée — elle arriver juste engagée sans passer par un autre état en cours de route. Donc sa capacité ne se déclenche pas et tu ne prends aucune blessure.



Q : Si je contrôle une Trahison de la nuit des âmes, puis que j'en lance une autre, est-ce que les créatures qui ont normalement 2 d'endurance vont mourir avec la seconde Trahison ?

R : Que de trahisons... mais ça fonctionne. Après que la seconde Trahison de la nuit des âmes arrive sur le champ de bataille, de multiples actions basées sur un état s'appliquent : la règle des légendes, qui veut se débarrasser d'une des Trahisons, et la règle "les créatures avec 0 d'endurance meurent". Tu les appliques simultanément, ce qui veut dire que les créatures et la seconde Trahison meurent exactement en même temps.




C'est tout ce que j'avais en stock pour cette semaine, mais soyez sûr de venir à nouveau la semaine prochaine pour une édition très spéciale, Cranial Insertion (ayant survécu aux oiseaux de mauvais augure) fêtera son neuvième anniversaire ! Les présents traditionnels, si vous souhaitez en faire, sont le saule et la poterie.

- James Bennett


About the Author:
James Bennett is a Level 3 judge based out of Lawrence, Kansas. He pops up at events around Kansas City and all over the midwest, and has a car he can talk to.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!