Published on 11/11/2013

Cet article est né sous le nombre 11

Cranial Translation
繁體中文 Deutsch English Español Italiano Português Pусский



Bonne Armistice !
Salutations et bienvenue sur une nouvelle parution de Cranial Insertion. Aujourd'hui c'est le onzième jour du onzième mois de 2013, ce n'est pas seulement une superbe allitération de chiffre, mais c'est une date importante dans l'histoire. A cette date en 1918 Les force alliées et l'Allemagne ont signé l'armistice qui a mis fin aux hostilités. Cette date est commémorée dans de nombreux pays comme étant le jour de l'armistice, le jour du souvenir ou le jour des anciens combattants. Bien entendu, dans Cranial, nous célébrons ce jour comme n'importe quel autre : En répondant aux questions de règle sur Magic !

Si vous avez des questions auxquelles vous voulez notre réponse, n'hésitez pas à nous envoyer un email à moko@cranialinsertion.com ou un tweet à @CranialTweet. Nous vous enverrons une réponse et votre question paraitra éventuellement dans une prochaine sortie, éventuellement accompagnée d'un jeu de mot ou d'une obscure référence à la culture Pop.



Q : Puis-je activer la capacité d'Armistice si je contrôle Érébos, dieu des Morts ?

R : Absolument ! Quand tu actives la capacité, le seul problème est de savoir si tu peux cibler ton adversaire, ce qui est toujours possible sauf s'il a la défense talismanique, le linceul ou quelques capacités similaires. Le fait que ton adversaire ne soit pas capable de gagner des points de vie ne fait pas de lui une cible illégale pour la capacité d'Armistice. Quand la capacité se résout, on la résout autant que possible, ce qui signifie que tu pioches une carte alors que pour ton adversaire ne gagne rien.



Q : Ai-je besoin d'une Montagne de base pour jouer Enchaîné aux rochers ? Puis-je enchanter une Porte de la guilde de Boros ?

R : Tu n'as pas besoin d'une Montagne de base pour jouer Enchaîné aux rochers, mais tu as besoin d'une Montagne, et la capacité d'un terrain à produire du mana rouge ne fait pas de lui une Montagne pour autant. Un terrain est une Montagne s'il a le sous-type Montagne inscrit sur la ligne des types, Tu peux toujours te référer aux textes Oracle pour être sûr. Montagne est une Montagne, tout comme Plateau, Fonderie sacrée et Montagne de la Folie aveugle, Enchaîné aux rochers peut donc enchanter n'importe lequel de ces terrains. Porte de la guilde de Boros est une porte, elle n'est pas assez rocailleuse pour avoir un enchaîné.



Q : Je fais référence à la question 8 de l'article de la semaine dernière : si ma dévotion au noir est de 3 et que je joue une Animation des morts sur un Érébos, dieu des Morts, le garderai-je ?

R : Oui, dans ce cas ça marche. Ta dévotion au noir est de 5 dès qu'Érébos est revenu sur le champ de bataille, donc c'est une créature au moment où l'Animation des morts essaie de s'attacher. Tout est bien dans le meilleur des mondes tant que ta dévotion au noir est suffisante.



Q : Si je contrôle un Garde de l'île d'Evos, combien de mana dois-je dépenser pour gracier une créature avec un Archonte céleste ?

R : Au moment où tu détermines le coût total pour le sort, l'Archonte céleste n'est pas un sort de créature avec le vol ; c'est un sort non-créature avec le vol. Ainsi, il n'a pas la qualification requise pour obtenir un rabais du Garde de l'île d'Evos, tu devras donc payer .



Q : Mon adversaire détruit une de mes créatures enchantée d'une Épreuve de Nylea. La capacité "Quand vous sacrifiez l'Épreuve de Nylea" se déclenche-t-elle ?

R : Bien essayé, mais non. Une aura qui n'est attachée à rien est simplement mise dans le cimetière de son propriétaire. Même si ça ressemble à un sacrifice, ce n'en est pas un, la capacité de l'Épreuve de Nylea ne se déclenche donc pas.



Q : Disons que j'exile une carte avec le cryptage comme Fils cachés avec Jeleva, plaie de la Néphalie, que je la lance avec la capacité de "quand Jeleva attaque", puis que je la crypte sur Jeleva. Puis-je à nouveau lancer la carte lors de tours ultérieurs quand Jeleva ré-attaque ?

R : Non, ça ne marchera pas. La phrase "une carte d'éphémère ou de rituel exilée par elle" dans la capacité déclenchée d'attaque de Jeleva ne se réfère qu'aux cartes qui ont été exilées par sa capacité d'arrivée sur le champ de bataille. Une fois que tu lances Fils cachés avec la capacité déclenchée d'attaque, il va sur la pile et devient un nouvel objet qui ne se rappelle pas avoir été exilé par Jeleva. Même quand la carte retourne dans la zone d'exil par le fait d'être cryptée sur Jeleva, elle n'est plus une carte qui a été exilée par sa capacité d'arrivée sur le champ de bataille, la capacité déclenchée d'attaque ne peut donc plus la trouver et la lancer.



Q : Y-a-t-il une quelconque différence entre Tajic, lame de la Légion qui dit "Tajic, lame de la Légion est indestructible" et les Dieux de Theros tel qu'Héliode, dieu du Soleil qui disent simplement "Indestructible" ?

R : Il n'y a aucune différence entre Tajic et Héliode. Quand Tajic a été imprimé, indestructible n'était pas un mot-clé pour une capacité ; c'était une qualité d'un permanent, et Tajic avait une capacité qui affirmait que Tajic avait cette qualité. Depuis, indestructible est devenu un mot-clé pour une capacité. Les Dieux de Theros ont été imprimés avec ce mot-clé, et Tajic a été erraté pour que son texte Oracle soit simplement "Indestructible".




Ce cher Daxos
Q : Mon commander est Daxos de Mélétis et il touche mon adversaire, exilant une carte noire de sa bibliothèque. Puis-je la lancer bien que mon commander ne soit pas noir ?

R : Bien sûr, ça marche. Les règle de commander spécifient que tu ne peux pas mettre cette carte dans ton deck, mais tu n'essaies pas de faire ça. De même, si tu étais sur le point de produire un mana noir, il deviendrait incolore à la place, mais tu ne tentes pas de faire cela non plus. Tu peux simplement produire le total de mana approprié de n'importe quel type, puis lancer la carte noire exilée tout en prétendant qu'une partie de ce mana est noire.



Q : Si Daxos de Mélétis exile une Trombe de feu de la bibliothèque de mon adversaire, puis-je faire qu'elle inflige des blessures à la fois aux créatures volantes et non-volantes en faisant et en l'utilisant comme s'il s'agissait de ?

R : Non. Les effets "Comme s'il" ne t'autorisent qu'à rejeter la réalité et à y substituer la tienne pour un usage très précis et spécifié. Dans le cas de Daxos, cet usage précis est de payer le coût de lancement des cartes exilées quand tu les lance. Pour tous les autres usages, la réalité réelle reste effective. Quand la Trombe de feu se résout, elle voit que tu n'a pas dépensé de ou de pour la lancer, et du coup va faire tout un tas de rien du tout.



Q : Mon adversaire contrôle une créature 4/4 indestructible et je lui inflige 3 blessures avec Frappe foudroyante. Si je lance un Charme de Golgari pour lui donner -1/-1, cela va-t-il l'envoyer au cimetière ?

R : Non, pas du tout. Certains effets -X/-X enverront les créatures indestructibles au cimetière, mais parce qu'ils diminuent l'endurance de la créature à 0 ou moins. Dans cette situation, l'endurance de la créature est toujours supérieures à 0. C'est une 3/3 avec 3 blessures marquées sur elle, ce qui sont des blessures létales, mais la létalité est ignorée car la créature a l'indestructible.



Q : Si je ramène une créature avec Sauvetage dans le Monde souterrain, peut-elle attaquer le tour où elle revient ?

R : Seulement si elle a la célérité. Sinon elle va avoir besoin d'un peu de temps pour se réadapter après avoir été extraite d'une indicible dimension infernale. Sauvetage dans le Monde souterrain renvoie la créature et son sauveteur dans ton étape d'entretien, ce qui arrive après le début de ton tour, tu ne la contrôlais donc pas au moment où le tour commençait et elles ils donc sujet à la règle du mal d'invocation.



Q : Que vais-je obtenir si je contrôle un Mycoloth avec douze marqueurs +1/+1 sur lui et que je le copie avec Kiki-Jiki, brise-miroir ?

R : Tu vas avoir un jeton de Mycoloth qui va avoir exactement l'air qu'aurait un Mycoloth tout juste sorti de ton classeur d'échanges : Un 4/4 sans aucun marqueur sur lui. Ceci est dû au fait que les effets de copie ne copient que ce qui est imprimé sur la carte (avec très peu d'exceptions, dont aucune ne s'applique dans ce cas). En particulier, les douze marqueurs sur l'original ne sont pas copiés. Toutefois la copie a aussi une capacité de dévorement, donc si tu as assez de créatures de côté pour le nourrir, tu pourras faire en sorte qu'il ait quelques marqueurs bien à lui.



Q : Une Hybridation rapide peut-elle détruire un Satyre de faveur qui est grâcié sur une autre créature ?

R : Non. Tant que le Satyre de faveur est grâcié, ce n'est pas une créature, il ne peut donc pas être ciblé par Hybridation rapide.



Q : Une Bombe à rochet peut-elle détruire un Mutecaveau animé ?

R : Non. Un Mutecaveau animé est un terrain et une créature, et une Bombe à rochet détruit seulement les permanents non-terrains. Puisque Mutecaveau est un terrain, ce ne peut pas être un permanent non-terrain, donc la Bombe à rochet le laisse tranquille.




Ô Lune. Glorieuse lune.
Pleine, ronde et écarlate lune.
Q : Je contrôle un Mutecaveau, je l'anime, et j'attaque mon adversaire avec. Mon adversaire, qui contrôle une Ligne ley de prescience, lance une Lune de sang. Mon Mutecaveau cesse-t-il d'attaquer ?

R : Non, mais désormais c'est une Montagne en colère qui va à la rencontre de ton adversaire. Bien que l'effet de la Lune de sang supprime les capacités du Mutecaveau, il ne supprime pas l'effet déjà créé par la résolution de la capacité d'animation. Ton Mutecaveau continue d'être une créature 2/2 avec tous les types de créatures, et l'effet de la Lune de sang se contente d'y ajouter le sous-type Montagne. Mutecaveau ne cesse pas d'être une créature, donc il n'y a aucune raison qu'il s'arrête d'attaquer.



Q : Je contrôle un Fourneau de Rajh et j'attaque avec un Compagnon de Garruk, qui est bloqué par 3 jetons 1/1. Puis-je piétiner les jetons pour infliger 3 blessures à mon adversaire ?

R : Non. L'effet de doublement des blessures du Fourneau ne s'applique que quand les blessures sont infligées. Avant que les blessures ne le soient, elles doivent d'abord être assignées, et la procédure d'assignation des blessures ne connaît pas et ne prend pas en compte l'effet de doublement des blessures. En supposant que tu veux tuer les trois bloqueurs, tu devras assigner une blessures à chacun d'eux, et c'est là toutes les blessures que tu peux assigner, donc il ne reste aucune blessure à assigner à ton adversaire.



Q : Je contrôle un Battecrâne qui est attaché à un jeton Germe, et mon adversaire fait passer le Germe hors phase avec Ride de réalité. Il prétend que mon Battecrâne s'en va avec le Germe et reste hors phase jusqu'à la fin de la partie. Est-ce exact ?

R : J'en ai bien peur. Il y a deux sortes de phasage : direct et indirect. Le phasage direct a lieu quand une chose passe hors phase par elle-même ou que quelque chose lui dit de passer hors phase. Le phasage indirect a lieu quand une chose est attachée à une autre et que cette autre chose passe hors phase, et un objet qui passe hors phase indirectement ne peut repasser en phase qu'avec cette autre chose. Dans la situation que tu décris, le Battecrâne passe hors phase indirectement parce que le Germe passe hors phase, mais le jeton cesse d'exister dès qu'il passe hors phase, donc le Battecrâne perd son voyage de retour vers la réalité et reste coincé dans l'état hors phase.



Q : Si je contrôle Merieke Ri Berit, que je vole le commandant de mon adversaire, puis que je le blinke avec Changenuage, peut-il envoyer son commandant dans la zone de commandement pour m'empêcher de le voler de façon permanente ?

R : Ton adversaire peut l'envoyer dans la zone de commandement, mais il reviendra quand même sur le champ de bataille sous ton contrôle. Changenuage peut voir le commandant dans la première zone où il va du fait d'être exilé tant qu'il s'agit d'une zone publique — or la zone de commandement en est une — et Changenuage ne dit pas qu'il tient compte de quelle zone il s'agit.



Q : Si je joue un match en Troll à Deux Têtes et que la partie est une égalité à cause de quelque chose comme un Tremblement de terre qui est fatal pour tout le monde, est-ce que le match se termine par une égalité ou est-ce que nous jouons une autre partie pour décider de l'issue du match ?

R : Vous devrez jouer une autre partie. Tout comme dans un duel, qui est une course vers la victoire dans deux parties où les égalités ne comptent pas pour atteindre cet objectif de deux parties, un match en Troll à Deux Têtes est une course vers la victoire dans une partie, et les parties à égalité ne comptent pas pour cet objectif. Puisqu'il reste du temps dans la ronde, vous continuez à jouer une autre partie.

Q : Pouvons-nous utiliser le sideboard pour cette seconde partie ?

R : Non. En premier lieu, dans les tournois Construits en Troll à Deux Têtes, les sideboards ne sont pas autorisés. Dans les tournois Limités en Troll à Deux Têtes, l'équipe a un sideboard partagé constitué de toutes les cartes dans la réserve de l'équipe qui ne sont pas utilisées dans leurs decks, mais vous ne pouvez quand même pas utiliser le sideboard entre les parties parce que les Règles de Tournoi de Magic ne mentionnent aucune étape d'utilisation du sideboard dans la procédure d'avant-partie. En réalité ce sideboard n'a d'intérêt que dans les tournois de niveau d'application des règles "convivial" (REL Regular) qui ne demandent pas de listes de deck, dans lesquels il y a une construction continue, ce qui signifie que tu es autorisé à améliorer ton deck entre deux rondes.



Voilà c'est tout pour aujourd'hui. À la prochaine !
- Carsten Haese


About the Author:
Carsten Haese is a former Level 2 judge based in Toledo, OH. He is retired from active judging, but he still writes for Cranial Insertion and helps organize an annual charity Magic tournament that benefits the National MS Society.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!