Published on 02/24/2014

Mille voix criant à en perdre haleine

Et rien ne sera fait ! Rien !

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano Pусский



All hail the mighty Helix !
Bienvenue à tout un chacun pour une nouvelle édition de Cra— non-non-non ! A gauche ! Gauche ! Gauche ! Restez éloignés de l'ordinateur ! A gauche ! … hum Cranial Insertion. Désolé pour le désordre, mais comme vous pouvez le voir – Pourquoi sommes-nous encore en train de sauvegarder ? – à travers les explosions erratiques, je n'ai pas eu le temps de nettoyer le bureau depuis que ma vie a été envahie par cette folie qu'est TwitchPlaysPokemon. Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ne vous inquiétez pas pour toutes les canettes vides de boissons énergisantes un peu partout – Je vais demander à Moko de nettoyer. Probablement.

Mais comme il semblerait que l'anarchie va nous garder coincés dans Céladopole pendant un moment, je pense que je peux prendre un peu de temps pour discrètement répondre à quelques questions de règles pendant que les autres se battent encore et encore pour savoir quoi acheter dans le magasin.

Même si nous n'avons pas de canal Twitch, vous pouvez tout de même nous envoyer des questions de règles par mail ou via Twitter ; notre adresse email est moko@cranialinsertion.com et notre compte Twitter est @CranialTweet.



Q : Si je résous un Embrasement du carnage et mon adversaire contrôle Satyre buveur de feu, le Satyre va-t-il rester en jeu pendant que je répète le procédé de le blesser et générer des capacités déclenchées, ou bien va-t-il mourir après la première vague de blessures ?

R : Malheureusement pour ton adversaire, son Satyre va rester pour être témoin du carnage qu'il aura embrasé avant de mourir. Les actions basées sur un état, qui sont responsables de détruire les créatures avec des blessures létales marquées sur elles, ne vont pas être vérifiées avant que l'Embrasement du carnage ait complètement terminé de se résoudre, et à ce moment le Satyre aura très probablement créé de multiples capacités déclenchées.




Q : Une Défense du foyer va-t-elle protéger les Planeswalkers des blessures de combat ?

R : Non. Les Planeswalkers ne sont pas des joueurs, donc la Défense du foyer ne préviendra pas les blessures qui leurs seront infligées.

Les effets qui préviennent les blessures non-combat aux joueurs, d'un autre coté, marchent légèrement différemment, grâce à la règle de redirection des blessures aux Planeswalkers. Des cartes comme Frappe foudroyante ou Grésillement ne peuvent pas blesser un Planeswalker directement, mais la règle de redirection des blessures aux Planeswalkers dit que si ton adversaire reçoit des blessures hors combat infligées par des sources que tu contrôles, tu peux rediriger ces blessures sur leur Planeswalker. Parce que les blessures sont initialement « braquées » dans la direction de ton adversaire, ils peuvent utiliser des cartes comme Tenir en respect sur eux-mêmes pour prévenir ces blessures avant que tu aies une chance de les rediriger.


Défense du foyer ne va malheureusement pas avoir la même opportunité, parce que les créatures attaquant un Planeswalker infligent leurs blessures de combat directement au Planeswalker lui-même. Les blessures ne sont jamais « braquées » sur un joueur, donc Défense du foyer n'a aucune chance de les prévenir.



Q : Mon adversaire cible mon Dragon souffleforge avec la capacité +1 de sa Kiora, la Déferlante. Pendant mon tour, j'active la capacité de mon Dragon en ciblant la créature de mon adversaire. Même si la partie blessure ne fait rien, le reste de la capacité va-t-il empêcher la créature de bloquer ?

R : Tout à fait. La blessure peut être prévenue, mais la capacité du Dragon ne lie en aucune façon le fait d'empêcher de bloquer avec le fait de savoir si la blessure a été réellement infligée ou non. La créature ne pourra pas bloquer ce tour-ci, que la blessure ait été infligée ou non.



Q : Si je contrôle une Cité de solitude, et mon adversaire une Prophétesse de Kruphix, pourra-t-il lancer des sorts de créature pendant mon tour ?

R : Non. Une des "Règle d'Or" de Magic dit que si un effet ou une règle t'autorise à faire quelque chose, tandis qu'un autre effet te l'interdit, l'interdiction gagnera. Dans ce cas, l'effet de la Prophétesse dit que ton adversaire peut lancer des sorts de créature pendant ton tour, mais l'effet de ta Cité dit qu'il ne peut pas. "Ne peut pas" est maître sur "peut", donc la Cité est victorieuse.




Donc, s'il devient trop puissant, il n'obéira plus ?
Hmmmm… Cela me semble être du…
Déjà-vu
Q : J'enchante une créature avec Loyauté fracturée et je la cible avec quelque chose pour en prendre le contrôle. Plus tard, la Loyauté fracturée est Naturalisée. La créature revient-elle à son propriétaire ?

R : Non ; tu vas en garder le contrôle indéfiniment. Des cartes comme Contrôle mental qui utilisent des capacités statiques pour voler des choses ne fonctionnent que si elles restent dans les parages. Si elles sont détruites, la créature retourne chez leur précédent contrôleur. Mais une Loyauté fracturée n'utilise pas une capacité statique mais une capacité déclenchée qui change le contrôleur de la créature définitivement. L'effet ne va jamais expirer, peu importe ce qu'il advient de la Loyauté fracture entre-temps.



Q : Disons que je contrôle 2 Efrits capricieux. Au début de mon entretien, je cible mon Anneau solaire avec les deux. Quand je lance le dé pour le premier, mon Anneau solaire est détruit. La seconde capacité sera-t-elle contrecarrée pour avoir perdu l'Anneau solaire comme cible ?

R : Non. Un sort ou une capacité est contrecarrée à la résolution uniquement si toutes ses cibles sont illégales. La capacité va quand même se résoudre, tu vas donc détruire une des deux dernières cibles au hasard.

Oui, cela veut dire que si tu contrôles deux Efrits capricieux et quelque chose qui peut leur donner le linceul en réponse à leur capacité, tu pourras détruire deux permanents de ton adversaire à chacun de tes tours. De rien.



Q : J'ai entendu dire que si un Mimique progéniteur copie un AEtherlin, fait un jeton de lui-même, puis s'exile avec sa capacité, et revient en copiant le jeton, il aura alors deux instances de sa capacité de création de jeton, et pourra faire deux AEtherlin à l'entretien. Est-ce vrai ?

R : Oui. Le Mimique progéniteur s'accorde la capacité de faire des jetons en tant qu'effet de copie, ce qui rend cette capacité une valeur copiable. Cela signifie que chaque jeton qu'il crée a aussi cette capacité, ainsi que tout ce qui copiera ces jetons. (C'est pourquoi la capacité a la ligne "si cette créature n'est pas un jeton", afin que les jetons ne fassent pas de copies par eux-mêmes). Ainsi, quand le Mimique progéniteur revient et copie son propre jeton, il s'accorde la capacité de faire des jetons une nouvelle fois, même s'il vient déjà de recevoir la même capacité du jeton. Il a maintenant deux instances de la capacité, et les deux vont se déclencher à chacun de tes entretiens.

Et oui, les nouveaux jetons créés auront également deux instances de la capacité, ce qui veut dire que si tu fais vaciller le Mimique et que tu copies l'un des jetons à son retour, le Mimique aura trois instances de la capacité. Essaie encore pour l'avoir quatre, puis cinq, puis six fois...



Q : Si je contrôle Chemin de la bravoure et que je déclare Brimaz, roi d'Oreskos comme attaquant, je vais gagner 2 points de vie, exact ?

R : Si tu le souhaites, sans doute. (Tu pourrais aussi mettre dans la pile les capacités de Brimaz et du Chemin de façon à ce que le Chemin se résolve en premier et ainsi gagner moins de points de vie. Je ne te le conseille pas, mais si tu le veux vraiment, tu peux le faire.)

Bien qu'il n'ait jamais "attaqué" (il n'a pas été déclaré comme attaquant quand l'étape de déclaration des attaquants a commencé), le jeton créée par Brimaz est toujours une "créature attaquante" (il est impliqué dans le combat et va infliger des blessures à ton adversaire s'il n'est pas bloqué), donc la capacité du Chemin va l'inclure quand il va décider combien de points de vie il va te donner.



Q : Si je contrôle un Don primitif et que je lance une Expérience Un, puis-je mettre la capacité d'évolution sur la pile avec la capacité déclenchée "mettre une bête 3/3" pour que l'Expérience Un évolue ?

R : J'ai peur que non. La capacité du Don primitif se déclenche quand tu lance l'Expérience Un, donc cette capacité déclenchée va sur la pile au dessus de l'Expérience et se résoudra en premier. Comme la Bête est déjà sur le champ de bataille quand l'Expérience y arrive finalement, il n'y aura pas d'évolution pour toi.



Q : Comment interagissent Animation des morts et Danseforme ?

R : A moins que tu ne pense que payer pour donner à ta créature un misérable bonus de +1/+0 une fois et une seule fois est un bon plan, pas si bien que ça. Enfin... au moins, tu seras débarrassé de la partie "Si l'Animation des morts dégage, la créature en fait de même", c'est déjà ça de pris.

Quand le Danseforme exile tout, [Animation des morts s'en va avec lui ; la capacité déclenchée retardée implantée d'Animation des morts tente de forcer le sacrifice de la créature, mais échoue comme la créature n'est plus sur le champ de bataille. Quand la capacité déclenchée retardée du Danseforme renvoie tout, Animation des morts ne reviendra pas, parce qu'elle ne peut plus l'enchanter. (Ce n'est plus une carte de créature dans un cimetière.) Il va juste rester en exil jusqu'à la fin de la partie.



Q : Lors d'une partie en Commander, mon commandant est dans mon cimetière. Je veux l'utiliser pour activer la capacité qui fait 4 blessures de ma Masticore à queue en fusion, mais je le mets dans ma zone de commandement à la place de l'exiler. Le coût est-il quand-même considéré comme étant payé ?

R : Oui. L'important ici est que tu as fait le choix de payer ce coût, et tenté de le faire (légalement). Le fait que des effets de remplacement interviennent et changent ce qui se passe réellement comme résultat de ce que tu as fait n'a pas d'importance.




Malheureusement, Oiseau Jésus
n'est techniquement pas
un Dieu dans Magic.
Q : Merieke Ri Berit vole un Dieu, puis se dégage. Le contrôleur de Merieke gardera-t-il le Dieu jusqu'à ce que Merieke quitte le champ de bataille ? Qu'en est-il si elle prend le contrôle d'une autre créature ?

R : Le contrôleur de Merieke va conserver le Dieu jusqu'à ce que la durée de l'effet expire, ce qui signifie jusqu'à ce qu'il ne contrôle plus Merieke. Qu'il gagne ou pas le contrôle d'une autre créature dans l'intervalle est absolument sans importance — cela ne change absolument pas la durée.



Q : Je lance un Transformation // Brûlage avec la fusion, Transformant la Thassa, déesse de la Mer de mon adversaire et Brûlant une autre de ses créature, ce qui amène sa dévotion au bleu en deçà de 5. Thassa est-elle toujours une créature ?

R : Nan ; c'est maintenant un enchantement rouge sans capacités. L'effet de changement de type de Thassa s'applique dans la couche 4 et la fait cesser d'être une créature bien avant que l'effet d'effacement des capacités de Transformation ne soit appliqué dans la couche 6 ; enlever la capacité après qu'elle ait déjà été appliquée ne fait pas grand chose. Loué soit le Système des Couches !



Q : Mon Recteur de l'académie meurt, je cherche donc Omniscience, la met sur le champ de bataille, puis lance Progénitus gratuitement. Mon adversaire lance Boomerang sur Omniscience et dit que maintenant je ne peux pas lancer mon Progénitus gratuitement. Est-ce vrai ?

R : Pas vraiment. Entre le moment où ton adversaire sait que tu lance Progénitus et a une chance d'y répondre, tu as déjà fini de le lancer ; changer ce que tu devrait payer maintenant pour lancer le sort ne défait pas le fait que tu aies déjà fini de le payer. Maintenant, si ton adversaire ne voulait pas attendre de savoir ce que tu lance, mais voulait simplement se débarrasser de l'Omniscience dès que possible (Parce que soyons lucide : tu balances Omniscience ; de Sombres Heures s'annoncent), s'il peut ou pas le faire dépend de ce qui se passe d'autre et précisément quand le Recteur est mort.

Omniscience ne change pas l'instant ou tu peux lancer des sorts, seulement ce que tu vas devoir payer pour les lancer quand tu le fais. Donc, si au moment après que la capacité du Recteur ait mis l'Omniscience sur le champ de bataille, il est légal pour toi de lancer Progénitus (Ça l'est si c'est ta phase principale et que la pile est vide), tu peux le faire, et il n'y a rien que ton adversaire puisse faire pour t'en empêcher. Si toutefois, il n'est pas légal pour toi de lancer le Progénitus immédiatement — disons parce que c'est au milieu du combat, ou qu'il y a un autre sort ou une capacité sur la pile attendant de se résoudre, ton adversaire va avoir une opportunité d'utiliser sont Boomerang avant que tu ne puisses essayer de le lancer, et s'il en fait ainsi c'est que tu as la poisse.



Q : Si je sacrifie ma Guivre mondéchine à Pour le plus grand bien, sera-t-elle mélangée à ma bibliothèque avant que je ne pioche une quelconque carte ?

R : Ouais. La capacité déclenchée de la Guivre se déclenche pendant le processus d'activation de Pour le plus grand bien, elle va donc aller sur la pile au dessus de cette capacité et se résoudra en premier, ce qui signifie que ta bibliothèque va posséder une jolie petite surprise 15/15 attendant que tu puisses la piocher à nouveau.



Q : J'attaque avec deux 3/3 et mon adversaire bloque les deux avec ses deux 3/3, dont l'une est hantée par Pontife d'Orzhov. Mon adversaire me dit qu'elle peut choisir dans quel ordre ses créatures vont au cimetière, donc qu'elle peut faire mourir la créature hantée en premier, utiliser le Pontife pour booster son autre créature et ainsi la sauver. Je ne pense pas que ça marche comme ça. Qui a raison ?

R : C'est toi. Toutes les blessures de combat sont assignées et infligées simultanément. Quand les actions basées sur l'état sont vérifiées, toutes les créatures avec des blessures fatales sont détruites au même moment.

Ton adversaire peut choisir dans quel ordre les créatures sont rangées dans le cimetière quand elle les y met, mais ce n'est pas la même chose que les mettre au cimetière une par une.




Q : Chemin vers l'exil cible Titan morceleur. Si aucun joueur ne contrôle de terrain de base, mon adversaire doit-il en chercher un puis le détruire avec Titan morceleur ? Ou la capacité du Titan morceleur se résoud-t-elle avant que mon adversaire ne cherche le terrain de base ?

R : La première option ; mettre le terrain de base sur le champ de bataille fait partie de la résolution du Chemin vers l'exil et la résolution du sort doit être finie avant que la capacité déclenchée du Titan puisse être mise en pile. Le terrain de base que ton adversaire a trouvé sera toujours présent pour être détruite par le Titan.



Q : Un adversaire a utilisé Terre nocturne pour exiler deux créatures-artefact de mon cimetière. J'ai essayé d'en remonter une en main en réponse (avec Comptoir de commerce), et on m'a dit que je ne pouvais pas répondre assez vite pour contrecarrer l'effet. Je ne comprends pas ; pouvez-vous m'expliquer comment ça marche ?

R : Bien sûr. Quand quelqu'un décide d'activer une capacité (ou de lancer un sort), personne ne peut l'interrompre. Tout le monde doit attendre jusqu'à ce qu'il ait fini d'activer sa capacité avant de pouvoir répondre (Remarque : tout ça s'applique aussi au lancement d'un sort, mais je ne vais pas répéter "ou lance un sort" à chaque fois que je mentionne que quelqu'un active une capacité - tu peux l'ajouter pour toi-même en lisant).

Lorsqu'un joueur active une capacité, il doit en payer les coûts : ceux-ci doivent toujours être payés d'avance pour activer la capacité. Et exiler les cartes depuis les cimetières fait partie du coût d'activation de Terre nocturne (ça se voit parce que cela figure avant ":" dans le texte de la capacité). Donc, ton adversaire annonce qu'il active la capacité de Terre nocturne et tu ne peux pas l'interrompre jusqu'à ce qu'il ait fini de le faire. En activant cette capacité, il exile les deux cartes de ton cimetière. Quand il a fini d'activer la capacité, tu as la possibilité de répondre... mais les deux cartes ont déjà disparu de ton cimetière — tu n'as jamais eu l'occasion de les renvoyer en main.



Q : Mon adversaire joue un Guide solaire d'Oreskos. Il le dégage et je réponds à la capacité déclenchée en en prenant le contrôle d'une façon ou d'une autre. Qui gagne les deux points de vie, mon adversaire ou moi ?

R : Ton adversaire. Une fois qu'une capacité activée ou déclenchée a été mise en pile, elle est complètement indépendante de sa source et interagir avec cette source n'affectera en rien la capacité, de la même façon que faire quelque chose à la personne qui vient de vous lancer une grenade n'affectera pas la grenade qui vous arrive à la figure. (Aux abris !)



Q : Y a-t-il un moyen de répondre à Assaut sismique pour éviter de prendre des blessures ?

R : Eh bien, tu peux tuer ton adversaire — c'est toujours un bon moyen de ne pas prendre de blessures. Ou tu peux utiliser une carte comme Luminescence qui prévient les blessures. Mais autrement... pas vraiment. Interagir avec l'Assaut ne t'aidera pas, pour les raisons susmentionnées.

Si tu as une Poigne krosiane en main, tu peux répondre à la première activation en détruisant l'Assaut — ça n'empêchera pas cette première activation, mais ton adversaire ne pourra pas l'activer de nouveau. Sauf s'il anticipe ce coup et active l'Assaut plusieurs fois en réponse à lui-même : dans ce cas, il n'y a rien à faire.



Q : Mon adversaire active sa Mesa aride, je réponds en utilisant Fiole d'Æther pour poser un Arbitre léonin, puis je passe la priorité. Mon adversaire paye les . Cela signifie-t-il que la capacité de la Mesa se résoud, ou ai-je la priorité pour lancer un Ange de la restauration et blinker mon Arbitre ? Pour faire simple, est-ce que je récupère la priorité après une action spéciale qui n'utilise pas la pile et à laquelle je ne peux pas répondre ?

R : Oui ; tu auras l'occasion de lancer ton Ange et de blinker l'Arbitre. Une suite de priorités ne s'achève que lorsque tous les joueurs passent la priorité sans rien faire — l'action spéciale de payer pour l'Arbitre n'est pas "rien". Ainsi, quand ton adversaire passe la priorité après cette action, tu la récupères et tu peux faire ce que tu veux.



Et ainsi s'achève cette édition de Cranial Insertion. Nous nous retrouverons la semaine prochaine, quand Carsten reviendra avec un nouvel épisode de... Cranial Insertion !

Oh non, on dirait que nous essayons la Tour Pokémon... encore... (J'espère que cet article ne sera pas complètement obsolète quand il sera publié.)

- Callum Milne


About the Author:
Callum Milne is a Level 2 judge from British Columbia, Canada. His home range is Vancouver Island, but he can be found in the wild throughout BC and also at GPs all along the west coast of North America.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!