Published on 09/09/2013

C'est le 1er Mai !

enfin... aux Etats Unis

Cranial Translation
Deutsch English Español Italiano Português Pусский



On a des burgers...
Alors que j'écris cet article, c'est la fête du travail aux Etats-Unis (au Canada aussi), qui est traditionnellement un jour pour être ensemble, cuisiner et regarder le sport à la télé. Donc, dans l'esprit de ce jour férié, préparons-nous à passer sur le grill… avec des questions de règles, dans un nouveau numéro de Cranial Insertion !
Et comme toujours, si tu as des questions dont tu veux avoir la réponse, tu peux nous les envoyer en utilisant le bouton pratique « Mailez nous », en envoyant un e-mail à moko@cranialinsertion.com , ou en tweetant sur @CranialTweet.



Q : Avant que je ne déclare les attaquants, mon adversaire lance Souffle de givre en ciblant deux de mes créatures. En réponse, je lance Sagacité du ranger pour donner à l'une d'elle la défense talismanique. Que se passe-t-il ?

R : Des choses cools arrivent ! D'abord, Souffle de givre se résout, car il a toujours au moins une cible valide : la créature qui n'a pas la défense talismanique. Il engage cette créature, et cette créature ne se dégagera pas pendant ta prochaine étape de dégagement. Maintenant, suppose que tu continues et que tu attaques avec la créature qui a la défense talismanique (et qu'elle n'a pas la vigilance)… Maintenant elle aussi ne se dégagera pas à ta prochaine étape de dégagement !
En fait, le problème ici est que nous traitons souvent une « cible illégale » de la même manière que « ne peut pas être affecté », mais ce n'est pas vrai ; il peut toujours y avoir un effet sur la cible illégale, c'est juste beaucoup plus restrictif sur ce qu'il peut faire. La règle 608.2b nous dit que quand un sort ou une capacité qui se résout a au moins une cible illégale, alors (respiration profonde) « la partie de l'effet du sort ou de la capacité pour laquelle il s'agit d'une cible illégale ne peut effectuer aucune action sur cette cible, faire qu'un autre objet ou joueur effectue la moindre action sur cette cible, ni faire que cette cible effectue la moindre action. ». Ainsi, Souffle de givre ne peux pas engager cette cible illégale (qui serait appliquer une action sur elle), mais peut faire que cette créature ne se dégagera pas pendant l'étape de dégagement de son contrôleur.



Q : Bon, je sais que je ne peux pas faire de coup de sang sur une créature attaquante qui a la protection contre les créatures (disons, grâce à Manteau sacré). Mais que se passe-t-il avec les autres capacités ? Puis-je mettre des marqueurs dessus grâce à la récupération ? Puis-je la frapper en recyclant mon Incinérateur gemmepaume ?

R : Normalement, quand quelque chose fait référence aux « créatures » cela veut dire uniquement les permanents de créatures sur le champ de bataille ; pour se référer aux « créatures » dans d'autres zones, ça dirait « cartes de créatures ». Mais la protection fait une petite exception à cela, parce qu'elle est écrite de manière plus courte : la protection d'un type de carte, d'un sur-type ou d'un sous-type s'applique aux permanents de ce type sur le champ de bataille, comme aux cartes de ce type dans les autres zones.
Ainsi, la « protection des créatures » veut dire protection de quoique ce soit du type « créature », sans regarder la zone dans laquelle elle se trouve, ce qui interdit le coup de sang, la récupération, les capacités déclenchées qui ciblent quand une créature se recycle, et toute autre capacité qui ferait quelque chose dont la protection se soucie.



Q : Supposons que mon adversaire m'attaque et que j'ai Milan des mers de Néphalie en main, mais comme il a plusieurs forêts dégagées, je suspecte un Tomber à pic. Comme il a à me passer la priorité après avoir déclaré les attaquants, cela veut-il dire que je peux flasher le Milan des mers et bloquer avec avant qu'il ait une chance de jouer des sorts ?

R : La priorité ne marche pas exactement comme ça. L'étape de déclaration des attaquants se finit seulement quand tous les joueurs ont passé la priorité, dans l'ordre, et que la pile est vide. Et comme tu lances un sort (le Milan des mers), cela n'arrive pas. Donc la partie continue à donner la priorité au joueur actif, et à regarder si tout le monde a passé la main. Sauf que maintenant il ne va probablement pas la passer : il va lancer Tomber à pic et se débarrasser de ton Milan des mers avant que tu ne puisses bloquer avec.



Q : Mon adversaire contrôle Olivia Voldaren, et je contrôle une Prêtresse bannisseuse qui exile une autre Olivia qu'il avait plus tôt dans la partie. Si j'utilise Ange de la restauration pour "faire clignoter" la Prêtresse, puis-je attendre et voir quelle Olivia il garde avant de décider quoi exiler avec le retour de la Prêtresse bannisseuse ?

R : Ce n'est pas que tu peux attendre, mais tu dois attendre ! Pendant la résolution de la capacité de l'Ange de la restauration, la Prêtresse bannisseuse quitte le champ de bataille ; l'Olivia qu'elle exilait revient immédiatement. Puis la Prêtresse bannisseuse revient sur le champ de bataille, sa capacité d'arrivée sur le champ de bataille se déclenche, et on en a fini avec la capacité de l'Ange de la restauration. Maintenant nous avons des choses à gérer dans l'ordre : d'abord on applique les effets basés sur un état, puis on met toutes les capacités déclenchées sur la pile, puis le joueur actif reçoit la priorité. Donc ton adversaire doit décider quelle Olivia il veut garder (la règle des légendes est une action basée sur un état) avant que tu ne choisisses une cible pour la capacité de la Prêtresse bannisseuse (puisque tu ne choisis pas de cible pour une capacité déclenchée avant de la mettre dans la pile). Ce qui veut dire que tu peux cibler l'Olivia qu'il aura décidé de garder.



Q : Si je sais que j'ai un Implorez les anges sur le dessus de ma bibliothèque, le piocher avec Promptitude est-il un bon moyen de le lancer pour son coût de miracle pendant le tour de mon adversaire ?

R : Si c'est la première carte que tu pioches ce tour-ci, alors Promptitude est redondante. A chaque fois qu'une capacité (ou un sort) qui se résout te dit de lancer un sort, tu peux lancer ce sort même si les règles de Magic ne t'autorisent pas à le lancer à ce moment là (ce qui autorise par exemple l'infâme enchainement des Elfes aux Nattes sanguinolentes qui cascadaient un Eclair de flétrissement dans les jeux Jund en Standard il y a quelques années). Et quand tu y réfléchis, c'est ainsi que ça doit fonctionner, puisque autrement tu ne pourrais pas lancer un sort de rituel pour son coût de miracle pendant ta phase de pioche.
Garde juste en tête que lorsque tu peux ignorer les règles de timing à Magic, des sorts ont d'autres restrictions (comme « lancer ce sort seulement pendant le combat, avant la déclaration des bloqueurs ») qui doivent toujours être respectées même si d'autres effets te demande de les lancer.



Q : Fouet serpentiforme peut–il être équipé à une créature qui a la protection contre le noir ?

R : Affirmatif ! Bien que le jeton de créature produit par la capacité d'arme vivante soit noir, le Fouet serpentiforme est lui incolore (les symboles de mana dans son coût d'équipement n'y change rien, bien que cela affecte le fait de ne pas pouvoir le jouer dans un deck commander non noir), et la protection contre le noir n'empêchera pas de l'équiper.



Q : Je viens juste de jouer Vagabond du maelstrom et mon adversaire a répondu avec Trompentrave en ciblant la capacité de cascade. Cela arrête-t-il les 2 occurrences de cascades ou juste une ?

R : Vagabond du maelstrom a deux occurrences de la capacité cascade, et chacune est une capacité indépendante qui se déclenche séparément. Trompentrave ne va donc en contrer qu'une, et l'autre occurrence se résoudra et tu cascaderas une fois. Il est également impossible que Trompentrave arrête l'autre occurrence de cascade, puisque Trompentrave quittera la pile avant que la deuxième occurrence de cascade ne commence à se résoudre.




...et des hot dogs...
Q : Si je joue un Garruk, chasseur primordial, puis que je joue Indestructibilité sur lui et active son -3, survit-il ?

R : Malheureusement, Garruk va aller chasser dans ton cimetière après ces actions. Être indestructible empêche seulement quelques évènements bien précis de se produire : la destruction due à des blessures létales et la destruction par des effets qui utilisent le mot détruit. Tout le reste n'est pas destruction (comme par exemple l'action basée sur un état qui met un planeswalker dans le cimetière de son propriétaire lorsque celui-ci n'a plus de marqueurs loyauté sur lui).



Q : Dans une partie en Commander, un de mes adversaire contrôle un Ange de platine. Je joue Enchères illicites le ciblant. Que se passe-t-il ?

R : Eh bien, Enchères illicites permet de placer des enchères supérieures à son total de point de vie (puisque ce n'est pas un paiement de point de vie) et gagner signifie que tu auras un Ange de platine qui te sauvera de la mort même si tu es à moins onze milliards de points de vie. Cela signifie que les gens parieront toujours plus. Il y a donc un tour de d'enchère et si personne ne remporte l'enchère et bien on refait un tour d'enchères et si personne ne remporte l'enchère, on refait un tour d'enchères et si personne ne remporte l'enchère on refait un tour d'enchères et…
Hey ! Mais c'est une boucle ! Ne te laisse pas berner par les augmentations d'enchère – le fait que nous soyons toujours dans le même état de partie à la fin de chaque tour d'enchères (à savoir personne ne gagne l'enchère) signifie que c'est une boucle. On regarde alors ce que nous disent les règles pour casser une boucle d'actions optionnelles : tout d'abord le joueur actif fait un choix différent pour essayer de faire cesser la boucle puis chaque autre joueur fait de même dans l'ordre du tour.
Le résultat pratique est que le joueur qui est le plus loin du joueur actif dans l'ordre du tour pourra toujours « gagner » l'enchère puisque tous les autres joueurs seront obligés de sortir de la boucle avant.



Q : J'ai une Horde de Garruk et la carte du dessus de ma bibliothèque est un Saccageur du clan Ghor. Puis-je faire un coup de sang ?

R : Bien que la Horde de Garruk est tout à fait d'accord pour te laisser jouer le Saccageur, c'est la seule chose qu'elle t'autorise à faire. Coup de sang est une capacité activée et n'implique pas de jouer quoi que ce soit. Et puisqu'une partie du coût d'activation de coup de sang est de se défausser de la carte et que le seul endroit d'où l'on puisse se défausser d'une carte est la main, tu ne seras pas en mesure d'activer la capacité de coup de sang du Saccageur depuis le dessus de ta bibliothèque.



Q : Avec Varolz, l'escarrifié en jeu et Hydre de Vastebois dans mon cimetière, combien puis-je payer pour récupérer mon Hydre, et combien de marqueurs obtiendrai-je ?

R : Tu seras en mesure de payer exactement – ni plus ni moins – et tu auras exactement 0 marqueurs en récupérant l'Hydre. Dans n'importe quelle autre zone que la pile, le dans le coût d'une carte est défini comme étant 0, et l'Hydre de Vastebois elle-même est une bonne vieille 0/0 puisqu'aucune de ses capacités ne fonctionnent dans le cimetière.



Q : Mon ami a un deck rempli de cartes Orzhov avec l'extorsion, la Ligne ley de vertu m'aidera-t-elle à survivre en empêchant l'extorsion ?

R : J'ai bien peur que tu sois extorqué quoi qu'il arrive. La Ligne ley de vertu te donne la défense talismanique, ce qui signifie que tu ne peux pas être la cible de sorts ou de capacités contrôlés par tes adversaires. Mais un sort ou une capacité ne cible que si le mot « cible » est spécifiquement utilisé dans le texte de la carte ou dans la règle de définition du mot clé. L'extorsion n'utilise pas le mot « cible », donc avoir la défense talismanique ne fera rien pour l'arrêter.[/Q]



Q : Je joue un Diable vexatoire et mon adversaire répond avec une Sanctification, choisissant le Diable comme source. Ensuite, quand le Diable entre sur le champ de bataille et que sa capacité se déclenche, il dit qu'il peut choisir de me le faire sacrifier tout en étant prémuni contre les blessures par la sanctification. Ca marche ?

R : Oui cela fonctionne mais je peux comprendre que tu trouves cela un peu vexant.
Normalement, quand une carte change de zone (comme par exemple de la pile vers le champ de bataille dans notre cas), elle oublie tout de son existence précédente, et tous les effets qui la suivaient perdent sa trace. Mais il y a quelques exceptions importantes à ce principe, et celle-ci en est une : un effet de prévention des blessures qui s'applique à un sort garde la trace du permanent que ce sort est devenu. Cela signifie que la prévention de blessures de la Sanctification s'applique aux blessures infliger par le Diable vexatoire devenu un permanent, de la même façon qu'aux blessures que le Diable vexatoire aurait pu faire depuis la pile en tant que sort.




...mais tu devrais peut-être t'éloigner de la salade.
Q : Mon adversaire a une créature équipée d'une Épée de Festin et de Famine. Puis-je casser l'Épée avec une Naturalisation, ou la protection empêche cela ?

R : Épée de Festin et de Famine donne la protection contre le noir et le vert... à la créature qu'elle équipe, pas à elle-même (un Équipement, même attaché à une créature, reste séparé de cette créature). L'Épée est donc une cible tout à fait légale pour ta Naturalisation.



Q : Je contrôle un Don primitif et je lance un Déferlement primordial. Je révèle 3 terrains et 2 créatures. Gagnerai-je 9 et mettrai-je 2 jetons 3/3 Bête ?

R : Tu gagneras 9 points de vie (vu que 3 terrains sont arrivés sur le champ de bataille sous ton contrôle, déclenchant 3 fois ton Don primitif). Tu n'auras par contre aucune Bête. Don primitif se déclenche que quand tu lances un sort de créature — c'est à dire payer un coût de mana, mettre la carte de sort sur la pile etc... — pas quand une autre méthode fait en sorte qu'une créature arrive sur le champ de bataille (sinon, sa propre capacité se déclencherait une infinité de fois dès qu'une créature arriverait chez toi).



Q : J'ai un Pendelhavre et je viens de lancer Première oratrice Zegana. Puis-je la cibler avec Pendelhavre avant qu'elle reçoive ses jetons afin de piocher une carte de plus ?

R : La première capacité de Zegana génère un effet de remplacement qui modifie sa façon d'arriver sur le champ de bataille ; il n'existe aucun moment où elle est en jeu sans marqueurs. Il n'y aura aucun moment où elle sera 1/1, Pendelhavre ne pourra jamais la cibler (enfin, sauf si tu n'avais aucune autre créature).



Q : Quand je lance Thérapie de la Coterie, puis-je attendre de voir si mon adversaire a une réponse avant de nommer la carte, ou est-ce de la triche ?

R : Tu peux et tu devrais attendre — à chaque fois qu'un sort requiert un choix autre que "quel cible", "quel mode", "comment répartir un effet entre des cibles" ou "comment payer", ce choix se fait à la résolution de ce sort. Normalement, tu devrais attendre les réponses de ton adversaire avant de nommer ta carte. Tu peux "sauter le pas" en annonçant ton choix plus tôt, mais tu devras le conserver si ton adversaire n'a pas de réponses (et tu pourras le changer s'il en a eu).



Q : Je cible mon adversaire et une de ses créatures avec la capacité +1 de Chandra, pyromaîtresse, et ce alors qu'il a Kira, grand fileur de verre. Chandra le blessera-t-il quand même malgré le fait que la créature ne sera pas blessée et pourra bloquer ?

R : Kira ne dit pas de contrer uniquement la partie qui cible la créature ; Kira contre le sort ou la capacité, tout comme le ferait un contre. La seule chose que tu obtiens ici est l'ajout d'un marqueur loyauté sur Chandra (vu que c'est le coût de la capacité, pas une partie de son effet) ; l'intégralité de la capacité sera elle contrée et n'aura aucun effet.



Q : Mon adverse m'attaque avec une 1/1 devenue 4/4 car elle est enchantée d'un Manteau céleste, et j'utilise ma Manœuvre du capitaine pour rediriger les 4 blessures sur lui. Ses points de vie seront-ils quand même doublés ?

R : Ils le seront... enfin... après avoir été réduits de 4. La redirection de blessures ne change pas la source de celles-ci, la créature inflige donc toujours des blessures de combat à un joueur. Il perdra 4 points de vie puis la capacité du Manteau céleste se déclenchera et doublera son nouveau total de points de vie.



Q : Si mon adversaire anime son Mutecaveau, puis-je le détruire avec une Décomposition abrupte, vu que c'est devenu une créature ?

R : C'est devenu une créature... mais comme la carte le dit, c'est toujours un terrain. Et c'est impossible pour un objet d'être à la fois terrain et non-terrain, Mutecavaut ne peut donc pas être la cible d'une Décomposition abrupte.



Q : Un de mes amis joue un deck infection, et je joue du coup Précipice glaciaire (vu qu'il ne touche pas à mon total de points de vie). Mais on n'est pas sûrs de comment ça marche — Précipice glaciaire m'empêche-t-il vraiment de recevoir des marqueurs poison, ou il ne marche pas à cause de l'infection ?

R : Les blessures infligées par une source avec l'infection sont toujours des blessures — ça a juste une légère différence de résultat par rapport aux blessures de sources classiques. Ainsi, Précipice glaciaire sera toujours heureux de prévenir ces blessures, et aucune conséquence de ces blessures n'aura lieu. Tu ne recevras donc aucun marqueur poison.



Q : Si mon adversaire a un Arbitre angélique et que j'ai déjà attaqué ce tour-ci, que se passe-t-il si j'active Horde de notions en ciblant, disons, un Servant d'air dans mon cimetière ?

R : Deux effets vont ici entrer en conflit : un de la Horde de notions disant que tu peux lancer le Servant d'air, et un venant de l'Arbitre angélique disant le contraire. Et à Magic, "ne peut pas" bat toujours "peut", tu ne peux donc lancer ton Servant d'air (et on te demande de le lancer — quand des cartes disent "jouer" dans leur texte, de nos jours, cela veut dire "la jouer comme un terrain si c'est un terrain, ou la lancer si c'est un sort").



Q : Si Troll de moussepont bloque Slivoïde toxique, survivra-t-il ?

R : La capacité du Troll de moussepont va essayer de le régénérer, mais échouera vu que le Slivoïde toxique précise qu'il ne peut pas être régénéré. Il finira donc en Troll mort.



C'est tout ce que j'avais sur le feu cette semaine, mais soyez prêt à revenir la semaine prochaine, quand Carsten reviendra avec une nouvelle fournée de questions de règles.

- James Bennett


About the Author:
James Bennett is a Level 3 judge based out of Lawrence, Kansas. He pops up at events around Kansas City and all over the midwest, and has a car he can talk to.


 

No comments yet.

 

Follow us @CranialTweet!

Send quick questions to us in English for a short answer.

Follow our RSS feed!