Published on 03/03/2014

Vive le vent, vive le vent...

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano Pусский



L'état de mon jardin
Bonjour et bienvenue à Cranial Insertion ! C'est maintenant le mois de Mars, ce qui en théorie devrait signifier que l'hiver tire sur sa fin, mais au moins à Toledo, il fait froid et il neige (en supposant que je puisse faire confiance à la météo au moment où j'écris ces lignes). Au moins, je fais du sport en pelletant de la neige, mais ça commence à devenir lassant. J'ai hâte de pourvoir à nouveau faire des balades dans le parc.

En attendant, regroupons-nous, buvons du chocolat chaud, et regardons la dernière sélection de question de règles de notre boîte-aux-lettres. Comme toujours, si vous avez des questions à nous soumettre, merci de nous les envoyer à moko@cranialinsertion.com ou de les tweeter à @CranialTweet. Nous vous enverrons directement la réponse et votre question apparaîtra peut-être dans un prochain numéro.



Q : Mon adversaire contrôle une bande de jetons Soldat et j'aimerais me débarrasser d'eux. Un Éclair Chercheur fera-t-il l'affaire ?

R : Oui, ce sera bien suffisant. Quand un effet crée un jeton sans lui donner de nom, ce qui est le plus souvent le cas, le nom du jeton vient de son ou ses types de créature. Ce qui signifie que tous les Soldats de ton adversaire s'appellent "Soldat". Deux conséquences : tout d'abord, ça complique énormément les ragots à la cantine ; ensuite, Éclair Chercheur les tuera tous si tu cibles l'un d'entre eux.



Q : Mon adversaire joue un Dieu sans avoir la dévotion nécessaire, donc ce ne sera pas une créature. Puis-je répondre à la vérification de la dévotion avec Charme de Selesnya pour l'exiler avant qu'il ne cesse d'être une créature ?

R : Bien essayé, mais ça ne marche pas. Pour les dieux, la vérification de la dévotion est une capacité statique qui crée un effet continu. Elle n'utilise pas la pile, tu ne peux pas y répondre, et le Dieu cesse d'être une créature au moment où il entre sur le champ de bataille.



Q : Je contrôle Déferlement de l'orage de guerre et je joue Xénagos, dieu de la Débauche alors que ma dévotion au rouge et au vert est inférieure à sept. La capacité du Déferlement de l'orage de guerre se déclenche-t-elle tout de même ?

R : Ça dépend. Xenagos ne se préoccupe pas de ta dévotion au moment où tu le joues. Ce qui compte, c'est ta dévotion quand il entre sur le champ de bataille, sachant qu'il se compte lui-même. Si, à ce moment, ta dévotion est sept ou plus, Xenagos entrera comme une créature, donc il déclenchera la capacité du Déferlement pour six blessures. Autrement, il n'entrera pas comme une créature et la capacité du Déferlement ne se déclenchera pas.




Q : Je contrôle encore Déferlement de l'orage de guerre, ainsi que Purphoros, dieu des Forges et un autre permanent qui porte ma dévotion au rouge à quatre. Si je joue un autre Purphoros, la capacité du Déferlement de l'orage de guerre infligera-t-elle six blessures ?

R : Ça dépend aussi. Le deuxième Purphoros entre sur le champ de bataille comme une créature, puisque ta dévotion au rouge est maintenant de cinq. Il déclenche donc la capacité du Déferlement, mais avant qu'elle puisse être mise en pile, il faut gérer les actions basées sur un état, spécifiquement la règle des légendes qui n'est pas respectée. Tu dois choisir quel Purphoros va au cimetière et lequel reste sur le champ de bataille. Ce choix détermine si le Déferlement infligera des blessures. Quand le Déferlement se résoud, il cherche la force du nouveau Purphoros pour savoir combien de blessures infliger. Si tu as envoyé le nouveau au cimetière, il se réfère à ses dernières informations connues et constate qu'il avait une force de six, donc il inflige 6 blessures. Si tu as envoyé l'ancien au cimetière, le nouveau n'est plus une créature puisque ta dévotion au rouge est maintenant de 4, donc il n'a pas de force et le Déferlement n'inflige pas de blessures.



Q : Je suis à cinq de dévotion au blanc et au bleu, y compris une Éphara, déesse de la Polis, et je joue une seconde Éphara. Piocherai-je une carte au début du prochain entretien ?

R : Oui, tant que tu envoies la nouvelle Éphara au cimetière quand la règle des légendes te demande laquelle tu gardes. (Parce que la capacité d'Éphara regarde si d'autres créatures sont entrées sur le champ de bataille, donc si tu gardes la nouvelle, sa capacité ne se déclenchera pas pour elle-même.) Comme ta dévotion était de sept quand la seconde Éphara est entrée sur le champ de bataille, elle est entrée en tant que créature. Du coup, au prochain entretien, ton ancienne Éphara se déclenche, puisqu'une autre créature est entrée sur le champ de bataille sous ton contrôle à ce tour. Le fait que cette créature ne soit plus sur le champ de bataille n'entre pas en ligne de compte.



Q : Je contrôle Nyléa, déesse de la Chasse et ma dévotion au vert est de trois. Si je lance Première oratrice Zegana, verra-t-elle Nylea comme une créature pour obtenir six marqueurs +1/+1 ?

R : Malheureusement, non. La capacité de Zegana crée un effet de remplacement qui change la façon dont elle entre sur le champ de bataille, qui doit être appliqué immédiatement avant qu'elle entre sur le champ de bataille. À ce moment, Zegana n'est pas encore sur le champ de bataille, donc elle ne génère pas de dévotion et Nylea n'est pas encore une créature.



Q : Si j'utilise la seconde capacité de Triade des Moires pour exiler une créature de mon adversaire, puis-je répondre à la capacité « puis » en terminant le tour avec Cadran solaire de l'Infini afin que la créature ne revienne pas ?

R : Non, cela ne fonctionne pas. La partie « puis » de la capacité n'est pas une capacité déclenchée à laquelle tu peux répondre. Cela se produit immédiatement après que la créature ait été exilée, tu ne peux rien faire entre ces deux instructions.




Brrrrr...
Q : Si je cible un Croisé akroen avec Récolter ce qui a été semé, puis-je cibler le jeton soldat qui va être créer pour qu'il ait également un marqueur +1/+1 ?

R : Je crains que cela ne soit pas possible. Quand tu lances Récolter ce qui a été semé, tu dois choisir toutes tes cibles au même moment avant même que la capacité héroïque ne se déclenche. Le jeton soldat n'a même pas encore été créé à ce moment-là, tu ne pourras donc pas le cibler avec Récolter ce qui a été semé.



Q : Puis-je rendre Polukranos, dévoreur de mondes monstrueux si mon adversaire ne contrôle pas de créatures ?

R : Tout à fait, cela ne pose aucun problème. La capacité monstruosité ne cible rien du tout, tu peux donc l'activer même si ton adversaire ne contrôle pas de créature. La capacité se résout, et elle rend Polukranos gros et monstrueux. Cela déclenche sa deuxième capacité. Cette capacité a besoin d'au moins une cible, mais s'il n'y a même pas une cible disponible, la capacité est rapidement et sans dommage retirée de la pile.



Q : Alors, mon adversaire m'attaque avec une creature 8/8 grâce à une Prouesse du chasseur et une simple 3/3. Si je lance Tenir en respect, puis-je prévenir 7 blessures de la 8/8 afin que mon adversaire ne pioche qu'une seule carte ?

R : Oui, tu peux faire cela. Si un effet de prévention veut prévenir une certaine quantité de blessures et que tu subis plus que cette quantité en une seule fois, tu choisis quelle portion des blessures sera prévenue. Tu pourrais donc prévenir 3 blessures de la 3/3 et 4 de la 8/8, ou encore aucune de la 3/3 et 7 de la 8/8 mais également n'importe quelle combinaison intermédiaire.



Q : Puis je lancer une Dissolution en ciblant une Décomposition abrupte juste pour le regard ?

R : C'est ta fête, et tu regarderas si tu le souhaites ! Bien que la Décomposition abrupte ne puisse être contrecarrée, c'est bien une cible légale pour la Dissolution, puisque la cible, pour être légale, doit juste être un sort. Elle ne s'intéresse pas au fait d'être en effet capable ou non de contrecarrer le sort quand elle se résoudra. Quand la Dissolution se résout, elle fait le plus possible. Elle échoue misérablement à contrecarrer la Décomposition abrupte, mais le regard ne dépend pas de cette partie, donc le regard aura bien lieu.



Q : Menace guidecorps double-t-il le nombre de marqueurs qu'une Hydre kalonienne obtiendra en arrivant sur le champ de bataille ?

R : Tout à fait. L'Hydre kalonienne n'utilise pas le verbe « placer », mais elle n'en a pas besoin. Quand un effet de remplacement comme celui de la Menace guidecorps fait référence à des marqueurs placés sur une carte, elle fait en fait référence à des marqueurs placés sur un permanent ou à un permanent arrivant sur le champ de bataille avec des marqueurs sur lui, donc l'effet s'applique dans cette situation.



Q : Disons que je contrôle un Mage ferre-marée que j'ai utilisé pour engager le Purphoros, dieu des Forges de mon adversaire. La dévotion au rouge de mon adversaire descend en dessous de cinq, Purphoros n'est donc plus une créature. Reste-t-il engagé par le Mage ?

R : Ouaip ! Le Mage ferre-marée ne s'intéresse au fait que sa cible soit une créature rouge ou verte qu'au moment où sa capacité est mise en pile et quand elle se résout. Quand elle se résout, elle crée un effet continu qui est définitivement lié à l'objet qui a été ciblé, et la durée de cet effet est « tant que vous contrôlez la Mage ferre-marée ». Cette durée ne s'est pas encore écoulée, donc l'effet reste et garde le Purphoros de ton adversaire engagé.



Q : J'ai une Blessure d'arme blanche enchantant une des créatures de mon adversaire, et je joue Marchand gris d'Asphodèle. Ma dévotion au noir prend-elle en compte la Blessure d'arme blanche ?

R : Bien sûr. Bien qu'elle soit attachée à une créature d'un de tes adversaires, tu contrôles toujours la Blessure d'arme blanche, donc le symbole de mana noir dans son coût de mana compte.




Tellement froid...
Q : Disons que mon adversaire lance un Lire dans les os, il regarde, et garde les deux cartes sur le dessus. Si je joue Ecurage de pensée pour le faire meuler de deux, cela va-t-il ruiner ses plans ?

R : Non, tu ne peux pas. Regarder et piocher sont deux actions qui font partie de la résolution de Lire dans les os, et quand il commence à se résoudre, tu ne peux rien faire au milieu de la résolution. En effet c'est similaire à la question sur le Cadran solaire infini plus haut. Merci de ton attention :)



Q : Puis-je gracier en éphémère grâce à Shamane de Souchemer ?

R : J'ai bien peur que non. Tu dois vérifier la permission de lancer un sort avant de pouvoir faire des choix comme le jouer pour la grâce. Avant de faire le choix de le jouer pour la grâce, ce n'est pas encore une carte d'aura, donc le Shamane de Souchemer ne te donneras pas la permission de le lancer.



Q : Si je contrôle un Tarmogoyf 0/1 et que je joue Chasseur chassé, mon Goyf va t'il infliger une blessure ?

R : Nan. Ton Tarmogoyf va fièrement mais inoffensivement agresser la créature de ton adversaire avec ses gencives, comme un petit chaton sans dents. La bataille se passe pendant que le Chasseur chassé est en train de se résoudre, et à ce moment là, Chasseur chassé est encore sur la pile. La carte ira au cimetière après s'être résolu, et cela va rendre ton Tarmogoyf 1/2, mais cela arrive un peu trop tard pour avoir un impact dans la bataille.



Q : Si je contrôle Saison de déboublement et que j'obtiens deux jetons Esprit en détruisant une créature attaquante avec Visage brisé, devrais-je sacrifier les deux jetons à la fin du tour ?

R : Ouaip. Saison de dédoublement remplace ce que fait le Visage brisé, donc toute référence au jeton créé par le Visage brisé devient une référence pour tous les jetons ainsi créés. Du coup, lorsque le Visage brisé crée une capacité déclenchée retardée pour sacrifier "le jeton", il crée en fait une capacité déclenchée retardée pour sacrifier les jetons, ce qui veut dire les deux jetons qu'il a créé avec l'instruction précédente.



Q : Dans une partie multijoueurs, Ariane joue Chasse aux sorcières. Pendant son étape de fin, le contrôle passe aléatoirement au joueur à sa gauche, Brian. Brian prend quatre blessures pendant son entretien, et pendant son étape de fin, la Chasse aux sorcières passe aléatoirement sous le contrôle du joueur à sa gauche, Catherine. A son entretien, Catherine meurt. Où va la Chasse aux sorcières ?

R : Elle revient à Brian. Chaque capacité déclenchée de fin de tour crée un nouvel effet de changement de contrôleur et ses effets durent indéfiniment. Au moment où Catherine connait une disparition prématurée, il y avait deux effets de changement de contrôleurs en place sur la Chasse aux sorcières, un pour donner le contrôle à Brian, et un pour donner le contrôle à Catherine. Quand Catherine quitte la partie, l'effet le plus récent se finit, mais l'effet pour Brian est toujours là, et c'est donc là que va la Chasse aux sorcières.



Q : Si je donne le lien de vie à un Maître des cruautés vais-je gagner des points de vie quand le total de points de vie de mon adversaire va descendre à 1 ?

R : Non. Le lien de vie s'applique pour les blessures, et le Maître des Cruautés n'inflige pas de blessures. C'est la capacité qui crée une perte de points de vie, et même si cela peux facilement être considéré comme douloureux, ce ne sont pas des blessures.



Et c'est la fin du temps que nous avions pour aujourd'hui. Avant que je m'en aille, je voudrais saisir l'opportunité de vous rappeler mon tournoi annuel de charité pour l' Association Nationale contre la Sclérose en plaques, Jouer un sort contre la Sclérose en plaques. Cet évènement annuel va arriver dans quelques semaines, le 29 Mars à Toledo, Ohio. Si vous êtes dans le coin ce week end là, venez pour avoir la chance de gagner quelques prix sympas et pour jouer à Magic pour une bonne cause.

La semaine prochaine, Eli sera de retour avec d'autres questions de règles, et je serai de retour dans quatre semaines, le 31 Mars. A bientôt !
- Carsten Haese


About the Author:
Carsten Haese is a former Level 2 judge based in Toledo, OH. He is retired from active judging, but he still writes for Cranial Insertion and helps organize an annual charity Magic tournament that benefits the National MS Society.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!