Published on 11/18/2013

Amer mer

Cranial Translation
繁體中文 Deutsch English Español Italiano Português Pусский



Les vieilles cartes sont ridicules.
Et nous sommes là dans cette joyeuse vieille Nouvelle Angleterre, il gèle et les singes-zombies ne sont pas une grande source de chaleur. Alors venez me rejoindre autour d'un bûcher de communes Terres Natales et penchons nous sur quelques questions de règles ! Elles sont délicieuses sur un Tuc avec du chocolat.

Si tu as le goût de nous poser plus de questions après ceci, envoie-les à moko@cranialinsertion.com ou si elles sont toutes petites, sur Twitter à @CranialTweet. Rappelle-toi que plus l'explication dont tu as besoin est longue, moins Twitter est pratique. J'ai déjà expliqué une fois le regroupement en 140 mots, et je n'ai pas envie de refaire cela.



Q : J'ai une question à propos de « Facing the Hydra »...

R : Nous avons reçu plus que quelques questions sur comment faire face à l'hydre, et les réponses à toutes ces questions sont très simple : les règles écrites sur le sujet sont très vagues. Il n'y a pas de règles complètes pour elle. Ce n'est pas un tournoi compétitif. Amuses toi ! Savoure la possibilité de créer tes propres réponses !



Q : Mon Métamorphe phyrexian a la forme d'un Fourbes de cuisine lorsque je le sacrifie dans ma Cosse de gestation. Revient-il ?

R : Les capacités déclenchées de sortie du champ de bataille regardent juste avant l'événement, pour déterminer si il a déclenché une capacité. Ton Métafourbe a la persistance immédiatement avant qu'il quitte le champ de bataille, donc boum, sa capacité se déclenche. Le Métamorphe phyrexian va revenir sur le champ de bataille avec un marqueur -1/-1 dessus, et tu pourras choisir de copier quelque chose de nouveau.



Q : Le Métamorphe jeté dans ma Cosse reviendra-t-il avant ou après que la capacité de la Cosse ne se résolve ? Ou ai-je le choix de l'ordre ?

R : Il n'y a pas de choix : il revient toujours avant que la capacité de la Cosse se résolve. La première étape pour activer une capacité est de mettre cette capacité sur la pile, puis plus tard dans le processus, tu sacrifies une créature pour payer le coût. La capacité déclenchée résultante va au-dessus de la capacité qui est déjà là, et doit donc se résoudre en premier.



Q : Je joue Primordial sylvestre alors qu'un de mes quatre adversaires contrôle Bosquet solide et Position privilégiée. Que se passe t'il avec la capacité déclenchée du Primordial ? Puis-je toujours casser des trucs chez les trois autres joueurs ?

R : La capacité déclenchée est mise sur la pile, et ensuite tu es invité à choisir exactement quatre cibles. Cependant, tu ne peux pas le faire (il n'y a pas de cibles légales à choisir à cause des enchantements d'un des joueurs). Comme tu ne peux pas choisir suffisamment de cibles pour la capacité déclenchée, elle est retirée de la partie à la place. Rien n'est détruit, et tu ne vas chercher aucune forêt.



Q : Je suis perdu sur la façon dont l'évolution fonctionne. Tu peux m'aider ?

R : Evolution fait intervenir une clause « si » que tu peux reconnaître par la forme « Quand X, si Y, alors Z. » Cela veut dire que, quand la condition de déclenchement est vérifiée, la condition « si » doit également être vérifiée ou la capacité ne se déclenche pas. Donc, pour l'évolution, la créature qui entre sur le champ de bataille doit avoir une force et/ou une endurance supérieure à la créature avec l'évolution pour que la capacité se déclenche.

Quand la capacité cherche à se résoudre, la condition « si » est vérifiée encore une fois. La créature qui est arrivée doit toujours avoir une plus grande force et/ou endurance, bien que pas nécessairement la même chose que lorsqu'elle est entrée, ou la capacité ne fait rien et est juste retirée de la pile. Si la condition est toujours vraie, tu obtiens le Z : un gros marqueur juteux pour ta créature.




Cher et dévoué Daxos
Q : Je contrôle un Raptor nuageoire 4/5, une Anomalie brûlegel, et Thassa déesse de la Mer. Je joue une deuxième Thassa. Mon Raptor évoluera-t-il ?

R : Ca dépend de quelle Thassa tu envoies au cimetière.

Quoi ?

Ouaip, regardons cela de plus près :

Thassa 2 entre sur le champ de bataille. Souviens-toi que pour entrer sur le champ de bataille, on applique les effets de remplacements, puis tous les effets continus, puis on vérifie les capacités déclenchées. T2 est maintenant une créature, donc la capacité d'évolution du Raptor se déclenche. Ensuite, tu es invité à choisir une de tes Thassa légendaires pour la mettre dans ton cimetière. Après avoir fait cela, la capacité du Raptor est mise sur la pile.

Quand la capacité déclenchée cherche à se résoudre, on doit revérifier la comparaison de la force et de l'endurance. Si tu jettes la nouvelle Thassa, il n'y a pas d'objet avec lequel comparer le Raptor en ce moment, donc tu utilises ses dernières informations connues. Au moment où elle est partie, c'était une créature 5/5, donc la capacité déclenchée d'évolution est satisfaite.

Si tu éjectes l'ancienne Thassa, la nouvelle Thassa est toujours là pour être vérifiée, et les dernières informations connues ne sont pas utilisées. Cependant, les informations actuelles disent « hum, je ne suis pas une créature, je ne peux pas avoir de force et d'endurance ! » La comparaison échoue, et l'évolution s'en va de la pile, sans rien faire.



Q : Vais-je avoir 2 déclenchement de la capacité héroïque de mon Chef de Phalange si je fusionne un Donner//Prendre sur lui ?

R : Tu n'auras qu'une seule capacité. La capacité héroïque s'occupe du lancement d'un sort, pas du nombre de fois que ce sort cible la créature. Un sort avec la fusion ne représente qu'un seul et unique sort, tu n'auras donc qu'un seul déclenchement de l'héroïsme.



Q : La capacité de coup de sang déclenche-t-elle l'héroïsme ?

R : Non. Coup de sang est une capacité activée, pas un sort. Tu peux le voir grâce aux deux point (:) qui sépare le coût de l'effet de la capacité.



Q : La surcharge déclenche-t-elle l'héroïsme ?

R : La gloire de la capacité de surcharge est de justement remplacer le mot cible par chaque. C'est génial quand cela te permet de jouer Mortiers de Mizzium pour tuer une créature avec la défense talismanique. Mais cela est beaucoup moins efficace quand tu souhaites cibler chacune de tes créatures en une fois. Puisqu'il n'y a plus de cible, les capacités héroïques ne se déclenchent pas.



Q : Mon adversaire choisit de poser un Emrakul, Déchirure des Éons sur son Exposé libre et je choisis une Cavalière Cendreuse. Ma cavalière peut-elle détruire Emrakul ?

R : Les deux créatures entrent sur le champ de bataille simultanément, puis la capacité de ta Cavalière est mise sur la pile. La Cavalière n'est pas un sort, et sa capacité non plus, donc Emrakul fait une tête de spaghetti grognon et explose vers l'exil.



Q : Les jetons de créatures ont-ils un nom ?

R : Oui, mais leurs parents ne sont pas très créatifs. Si un jeton est une copie de quelque chose d'autre, il copie son nom. Si un effet dit que le jeton à un nom spécifique, alors il a ce nom. Dans les autres cas, le nom du jeton est simplement le type de créature avec lequel il a été créé. Apre fleur fait des jeton Peuple Fée, et autant Cheval d'Akros que Croisé Akroen font des jetons nommés Soldat.



Q : Comment fonctionne Némésis de l'identité avec Effort concerté ?

R : Tu seras en mesure de donner à tes créatures la protection contre le joueur choisi. La chose importante à noter est que la Némésis n'a pas deux capacités (« choisir un joueur » et « protection contre le joueur choisi ») – elle en a trois. Une te fait choisir un joueur, une autre permet de lui faire gagner la protection contre ce joueur, et une troisième est effectivement la protection donnée par la deuxième. La première et la deuxième sont des capacités liées, signifiant que la deuxième doit se référer au choix fait par la première, mais la troisième capacité existe tel que. Cela sera plus facile pour ton cerveau si tu regardes la Voix du grand tout qui fonctionne de la même façon mais avec une utilisation plus standard de la protection.



Q : Quand j'utilise Dent et ongle pour mettre en jeu Colosse de pestacier et Colosse de sombracier, puis-je équiper mes Jambières d'éclair à l'un pour me débarrasser du mal d'invocation puis les équiper au second afin de pouvoir attaquer avec les deux ?

R : Le mal d'invocation n'est pas quelque chose qui se gagne ou se perd. C'est la façon usuel pour se référer la règle suivante : « Un permanent qui est actuellement une créature et n'a pas été sous le contrôle de son contrôleur de façon continu depuis le début de son tour le plus récent ne peut pas attaquer ni payer ou . » La célérité permet d'ignorer cette règle. Quand tu passes à l'étape de déclaration des attaquants et que tu dois déclarer tes créatures attaquantes, seulement une de tes créatures aura la célérité, et l'autre sera affectée par cette règle.



Q : Quel état de partie blasphémant vais-je obtenir si je choisis de faire un Rite de duplication sur Purphoros, dieu des Forges ?

R : Je suis toujours amusé de voir que tout le monde oublie que le Rite de duplication peut être joué sans kick. C'est tellement amusant de le kicker ! Alors partons du principe que tu l'as fait, et que c'est le Purphoros de ton adversaire.

Tout d'abord tu mets cinq Dieux rouges sur le champ de bataille. Ensuite, on vérifie les effets continus, ta dévotion au rouge est d'au moins 5, donc leur effet je-ne-suis-pas-une-créature ne s'applique pas. Troisièmement, on vérifie les effets déclenchés. Hé, chaque purphoros voit 4 autres créatures qui viennent juste d'arriver ! Chacun des cinq voit cela, on a donc 20 capacités déclenchées. Ensuite les actions basées sur un état vont faire disparaître quatre des Dieux mais les 20 capacités iront quoiqu'il arrive sur la pile. Chaque adversaire va prendre 40 blessures par petites doses de 2 blessures à moins qu'ils puissent y faire quelque chose.




L'opale c'est joli, mais ce n'est pas
un très bon matériau de construction.
Q : Quand je joue Ghaveh, gourou des spores pour la première fois en utilisant du mana provenant de mon Palais d'opale, combien de marqueurs vais-je obtenir ? Le palais ne parle pas de marqueurs additionnels comme le font d'autres cartes, je ne sais pas si cela est important.

R : Le mot « additionnel » est utilisé pour aider nos pauvres petits cerveaux humains à comprendre – tu remplaces « arrive » par « arrive avec cinq marqueurs » puis ensuite par « arrive, placez cinq marqueurs et placer un marqueur ». Ainsi, Ghaveh obtient six marqueurs.



Q : J'attaque avec Médomai le Sans-âge et obtient un tour additionnel. Toujours dans ce tour, je fais vaciller Medomai avec la capacité d'un Navigateur morne-œil. Puisque Medomai est un nouvel objet, il peut attaquer pendant le tour additionnel, n'est-ce-pas ?

R : Non. Regarde au-dessus de « Medomai le sans-âge ne peut pas attaquer » - l'espace entre les deux lignes est plus grand que celui présent entre les deux lignes précédentes. Cela, plus le retour à la ligne clair, est ce qui permet de montrer que ce sont deux capacités distinctes. Medomai ne peut attaquer durant aucun tour additionnel, quel qu'il soit, et pas seulement « ce tour additionnel ».



Q : Si j'associe Maître des vagues à mon Navigateur morne-œil, puis-je faire tout un tas de jetons, ou bien les anciens meurent-ils quand le Maître s'en va ?

R : Ils survivent et vont pouvoir faire la fête avec leur nouveaux amis. Le maître des vagues est exilé et renvoyé en jeu pendant la résolution de la capacité qu'il a gagné du navigateur. Il existe un infime moment durant lequel les Elémentaux sont de pauvres petites créatures 1/0 apeurées et esseulées, mais les actions basées sur un état ne seront vérifiées qu'après la résolution complète de la capacité. Et à ce moment, le Maître est revenu pour leur redonner un peu d'endurance.



Q : Une Phtisie ciblant un Colosse de pestacier tuera-t-elle mon adversaire malgré la survit du Colosse ?

R : Si ton adversaire a 22 points de vie ou mois, pour sûr ! Si un sort nécessite qu'une de ses instructions soit remplie pour que la suivante puisse avoir lieu, il va le dire explicitement.



Q : En réponse à mon Jet de magma, mon adversaire lance Turbulences sur mon Meneur de guerre de Kragma. Jet de magma se résout, inflige 2 blessures, puis j'applique le regard, je choisis de mettre une carte sous ma bibliothèque et une au dessus - mon adversaire peut-il savoir si c'est le Meneur de guerre que j'ai mis au dessous ?

R : Il ne le saura pas. Tout ce qu'il peut savoir c'est combien de cartes ont été déplacées, pas dans quel ordre. En général, quoique pas dans tous les cas, la philosophie est que si un joueur peu prendre des cartes et les regarder elles peuvent être réarrangées parce que les joueurs le feront de toutes façons. Moins le jeu va à l'encontre de la nature du joueur, le mieux c'est.



Q : J'ai entendu parler d'une règle joue/pioche basée sur le classement à l'issue des rondes suisses. Cela s'applique-t-il à tous les top huit ?

R : Non, ce n'est obligatoire que pour les PTQs ou les tournois de plus haut niveau, et ce n'est qu'une possibilité si c'est annoncé avant pour tous les autres tournois. Pour ceux qui ne connaîtraient pas la règle en question : Si elle s'applique, durant les phases finales, c'est le joueur avec le meilleur classement qui choisit qui commence.



Q : A la FNM de l'autre soir mon adversaire a lancé Destin prophetisé sur son Hoplite sage de guerre, pioché une carte, et réfléchi un moment. Puis il a attaqué et dit "Ah oui, il prend un marqueur, aussi." Ca marche ? Je pensais que si l'on oubliait une capacité déclenchée, c'était l'adversaire qui décidait si on l'appliquait ou pas.

R : Ce que tu penses fait partie de la politique en Compétitif pour les oubli de capacité déclenchée (Missed Triggers) - et ne s'applique que pour les évènement avec un niveau d'application des règles (REL) Compétitif, tels qu'un Trial pour un Grand Prix ou un PTQ. En niveau d'application des règles Convivial, la politique est que c'est à l'entière discrétion de l'arbitre de décider si mettre ou pas la capacité sur la pile maintenant serait "trop perturbateur", et ton adversaire obtiendra ou non sa capacité oubliée.

Remarque que tu n'as pas à rappeler à ton adversaires ses propres capacités déclenchées quel que soit le niveau de jeu, mais si tu choisis de ne pas le faire en Convivial, tu risques de voir arriver cette capacité plus tard après que tu aies fait des choix.



Q : Dois-je dire quelque chose si mon adversaire oublie ca capacité de Lien de vie ?

R : Bien sûr ! Le Lien de vie n'est pas une capacité déclenchée, c'est simplement quelque chose qui arrive en tant que partie de blessures infligées. Tu n'as pas le droit de laisser ton adversaire l'oublier.



Et c'est ainsi que se conclut notre plongée hebdomadaire dans l'océan des connaissances. Profitez de vos feux crépitants et des chutes de neige alors que l'hiver s'installe - Je vais me recroqueviller dans un tauntaun pour quelques mois.

Que vos gibiers soient délicieux d'ici la prochaine fois !

- Eli Shiffrin


About the Author:
Eli Shiffrin is currently in Lowell, Massachusetts and discovering how dense the east coast MTG community is. Legend has it that the Comprehensive Rules are inscribed on the folds of his brain.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!